Clicks828

AM8. Lourdes : Instrumental pour 66 couplets

AJPM
2
AMDG441 Intégral Montfort-Cantiques / Chaîne YouTube : Chapelet récité / www.montfortajpm.sitew.fr / Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle). N'hésitez pas à télécharger. [AMDG4…More
AMDG441 Intégral Montfort-Cantiques / Chaîne YouTube : Chapelet récité / www.montfortajpm.sitew.fr / Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle). N'hésitez pas à télécharger. [AMDG440-AMDG442] Intégral Ave Maria (audio) / Le Ciel ouvert par les 3 Ave Maria

PAROLES en PDF à télécharger ici : www.sitew.com/…/cmqk6-AVE_MARIA…

Voir aussi :
1- AM7. Lourdes : "L'heure était venue" ou les 60 couplets d'origine
2- "Ave Maria instrumental de Lourdes" (pour 20 couplets) : www.youtube.com/watch
3- "Le pécheur converti par l'intercession de Marie" : www.youtube.com/watch

*
Table de l'INTÉGRAL AVE MARIA interprété par Gilbert Chevalier (aveugle)

**********************************

LE BON CHAPELET

Prenez votre chapelet
Et souvent le récitez

www.youtube.com/watch
Ou bien le psalmodiez
www.youtube.com/watch
Ou encore le chantez :
www.youtube.com/watch
Un chapelet bien récité
www.youtube.com/watch
Ou chanté ou psalmodié
www.youtube.com/watch
Et bien intentionné
Est un bon chapelet !


Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
(31/10/2014)

« Récitant tous les jours un Rosaire, si vous êtes fidèles à le dire malgré la grandeur de vos péchés, dévotement jusqu'à la mort, croyez-moi, vous recevrez une couronne de gloire qui ne flétrira jamais. Quand vous seriez sur le bord de l'abîme, quand vous auriez déjà un pied dans l'enfer, quand vous auriez vendu votre âme au diable comme un magicien, quand vous seriez un hérétique endurci et obstiné comme un démon, vous vous convertirez tôt où tard et vous sauverez, pourvu que, je le répète, et remarquez les paroles et les termes de mon conseil, vous DISIEZ TOUS LES JOURS LE SAINT ROSAIRE, DÉVOTEMENT JUSQU’À LA MORT, POUR CONNAÎTRE LA VÉRITÉ ET OBTENIR LA CONTRITION ET LE PARDON DE VOS PÉCHÉS. »

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, "Le Secret admirable du Très Saint Rosaire")

**************************************************
GChevalier
QUATRINES

14- Ils meurent tous dans la dignité
Aujourd'hui, paraît-il,
Sauf qu'on leur tranche le fil :
L'échafaud est élevé !
AJPM
* www.youtube.com/watch
* AM18. Le Chapelet récité

AVE MARIA DE LOURDES
LE CANTIQUE DE PROCESSION :
les 60 couplets d'origine


INTÉGRALITÉ des PAROLES téléchargeable ici : www.sitew.com/…/cmqk6-AVE_MARIA…

1- L’heure était venue,
Où l’airain sacré,
De sa voix connue,
Annonçait l’Ave.

R./ Ave, ave, ave Maria !
Ave, ave, ave Maria !


2- D’une main discrète,
L’ange, la prenant,
Cond…
More
* www.youtube.com/watch
* AM18. Le Chapelet récité

AVE MARIA DE LOURDES
LE CANTIQUE DE PROCESSION :
les 60 couplets d'origine


INTÉGRALITÉ des PAROLES téléchargeable ici : www.sitew.com/…/cmqk6-AVE_MARIA…

1- L’heure était venue,
Où l’airain sacré,
De sa voix connue,
Annonçait l’Ave.

R./ Ave, ave, ave Maria !
Ave, ave, ave Maria !


2- D’une main discrète,
L’ange, la prenant,
Conduit Bernadette
Au bord du torrent.

3- Un souffle qui passe
Avertit l’enfant
Qu’une heure de grâce
Sonne en ce moment.

4- Sur Massabielle,
Son œil voit soudain
L’éclat qui révèle
L’Astre du matin.

5- C’est un doux visage,
Rayonnant d’amour,
Qu’entoure un nuage
Plus beau que le jour.

6- Son regard s’inspire
D’un reflet divin,
Mais un doux sourire
Dit : « Ne craignez rien. »

7- Elle a la parure
D’un lys immortel ;
Elle a pour ceinture
Un ruban du ciel.

8- On voit une rose
Sur ses pieds bénis,
Fraîchement éclose
Dans le Paradis.

9- On voit un rosaire
Glisser dans sa main,
Et de la prière
tracer le chemin.

10- L’âme palpitante,
Le cœur enivré,
L’heureuse Voyante
Répétait : « Ave ! »

11- L’extase s’achève,
Le monde revient ;
L’enfant se relève
Disant : « À demain ! »

12- Avant chaque aurore,
Son cœur en éveil
Par soupirs implore,
L’heure du réveil.

13- « Mère de la terre,
Ne défendez pas
D’aller voir la Mère
Qui paraît là-bas !

