Clicks594

Les ÂMES du PURGATOIRE (1er couplet du cantique avec partition pour 4 voix mixtes)

JMJ560 SOMMAIRE "Cantiques-Partitions" / Le CHAPELET récité / cantiques-anciens.blogspot.ro [JMJ559-JMJ561] TABLE des 2000 CANTIQUES / Les 3 AVE MARIA du matin & du soir : montfortajpm.blogspot.ro/p/blog-page.html
Orgue & Chant : Jean-Myriam Chevalier
Extrait de la plage 9 du CD "Cantiques du Petit Séminaire de Lyon 1"

1- Au fond des brûlants abîmes,
Nous gémissons, nous pleurons,
Et pour expier nos crimes,
Loin de Dieu nous y souffrons.
Hélas ! las !
Feu vengeur, de tes victimes
Les pleurs ne t'éteignent pas.

...
(suite + téléchargements des PAROLES & de la PARTITION originale pour quatre voix mixtes, ici : cantiques-anciens.blogspot.ro/…/6-les-ames-du-p…)

Album : CANTIQUES sur les FINS DERNIÈRES

Derniers Cantique-Partition : Les BÉATITUDES
& SUB TUUM PRAESIDIUM
& MATERNITÉ DIVINE
& Le NOM de MARIE

Cantique complet :
DIEU SEUL
+ LE CIEL

********************

« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

montfortajpm.blogspot.ro/p/le-chapelet-rec…
(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

C’est par l’Ave Maria,

LE BON CHAPELET
(à télécharger ici : montfortajpm.blogspot.ro/…/lien-pour-telec… )
Prenez votre chapelet
Et souvent le récitez

www.youtube.com/watch
Ou bien le psalmodiez
www.youtube.com/watch
Ou encore le chantez :
www.youtube.com/watch
Un Chapelet bien récité
www.youtube.com/watch
Ou chanté ou psalmodié
www.youtube.com/watch
Et bien intentionné
Est un bon Chapelet !


Que tu te sauveras !

« Récitant tous les jours un Rosaire, si vous êtes fidèles à le dire malgré la grandeur de vos péchés, dévotement jusqu'à la mort, croyez-moi, vous recevrez une couronne de gloire qui ne flétrira jamais. Quand vous seriez sur le bord de l'abîme, quand vous auriez déjà un pied dans l'enfer, quand vous auriez vendu votre âme au diable comme un magicien, quand vous seriez un hérétique endurci et obstiné comme un démon, vous vous convertirez tôt ou tard et vous sauverez, pourvu que, je le répète, et remarquez les paroles et les termes de mon conseil, vous DISIEZ TOUS LES JOURS LE SAINT ROSAIRE, DÉVOTEMENT JUSQU’À LA MORT, POUR CONNAÎTRE LA VÉRITÉ ET OBTENIR LA CONTRITION ET LE PARDON DE VOS PÉCHÉS. »

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, "Le Secret admirable du Très Saint Rosaire")

*****************************************
avecrux.avemaria
Cher Emmanuel, merci
La louange de mes lèvres likes this.
@avecrux.avemaria Du calme Véronique, inutile de vous torturer les méninges ! Et puis, même dans l'hypothèse extrême où vous vous seriez menti à vous-même, vous pouvez toujours en demander pardon au Seigneur par une confession sacramentelle, sans qu'il soit d'ailleurs nécessaire de vous humilier devant moi en reconnaissant ce fait par un commentaire ou un message privé. Dans tous les cas, que …More
@avecrux.avemaria Du calme Véronique, inutile de vous torturer les méninges ! Et puis, même dans l'hypothèse extrême où vous vous seriez menti à vous-même, vous pouvez toujours en demander pardon au Seigneur par une confession sacramentelle, sans qu'il soit d'ailleurs nécessaire de vous humilier devant moi en reconnaissant ce fait par un commentaire ou un message privé. Dans tous les cas, que la paix du Seigneur vous accompagne.
avecrux.avemaria likes this.
avecrux.avemaria
PS : Relis mon commentaire car je l'ai modifié. Je me suis très mal exprimé encore.

@La louange de mes lèvres Mince ! vous créez le trouble en moi et ça, c'est terrible !!!!!!!!!!!!!!!!!! Vous choisissez de me faire confiance. Je suis toute retournée. Si j'avais été à votre place, j'aurais douté mais vous non ! Comment voulez-vous que je prenne ça ! C'est terrible comme ma conscience me ronge. …More
PS : Relis mon commentaire car je l'ai modifié. Je me suis très mal exprimé encore.

