26:02
Memento-mori
13.2K
Déclaration sur le Covid-19 et le nouveau vaccin provenant de la position de l'autorité de Dieu (Partie I) De nombreux chrétiens et personnes de bonne volonté s'adressent au Patriarcat Catholique …More
Déclaration sur le Covid-19 et le nouveau vaccin provenant de la position de l'autorité de Dieu (Partie I)

De nombreux chrétiens et personnes de bonne volonté s'adressent au Patriarcat Catholique Byzantin (PCB) concernant des questions sur le Covid-19 et la vaccination. Ils demandent : à qui devons-nous faire confiance ? Aux médias de masse ? Aux politiciens ? Au Vatican, avec l'apostat Bergoglio ? Ou devrions-nous faire confiance aux vrais professionnels de la santé et à ceux qui mettent en garde contre les dangers de ce nouveau vaccin ?

Une personne guidée par la raison et la conscience accepte la vérité de ceux dont il sait que :

1) ils ont eu l'occasion de connaître la vérité et

2) ils veulent la transmettre.

Personne ne peut faire confiance à ceux qui :

1) ne veulent pas connaître la vérité et

2) ne veulent pas que les autres la connaissent.

C'est pourquoi nous nous tournons vers de vrais experts en médecine qui connaissent la vérité et qui en témoignent, même au prix de la persécution.

Que pensez-vous de ce qu’on appelle le Covid-19 ?

Dr Heiko Schöning : « Si vous regardez en coulisse, vous voyez que cette histoire médicale avec le Covid-19 - nous avons les faits médicaux - est une arnaque, un faux. »

Quelle est l'atmosphère qui règne parmi les médecins à propos du Covid-19 ?

Dr Rashid A. Buttar : « Et ce qui m'énerve vraiment, c'est qu'il y a des milliers, des dizaines de milliers de médecins et de scientifiques qui savent qu'il s'agit d'une fraude, et qui ne disent rien. Soit ils ont peur de l'ostracisation sociale, parce qu'ils seront montrés du doigt, ou de la honte sociale, soit ils ont peur de perdre leur licence. Pour l'amour de Dieu, cela va changer la planète ! Et chaque scientifique et chaque médecin qui sait que c'est une façade, doit ouvrir la bouche et parler ! ».

Comment les initiateurs de cette fausse pandémie parviennent-ils à manipuler les gens ?

Dr Wolfgang Wodarg : « ... ils nous font chanter avec l'aide des médias et des politiques pour nous faire peur... Ils vont faire chanter les gens pour qu'ils aient peur et qu'ils se fassent vacciner en conséquence... ».

La situation concernant le Covid-19 est-elle vraiment aussi grave que les médias le rapportent ?

Dr Heiko Schöning : « La corona-panique est une pièce de théâtre. C’est une arnaque. Il est grand temps que nous comprenions que nous sommes au milieu d'un crime mondial et mafieux. Il ne s’agit pas d’un problème de santé. Il s'agit d'un redémarrage financier et économique (le Great Reset, la Grande Réinitialisation) ».

Quelle méthode les initiateurs de cette fausse pandémie utilisent-ils ?

Dr Vernon Coleman : « Ils répéteront les menaces jusqu'à ce que nous soyons complètement intimidés et prêts à accepter tout ce qu'ils nous ordonneront de faire ; jusqu'à ce que nous demandions le vaccin qu'ils promettent ou avec lequel ils nous menacent ».

Les masques sont-ils efficaces ?

Dr Heinrich Fiechtner : « Il n'y a pas de masque capable de contenir efficacement le virus. En fait, ils ne sont même pas destinés à protéger contre le SARS-CoV-2. D'un point de vue médical, ils ne présentent aucun avantage ; d'un point de vue médical, ils causent d'énormes dégâts ».

Quelle est votre expérience antérieure par rapport au port de masques faciaux ?

Dr Bodo Schiffmann : « Les enfants meurent en portant des masques. Cela leur cause des dommages neurologiques à long terme. Nous avons déjà deux enfants morts, combien y en aura-t-il d'autres ?! ».

Pourquoi les masques faciaux sont-ils nocifs ?

