Dieu et le Roi shares this
477
Vexilla Galliae shares this
630
Gallia Sacra
L'enseignement de sainte Jeanne d' Arc, ainsi que du prophète Samuel, est clair sur le sujet. Le choix de Dieu prévaut sur tout, y compris sur les plus anciennes et vénérables lois. Comme le confirme Jeanne, Charles n'est pas d'abord roi en vertu de son ascendance, mais parce qu'il est désigné par le Roi du Ciel. Le Sacre par l'onction étant la matérialisation qui acte ce choix de manière …More
L'enseignement de sainte Jeanne d' Arc, ainsi que du prophète Samuel, est clair sur le sujet. Le choix de Dieu prévaut sur tout, y compris sur les plus anciennes et vénérables lois. Comme le confirme Jeanne, Charles n'est pas d'abord roi en vertu de son ascendance, mais parce qu'il est désigné par le Roi du Ciel. Le Sacre par l'onction étant la matérialisation qui acte ce choix de manière temporelle tout en apportant un soutien surnaturel à l'élu. De même que ce n'est pas le fils de Saül qui devint roi après lui, mais David. C'est Notre Seigneur qui désignera le roi.
Vexilla Galliae
Le Roi du Ciel désigne le Roi de France via les Lois fondamentales du royaume. Sous sainte Jeanne d'Arc, c'est Charles qui était effectivement désigné par ces Lois, et sainte Jeanne vint confirmer cela. Aujourd'hui, c'est le prince Louis de Bourbon, de jure Louis XX, qui est désigné par ces lois.
Gallia Sacra
Absolument pas, sainte Jeanne est très claire. Revoyez les documents historiques. Les lois ne président pas à la désignation. A aucun moment, cela ne rentre en ligne de compte dans les arguments qu'elle avance. Le fait que le choix corresponde à ces lois est accidentel, au sens aristotélicien du terme. Sans la Bible et l'eschatologie, on est condamné à avoir une interprétation moderniste de …More
Absolument pas, sainte Jeanne est très claire. Revoyez les documents historiques. Les lois ne président pas à la désignation. A aucun moment, cela ne rentre en ligne de compte dans les arguments qu'elle avance. Le fait que le choix corresponde à ces lois est accidentel, au sens aristotélicien du terme. Sans la Bible et l'eschatologie, on est condamné à avoir une interprétation moderniste de l'histoire. Et je vous rappelle que l'usure est un péché mortel. Louis XX, s'il est choisi, devra faire pénitence publique au préalable.
Vexilla Galliae
Oui, pur hasard si Dieu choisit comme Roi l'héritier légitime des rois qui l'ont précédé... 🥱 🥱
Gallia Sacra
Ah le modernisme quand tu nous tiens ...
Vexilla Galliae
Nous vous laissons avec Blaise Pascal : « Les choses du monde les plus déraisonnables deviennent les plus raisonnables à cause du dérèglement des hommes. Qu’y a-t-il de moins raisonnable que de choisir, pour gouverner un État, le premier fils d’une reine ? L’on ne choisit pas pour gouverner un bateau celui des voyageurs qui est de meilleure maison. Cette loi serait ridicule et injuste ; mais …More
Nous vous laissons avec Blaise Pascal : « Les choses du monde les plus déraisonnables deviennent les plus raisonnables à cause du dérèglement des hommes. Qu’y a-t-il de moins raisonnable que de choisir, pour gouverner un État, le premier fils d’une reine ? L’on ne choisit pas pour gouverner un bateau celui des voyageurs qui est de meilleure maison. Cette loi serait ridicule et injuste ; mais parce qu’ils le sont et le seront toujours, elle devient raisonnable et juste, car qui choisira-t-on ? Le plus vertueux et le plus habile ? Nous voilà incontinent aux mains, chacun prétend être ce plus vertueux et ce plus habile. Attachons donc cette qualité à quelque chose d’incontestable. C’est le fils aîné du roi ; cela est net ; il n’y a point de dispute. La raison ne peut mieux faire car la guerre civile est le plus grand des maux. »
Gallia Sacra
Enseignement inférieur à celui de sainte Jeanne, mais bien essayé.
Vexilla Galliae
L'enseignement de sainte Jeanne, contrairement à ce que vous dites, va dans le même sens.
Elizabeth Volkonskaya
En raison de la Loi Fondamentale du Royaume, et son ascendance par la reine Isabel II : "La Royauté est indivisible et déléguée héréditairement à la Race régnante, de mâle en mâle, par ordre de primogéniture, à l'exclusion perpétuelle des femmes et de leur descendance", ce n'est (malheureusement) pas le cas.
Je serais plutôt carliste, de Bourbon Parme.
Le Droit Royal Historique en France -…More
En raison de la Loi Fondamentale du Royaume, et son ascendance par la reine Isabel II : "La Royauté est indivisible et déléguée héréditairement à la Race régnante, de mâle en mâle, par ordre de primogéniture, à l'exclusion perpétuelle des femmes et de leur descendance", ce n'est (malheureusement) pas le cas.
Je serais plutôt carliste, de Bourbon Parme.
Le Droit Royal Historique en France - Marquis de la Franquerie
Le droit royal historique en France, Histoire de France, Histoire de France, Histoire, Nos Rayons - Chiré
Isabelle II — Wikipédia
Vexilla Galliae
C'est bien par les mâles que l'héritage royal a été transmis à Louis XX. Celui-ci est bien un descendant d'Isabelle II, mais ce n'est évidemment pas d'elle qu'il tient ses droits au trône de France.
Elizabeth Volkonskaya
@Vexilla Galliae Pouvez-vous préciser : de quel ascendant tiendrait-il ses droits au trône de France ? Merci.
Vexilla Galliae
Louis de Bourbon est le fils d'Alphonse, lui-même fils de Jacques-Henri, lui-même fils d'Alphonse XIII, lui-même neveu et plus proche parent d'Alphonse-Charles (mort sans postérité), lui-même fils de Jacques, lui-même fils de Charles, lui-même fils de Jean, cousin et héritier direct du comte de Chambord.
Elizabeth Volkonskaya
@Vexilla Galliae ...Alphonse XIII étant lui-même petit-fils d'Isabel II, dont malgré une nombreuse progéniture, celle-ci est "sujette à caution".
Dans son livre "Zita, impératrice courage", Jean SEVILLIA écrit à propos du Comte de Chambord et du (dernier) duc de Parme, son neveu, père de 24 enfants (issus de ses 2 épouses légitimes), dont l'impératrice Zita :
Le Comte de Chambord n'avait pas …More
@Vexilla Galliae ...Alphonse XIII étant lui-même petit-fils d'Isabel II, dont malgré une nombreuse progéniture, celle-ci est "sujette à caution".
Dans son livre "Zita, impératrice courage", Jean SEVILLIA écrit à propos du Comte de Chambord et du (dernier) duc de Parme, son neveu, père de 24 enfants (issus de ses 2 épouses légitimes), dont l'impératrice Zita :