@La louange de mes lèvres Mince ! vous créez le trouble en moi et ça, c'est terrible !!!!!!!!!!!!!!!!!! Vous choisissez de me faire confiance. Je suis toute retournée. Si j'avais été à votre place, j'aurais douté mais vous non ! Comment voulez-vous que je prenne ça ! C'est terrible comme ma conscience me ronge. Tout m'accuse ! Comment ai-je osé demandé à quelqu'un de me croire sur parole sans qu'il ne me connaisse ?! Je vous prie sincèrement de me pardonner de vous avoir supplier de me croire à l'aveuglette. C'est terriblement orgueilleux de ma part. ohlalalala (gros soufflement provenant coeur)

Pardonnez ma lenteur à vous répondre mais le langage utilisé en Nouvelle-Calédonie n'a rien à voir avec celui de la France. Je suis entrain de me torturer le cerveau pour arriver à faire une phrase correcte et compréhensible. Ici en NC, c'est bcp plus simple. deux mots suffisent pour exprimer une pensée. Sur GTV, il faut une vingtaine de mots voire plus pour arriver au même résultat ! Doux Jésus ! Ca demande beaucoup de temps. En plus, il faut choisir ces mots car les internautes sont très susceptibles sans quoi je serais dans l'obligation de présenter mes excuses continuellement et c'est le cas.

Paix et bien à vous dans le Christ Jésus Marie Joseph +
@avecrux.avemaria Chère Véronique, l'important est que vous vous y retrouviez vous-même dans vos pensées secrètes et que vous ne vous mentiez pas à vous-même. Je choisis de vous croire car je ne sonde pas vos pensées secrètes. Que la paix du Seigneur soit avec vous.
avecrux.avemaria likes this.
avecrux.avemaria
@La louange de mes lèvres Cher Emmanuel, j'ai vu passer votre message ce matin mais faute de temps, je ne pouvais y répondre. Pendant tout le trajet, j'ai prié en pensant à vous et à ce que j'allais bien vous répondre.... C'est le vide ou plutôt tout se bouscule dans ma tête, rien n'est cohérent... Je vous supplie de ne pas me demander de me justifier Croyez-moi quand je vous dis …More
@La louange de mes lèvres Cher Emmanuel, j'ai vu passer votre message ce matin mais faute de temps, je ne pouvais y répondre. Pendant tout le trajet, j'ai prié en pensant à vous et à ce que j'allais bien vous répondre.... C'est le vide ou plutôt tout se bouscule dans ma tête, rien n'est cohérent... Je vous supplie de ne pas me demander de me justifier Croyez-moi quand je vous dis avoir oublié votre prénom et c'est vrai. Paix et bien en vous dans le Christ Jésus Marie Joseph +
@avecrux.avemaria Sincèrement Véronique, j’ai du mal à croire en votre explication mais c’est vous ... et le Bon Dieu qui savez. J’aurais quelque chose à vous pardonner si vous aviez joué en l’occurrence à un petit jeu vicieux, ce qui d’après vous n’est pas le cas. Bien à vous
avecrux.avemaria likes this.
Roy-XXIII
La louange de mes lèvres nous sommes d'accord, les pasteurs de l'Eglise catholique engagés dans l'œcuménisme ne doivent pas trahir la vérité au nom de l'unité.

Ah ben tu vois quand tu veux ?!
Bon maintenant faut s'attendre au fameux « en même temps ... » N'est-ce pas Emmanuel ?
Spina Christi 2 likes this.
avecrux.avemaria
La louange de mes lèvres, Non non pas de jeu cette fois-ci. Sincèrement. Je me suis rappelée de votre prénom Emmanuel en prenant ma pause déjeuner à 12 h. Mince la grosse gaffe ! Je vous prie de me pardonner d'avoir oublié que vous étiez un simple laïc. Est-ce que vous allez accepter ma demande de pardon ? Bon ! Vaudrait mieux que je retourne travailler, j'ai trop honte de moi. Zut alors !
@avecrux.avemaria Ne vous ai-je pas répondu que je m'appelle Emmanuel et que j'étais un simple laïc après que vous m'ayez demandé si j'étais un prêtre ? Je trouve que votre "petit jeu" est malsain et déplacé. Cela dit, que la paix du Seigneur soit avec vous.
avecrux.avemaria
La louange de mes lèvres, Si si j'ai compris, c'est pourquoi je cite Saint Alphose de Ligori.

