Clicks3.8K

Les Trois Ave Maria ou "Je vous salue, Marie"

AJPM
191
AJPM89(V88) I- Ave Maria / Le CHAPELET récité / www.montfortajpm.sitew.fr / Compositeur-interprète: Gilbert Chevalier (aveugle). N'hésitez pas à télécharger. [AJPM88-AJPM90] Intégral Montfort-…More
AJPM89(V88) I- Ave Maria / Le CHAPELET récité / www.montfortajpm.sitew.fr / Compositeur-interprète: Gilbert Chevalier (aveugle). N'hésitez pas à télécharger. [AJPM88-AJPM90] Intégral Montfort-Cantiques / Le Ciel ouvert par les 3 Ave Maria / A retrouver dans les CD "Prières I-II" (plage 3) & "Prières V-VI" (plage 8) / Neuvaine efficace

Voir audio : Ave Maria - "Je vous salue Marie" (instrumental, puis chanté en plusieurs versions)

Voir aussi :
1- Cantique de procession à Notre-Dame des Trois Ave Maria
2-
Résumé du cantique de procession (sur l'air original)

Voir : Intégral Ave Maria

***************************************************************

Pratique :
Réciter matin et soir Trois Ave Maria, avec cette invocation à la fin :
le matin, « Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant ce jour » ;
le soir, « Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant cette nuit ».

(200 jours d’indulgence accordés par Léon XIII,
bénédiction apostolique par St Pie X)


***************************************************************

LE CIEL OUVERT PAR LA PRATIQUE DES TROIS AVE MARIA

Un des plus grands moyens de salut, un des signes de prédestination les plus certains, est, sans contredit, la dévotion à la Très Sainte Vierge. Tous les saints docteurs sont unanimes à le dire avec saint Alphonse de Liguori : « Le dévot serviteur de Marie ne périra jamais. »
Le principal est de persévérer fidèlement jusqu’à la mort dans cette dévotion.
Est-il une pratique plus facile, plus à la portée de tous, que celle de réciter chaque jour trois Ave Maria, en l’honneur des privilèges conférés par l’adorable Trinité à la Vierge Immaculée : Puissance, Sagesse, Miséricorde ?
Cette salutaire pratique a été révélée et enseignée à sainte Mecthilde par la Reine du ciel elle-même comme un moyen d’obtenir sûrement la grâce de la persévérance finale ou de la bonne mort.
Un des plus zélés propagateurs des Trois Ave Maria est saint Léonard de Port-Maurice. Ce célèbre missionnaire faisait réciter les Trois Ave Maria, matin et soir, en l’honneur de Marie Immaculée, pour obtenir la grâce d’éviter tout péché mortel, et pendant le jour, et pendant la nuit. De plus, il promettait le salut, d’une manière certaine, à ceux qui y seraient constamment fidèles.
A la suite de ce grand saint franciscain, saint Alphonse de Liguori adopta cette pieuse pratique et lui donna l’appui de sa haute autorité. Il la conseillait beaucoup et l’imposait même comme pénitence à ceux qui n’en avaient pas l’habitude.
Le saint Docteur exhorte en particulier les parents et les confesseurs à veiller soigneusement à ce que les enfants soient fidèles à réciter, chaque jour, leurs Trois Je vous salue, Marie, le matin et le soir.
Ou plutôt, à l’exemple de saint Léonard, il les recommande instamment à tous, « aux dévots et aux pécheurs », aux hommes et aux femmes, aux jeunes gens et aux jeunes filles.
Les personnes consacrées à Dieu en retireront elles-mêmes de précieux fruits de salut.
Aussi, dans certains pays, cette pratique est-elle adoptée par la généralité des fidèles.
De nombreux exemples montrent combien cette dévotion est agréable à la divine Mère, et quelles grâces particulières elle attire, pendant la vie et à l’heure de la mort, à ceux qui ne l’omettent jamais un seul jour.
Par un bref du 8 février 1900, le Souverain Pontife Léon XIII a sanctionné cette pieuse coutume en accordant, à perpétuité, sur la demande d’un Frère Mineur Capucin, une indulgence de 200 jours, applicable aux âmes du Purgatoire, en faveur de tous ceux qui réciteraient les Trois Ave Maria, le matin et le soir, avec l’invocation recommandée par saint Alphonse : « Mater mea, libera me hodie a peccato mortali », ou en français : « O ma Mère, préservez-moi aujourd’hui du péché mortel. »
Comme cette invocation doit être récitée une fois, le matin et le soir, après les Trois Ave Maria - de préférence à la fin de la prière habituelle - on conseille de dire, le matin : « O ma Mère, préservez moi du péché mortel pendant ce jour », et, le soir, « pendant cette nuit », ce que permit Benoît XV dans son bref du 30 juillet 1921 : « sans que l’indulgence attachée à l’invocation n’en subisse aucune perte ».
Sa Sainteté Pie X a daigné accorder la Bénédiction Apostolique à tous ceux qui observeront cette pieuse pratique.
« Oh ! quelle sainte pratique de piété ! c’est un moyen très efficace d’assurer votre salut. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)