Dr Stefano Montanari : « Lorsque vous respirez, vous émettez de la vapeur qui humidifie le masque. Une fois humide, cela engendre des virus, des bactéries, des champignons et des parasites... Les patients doivent jeter ce masque toutes les 3 minutes, toutes les 2 minutes, toutes les minutes, car il est déjà plein de virus, mais ils ne le font pas ».

Les tests PCR sont-ils fiables ?

Dr Andrew Kaufman: «... il y avait un taux de faux positifs de 80%. Je dirais donc que la meilleure estimation du taux d'erreur, est que ces tests sont précis à zéro pour cent ».

Que nous conseillez-vous ? Devrions-nous passer des tests ?

Dr Roberto Petrella : « Ne vous faites pas tester. Les tests ne sont pas fiables. La présence d'un virus ne signifie pas que vous êtes malade ; vous êtes en bonne santé. Cependant, il existe des indicateurs positifs qui apparaissent dans ces tests, et être positif signifie être étiqueté comme étant nocif. Refuser le test est la seule clé pour éviter la vaccination. Ne vous faites pas tester ; le Covid-19 est un programme de destruction massive ».

Comment mettre fin à cette panique frauduleuse ?

Prof. Dr Sucharit Bhakdi : « Il est nécessaire d'arrêter de tester les personnes en bonne santé ».

Comment évalueriez-vous le test PCR ?

Dr Reiner Fullmich : « Ce test PCR n’est pas du tout autorisé à des fins de diagnostic. L’affirmation selon laquelle un test PCR peut fournir des informations spécifiques sur une infection, est une fausse allégation, dans le sens d’un délit de fraude ».

Qu'aimeriez-vous dire au sujet de la déclaration d'une pandémie ?

Dr Elke De Klerk : « Je tiens à dire que nous n'avons pas de pandémie ni d'épidémie médicale. Il n'y a aucune raison de paniquer ; même dans la pratique médicale, il n'y a aucune raison de paniquer. La panique est créée par ces tests PCR qui donnent des faux positifs. 89% à 94% de ces tests PCR sont des faux positifs. Les médecins doivent arrêter de regarder ces tests. ».

Y a-t-il quelque chose d'urgent que vous aimeriez dire aux travailleurs des médias de masse?

Dr Roberto Petrella : « ... Il n’y a pas de pandémie de Covid-19, mais plutôt une pandémie de désinformation ... Assez d’alarmisme à la télé ! Comment est-il possible que vous ayez réussi à semer la panique alors que rien ne s’est passé ?! Honte à vous ! ».

Le nouveau vaccin est-il sûr ?

Prof. Dr. Sucharit Bhakdi : « Le nouveau vaccin à ARN est le vaccin le plus dangereux jamais créé. Il est répréhensible que ce vaccin ait été approuvé pour des essais cliniques. Ce sont des expériences menées sur les êtres humains. Ce qui se passe actuellement constituera un crime contre l'humanité. Je considère ces vaccins géniques comme étant une expérience menée sur les humains – une expérience qui est interdite. Je m'inquiète pour mes enfants et petits-enfants. J'ai aussi des petits-enfants. Il ne doit pas arriver que cette folle vaccination soit pratiquée sur nos enfants et petits-enfants. Cela signifiait la fin de cette société. Ne laissez pas cela arriver ! »

Qu'est-ce qui vous fait le plus peur dans ce nouveau vaccin ?

Dr Carrie Madej : « La technologie de l’ARN et de l’ADN recombinants entraînera des changements génétiques permanents et inconnus dans le corps d’une personne. Ça me fait peur. Cela me fait peur depuis des années ».

Que pensez-vous du fait que le gouvernement exige constamment une vaccination ?

Dr Bodo Schiffmann : « C'est une ignorance terrifiante où les études internationales reconnues et les experts dans tous les domaines - virologues, bactériologistes, épidémiologistes… - ne sont tout simplement pas entendus, ou sont ignorés. De plus, il s'agit d'une nouvelle forme de vaccination, une vaccination dite à ARN, qui, contrairement aux vaccinations précédentes, est capable de changer le code génétique et peut causer des dommages indéniables aux personnes ».

En quoi les nouveaux vaccins contre le Covid-19 diffèrent-ils des vaccins antérieurs ?

