Join Gloria’s Christmas Campaign. Donate now!
Clicks1.1K
AJPM
13

Comment fonctionne la maçonnerie conciliaire

Article précédent : Détails inédits sur le Chapitre-Frat : dépatouillez-vous pour les découvrir

* * *

Scandales sexuels dans l’Église

Le très dur témoignage (de première main!) de Father Z

("Benoît-et-moi", le 20/8/2018)

L'influent blogueur américain dit avoir hésité avant de le publier, et j'ai moi-même hésité avant de le traduire. Il est exprimé en termes volontairement crûs, et tel quel, cela lui confère une grande force. Le lecteur est prévenu.

Il va sans dire que, selon la formule consacrée, son contenu n'engage que son auteur.


- - -

Où Father Z offre l'un des commentaires les plus durs qu'il ait jamais écrits

Père John Zuhlsdorf
wdtprs.com/…/wherein-fr-z-of…
17 août 2018
Ma traduction

* * *

Cet avant-propos a été écrit après que j'ai écrit le reste, comme le sont habituellement les avant-propos. C'est l'un des messages les plus durs que j'ai jamais écrits. C'était physiquement difficile à formuler, et j'ai dû m'arrêter plusieurs fois et faire quelques pas avant de reprendre l'épée. Je suppose que je vais hésiter plusieurs fois et prier un peu avant d'appuyer sur le bouton PUBLIER.

------

Un de nos commentaires, sous un autre post, mentionne le site web d'un prêtre, le Père Edwin Palka, qui explique pourquoi certains prêtres n'ont pas dénoncé les prêtres homosexuels et les prêtres prédateurs homosexuels. Franchement, son post m'a mis de l'acier dans les doigts.
Les prêtres peuvent donner des exemples décourageants à leurs frères. Ils peuvent aussi donner le bon exemple en matière d'encouragement.
Ce qu'il a écrit est effroyable. C'est également vrai. Il ouvre la poubelle pour laisser entrer un peu de soleil purifiant. Je ferai de même, et dans la même veine.

Mes amis, je sais que vous êtes vraiment en colère. La profondeur de la laideur que vous voyez dans les nouvelles n'est de loin pas aussi profonde que la laideur que voient certains prêtres. Vous êtes sûrement et à juste titre en colère. Pensez-vous que nous, prêtres, nous ne le sommes pas ?
Je dois me souvenir que lorsque Notre Seigneur a maudit le figuier avant Sa Passion (Luc 13:6-9), ce n'était pas le modèle que nous, prêtres, nous devrions utiliser lorsqu'il s'agit de prêtres prédateurs homosexuels.

Et soyons clairs. Ce scandale concerne l'HOMOSEXUALITÉ.

Je crois que certains de ces prédateurs homosexuels sont possédés. Réfléchissez-y. Si vous vous y connaissez un peu en activité démoniaque - une chose dans laquelle les laïcs ne devraient pas trop s'impliquer -, alors vous savez que certains démons se spécialisent dans certains types de péchés. Ils s'attacheront comme des lamproies spirituelles aux âmes des gens qui les commettent et aussi aux lieux où les péchés ont été commis. Une fois qu'un démon s'accroche, ils [les autres] revendiquent le droit d'être là, jusqu'à ce que les couches de leur connexion soient anéanties une par une. C'est ce que font les rites d'exorcisme : ils anéantissent les prétentions légalistes de l'Ennemi à être là.

Les péchés homosexuels sont particulièrement graves et leur force démoniaque est en même temps infâme. Et ces péchés impliquent aussi les jeunes ou ceux qui sont soumis à l'autorité ou au pouvoir du prédateur. Les meules ne suffisent pas [allusion à Mat 18:6] . Si vous vous interrogez sur le Seigneur et la peine capitale, IL a parlé de la meule avant que l'Église ne le fasse.

C'est le côté surnaturel. Il y a aussi le côté naturel. Il me semble que les hommes ayant ces puissantes inclinations désordonnées ne savent pas... comment dire les choses... agir comme les autres hommes. Ils pensent différemment. Je sais, je sais. Mais c'est mon sentiment. C'est difficile à formuler.

