Clicks649
AJPM
5

Où Denis Crouan se pose et pose des questions

Article précédent : Ils veulent des cataclysmes ? Ils en auront : « Plusieurs nations seront anéanties »

* * *


Le journaliste Phil Lawler, bien connu aux États-Unis, a fait remarquer que « le pape François a créé le Conseil des cardinaux en avril 2013 et a nommé les huit premiers membres de ce groupe pour une durée de cinq ans. Un rapide calcul indique que leurs mandats s’achevaient en avril dernier. Encore une fois, c’eût été le moment opportun pour remplacer les cardinaux entachés par des scandales.

Quatre de ces huit cardinaux sont à présent accusés, à tort ou à raison, d’avoir commis des abus sexuels ou d’avoir dissimulé des preuves de tels abus. Trois de ces quatre ont dépassé les 75 ans, âge auquel les évêques en activité doivent se retirer : dans leurs cas, il y avait donc deux bonnes raisons de les remplacer. Mais les quatre sont toujours en place. Si le pape François veut envoyer un message clair, les occasions sont là. Mais si tous ces cardinaux restent en place, alors qu’il aurait été facile de les remplacer, cela envoie aussi un message. »

* * * *

Et si Benoît XVI avait été poussé à démissionner par ceux qui, au sein du « haut-clergé » craignaient que ce pape à l’apparence douce ne veuille entreprendre un grand nettoyage dans la « maison-Église » ?

En 2005, le cardinal Ratzinger avait été demandé par S. Jean-Paul II pour dire les méditations du traditionnel Chemin de Croix du Colisée. Souvenons-nous des mots qu’il avait alors employés : « Seigneur, tu nous appelles à sortir de la banalisation du mal dans laquelle nous nous complaisons, de manière à pouvoir continuer notre vie tranquille. (...) Aide-nous à ne pas nous contenter de marcher à côté de toi, ou d’offrir seulement des paroles de compassion. (...) Que de souillures dans l’Église ! Souvent, Seigneur, ton Église nous semble une barque prête à couler. Mais c’est nous-mêmes qui te trahissons. Prends pitié de ton Église. (...) Sauve ton Église et sanctifie-la. Sauve-nous tous et sanctifie-nous. »

En entendant ces paroles, certains ont dû trembler. Mais le cardinal Ratzinger, qui était très bien informé de ce qui se passait dans l’Église, attendait un signe du Souverain Pontife pour agir. La peur a dû reprendre certains cardinaux et évêques lorsque Joseph Ratzinger est devenu pape. Il en savait de trop : il fallait d’une façon ou d’une autre le pousser vers la sortie et le réduire au silence.

* * * *

Le prêtre qui, d’une façon ou d’une autre, abîme la liturgie en ne la célébrant pas comme elle doit être célébrée, commet publiquement quatre péchés :

1. Il met l’homme à la place de Dieu, ce qui est une forme de blasphème ;

2. Il frelate la doctrine de l’Église exprimée par les rites, ce qui est une forme d’apostasie ;

3. Il déshonore le sacrement de l’Ordre, ce qui conduit à ruiner le ministère qu’il entend exercer ;

4. Il compromet la démarche de foi des fidèles, ce qui est un encouragement à l’impiété.

Nombre d’évêques qui ne corrigent pas les « abus liturgiques » devenus monnaie courante dans les paroisses se font les complices de ces prêtres qui n’ont malheureusement plus conscience des fautes publiques qu’ils commettent messe après messe.

Source : www.proliturgia.org/actua.html
(Pro Liturgia au Vendredi 17 août 2018)

* * * * * * * * * * * * *
Album ACTU


>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : si François l'est, concluez
Mois je ne me pose plu de question puisqu'il n'y à plu de Papes Valide depuis 1959 ils peuvent faire et dire ce qu'ils veulent c'est nul et non a venu.
Montfort AJPM
Un faux-pape est une idole,
Dit saint Vincent Ferrier.
Tu me réponds : « Une idole ?
Ah ! tu viens de blasphémer ! »
Et voilà l'affaire bouclée :
Tu resteras toujours entêté
À moins que, je le soupçonne avec raison,
Tu n'inventes là exprès qu'une chanson !
Vous êtes-vous posé la question
Ou êtes-vous en interrogation,
Restant de la sorte en suspension
Sans proférer aucune exclamation ?
Oui, t'es-tu posé la question
Afin de savoir oui ou non
Si Bergoglio est le Saint-Pierre
Et de Jésus-Christ le Vicaire ?
GChevalier
Je ne le dirai jamais assez :
En puissance tu es réprouvé
Si tu suis l'Homme de péché
Qui pour lors à Sainte-Marthe est logé.
Si tu n'as pas compris cela,
C'est que tu n'as rien compris !
Je t'en conjure donc : réfléchis
Avant qu'advienne ton trépas.
AJPM
Les prières faites à l'intention de certaines âmes du Purgatoire ne leur sont pas toujours appliquées ;
C'est pas du juste, ronchonne Antéchrist ! Heureusement que ma justice à moi est plus juste ! Par exemple : Non à la peine de mort mais Oui à l'avortement ! Ça, c'est juste !