Clicks4.5K

Pourquoi je t'aime, ô Marie ! (poésie de Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus)

AJPM
651
AJPM177(V157) IV- Thérèse & Jeanne (chants et poésies) et autres saints, par Gilbert Chevalier (aveugle) / www.montfortajpm.sitew.fr / Chaîne YouTube : Montfort AJPM / Compositeur-interprète: Gilbert Chevalier (aveugle). N'hésitez pas à télécharger. [AJPM176-AJPM178] Intégral Montfort-Cantiques / Le Ciel ouvert par les 3 Ave Maria

Voir audio : Ste Thérèse : Pourquoi je t'aime, ô Marie !

Voir paroles dans commentaires ci-dessous.

Voir aussi : "Rappelle-toi !"

***************************************************************
GChevalier
* Le CHAPELET récité avec vous ! par Gilbert Chevalier, l'Aveugle-Vendéen

C’est par l’Ave Maria,

LE BON CHAPELET
Prenez votre chapelet
Et souvent le récitez

www.youtube.com/watch
Ou bien le psalmodiez
www.youtube.com/watch
Ou encore le chantez :
www.youtube.com/watch
Un Chapelet bien récité
www.youtube.com/watch
Ou chanté ou psalmodié
www.youtube.com/watch
Et bien intentionné
More
* Le CHAPELET récité avec vous ! par Gilbert Chevalier, l'Aveugle-Vendéen

C’est par l’Ave Maria,

LE BON CHAPELET
Prenez votre chapelet
Et souvent le récitez

www.youtube.com/watch
Ou bien le psalmodiez
www.youtube.com/watch
Ou encore le chantez :
www.youtube.com/watch
Un Chapelet bien récité
www.youtube.com/watch
Ou chanté ou psalmodié
www.youtube.com/watch
Et bien intentionné
Est un bon Chapelet !


Que tu te sauveras !

www.youtube.com/watch
AJPM
1958- « Ce n’est pas celui qui sort corporellement de l’Église qui paraît déserter, mais c’est celui qui abandonne spirituellement les principes de la vérité enseignée par l’Église. »

(Saint Jean Chrysostome)


www.montfortajpm.sitew.fr (vidéo 175)
AJPM
POURQUOI JE T'AIME Ô MARIE

Pourquoi je t'aime, ô Marie ?
Parce que tu es notre Mère
Et que tu nous veux au Paradis
Avec Jésus et les Saints, nos frères.


XX- Images pieuses
GChevalier
« Votre vie est-elle cachée,
Ne fait-on de vous aucun cas ?
Votre état est-il vil et bas ?
Consolez-vous, ma bien-aimée :
Votre état, si conforme au mien,
Est un signe que je vous aime bien. »

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)


twitter.com/…/403556787632099…
GChevalier
"A quoi servent les sermons, les méditations et tous les autres moyens que donnent les maîtres de la vie spirituelle, sans la prière ?"

(Saint Alphonse de Liguori)


*V- MARIE : Invocation sur "Jésus que ma joie demeure" & "Les veilleurs" de Bach
*Le Petit Office de la Sainte Vierge (archives)
*www.montfortajpm.sitew.fr
*XIII- PLUS ÉCOUTÉES : Invocation à Marie sur Bach "Jésus que ma joie demeur…
More
"A quoi servent les sermons, les méditations et tous les autres moyens que donnent les maîtres de la vie spirituelle, sans la prière ?"

(Saint Alphonse de Liguori)


*V- MARIE : Invocation sur "Jésus que ma joie demeure" & "Les veilleurs" de Bach
*Le Petit Office de la Sainte Vierge (archives)
*www.montfortajpm.sitew.fr
*XIII- PLUS ÉCOUTÉES : Invocation à Marie sur Bach "Jésus que ma joie demeure" & "Les veilleurs"
AJPM
"La dévotion du Rosaire est une marque évidente de prédestination."

(Bienheureux Alain de la Roche)


www.montfortajpm.sitew.fr
maryjesu
MUY BELLO!!!
GChevalier
AJPM
"Le Rosaire sera un bouclier impénétrable, ruinera les hérésies, affranchira les âmes du joug du péché et des instincts mauvais."

(Bienheureux Alain de la Roche)


www.montfortajpm.sitew.fr
GChevalier
AJPM
"Quiconque récitera pieusement le Rosaire et persévèrera dans cette dévotion verra toutes ses prières exaucées."

