Clicks203

3 ACTIONS en JUSTICE ! (Silvano Trotta)

Il est temps maintenant de porter plainte en Justice ! Je compte vraiment sur vous pour atteindre 7500 engagements en une semaine pour engager les 3 actions en simultanées. noublionsrien.fr youtu.…More
Il est temps maintenant de porter plainte en Justice ! Je compte vraiment sur vous pour atteindre 7500 engagements en une semaine pour engager les 3 actions en simultanées. noublionsrien.fr
youtu.be/sAqXwZNoQTg

>>> Le TRAITEMENT du Dr PALIARD-FRANCO GUÉRIT à 100% du CORONAVIRUS (COVID_19)

>>> Coronavrius : un collectif de médecins réclame la liberté de prescrire la bithérapie du P. Raoult

>>> BILL GATES - L'EXTRACTEUR - Et autres

>>> Le GOUVERNEMENT OBLIGE nos MÉDECINS à COMMUNIQUER nos DONNÉES MÉDICALES à MICROSOFT

------------------------------------------------
Album ACTU

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Audio à télécharger : "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"
🙏

* Le ROSAIRE : MÉTHODE & EXPLICATION en CANTIQUE par St Louis-Marie Grignion de Montfort (PDF illustré de 12 pages) *

>>> Le Ciel ouvert par les TROIS AVE MARIA du matin et du soir & La NEUVAINE EFFICACE
🙏
durdur bis shares this
203
durdur bis
Etienne bis
🤫🤔🤫Lors de la crise du Covid-19, en France (comme ailleurs), les réunions cultuelles ont été interdites. Les responsables des cultes ont été informés collectivement des directives définies par les représentants de l'État.
En fonction de la spécificité de leur culte, les autorités catholiques ont présenté des demandes particulières. Ces "pressions" de l'épiscopat sur le gouvernement sont cependant…More
🤫🤔🤫Lors de la crise du Covid-19, en France (comme ailleurs), les réunions cultuelles ont été interdites. Les responsables des cultes ont été informés collectivement des directives définies par les représentants de l'État.
En fonction de la spécificité de leur culte, les autorités catholiques ont présenté des demandes particulières. Ces "pressions" de l'épiscopat sur le gouvernement sont cependant restées assez platoniques, et en tout cas sans effet : ce sont des associations et des privés qui – sans mandat de la hiérarchie – ont réclamé le respect des droits de leur religion devant la Justice, et ils ont obtenu gain de cause.

Comment cela a-t-il pu se produire ?

Depuis toujours, les Catholiques doivent rendre "à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. " A la sortie des grandes persécutions, depuis Constantin, on a recherché la "Concorde" entre les pouvoirs civils et religieux.
A l'origine, le but était de ne pas diviser l'État sur lui-même. Il s'agit depuis de ne pas placer les fidèles devant des devoirs contradictoires.
De nos jours, l'Église n'est (peut-être) plus trop victime de l'hostilité de l'État (mais peut-être pire) : de plus en plus, elle fait face à son indifférence.

Alors, regardons la situation en face.

D'une part, la 1e question serait de savoir si la recherche de la Concorde reste un objectif pertinent car la bonne entente suppose que les partenaires y soient intéressés.
D'autre part, aujourd'hui, les autorités catholiques en France (comme ailleurs) sont tellement consensuelles, elles prônent si volontiers l'ouverture aux autres et au monde qu'elles peinent à trouver l'énergie pour réclamer qu'on respecte Dieu et le peuple de Dieu.
Comme si "l'esprit d'Assise" avait reconduit l'humanité au pied de la tour de Babel.
😉 😲😉