Dr Andrew Kaufman: « Ces vaccins constituent un type de technologie qui est totalement différent des vaccins antérieurs. C'est la même technologie exacte avec laquelle ils fabriquent des organismes génétiquement modifiés. Je perçois donc cela comme une tentative visant à faire de nous un organisme génétiquement modifié ».

Pourquoi y a-t-il de l’hydrogel dans les nouveaux vaccins ?

Dr Carrie Madej : « L'hydrogel, c’est de la nanotechnologie, des petits robots microscopiques. Ils peuvent se démonter, se remonter, s’assembler et fabriquer différentes choses. Cet hydrogel possède la capacité de se connecter à l'intelligence artificielle. Cela signifie qu’un humain peut à présent être directement connecté, et que l’on peut recueillir des informations à partir de notre corps et les rassembler. Qui protège ces informations ? Dans quel but les utilisent-ils ? Quelle information reviendrait à l’intérieur de nous ? ».

Contre quoi aimeriez-vous mettre en garde l'humanité ?

Galina Borisovna Kirillicheva : « La pire chose qui puisse arriver, c'est que les vaccins deviennent un moyen de destruction massive… Actuellement, la science développe des nano-vaccins contenant des nano-puces. Tout le monde doit le savoir, et nous devons l’empêcher ! ».

Qu'est-ce que cette vaccination implique ?

Dr Rashid A. Buttar : « Ils vont commencer à administrer les vaccins, et les personnes qui ne reçoivent pas ces vaccins seront essentiellement considérées comme des dissidents. Vous savez, des gens comme moi se verront alors tirer une balle dans la tête. Des gens comme vous seront touchés à la tête ou vous serez mis en quarantaine dans une sorte de camp de concentration. Ils vont nous mettre des puces RFID pour voir qui a reçu le vaccin, qui n'a pas reçu le vaccin... et puis, quand les gens seront de plus en plus malades, parce qu'ils ont été vaccinés, ils diront : « Oh, mon Dieu, regardez, davantage de gens tombent malades, nous avons besoin de plus de vaccins ! De plus en plus de gens seront exposés à la 5G, et ils (les dirigeants) diront : « Oh, mon Dieu, regardez, davantage de gens tombent malades, nous avons besoin de plus de vaccins ! », et ce sera un cycle qu'ils continueront de répéter encore et encore pour que tout le monde soit numérisé, et ils feront implanter dans tout le monde des puces à radiofréquence ».

Recommanderiez-vous un vaccin aux personnes âgées ?

Dr Judy Mikovits : « Aucune personne âgée ne devrait jamais recevoir de vaccin d'aucune sorte. En fait, personne ne devrait recevoir de vaccin d'aucune sorte s'il veut être en bonne santé dans ce pays, et c'est ce que j'espère que le président Trump va simplement [créer] : un moratoire de cinq ans sur tous les vaccins... Et vous savez ce que nous aurons alors ? Ha ! Nous aurons des enfants en bonne santé, nous récupérerons nos vies ».

Quelle est, selon vous, la plus grande menace de ce nouveau vaccin ?

Dr Carrie Madej : « Ce qui est proposé pour le vaccin COVID-19, c'est la technologie de l'ADN recombinant et de l'ARN recombinant... Cette technologie entraîne des changements génétiques permanents et inconnus dans le corps d'une personne. En essence, cela créera une nouvelle espèce, et détruira peut-être une ancienne espèce : nous, en tant qu'humains que nous connaissons ».

Quel serait l'impact de la vaccination obligatoire sur les Américains ?

Dr Judy Mikovits : « Si le Dr Fauci et Bill Gates réussissaient à imposer ce calendrier vaccinal, au moins 50 millions d'Américains mourraient. Ces victimes seront les personnes qui auront été auparavant «bénies» par des vaccins. 50 millions d'Américains possèdent les rétrovirus gamma que nous avons découverts, et qui provenaient de vaccins… et donc, ils vont tuer ces victimes, et appelleront cela le COVID-19 ».

Quel avenir attend ceux qui recevront le nouveau vaccin ?