(Bienheureux Alain de la Roche)


www.montfortajpm.sitew.fr
Jésus Fils de Dieu likes this.
33 more comments from GChevalier
GChevalier
1a-Oh ! je voudrais chanter, Marie, pourquoi je t’aime,
Pourquoi ton nom si doux fait tressaillir mon cœur
Et pourquoi la pensée de ta grandeur suprême
Ne saurait à mon âme inspirer de frayeur.


* www.montfortajpm.sitew.fr
* www.youtube.com/watch
GChevalier
1b-Si je te contemplais dans ta sublime gloire
Et surpassant l’éclat de tous les bienheureux,
Que je suis ton enfant je ne pourrais le croire :
O Marie, devant toi, je baisserais les yeux !...
GChevalier
2a-Il faut pour qu’un enfant puisse chérir sa mère
Qu’elle pleure avec lui, partage ses douleurs.
O ma Mère chérie, sur la rive étrangère,
Pour m’attirer à toi, que tu versas de pleurs !....
GChevalier
2b-En méditant ta vie dans le saint Évangile
J’ose te regarder et m’approcher de toi,
Me croire ton enfant ne m’est pas difficile
Car je te vois mortelle et souffrant comme moi....
GChevalier
3a-Lorsqu’un ange du Ciel t’offre d’être la Mère
Du Dieu qui doit régner toute l’éternité,
Je te vois préférer, ô Marie, quel mystère !
L’ineffable trésor de la virginité.
GChevalier
3b-Je comprends que ton âme, ô Vierge Immaculée,
Soit plus chère au Seigneur que le divin séjour ;
Je comprends que ton âme, Humble et Douce Vallée,
Peut contenir Jésus, l’Océan de l’Amour !...
GChevalier
4a-Oh ! je t’aime, Marie, te disant la servante
Du Dieu que tu ravis par ton humilité ;
Cette vertu cachée te rend toute-puissante,
Elle attire en ton cœur la Sainte Trinité :
GChevalier
4b-Alors l’Esprit d’Amour te couvrant de son ombre,
Le Fils égal au Père en toi s’est incarné....
De ses frères pécheurs bien grand sera le nombre,
Puisqu’on doit l’appeler : Jésus, ton premier-né !...
GChevalier
5a-O Mère bien-aimée, malgré ma petitesse,
Comme toi je possède en moi Le Tout-Puissant,
Mais je ne tremble pas en voyant ma faiblesse :
Le trésor de la mère appartient à l’enfant ;
GChevalier
5b-Et je suis ton enfant, ô ma Mère chérie :
Tes vertus, ton amour, ne sont-ils pas à moi ?
Aussi lorsqu’en mon cœur descend la blanche Hostie,
Jésus, ton Doux Agneau, croit reposer en toi !...
GChevalier
6a-Tu me le fais sentir, ce n’est pas impossible
De marcher sur tes pas, ô Reine des élus,
L’étroit chemin du Ciel, tu l’as rendu visible
En pratiquant toujours les plus humbles vertus.
GChevalier
6b-Auprès de toi, Marie, j’aime à rester petite,
Des grandeurs d’ici-bas je vois la vanité,
Chez Sainte Élisabeth, recevant ta visite,
J’apprends à pratiquer l’ardente charité.
GChevalier
7a-Là j’écoute ravie, Douce Reine des anges,
Le cantique sacré qui jaillit de ton cœur.
Tu m’apprends à chanter les divines louanges
A me glorifier en Jésus mon Sauveur.
GChevalier
7b-Tes paroles d’amour sont de mystiques roses
Qui doivent embaumer les siècles à venir.
En toi le Tout-Puissant a fait de grandes choses :
Je veux les méditer, afin de l’en bénir.
GChevalier
8a-Quand le bon Saint Joseph ignore le miracle
Que tu voudrais cacher dans ton humilité,
Tu le laisses pleurer tout près du Tabernacle
Qui voile du Sauveur la divine beauté !.....
GChevalier
8b-Oh ! que j’aime, Marie, ton éloquent silence,
Pour moi c’est un concert doux et mélodieux,
Qui me dit la grandeur et la toute-puissance
D’une âme qui n’attend son secours que des Cieux.....
GChevalier
9a-Plus tard à Bethléem, ô Joseph et Marie !