***************************************************************
GChevalier
Le Rosaire dissipe les hérésies
Ainsi que toute l'armée des impies.
Le Chapelet fait fleurir les vertus
En t'unissant à Marie et Jésus.
Le Chapelet convertit les pécheurs
Quand il est récité avec ferveur.
Le saint Rosaire fait éviter
La damnation et le péché.

montfortajpm.blogspot.com/p/le-chapelet-rec…
AJPM
* Le CHAPELET récité avec vous ! par Gilbert Chevalier, l'Aveugle-Vendéen

C’est par l’Ave Maria,

LE BON CHAPELET
Prenez votre chapelet
Et souvent le récitez

www.youtube.com/watch
Ou bien le psalmodiez
www.youtube.com/watch
Ou encore le chantez :
www.youtube.com/watch
Un Chapelet bien récité
www.youtube.com/watch
Ou chanté ou psalmodié
www.youtube.com/watch
Et bien intentionné
More
* Le CHAPELET récité avec vous ! par Gilbert Chevalier, l'Aveugle-Vendéen

C’est par l’Ave Maria,

LE BON CHAPELET
Prenez votre chapelet
Et souvent le récitez

www.youtube.com/watch
Ou bien le psalmodiez
www.youtube.com/watch
Ou encore le chantez :
www.youtube.com/watch
Un Chapelet bien récité
www.youtube.com/watch
Ou chanté ou psalmodié
www.youtube.com/watch
Et bien intentionné
Est un bon Chapelet !


Que tu te sauveras !

www.youtube.com/watch
AJPM
1710- « Tout apostat doit être réprimandé avant son retour, et ne doit pas être admis comme accusateur ni même comme témoin contre ceux qui se conduisent bien. »

(Saint Anaclet)


www.montfortajpm.sitew.fr (vidéo 175)
One more comment from AJPM
AJPM
Je vous salue Marie,
Ô vous Mère chérie,
Accueillez-nous au Ciel
Après cette vie mortelle.
GChevalier
"Quiconque, après s'être détaché de l’Église véritable en embrasse une autre, se sépare aussi des promesses de l’Église : il n'a plus le droit aux récompenses de Jésus-Christ."

(Saint Cyprien)


* www.montfortajpm.sitew.fr
* V- MARIE : Invocation sur "Jésus que ma joie demeure" & "Les veilleurs" de Bach
* www.youtube.com/watch
francois8 likes this.
GChevalier
"Faites votre devoir et tout ira bien."

(Saint Pie X)
Francesco I likes this.
ire
gracias AJPM88 por compartir tan bella melodía
MARIAM1402
monica medina
Hermoso.
bnbrk
Nice, nice to hear it.
AJPM
Merci fr_parvus
AJPM
LE CIEL OUVERT PAR LA PRATIQUE DES TROIS AVE MARIA

Un des plus grands moyens de salut, un des signes de prédestination les plus certains, est, sans contredit, la dévotion à la Très Sainte Vierge. Tous les saints docteurs sont unanimes à le dire avec saint Alphonse de Liguori : « Le dévot serviteur de Marie ne périra jamais. »
Le principal est de persévérer fidèlement jusqu’à la mort dans …
More
LE CIEL OUVERT PAR LA PRATIQUE DES TROIS AVE MARIA