Le Comte de Chambord n'avait pas de descendants. Entre son neveu et lui, la complicité était profonde. En 1866, il avait écrit au Pape Pie IX : "Mon neveu le duc de Parme élevé par ma soeur d'abord, et ensuite par moi dans les mêmes principes, partage tous mes désirs et tous mes sentiments." En 1883, c'est donc Robert qui avait fermé les yeux de son oncle, le comte de Chambord. Celui-ci, dans son testament, lui avait légué les trois quarts de ses biens, dont le domaine de Chambord, mais pas Frohsdorf, propriété de la comtesse de Chambord. (p.18-19)

Pour rappel, si nécessaire, Robert Ier était fils de Charles III de Bourbon-Parme et de son épouse Louise d'Artois, et arrière-petit-fils du roi Charles X.
Vexilla Galliae
Oui, mais quel rapport ?
Elizabeth Volkonskaya
@Vexilla Galliae Le rapport, selon moi, c'est que :
1/ Le prince Louis de Bourbon ne descend pas par les mâles, mais bien par la reine Isabelle, son aïeule.
Voir la page Wikipedia :
wikipedia.org/wiki/Isabelle_II,
dont voici un extrait :
Cette décision n'est pas acceptée par l'infant Charles et ses partisans qui considèrent que la couronne espagnole, étant issue d'une maison française, est régie …More
@Vexilla Galliae Le rapport, selon moi, c'est que :
1/ Le prince Louis de Bourbon ne descend pas par les mâles, mais bien par la reine Isabelle, son aïeule.
Voir la page Wikipedia :
wikipedia.org/wiki/Isabelle_II,
dont voici un extrait :

Cette décision n'est pas acceptée par l'infant Charles et ses partisans qui considèrent que la couronne espagnole, étant issue d'une maison française, est régie tout comme la Couronne de France par la loi salique, en vertu de la Pragmatique Sanction édictée en 1713 par Philippe V. Pour ceux-ci et pour le principal intéressé, l'héritier légitime du roi est son frère, l'infant Charles. Celui-ci, né en 1788, prétextant que la déclaration de leur père, Charles IV, datant de 1789, ne lui est pas applicable, refuse de prêter serment à l'enfant à naître si celui-ci est une fille.

