shazam
282K
02:46
Est-ce que Dieu nous envoie toujours des signes ? Retraite dans la ville : « Dieu pratique avec nous le langage des signes. En effet, les signes disent souvent plus que le message. Le frère Xavier …More
Est-ce que Dieu nous envoie toujours des signes ?
Retraite dans la ville : « Dieu pratique avec nous le langage des signes. En effet, les signes disent souvent plus que le message.
Le frère Xavier Loppinet nous donne des exemples du savoir-faire divin, comment Dieu s’y prend pour essayer de nous faire comprendre son amour. »
-
« Les frères dominicains de la Province de France vous proposent leurs différents sites de spiritualité. Dimanche dans la ville vous accompagne dimanche après dimanche pour découvrir, préparer, revoir ou approfondir la messe dominicale. Chaque jeudi, découvrez votre nouvel email hebdomadaire pour un dimanche plus fervent ! Inscrivez-vous sur : https://dimanche.retraitedanslaville.... Nos propositions sont gratuites. »
Maranatha Maranatha shares this
5943
Est-ce que Dieu nous envoie toujours des signes ?
Il ne cesse de nous envoyer des signes sur notre route.
Les signes de Dieu sont la pour nous encourager,
quel père n’encourageait-il pas ses enfants ?...
More
Est-ce que Dieu nous envoie toujours des signes ?
Il ne cesse de nous envoyer des signes sur notre route.

Les signes de Dieu sont la pour nous encourager,
quel père n’encourageait-il pas ses enfants ?...
Maranatha Maranatha
steack
Bof. Ce serait plus intéressant de nous dire comment discerner que ces "signes" sont de Dieu...
shazam
Comment discerner que ces « signes » sont de Dieu ?
Je n’en sais rien ! :)), n’ayant pas la réponse je dirais toutefois que si ces signes me rends meilleurs, alors c’est – peut-être - des signes de Dieu.
Je suis allé chercher plus sage que moi :
Selon saint Ignace, pour bien discerner le signe, il faut atteindre « l’indifférence »
Aleteia : Ces signes ont habituellement un double aspect : un …More
Comment discerner que ces « signes » sont de Dieu ?

Je n’en sais rien ! :)), n’ayant pas la réponse je dirais toutefois que si ces signes me rends meilleurs, alors c’est – peut-être - des signes de Dieu.

Je suis allé chercher plus sage que moi :

Selon saint Ignace, pour bien discerner le signe, il faut atteindre « l’indifférence »

Aleteia : Ces signes ont habituellement un double aspect : un appel du cœur et une confirmation extérieure dans le réel.
Pour bien discerner le signe, il est nécessaire d’atteindre ce que saint Ignace appelle « l’indifférence » : une liberté intérieure qui devient alors volonté de servir la gloire de Dieu, à sa façon et non selon mes goûts.
Il est aussi judicieux de demander conseil à une personne éclairée. Enfin, il faut savoir, dans la prière, attendre le temps de Dieu pour passer à l’acte.
Le Seigneur nous guide par des signes simples à déchiffrer… pour les cœurs simples !

Comment discerner l’authenticité des signes de Dieu ? Pour saint Jean de la Croix : Se laisser conduire avec confiance

Si le cœur n’a pas été éduqué aux vertus cardinales (force, prudence, justice, tempérance), purifié par l’exercice des vertus théologales (foi, espérance, charité), nourri par la parole de Dieu et la pratique des sacrements, il risque d’être assujetti par ses passions, victime de carences affectives, prisonnier de systèmes compensatoires. Ce sont des désordres qui nuisent à l’exercice de la liberté et peuvent pervertir les signes de Dieu, en se les appropriant à sa guise, au lieu de se laisser conduire avec confiance. C’est là que tout se joue. Mais le Démon peut brouiller les signes, parasiter leur signification.

Pour saint Paul

La marque de Dieu se reconnaît à ses fruits : « charité, joie, paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres, douceur, maîtrise de soi » (Galates 5, 22).
Et puis : Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu (Romains 8,28)

J’ai confiance en Dieu, en « la Providence Divine », « Les signes » me ‘parlent’ moins.
Je crois surtout que Dieu fait tout pour le mieux si on le laisse faire...

Il y a un conte de Johanna Marin Coles et de Lydia Marin Ross qui me ‘parle’ plus que « les signes ».

Tout arrive pour le mieux

Un roi régnait, comme tous les grands rois, entouré de nombreux conseillers. Il avait pour Premier ministre un homme plein de sagesse qui répétait toujours :
― Tout arrive pour le mieux.

Ces paroles agaçaient son entourage qui ne comprenait pas toujours ce qu’il voulait dire.

Un jour, en chassant, le roi se coupa accidentellement le petit doigt. Fou de douleur, il retourna au palais tenant sa main blessée. Lorsqu’il fut pansé, le Premier ministre venu prendre de ses nouvelles, lui dit :
― Sire, ne vous désolez pas pour la perte de votre doigt car tout arrive pour le mieux.

Le roi, déjà de fort mauvaise humeur, devint furieux en entendant ces paroles : il ordonna à ses gardes de jeter immédiatement le ministre en prison.

Quelques jours plus tard, le roi repartit seul chasser dans la forêt. Ayant lancé son cheval au galop derrière un grand cerf, il se retrouva en territoire ennemi. Un silence lugubre régnait dans la forêt sombre. Seul, par moment, le croassement sinistre d’un corbeau invisible déchirait l’air.