Un des plus grands moyens de salut, un des signes de prédestination les plus certains, est, sans contredit, la dévotion à la Très Sainte Vierge. Tous les saints docteurs sont unanimes à le dire avec saint Alphonse de Liguori : « Le dévot serviteur de Marie ne périra jamais. »
Le principal est de persévérer fidèlement jusqu’à la mort dans cette dévotion.
Est-il une pratique plus facile, plus à la portée de tous, que celle de réciter chaque jour trois Ave Maria, en l’honneur des privilèges conférés par l’adorable Trinité à la Vierge Immaculée : Puissance, Sagesse, Miséricorde ?
Cette salutaire pratique a été révélée et enseignée à sainte Mecthilde par la Reine du ciel elle-même comme un moyen d’obtenir sûrement la grâce de la persévérance finale ou de la bonne mort.
Un des plus zélés propagateurs des Trois Ave Maria est saint Léonard de Port-Maurice. Ce célèbre missionnaire faisait réciter les Trois Ave Maria, matin et soir, en l’honneur de Marie Immaculée, pour obtenir la grâce d’éviter tout péché mortel, et pendant le jour, et pendant la nuit. De plus, il promettait le salut, d’une manière certaine, à ceux qui y seraient constamment fidèles.
A la suite de ce grand saint franciscain, saint Alphonse de Liguori adopta cette pieuse pratique et lui donna l’appui de sa haute autorité. Il la conseillait beaucoup et l’imposait même comme pénitence à ceux qui n’en avaient pas l’habitude.
Le saint Docteur exhorte en particulier les parents et les confesseurs à veiller soigneusement à ce que les enfants soient fidèles à réciter, chaque jour, leurs Trois Je vous salue, Marie, le matin et le soir.
Ou plutôt, à l’exemple de saint Léonard, il les recommande instamment à tous, « aux dévots et aux pécheurs », aux hommes et aux femmes, aux jeunes gens et aux jeunes filles.
Les personnes consacrées à Dieu en retireront elles-mêmes de précieux fruits de salut.
Aussi, dans certains pays, cette pratique est-elle adoptée par la généralité des fidèles.
De nombreux exemples montrent combien cette dévotion est agréable à la divine Mère, et quelles grâces particulières elle attire, pendant la vie et à l’heure de la mort, à ceux qui ne l’omettent jamais un seul jour.
Par un bref du 8 février 1900, le Souverain Pontife Léon XIII a sanctionné cette pieuse coutume en accordant, à perpétuité, sur la demande d’un Frère Mineur Capucin, une indulgence de 200 jours, applicable aux âmes du Purgatoire, en faveur de tous ceux qui réciteraient les Trois Ave Maria, le matin et le soir, avec l’invocation recommandée par saint Alphonse : « Mater mea, libera me hodie a peccato mortali », ou en français : « O ma Mère, préservez-moi aujourd’hui du péché mortel. »
Comme cette invocation doit être récitée une fois, le matin et le soir, après les Trois Ave Maria - de préférence à la fin de la prière habituelle - on conseille de dire, le matin : « O ma Mère, préservez moi du péché mortel pendant ce jour », et, le soir, « pendant cette nuit », ce que permit Benoît XV dans son bref du 30 juillet 1931 : « sans que l’indulgence attachée à l’invocation n’en subisse aucune perte ».
Sa Sainteté Pie X a daigné accorder la Bénédiction Apostolique à tous ceux qui observeront cette pieuse pratique.
« Oh ! quelle sainte pratique de piété ! c’est un moyen très efficace d’assurer votre salut. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)
GChevalier
Nous voici arrivé
Au joli mois de mai,
Le beau mois des Ave !
Voici le mois de Marie :
Finie la mélancolie !
Plus de tristesse, plus d'avanie,
Car c'est bien le mois des fleurs
Qui nous réjouit le cœur
Lorsqu'il est tout au Seigneur.
C'est pourquoi chaque journée,
Et ensuite tout l'année,
Et jusqu'à la mort inopinée,
Récitons les Trois Ave
En l'honneur de la Sainte Trinité,
De la Puissance du …
More
Nous voici arrivé
Au joli mois de mai,
Le beau mois des Ave !
Voici le mois de Marie :
Finie la mélancolie !
Plus de tristesse, plus d'avanie,
Car c'est bien le mois des fleurs
Qui nous réjouit le cœur
Lorsqu'il est tout au Seigneur.
C'est pourquoi chaque journée,
Et ensuite tout l'année,
Et jusqu'à la mort inopinée,
Récitons les Trois Ave
En l'honneur de la Sainte Trinité,
De la Puissance du Père pour le premier,
Le second, de la Sagesse Incarnée,
Le troisième, âme zélée,
De la Miséricorde innée
De l'Esprit de Vérité
Qui ne s'est jamais trompé
Et qui n'a jamais trompé,
Mais qui conduira toujours l’Église
Sans erreur dans ses assises,
Sans ombre dans sa mise.
Quels sont ces Trois pétales merveilleux
Du Lys de notre bon Dieu ?
Oh ! C'est la Mère de Dieu
Qui nous sauvera de la mort
Si nous récitons haut et fort
Ses Trois Ave jusqu'à la mort :
Elle l'a promis, cette bonne Mère !
Refuserons-nous alors de faire
Ce qu'elle demande de faire ?
Non bien sûr ! Alors récitons
Ses Trois Ave tous les jours et nos verrons
Que ses promesses s’accompliront.