14- « Elle était si belle !
Je veux la revoir.
Que désire-t-elle ?
Je veux le savoir. »

15- Colombe fidèle,
Elle prend l’essor,
Vole à tire d’aile
Au nouveau Thabor.

16- « Ô Dame chérie,
Que demandez-vous ?
Parlez, je vous prie,
Et dites-le nous ! »

17- « Avec vos compagnes,
Venez quinze fois
Près de ces montagnes
Écouter ma voix.

18- « Enfant généreuse,
Je vous le promets,
Vous serez heureuse
Au Ciel pour jamais. »

19- « Si vous êtes bonne,
Le monde est méchant :
Il ne me pardonne
de vous voir souvent.

20- « Le savant s’offense
De votre bonté ;
Je n’ai pour défense
Que la vérité. »

21- Près de la Voyante,
Au lever du jour,
La foule croyante
Se rend tour à tour.

22- La pauvre bergère,
Comme un séraphin,
Du Ciel à la terre,
Franchit le chemin.

23- La voilà ravie
Dans cette beauté
Que le temps envie
À l’Éternité.

24- De son blanc visage
Les traits allongés
Vers la sainte image
Semblent emportés.

25- Pendant sa prière
Brille sur son front
La pure lumière
De la Vision.

26- Le peuple fidèle
Admire à genoux
De l’aube éternelle
Le reflet si doux.

27- « Qu’avez-vous, Madame,
Murmura l’enfant.
D’où vient que votre âme
Est triste à présent ?

28- « Que faudra-t-il faire
Pour tarir vos pleurs ? »
- « Prier, dit la Mère,
Pour tous les pécheurs.

29- « Je veux qu’ici même,
En procession,
Le peuple qui m’aime
Invoque mon nom.

30- « Que d’une chapelle,
Le marbre béni
Aux âges rappelle
Mon séjour ici. »

31- Ô profond mystère
D’un profond amour !
Faut-il qu’une mère
Trahisse à son tour ?

32- Deux fois Bernadette
Vient aux lieux aimés :
Deux fois sur sa tête
Les Cieux sont fermés.

33- « Ô Dame clémente !
Ne savez-vous pas
Qu’à votre Voyante,
On livre combat ? »

34- « Enfant prends courage
Et bannis l’effroi :
Il faut que l’orage
Éprouve la foi. »

35- « Elle m’est rendue.
Elle reparaît.
Je goûte à sa vue
Un nouvel attrait.

36- « Vision chérie,
Source de douceurs,
Mettez, je vous prie,
Comble à vos faveurs.

37- « On demande un gage
À votre bonté :
Rendez témoignage
À la vérité.

38- « Que sur cette épine
Et que sous vos pieds
Une fleur divine
Pousse à l’églantier. »

39- Par un doux sourire
Accueillant ces vœux,
Elle semble dire :
« Je donnerai mieux. »

40- La fleur éphémère
Se dessèche et meurt ;
Le Cœur d’une Mère
N’est point cette fleur.

41- « À cette fontaine
Allez maintenant :
L’eau dont elle est pleine,
Voilà mon présent. »

42- L’enfant prend sa course
Vers l’eau du torrent :
Un signe, à la source
Ramène l’enfant.

43- Ses doigts, de la terre
Déchirent le sein ;
D’humide poussière
Elle emplit sa main.

44- Fontaine de vie,
Qui peut désormais
De ton eau bénie
Compter les bienfaits ?

45- « Et Vous dont la terre
Admire le don,
Céleste Étrangère
Quel est votre nom ?

46- « À votre servante
Qui prie à genoux,
À votre Voyante,
Le cacherez-vous ? »

47- Au Cœur de sa Mère,
Quatre fois l’enfant
D’une humble prière,
Fait monter l’accent.

48- Paraît cette fête,
Où de Gabriel
L’Église répète
L’Ave solennel.

49- La Beauté rayonne
D’un nouveau reflet :
La Vierge abandonne
Son dernier secret.

50- À sa bien-aimée,
L’Apparition,
De l’IMMACULÉE
Prononce le nom.

51- Sainte Messagère,
Remontez aux Cieux ;
Et de notre terre
Portez-y les vœux !

52- Vous vouliez du monde,
Et de tous côtés,
Il vient, il abonde,
Il est à vos pieds.

53- Salut, ô vallée,
Ô trône d’amour,
Où l’Immaculée
A pris son séjour !

54- Avec son image,
Avec ses bienfaits,
Ta grotte sauvage
N’est plus sans attraits.

55- La fontaine y coule
Sans jamais tarir ;
Ainsi vient la foule
Sans jamais finir.

56- Pieux sanctuaire,
Tu les vis présents,
De la France entière
Les nobles enfants !

57- La voûte sacrée
Depuis ce grand jour,
De chaque contrée
A vu le retour.

58- Du trône de grâce
On sait le chemin,
Le pèlerin passe
Et passe sans fin.

59- Heureux qui voyage
En ces lieux bénis !
On y prend passage
Pour le Paradis.

60- Astre salutaire,
Que votre rayon,
Nous mène à la terre
De la Vision.