Clicks1.1K
AJPM
11

Saint FRANÇOIS de SALES & le PREMIER CENTENAIRE de LUTHER

« Le 30 octobre 1617,
notre Père saint François de Sales,
étant grandement occupé à préparer son peuple
pour lui faire gagner saintement le jubilé général
que le Pape avait concédé cette année-là,
reçut un contrecoup de douleur fort sensible
en lisant des lettres où on lui donnait avis que l’Électeur de Saxe,
en dérision de nos Pardons,
avait ordonné, pour ce même jour et les deux suivants,
une fête solennelle par tout son État,
en mémoire de ce qu’il y avait cent ans à tel jour,
Martin Luther avait fait afficher ses thèses à Wittemberg
contre les indulgences des Papes,
et en action de grâces de la consommation
de ce premier siècle de l’hérésie des protestants.
Ce saint Prélat fit d’admirables discours sur cette impiété,
sur les malheurs de cet insigne apostat,
et sur la nuit éternelle d’horreur
où l’avait conduit la fausse lumière
qui a malheureusement aveuglé tant de chrétiens,
et les a plongés dans l’erreur et les ténèbres.

Les domestiques du saint Évêque
ont déposé ne l’avoir jamais vu si touché,
si ému et si troublé en soi de ce trouble sacré
qui afflige les zélateurs de l’honneur de Dieu et de son Église ;
et qu’en cette conjoncture,
leur montrant une pièce de monnaie
que ce prince avait fait battre
pour faire des largesses à son peuple au jour de cette malheureuse fête,
il avait les larmes aux yeux
et leur disait mille belles choses de la patience chrétienne
avec laquelle il faut ouïr et savoir ces sacrilèges,
qui doivent être des motifs
de redoubler notre ferveur et notre fidélité
au service de Jésus-Christ et de l’Église, son épouse. »

(La Mère de Chaugy,
"Année Sainte des Religieuses de la Visitation Sainte-Marie",
1870, Tome X, p.752-753)


Saint François de Sales,
qui, par votre zèle et votre douceur,
avez gagné à l’Église plus de soixante-dix mille hérétiques,

priez pour nous.
(Litanies de Saint François de Sales :
montfortajpm.blogspot.fr/…/saint-francois-… )

Album "ANNALES de la PROPAGATION de la FOI"
AJPM
+ Le Chapelet récité (téléchargement, images, Méthode montfortaine) +

Saint HYPACE & NESTORIUS
montfortajpm.blogspot.fr/…/saint-francois-…

« Une des plus remarquables prophéties de saint Hypace
fut celle qu’il fit au sujet de l’hérésiarque Nestorius.
Lorsque Denis, qui commandait la milice d’Orient,
conduisit Nestorius en 428,
pour prendre possession de la chaire de Constantinople,
et qu’il …More
+ Le Chapelet récité (téléchargement, images, Méthode montfortaine) +

Saint HYPACE & NESTORIUS
montfortajpm.blogspot.fr/…/saint-francois-…

« Une des plus remarquables prophéties de saint Hypace
fut celle qu’il fit au sujet de l’hérésiarque Nestorius.
Lorsque Denis, qui commandait la milice d’Orient,
conduisit Nestorius en 428,
pour prendre possession de la chaire de Constantinople,
et qu’il approchait de la ville,
saint Hypace eut une révélation
dans laquelle il lui sembla de voir
que plusieurs séculiers plaçaient ce nouvel évêque sur le trône pontifical,
et en même temps il entendit une voix qui dit :
“ Encore trois ans et demi, et ces ivraies seront arrachées.”
...
Après que Nestorius eut été déposé et envoyé en exil,
plusieurs ecclésiastiques et solitaires,
ainsi que d’autres personnes constitués en dignité,
vinrent en parler à saint Hypace,
et lui demandèrent s’il croyait qu’il serait rappelé à Constantinople.
Il y reviendra, dit-il, si c’est le temps de l’Antéchrist ;
car il en est l’avant-coureur par sa doctrine impie.
Mais si l’Antéchrist ne doit point paraître encore,
soyez assurés que Nestorius ne sera point rétabli.
[effectivement, Nestorius ne fut pas rétabli sur son siège et mourut en exil]

Je rougis, ajouta-t-il, mes frères,
de l’impiété de ceux qui osent le soutenir,
et qui parlent comme lui.
Pensent-ils échapper à la colère de Dieu qui les menace,
s’ils ne changent de sentiment et ne font pénitence,
ces esprits vains qui se complaisent tant en leurs fausses lumières ?

Pour nous, mes frères,
suivons les lumières de la foi :
ne nous écartons jamais de la voie de la vérité
qui nous a été marquée par les Apôtres.” »

("Vie des Pères des déserts d’Orient"
par le R.P. Michel-Ange Marin,
1824, Tome IX, p.186 & 187)