Mike Adams : « Si vous faites la queue pour vous faire vacciner, vous vous retrouverez probablement mort très rapidement ... Et c'est là tout l'intérêt. Les vaccins sont devenus des armes. Ils sont le vecteur d'un interrupteur meurtrier pour l'humanité... »

Dans le passé, lorsque les autorités religieuses trahissaient leur mission, Dieu parlait à travers des prophètes. Aujourd'hui, ces experts médicaux consciencieux et courageux constituent, eux aussi, une voix prophétique pour l'humanité, même au risque d'être persécutés ou de perdre la vie pour avoir dit la vérité. Parmi eux se trouvent également des personnes courageuses qui répandent la vérité et sont donc exposées à des persécutions similaires.

Bergoglio, qui lui-même ne veut pas connaître la vérité, trompe le public et promeut de nouveaux vaccins qui altèrent le génome humain et sont conçus pour le puçage. Le but de ces vaccins est de parvenir à une dépopulation génocidaire et, finalement, à la damnation éternelle des âmes dans l'étang de feu. La promotion de ces nouveaux vaccins constitue une rébellion contre Dieu, et un crime contre la nature humaine.

Citations de la Bible :

« La bête... fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom… 666 ». (Apoc 13:15-18)

Recevoir un vaccin contenant une nano-puce (marque) et renoncer ainsi à sa propre volonté, à sa responsabilité de faire le bien ou le mal, ce qui est un acte irrévocable, constitue un suicide spirituel. Après la mort, la récompense pour ceci est l'étang de feu.

« Si quelqu'un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main… il sera tourmenté dans le feu et le soufre… et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles ». (Apoc 14:9-11)

La Bible souligne à nouveau le châtiment éternel pour avoir abandonné sa volonté à la bête en ayant reçu une puce. La seule solution pour un chrétien, ici, consiste à ne pas recevoir de puce, fût-ce au prix du martyre. Les premiers chrétiens préféraient endurer de cruelles tortures et la mort, plutôt que de laisser tomber un grain d'encens devant une idole démoniaque. La vie des saints et des martyrs en témoigne. L'Église fait de ces héros de la foi des modèles pour nous.

Le Vatican, occupé par l'archi-hérétique Bergoglio, s'est en ce moment opposé à Dieu, à l'Église et à l'humanité. Il utilise les mensonges les plus éhontés afin de promouvoir la vaccination criminelle ! De plus, il soutient ouvertement la légalisation des unions de sodomites. Il a commis le blasphème le plus grossier en intronisant le démon Pachamama dans la basilique principale de l'Église ! C'est un geste public d'apostasie, c'est-à-dire le fait de se tenir éloigné du Dieu vivant et saint. Il s’agit d’une rébellion contre le Christ et son Évangile. Avec ces crimes excessivement graves, le Vatican de Bergoglio jette une malédiction non seulement sur l'Église, mais aussi sur toute l'humanité !
En cette période d'apostasie du Vatican, le Patriarcat Catholique Byzantin exerce le ministère apostolique et prophétique. Il défend les vérités de la foi contre les hérésies, et met en garde l'humanité contre les mensonges qui conduisent à la mort temporelle et éternelle. Le Patriarcat, en union avec les véritables experts médicaux, rejette radicalement la vaccination mortellement dangereuse contre le Covid-19. Par l'autorité de l'office apostolique et prophétique, nous obligeons par la présente, en âme et conscience, les fidèles catholiques et tous les chrétiens à accepter la vérité et la vie, et à rejeter les mensonges et la mort associés à cette nouvelle vaccination criminelle. Le Seigneur le répète aujourd'hui : "Choisissez donc la vie, afin que vous et vos descendants puissiez vivre !" (Deut 30:19b).

+ Élie
Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin

+ Méthode OSBMr + Timothée OSBMr
Evêques secrétaires

Le 14 décembre 2020.

Le Patriarcat Catholique Byzantin (PCB) est une communauté de moines, de prêtres et d’évêques vivant dans des monastères. Le PCB est dirigé par le patriarche Élie, en collaboration avec deux évêques secrétaires, Timothée et Méthode. Ce patriarcat est né de la nécessité de défendre les vérités chrétiennes fondamentales contre les hérésies et l'apostasie. Le PCB ne reconnaît pas le pseudo-pape Bergoglio, et ne lui est pas subordonné.

Abonnez-vous aux newsletters du PCB

eepurl.com/gQZMTD