Je vous vois repoussés de tous les habitants.
Nul ne veut recevoir en son hôtellerie
De pauvres étrangers, la place est pour les grands.....
GChevalier
9b-La place est pour les grands et c’est dans une étable
Que la Reine des Cieux doit enfanter un Dieu.
O ma Mère chérie, que je te trouve aimable,
Que je te trouve grande en un si pauvre lieu !....
GChevalier
10a-Quand je vois l’Éternel enveloppé de langes,
Quand du Verbe Divin j’entends le faible cri,
O ma Mère chérie, je n’envie plus les anges
Car leur Puissant Seigneur est mon Frère chéri !...
GChevalier
10b-Que je t’aime, Marie, toi qui sur nos rivages
As fait épanouir cette Divine Fleur !........
Que je t’aime écoutant les bergers et les mages,
Et gardant avec soin toute chose en ton Cœur !...
GChevalier
11a-Je t’aime te mêlant avec les autres femmes
Qui vers le temple saint ont dirigé leurs pas.
Je t’aime présentant le Sauveur de nos âmes
Au bienheureux Vieillard qui le presse en ses bras :
GChevalier
11b-D’abord en souriant j’écoute son cantique,
Mais bientôt ses accents me font verser des pleurs.
Plongeant dans l’avenir un regard prophétique,
Siméon te présente un glaive de douleurs.
GChevalier
12a-O Reine des martyrs, jusqu’au soir de ta vie,
Ce glaive douloureux transpercera ton Cœur.
Déjà tu dois quitter le sol de ta patrie
Pour éviter d’un roi la jalouse fureur.
GChevalier
12b-Jésus sommeille en paix sous les plis de ton voile,
Joseph vient te prier de partir à l’instant,
Et ton obéissance aussitôt se dévoile :
Tu pars sans nul retard et sans raisonnement.
GChevalier
13a-Sur la terre d’Égypte, il me semble, ô Marie,
Que dans la pauvreté ton Cœur reste joyeux,
Car Jésus n’est-Il pas la plus belle Patrie,
Que t’importe l’exil, tu possèdes les Cieux ?...
GChevalier
13b-Mais à Jérusalem, une amère tristesse
Comme un vaste océan vient inonder ton Cœur :
Jésus, pendant trois jours, se cache à ta tendresse,
Alors c’est bien l’exil dans toute sa rigueur !...
GChevalier
14a-Enfin tu l’aperçois et la joie te transporte,
Tu dis au bel Enfant qui charme les docteurs :
« O mon Fils, pourquoi donc agis-tu de la sorte ?
Voilà ton père et moi qui te cherchions en pleurs. »
GChevalier
14b-Et l’Enfant Dieu répond (oh quel profond mystère !)
A la Mère chérie qui tend vers lui ses bras :
« Pourquoi me cherchiez-vous ?... Aux œuvres de mon Père
Il faut que je m’emploie ; ne le savez-vous pas ? »
GChevalier
15a-L’Évangile m’apprend que croissant en sagesse,
A Joseph, à Marie, Jésus reste soumis ;
Et mon cœur me révèle avec quelle tendresse
Il obéit toujours à ses parents chéris.
GChevalier
15b-Maintenant je comprends le mystère du temple,
Les paroles cachées de mon Aimable Roi.
Mère, ton doux Enfant veut que tu sois l’exemple
De l’âme qui Le cherche en la nuit de la foi.
GChevalier
16a-Puisque le Roi des Cieux a voulu que sa Mère
Soit plongée dans la nuit, dans l’angoisse du cœur ;
Marie, c’est donc un bien de souffrir sur la terre ?
Oui souffrir en aimant, c’est le plus pur bonheur !...
GChevalier
16b-Tout ce qu’Il m’a donné Jésus peut le reprendre :
Dis-lui de ne jamais se gêner avec moi.....
Il peut bien se cacher, je consens à l’attendre
Jusqu’au jour sans couchant où s’éteindra ma foi.....
GChevalier
17a-Je sais qu’à Nazareth, Mère pleine de grâces
Tu vis très pauvrement, ne voulant rien de plus.
Point de ravissements, de miracles, d’extases
N’embellissent ta vie, ô Reine des Élus !....