Pour expliquer un autre aspect, j'ai quelques anecdotes.

Tout d'abord, quand j'étais séminariste, je me souviens que le curé de ma paroisse nous a dit à nous, les jeunes, de ne pas écrire notre nom dans nos bréviaires ou dans nos livres de prières. Il nous a expliqué que si nous perdions le livre, quelqu'un pourrait prétendre qu'on l'avait retrouvé dans une "maison de tolérance". Certains ont trouvé cela drôle. Pas moi. Mes parents étaient flics. J'ai grandi en entendant et en voyant des photos des plus horribles circonstances humaines imaginables. J'ai pensé "chantage" et "compromis"... arrière. De plus, si vous parlez à des flics qui travaillent depuis un certain temps, ils vous confirmeront que la "violence" masculine est l'une des pires qu'ils voient. Demandez à un flic, si vous en connaissez un suffisamment. Demandez aux médecins et aux infirmières des urgences ce qu'ils voient entrer et comment cela a été infligé. J'ai une petite anecdote pour vous: en italien, un terme péjoratif pour désigner un homme homosexuel est "froccio", qui vient étymologiquement du latin ferox, "sauvage". Sont-ils tous comme cela? Non. Bien sûr que non. Mais cela ne veut pas dire que ceux qui le sont n'existent pas.

Par la suite, toujours quand j'étais séminariste, un jour, au petit déjeuner, un évêque auxiliaire de cette époque m'a dit que lorsqu'il rendait compte de quelque chose à l'archevêque, il était interrompu: "Si je sais, je devrais peut-être faire quelque chose!" Alors l'auxiliaire m'a dit : "Souviens-toi, John, il y a des vieilles femmes des deux sexes." Cela devait se confirmer à de multiples reprises au cours des années suivantes. Quand je suis allé chez le recteur du séminaire pour me plaindre des choses que j'entendais à travers les murs, leur façon de me traiter n'a fait qu'empirer et j'ai été mis à la porte la deuxième fois. C'est comme cela que je suis arrivé à Rome.

A Rome, parce que j'étais dans la position inhabituelle de travailler à la Curie tout en étant au séminaire, à cause de ma jeunesse, etc., j'ai été subtilement averti de certaines personnes bien placées qui offriraient ceci ou cela, ouvrant telle porte, invitant dans tel cercle, pour grimper plus vite, pour obtenir des faveurs, etc. On me mettait en garde, principalement, contre deux groupes, la mafia et les homosexuels. Les deux groupes - avec les francs-maçons, mais je pense qu'ils faisaient partie des deux autres - voulait des initiés, et j'étais perçu à l'époque comme ayant le potentiel d'avancer. Bien sûr, de temps à autre, je recevais une invitation, un cadeau inattendu, une forte suggestion que X pourrait être un bon choix pour avancer. Des années plus tard, j'ai lu quelque chose à propos de l'un d'entre eux, un gentiluomo di Sua Santità, trouvé attaché, la tête défoncée et une vidéo porno homosexuelle dans le magnétoscope. Je l'avais rencontré à l'Université du Latran, où, pour une raison quelconque, il suivait des cours avec les séminaristes. Mon "gaydar" est fort, donc ce type n'est pas allé loin avec moi. Mais certains de mes camarades de classe.......

En tant que prêtre, j'ai vite compris que si vous étiez du mauvais côté, vous seriez plus ou moins subtilement la cible de persécution, bien sûr, mais aussi de compromis, que ce soit homosexuel, hétérosexuel, pour l'argent, les drogues, l'ambition, bref, quelle que soit votre faiblesse. On vous tendrait des pièges.

Si vous y pensez, si vous essayez de penser comme l'ennemi, n'est-ce pas logique ? Si vous ne parvenez pas à convaincre quelqu'un de vous rejoindre dans votre fumier, mais que vous soupçonnez qu'il est sur la même longueur d'ondes, vous essayez d'obtenir quelque chose sur lui. Il y a plusieurs années, une femme m'a parlé d'une réunion d'une organisation féministe pro-choix ou autre, à laquelle elle était allée. Elle a dit que l'une des choses dont ils ont parlé, après la partie plus publique de la réunion, c'était de déterminer laquelle d'entre elles pourrait séduire des prêtres du diocèse qui prêchaient ouvertement contre la contraception et l'avortement. L'une d'entre elles le ferait ou bien ils pourraient embaucher des prostituées et tendre des pièges.