Alors qu’il s’apprêtait à faire demi-tour, le roi fut capturé par des guerriers féroces. Ils décidèrent d’offrir ce prisonnier en sacrifice à leur déesse de la guerre, toujours assoiffée de sang.

Mais au moment de lui couper la tête, ils remarquèrent qu’il lui manquait un petit doigt : seuls les hommes en pleine santé étaient jugés dignes d’être sacrifiés ; les guerriers rendirent donc sa liberté au roi, qui s’empressa de rentrer chez lui.

Le roi se souvint alors des sages paroles du Premier ministre : « Tout arrive pour le mieux » ; il réalisa que, s’il ne s’était pas coupé le doigt par mégarde, les guerriers lui auraient assurément tranché la tête.
Il fit relâcher son conseiller et lorsque celui-ci comparut devant lui, le roi lui demanda curieux :

― Si tout arrive pour le mieux, quel bénéfice as-tu obtenu de ta semaine en prison ?

― Sire, répondit le Premier ministre, j’accompagne toujours votre Majesté partout. Si vous ne m’aviez pas fait enfermer, je vous aurais suivi à la chasse et j’aurais été capturé avec vous ! On vous a épargné grâce à votre blessure, mais moi, on m’aurait certainement coupé la tête à votre place.

C’est pourquoi, Sire, bien souvent il nous faut regarder au-delà des mésaventures de la vie, et même si elles nous désolent sur le moment, garder confiance, car tout arrive pour le mieux.

-
Johanna Marin Coles ; Lydia Marin Ross
L’Alphabet de la Sagesse
Paris, Albin Michel Jeunesse, 1999
dvdenise
"Tout arrive pour le mieux" ressemble beaucoup à la phrase que ma mère nous répétait souvent et que je n'ai réellement comprise que des décennies plus tard:
"C'est signe que c'est mieux de même pour des raisons inconnues."
steack
Il y aussi le " Tout est grâces" de Sainte Thérèse de L.
Mais il faut déjà être dans un niveau de vertu casi héroïque. Et hélas, je crains d'en être encore un peu loin 😭
Catholique et Français
Un grand merci pour cette admirable petite video de cet excellent religieux. Je peux témoigner que le Bon Dieu ou sa Très Sainte Mère m'ont envoyé plein de signes dans ma vie, et très certainement aussi des signes auxquels, pauvre rustre que je suis, je n'ai pas prêté attention... Le plus souvent, quand on Lui demande quelque chose, le Ciel répond, mais la plupart du temps d'une manière à …More
Un grand merci pour cette admirable petite video de cet excellent religieux. Je peux témoigner que le Bon Dieu ou sa Très Sainte Mère m'ont envoyé plein de signes dans ma vie, et très certainement aussi des signes auxquels, pauvre rustre que je suis, je n'ai pas prêté attention... Le plus souvent, quand on Lui demande quelque chose, le Ciel répond, mais la plupart du temps d'une manière à laquelle on ne s'attendait pas du tout. C'est parfois très amusant ! Et tout cela me fait penser, plus gravement à cette jeune damnée allemande qui s'exprime dans le célèbre "Manuscrit de l'Enfer" et qui raconte qu'elle a reçue, dans les derniers temps de sa vie, des signes du Ciel qu'elle a bien compris mais méprisés et écartés. Effrayant !
shazam shares this
1581
Il ne cesse de nous envoyer des signes sur notre route.
Les signes de Dieu sont la pour nous encourager,
quel père n’encourageait-il pas ses enfants ?...
More
Il ne cesse de nous envoyer des signes sur notre route.

Les signes de Dieu sont la pour nous encourager,
quel père n’encourageait-il pas ses enfants ?...
shazam
shazam
"Pour qu’un signe soit compris il faut une forme de complicité avec celui qui nous le donne.
L’information écrase, là ou le signe laisse libre, et en dit infiniment plus.
Dieu vient à notre rencontre mais Il veut aussi que nous-même venions à Sa rencontre, c’est pourquoi Il ne cesse de nous envoyer des signes sur notre route.
Mais ces signes demandent à être interprétés. Voir et comprendre …More
"Pour qu’un signe soit compris il faut une forme de complicité avec celui qui nous le donne.

L’information écrase, là ou le signe laisse libre, et en dit infiniment plus.

Dieu vient à notre rencontre mais Il veut aussi que nous-même venions à Sa rencontre, c’est pourquoi Il ne cesse de nous envoyer des signes sur notre route.

Mais ces signes demandent à être interprétés. Voir et comprendre les signes de Dieu demande une certaine disponibilité de notre part – mais comme dans l’Evangile – demandent un certain savoir.

Les signes de Dieu sont la pour nous encourager, quel père n’encourageait-il pas ses enfants ?..."

---


Les Pharisiens et les Sadducéens abordèrent Jésus, et, pour le tenter, ils lui demandèrent de leur faire voir un signe venant du ciel.

Il leur répondit : " Le soir vous dites : Il fera beau, car le ciel est rouge ;
et le matin : Il y aura aujourd'hui de l'orage, car le ciel est d'un rouge sombre.

Hypocrites, vous savez donc discerner les aspects du ciel, et vous ne savez pas reconnaître les signes des temps !
(Matthieu 16, 1-4)