Gilbert-Joseph-Yves-Marie Chevalier,
Habitant-citoyen de la Vendée
Ave, ave, ave
Maria
Gratia
Plena
***********************************
Merveilleux! Excellent!
Continuer le bon travail....
Deo gratias! Laus tibi Christe!
GChevalier
Pratique. —Réciter matin et soir Trois Ave Maria, avec cette invocation à la fin : le matin, « O ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant ce jour » ; le soir, « O ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant cette nuit ».

(200 jours d’indulgence accordés par Léon XIII, bénédiction apostolique par St Pie X)
GChevalier
On lit dans les révélations de Sainte Gertrude :
"Pendant que cette sainte chantait l’Ave Maria aux matines de l’Annonciation, elle vit, tout à coup, jaillir du Cœur du Père, du Fils et du Saint-Esprit, trois jets lumineux qui pénétrèrent au Cœur de la Bienheureuse Vierge. Puis elle entendit ces paroles : « Après la Puissance du Père, la Sagesse du Fils, la Tendresse miséricordieuse du Saint-…
More
On lit dans les révélations de Sainte Gertrude :
"Pendant que cette sainte chantait l’Ave Maria aux matines de l’Annonciation, elle vit, tout à coup, jaillir du Cœur du Père, du Fils et du Saint-Esprit, trois jets lumineux qui pénétrèrent au Cœur de la Bienheureuse Vierge. Puis elle entendit ces paroles : « Après la Puissance du Père, la Sagesse du Fils, la Tendresse miséricordieuse du Saint-Esprit, rien n’approche de la Puissance, de la Sagesse, de la Tendresse miséricordieuse de Marie. »"
Francesco I
Prière de Saint Pie X à la Vierge Marie
Vierge Très Sainte, qui avez plu au Seigneur et êtes devenue sa Mère, Vierge immaculée dans votre corps, dans votre âme, dans votre foi et dans votre amour, de grâce, regardez avec bienveillance les malheureux qui implorent votre puissante protection. Le serpent infernal, contre lequel fut jetée la première malédiction, continue, hélas, à combattre et à …More
Prière de Saint Pie X à la Vierge Marie
Vierge Très Sainte, qui avez plu au Seigneur et êtes devenue sa Mère, Vierge immaculée dans votre corps, dans votre âme, dans votre foi et dans votre amour, de grâce, regardez avec bienveillance les malheureux qui implorent votre puissante protection. Le serpent infernal, contre lequel fut jetée la première malédiction, continue, hélas, à combattre et à tenter les pauvres fils d'Eve. Ah ! vous, ô notre Mère bénie, notre Reine et notre Avocate, vous qui avez écrasé la tête de l'ennemi dès le premier instant de votre Conception, accueillez nos prières, et, nous vous en conjurons, unis à vous en un seul cœur, présentez-les devant le trône de Dieu, afin que nous ne nous laissions jamais prendre aux embûches qui nous sont tendues, mais que nous arrivions tous au port du salut, et qu'au milieu de tant de périls, l'Eglise et la société chrétienne chantent encore une fois l'hymne de la délivrance, de la victoire et de la paix. (Saint Pie X)
GChevalier
La pratique des TROIS AVE MARIA en l’honneur de la Puissance, de la Sagesse et de la Miséricorde de la Très sainte Vierge a été révélée à Sainte Mechtilde (XIIIe siècle), avec promesse de la bonne mort, si elle y restait fidèle tous les jours.
Je vous salue, Marie.

Ave María, Mater Dei.


Je vous salue, Marie pleine de grâce, le
Seigneur est avec toi.
Tu es bénie entre toutes les femmes et
Jésus,
le fruit de tes entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, prie pour
nous, pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.