C'est de l'espionnage classique, vraiment. Compromettre la personne pour la faire taire.

Le problème est que la plupart des prêtres sont des hommes compatissants qui, face à une femme en détresse, pourraient abaisser leur garde. Regardons les choses en face. Les femmes, qui sont branchées d'une certaine façon, pensent différemment des hommes. Elles peuvent littéralement enrouler les mecs autour de leur tube de rouge à lèvres s'ils ne sont pas méfiants, et les hommes ne le sont souvent pas assez. Quelques larmes et une dose de GBH [grievous bodily harm - coups et blessures] peuvent faire des merveilles sur la naïveté. Cette technique s'applique aussi aux prédateurs "gay". C'est une des raisons pour lesquelles je pense que les prédateurs homosexuels des jeunes hommes pensent différemment, indépendamment de l'aide des démons qu'ils ont dans leur tête.

Et puis, en tant que prêtre, il y a les voies vraiment sacrilèges que certains de ces agents de l'Enfer utiliseront pour faire taire les prêtres qui ne veulent pas et ne voudrons pas se faire sodomiser [l'expression utilisée en anglais est plus crue, "putt from the ruff"]. Ils utilisent le secret du confessionnal contre le solide confesseur non-gay. Ils vont se confesser à un bon confesseur pour le lier par le secret de la confession. Bien sûr, c'est assez sournois, satanique même. C'est un horrible sacrilège. Beaucoup de bons prêtres savent que s'ils entendent quelque chose dans le confessionnal, ils ne doivent jamais en parler. Ils ne savent pas quoi faire et, par prudence, ils se taisent au sujet de leurs frères. C'est une des raisons pour lesquelles la loi de l'Église décourage un supérieur d'entendre les confessions de ceux qui sont sous son autorité.

Je connais des types qui n'en pouvaient plus et qui ont démissionné. Il y a eu des moments où j'y ai pensé moi-même. Mais après, ma froide fureur prussienne et mon entêtement ont pris feu et, j'en suis sûr, la grâce d'en sortir pour tout ce que je suis destiné à faire ou à endurer.

Source : benoit-et-moi.fr/…/scandales-sexue…

* * * * * * * * * * * * *
Album ACTU


>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : si François l'est, concluez
A Rome, parce que j'étais dans la position inhabituelle de travailler à la Curie tout en étant au séminaire, à cause de ma jeunesse, etc., j'ai été subtilement averti de certaines personnes bien placées qui offriraient ceci ou cela, ouvrant telle porte, invitant dans tel cercle, pour grimper plus vite, pour obtenir des faveurs, etc. On me mettait en garde, principalement, contre deux groupes, la …More
A Rome, parce que j'étais dans la position inhabituelle de travailler à la Curie tout en étant au séminaire, à cause de ma jeunesse, etc., j'ai été subtilement averti de certaines personnes bien placées qui offriraient ceci ou cela, ouvrant telle porte, invitant dans tel cercle, pour grimper plus vite, pour obtenir des faveurs, etc. On me mettait en garde, principalement, contre deux groupes, la mafia et les homosexuels. Les deux groupes - avec les francs-maçons, mais je pense qu'ils faisaient partie des deux autres - voulait des initiés, et j'étais perçu à l'époque comme ayant le potentiel d'avancer. Bien sûr, de temps à autre, je recevais une invitation, un cadeau inattendu, une forte suggestion que X pourrait être un bon choix pour avancer. Des années plus tard, j'ai lu quelque chose à propos de l'un d'entre eux, un gentiluomo di Sua Santità, trouvé attaché, la tête défoncée et une vidéo porno homosexuelle dans le magnétoscope. Je l'avais rencontré à l'Université du Latran, où, pour une raison quelconque, il suivait des cours avec les séminaristes. Mon "gaydar" est fort, donc ce type n'est pas allé loin avec moi. Mais certains de mes camarades de classe.......
Montfort AJPM
Par la suite, toujours quand j'étais séminariste, un jour, au petit déjeuner, un évêque auxiliaire de cette époque m'a dit que lorsqu'il rendait compte de quelque chose à l'archevêque, il était interrompu: "Si je sais, je devrais peut-être faire quelque chose!" Alors l'auxiliaire m'a dit : "Souviens-toi, John, il y a des vieilles femmes des deux sexes." Cela devait se confirmer à de multiples …More
Par la suite, toujours quand j'étais séminariste, un jour, au petit déjeuner, un évêque auxiliaire de cette époque m'a dit que lorsqu'il rendait compte de quelque chose à l'archevêque, il était interrompu: "Si je sais, je devrais peut-être faire quelque chose!" Alors l'auxiliaire m'a dit : "Souviens-toi, John, il y a des vieilles femmes des deux sexes." Cela devait se confirmer à de multiples reprises au cours des années suivantes. Quand je suis allé chez le recteur du séminaire pour me plaindre des choses que j'entendais à travers les murs, leur façon de me traiter n'a fait qu'empirer et j'ai été mis à la porte la deuxième fois. C'est comme cela que je suis arrivé à Rome.
GChevalier
"Pour expliquer un autre aspect, j'ai quelques anecdotes.