2/ La descendance de la reine est "sujette à caution", vu les "penchants" (malheureux) de son mari, l'infant François d'Assise de Bourbon.

Sans être orléaniste, je dirais que le prince Louis de Bourbon n'est ni légitime, ni légitimiste, quant au prince Jean d'Orléans, il est bien légitime, mais non légitimiste, les Orléans étant "cadets" dans la succession au trône de France.

Liste des prétendants au trône de France depuis 1792 — Wikipédia

Pour résumé, je ne vous apprendrai pas non plus que les ducs de Parme descendent de Philippe V d'Espagne (d'où les "guerres carlistes" en raison de l'accession au trône de la reine Isabelle, déjà citée), et sont donc également dynastes.

Je suis entièrement d'accord avec le commentaire de @Gallia Sacra , et dans l'attente de ce Roi, ce principe royal (en France) doit, il me semble, s'incarner dans l'un des princes dynastes.

Cordialement,
Vexilla Galliae
Les princes que vous appelez « carlistes » sont dynastes, mais cadets eux aussi, comme les Orléans. Pour le prince Louis de Bourbon, il descend bien d'Isabelle II, comme nous vous le disions, mais ce n'est pas d'elle qu'il tient sa légitimité, puisqu'elle est une femme et qu'une femme ne peut transmettre la Couronne de France. Il tient sa légitimité de son mari, l'infant François d'Assise, …More
Les princes que vous appelez « carlistes » sont dynastes, mais cadets eux aussi, comme les Orléans. Pour le prince Louis de Bourbon, il descend bien d'Isabelle II, comme nous vous le disions, mais ce n'est pas d'elle qu'il tient sa légitimité, puisqu'elle est une femme et qu'une femme ne peut transmettre la Couronne de France. Il tient sa légitimité de son mari, l'infant François d'Assise, descendant de Philippe V et cousin de son épouse.
Xian Fu Mangzhu
Déjà la qualification espagnole d'altesse royale, accordée à titre héréditaire à son père par le grand-père maternel de sa femme, Francisco Franco, est contestée à Louis de Bourbon depuis 1987 par la maison royale d'Espagne, quand le roi Juan Carlos a de manière générale restreint à caractère viager les titres de la maison royale.
Ensuite je suis pour Jean d'Orléans, comte de Paris.
Le …More
Déjà la qualification espagnole d'altesse royale, accordée à titre héréditaire à son père par le grand-père maternel de sa femme, Francisco Franco, est contestée à Louis de Bourbon depuis 1987 par la maison royale d'Espagne, quand le roi Juan Carlos a de manière générale restreint à caractère viager les titres de la maison royale.
Ensuite je suis pour Jean d'Orléans, comte de Paris.
Le Comte de Paris
Vexilla Galliae
Le roi Juan Carlos a peu de sympathie pour les aînés des Bourbons que sont les ducs d'Anjou. Ils ont la légitimité dynastique, Juan Carlos a donc longtemps craint (à tort) qu'ils revendiquent le trône espagnol. Les ducs d'Anjou se sont en outre opposés à la trahison des rois d'Espagne vis-à-vis de Franco, à qui ils doivent la restauration et dont Louis XX est par ailleurs l'arrière-petit-fils …More
Le roi Juan Carlos a peu de sympathie pour les aînés des Bourbons que sont les ducs d'Anjou. Ils ont la légitimité dynastique, Juan Carlos a donc longtemps craint (à tort) qu'ils revendiquent le trône espagnol. Les ducs d'Anjou se sont en outre opposés à la trahison des rois d'Espagne vis-à-vis de Franco, à qui ils doivent la restauration et dont Louis XX est par ailleurs l'arrière-petit-fils. Ceci explique cela. Mais, évidemment (!) et de toute façon, ni Juan Carlos, ni personne d'autre n'a le pouvoir de modifier les Lois fondamentales du royaume et la succession dynastique en France.
cristiada.cristeros
Y a pas de roi légitime, personne n'a été sacré.
Vexilla Galliae
Le sacre confirme le Roi, qui est déjà roi et cela depuis la mort de son père, comme la confirmation confirme le chrétien, qui est déjà chrétien depuis son baptême.