Join Gloria’s Christmas Campaign. Donate now!
Clicks2.4K

Champigny : lynchage d'une policière par une horde d'individus pendant le réveillon Vidéo

gerard57
2
Deux policiers ont été blessés dans la soirée de dimanche 31 décembre à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), en banlieue parisienne, lors d’échauffourées qui ont éclaté en marge d’une soirée de …More
Deux policiers ont été blessés dans la soirée de dimanche 31 décembre à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), en banlieue parisienne, lors d’échauffourées qui ont éclaté en marge d’une soirée de réveillon du Nouvel An. Selon les informations obtenues par Le Monde, un groupe d’une vingtaine de jeunes un peu agités a tenté de s’inviter à une fête de réveillon organisée dans une salle des fêtes de la ville, rue Benoît-Frachon. Peu avant minuit, les policiers et les pompiers sont arrivés sur place. La tension est montée, les forces de l’ordre essuyant des jets de projectile, a précisé au Monde la préfecture de police de Paris. Deux fonctionnaires, un officier et un gardien de la paix, se sont alors retrouvés isolés et ont été pris à partie. Sur les réseaux sociaux, plusieurs vidéos montrent la gardiennne de la paix, rouée de coups par plusieurs assaillants. L’officier souffre d’une fracture du nez, la gardiennne de la paix de contusions au visage. Les deux policiers se sont vu prescrire respectivement huit et sept jours d’incapacité totale de travail (ITT). Deux personnes ont été interpellées, « mais il est encore trop tôt pour dire si elles étaient impliquées dans l’agression », précise une source policière. L’enquête a été confiée au commissariat de Champigny-sur-Marne. Le président de la République, Emmanuel Macron, a déclaré sur Twitter que « les coupables du lynchage lâche et criminel des policiers faisant leur devoir une nuit de 31 décembre seront retrouvés et punis ». Le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, s’est entretenu avec les policiers blessés et a déclaré sur son compte Twitter que « tout est mis en œuvre pour que les lâches auteurs de ces actes inqualifiables soient appréhendés et condamnés ». Le préfet de police de Paris a également condamné « fermement » l’agression. Le député Eric Ciotti (Les Républicains) a quant à lui dénoncé un « lynchage (…) inqualifiable ». « Les images sont insoutenables. Cet acte d’une lâcheté extrême doit être puni le plus sévèrement possible », a-t-il écrit sur Twitter.
Spina Christi 2
La "chance" a encore frappé !
Ne nous laissez pas sucomber and one more user like this.
Ne nous laissez pas sucomber likes this.
gerard57 likes this.
Doit on être étonné ,la rançon des politiques depuis les années 1981 et de "l'œcuménisme bidon de CV.
paxetlumine and one more user like this.
paxetlumine likes this.
gerard57 likes this.