Tout d'abord, quand j'étais séminariste, je me souviens que le curé de ma paroisse nous a dit à nous, les jeunes, de ne pas écrire notre nom dans nos bréviaires ou dans nos livres de prières. Il nous a expliqué que si nous perdions le livre, quelqu'un pourrait prétendre qu'on l'avait retrouvé dans une "maison de tolérance". Certains ont …More
"Pour expliquer un autre aspect, j'ai quelques anecdotes.

Tout d'abord, quand j'étais séminariste, je me souviens que le curé de ma paroisse nous a dit à nous, les jeunes, de ne pas écrire notre nom dans nos bréviaires ou dans nos livres de prières. Il nous a expliqué que si nous perdions le livre, quelqu'un pourrait prétendre qu'on l'avait retrouvé dans une "maison de tolérance". Certains ont trouvé cela drôle. Pas moi. Mes parents étaient flics. J'ai grandi en entendant et en voyant des photos des plus horribles circonstances humaines imaginables. J'ai pensé "chantage" et "compromis"... arrière. De plus, si vous parlez à des flics qui travaillent depuis un certain temps, ils vous confirmeront que la "violence" masculine est l'une des pires qu'ils voient. Demandez à un flic, si vous en connaissez un suffisamment. Demandez aux médecins et aux infirmières des urgences ce qu'ils voient entrer et comment cela a été infligé. J'ai une petite anecdote pour vous: en italien, un terme péjoratif pour désigner un homme homosexuel est "froccio", qui vient étymologiquement du latin ferox, "sauvage". Sont-ils tous comme cela? Non. Bien sûr que non. Mais cela ne veut pas dire que ceux qui le sont n'existent pas.
..."
Montfort AJPM
"Et soyons clairs. Ce scandale concerne l'HOMOSEXUALITÉ.
Je crois que certains de ces prédateurs homosexuels sont possédés. Réfléchissez-y. Si vous vous y connaissez un peu en activité démoniaque - une chose dans laquelle les laïcs ne devraient pas trop s'impliquer -, alors vous savez que certains démons se spécialisent dans certains types de péchés. Ils s'attacheront comme des lamproies …More
"Et soyons clairs. Ce scandale concerne l'HOMOSEXUALITÉ.
Je crois que certains de ces prédateurs homosexuels sont possédés. Réfléchissez-y. Si vous vous y connaissez un peu en activité démoniaque - une chose dans laquelle les laïcs ne devraient pas trop s'impliquer -, alors vous savez que certains démons se spécialisent dans certains types de péchés. Ils s'attacheront comme des lamproies spirituelles aux âmes des gens qui les commettent et aussi aux lieux où les péchés ont été commis. Une fois qu'un démon s'accroche, ils [les autres] revendiquent le droit d'être là, jusqu'à ce que les couches de leur connexion soient anéanties une par une. C'est ce que font les rites d'exorcisme : ils anéantissent les prétentions légalistes de l'Ennemi à être là.

Les péchés homosexuels sont particulièrement graves et leur force démoniaque est en même temps infâme. Et ces péchés impliquent aussi les jeunes ou ceux qui sont soumis à l'autorité ou au pouvoir du prédateur. Les meules ne suffisent pas [allusion à Mat 18:6] . Si vous vous interrogez sur le Seigneur et la peine capitale, IL a parlé de la meule avant que l'Église ne le fasse.

C'est le côté surnaturel. Il y a aussi le côté naturel. Il me semble que les hommes ayant ces puissantes inclinations désordonnées ne savent pas... comment dire les choses... agir comme les autres hommes. Ils pensent différemment. Je sais, je sais. Mais c'est mon sentiment. C'est difficile à formuler.
..."
GChevalier
"Un de nos commentaires, sous un autre post, mentionne le site web d'un prêtre, le Père Edwin Palka, qui explique pourquoi certains prêtres n'ont pas dénoncé les prêtres homosexuels et les prêtres prédateurs homosexuels. Franchement, son post m'a mis de l'acier dans les doigts.
Les prêtres peuvent donner des exemples décourageants à leurs frères. Ils peuvent aussi donner le bon exemple en …More
"Un de nos commentaires, sous un autre post, mentionne le site web d'un prêtre, le Père Edwin Palka, qui explique pourquoi certains prêtres n'ont pas dénoncé les prêtres homosexuels et les prêtres prédateurs homosexuels. Franchement, son post m'a mis de l'acier dans les doigts.
Les prêtres peuvent donner des exemples décourageants à leurs frères. Ils peuvent aussi donner le bon exemple en matière d'encouragement.
Ce qu'il a écrit est effroyable. C'est également vrai. Il ouvre la poubelle pour laisser entrer un peu de soleil purifiant. Je ferai de même, et dans la même veine.

Mes amis, je sais que vous êtes vraiment en colère. La profondeur de la laideur que vous voyez dans les nouvelles n'est de loin pas aussi profonde que la laideur que voient certains prêtres. Vous êtes sûrement et à juste titre en colère. Pensez-vous que nous, prêtres, nous ne le sommes pas ?

Je dois me souvenir que lorsque Notre Seigneur a maudit le figuier avant Sa Passion (Luc 13:6-9), ce n'était pas le modèle que nous, prêtres, nous devrions utiliser lorsqu'il s'agit de prêtres prédateurs homosexuels.
..."
Que leur reste-t-il à faire ?
Les affaires de la terre !
Et là, comme enfants de ténèbres,
Comme les rayons, ils zèbrent,
Et ils s'illuminent eux-mêmes,
Auréolant leur anathème,
Mais à la fin, comme Voltaire,
Ils tomberont dans les enfers.
Montfort AJPM
Je viens de faire l'expérience
Que chez les prêtres conciliaires
Il n'y a plus aucune espérance :
C'est en eux-mêmes qu'ils espèrent.
Comment en sont-ils arrivés là ?
C'est qu'en Jésus-Christ ils ne croient pas !
En cela, rien d'extraordinaire,
Puisque ce sont des mercenaires.
Montfort AJPM
Il est temps de réagir, car plus le temps passe et plus ce sera difficile. Je suggère donc ceci :

1- Que les modérateurs soient tous licenciés et qu'enfin mes amis Don Reto, Doina et Lucia soient maîtres de la situation et qu'ils dirigent ce site sans intermédiaires, car ce sont ceux-ci qui font couler peu à peu GTV. Si les modérateurs ne sont pas chassés, GTV est voué, soit à l’extinction, …More
Il est temps de réagir, car plus le temps passe et plus ce sera difficile. Je suggère donc ceci :

1- Que les modérateurs soient tous licenciés et qu'enfin mes amis Don Reto, Doina et Lucia soient maîtres de la situation et qu'ils dirigent ce site sans intermédiaires, car ce sont ceux-ci qui font couler peu à peu GTV. Si les modérateurs ne sont pas chassés, GTV est voué, soit à l’extinction, soit à l'étouffement, soit à un remplacement qui fera de ce site le contraire de ce qu'il est actuellement.

2- Ne pas nommer de nouveaux modérateurs mais laisser les gens s'exprimer naturellement sans s'occuper de ce qu'ils disent, ce qui est le principe des News où Donia et Lucia ne s'occupent nullement des commentaires, et elles ont raison.

3- Enfin, que Don Reto, Doina et Lucia soient vraiment les patrons de ce site qu'ils ont monté, et qu'ils ne laissent les manettes à aucun autre qu'eux. Car n'oublions pas ceci ! GTV a demandé à plusieurs reprises de l'argent ; plusieurs utilisateurs ont donné, et maintenant ils se trouvent floués parce que les modérateurs en profitent, et eux, les pauvres donateurs dont j'ai des témoignages, ne peuvent plus mettre ce qu'ils veulent à cause des modérateurs.

4- Comme je l'ai dit dans l'article, et c'est maintenant d'actualité, les modérateurs font partie du réseau rose ; cette seule raison devrait incliner mes trois amis à s'en séparer immédiatement s'ils ne veulent pas avoir d'ennuis ultérieurs pour avoir fermé les yeux par intérêt. Souvenons-nous de l'exemple d'O'Malley qui a fermé les yeux à cause de McCarrick qui était alors tout-puissant. Aujourd'hui, sur GTV, les modérateurs sont tout-puissants comme d'ailleurs ils l'ont toujours été depuis le début, et j'en sais quelque chose puisque j'en ai fait les frais bien des fois, et donc, il est temps d'agir avant qu'ils se substituent à la Direction qu'ils sentent faible et dont ils profitent, jusqu'à même effacer les News que celle-ci édite.

Il est temps, il est temps, il est plus que temps. Le mal qu'ont causé ces prédateurs est déjà immense. Mes amis, Don Reto, Doina et Lucia, je vous en prie, chassez-les avant qu'ils ne vous chassent... et n'ayez pas peur d'eux.
Suite à des péripéties sur les langues espagnoles et allemandes qui me supprimaient un article scientifique très sérieux et très modéré, je me suis vu contraint de faire des recherches pour savoir la vérité sur certaines personnes qui torpillent GTV. Les résultats de mes recherches sont accablants. Je ne veux pas les publier car je compte sur la bonne foi et la droiture de Don Reto Nay, de Doin…More
Suite à des péripéties sur les langues espagnoles et allemandes qui me supprimaient un article scientifique très sérieux et très modéré, je me suis vu contraint de faire des recherches pour savoir la vérité sur certaines personnes qui torpillent GTV. Les résultats de mes recherches sont accablants. Je ne veux pas les publier car je compte sur la bonne foi et la droiture de Don Reto Nay, de Doina et de Lucia : il y va de la survie du site. De quoi s'agit-il ?

Des modérateurs sans scrupule et faisant partie du réseau rose se sont emparés des différentes manettes de ce site et par toutes sortes de moyens frauduleux empêchent la diffusion de la vérité. Ces prédateurs dont voici les noms, le légionnaire du Christ Gerardo Mendoza Germen, le vénézuélien allemand Bolívar et l'anglo-hispanophone Anthony Principe, doivent être chassés impérativement.

Je compte sur mes trois amis pour le faire et qu'ils ne se laissent pas intimider par ces mécréants. Si par malheur cela n'est pas fait, ces gens-là prendront un jour ou l'autre le contrôle de ce site. Je ne reviendrai pas sur ce sujet, mais il fallait dire ce qui doit être dit.
Montfort AJPM
Qui est ce type RomanCandle torrededavid ? Réseau rose !
Qui est cet individu @Germen ? Réseau rose !
GChevalier
La corruption est à tous les niveaux,
Et du bas jusque dans le haut,
Dans tout groupement et société,
Et personne n'en est épargné.
Mais à quoi devons-nous cela ?
À Vatican II tout simplement
Et nous n'en sortirons pas,
Si ce n'est par un grand châtiment.
AJPM
Les âmes du Purgatoire ne connaissent pas le terme de leurs souffrances ;
Dans ma maison commune, dit Antéchrist, il n'y a pas de terme à la félicité.