J'ai lu cet article sur les deux corps du Pape. Ô Doux Jésus comme c'est très bien rédigé. Cependant, je vous renvoie à Saint Alphonse de Ligori pour celui-ci aussi.

Le seul souci : c'est bien beau de dire distinction mais les non catholiques qu'est-ce qu'ils y comprennent dans tout ça Quan…More
La louange de mes lèvres, Si si j'ai compris, c'est pourquoi je cite Saint Alphose de Ligori.

J'ai lu cet article sur les deux corps du Pape. Ô Doux Jésus comme c'est très bien rédigé. Cependant, je vous renvoie à Saint Alphonse de Ligori pour celui-ci aussi.

Le seul souci : c'est bien beau de dire distinction mais les non catholiques qu'est-ce qu'ils y comprennent dans tout ça Quand le Pape parle en privé ou non pour eux.... c'est le Pape !
@avecrux.avemaria a cité : " ils considèrent le pape comme infaillible lorsqu’il parle en privé, mais quand les papes de toute l’histoire ont proposé la foi catholique, ils disent que cela est faillible "

Müller dénonce en l’espèce le fait que des progressistes opposés à la Tradition sacrée ont tendance à défendre publiquement les propos tout personnels du pape François (exprimés dans des itw,…More
@avecrux.avemaria a cité : " ils considèrent le pape comme infaillible lorsqu’il parle en privé, mais quand les papes de toute l’histoire ont proposé la foi catholique, ils disent que cela est faillible "

Müller dénonce en l’espèce le fait que des progressistes opposés à la Tradition sacrée ont tendance à défendre publiquement les propos tout personnels du pape François (exprimés dans des itw, des livres etc.), qui concernent le plus souvent les matières non infaillibles (politique, pastorale, etc.), comme s’ils étaient revêtus d’une autorité quasi infaillible alors que par ailleurs ces progressistes considèrent comme faillibles et dépassés les propos sur la foi et les morale des papes anciens. Lire à ce propos ICI ce que dit le Cardinal Burke sur les deux corps du pape. Bien à vous.

Cette unité plénière des chrétiens dans une seule Eglise visible peut paraître utopique au vu des blessures et des préjugés accumulés au fil du temps, mais elle est un idéal légitime que Dieu lui-même désire. Pour autant, nous sommes d'accord, les pasteurs de l'Eglise catholique engagés dans l'œcuménisme ne doivent pas trahir la vérité au nom de l'unité. Ce qui hélas est une tentation très actuelle.
avecrux.avemaria
La louange de mes lèvres, merci pour cet article, un magnifique rappel de la réalité.Je me demande bien si vous êtes un homme ou une femme. Allez, je mise sur le fait que vous êtes une femme. Si c'est vrai, alors Spina Christi 2 devra vous demander pardon. Ohhlalalaa j'aimerais pas être à sa place
avecrux.avemaria
La louange de mes lèvres,

Une chose est le désir d’avoir de bonnes relations avec les chrétiens non-catholiques d’aujourd’hui, afin de se rapprocher d’une pleine communion avec la hiérarchie catholique, et aussi avec l’acceptation de la tradition apostolique selon la doctrine catholique, autre chose est de ne pas comprendre ou de falsifier ce qui s’est passé il y a cinq cents ans, et l’effet …More
La louange de mes lèvres,

Une chose est le désir d’avoir de bonnes relations avec les chrétiens non-catholiques d’aujourd’hui, afin de se rapprocher d’une pleine communion avec la hiérarchie catholique, et aussi avec l’acceptation de la tradition apostolique selon la doctrine catholique, autre chose est de ne pas comprendre ou de falsifier ce qui s’est passé il y a cinq cents ans, et l’effet désastreux que cela a eu.

Pour la fin, il n'y a pas de souci, nous nous entendons très bien avec eux... moi personnellement, je les côtoie et j'ai même de la famille non catholique. Le souci est qu'ils s'attaquent à Jésus dans l'Eucharistie et la TS Vierge Marie... Il se moque ouvertement de nos saints incorruptibles... En gros, ce rapprochement d'une pleine communion avec la hiérarchie catholique est un rêve. Des Saints se sont cassés les dents, je ne pense pas que Mgr BURKE puisse faire grand chose.
2 more comments from avecrux.avemaria
avecrux.avemaria
La louange de mes lèvres

Dans la confusion actuelle qui touche un si grand nombre on en est arrivé à mettre la réalité sens dessus dessous : ils considèrent le pape comme infaillible lorsqu’il parle en privé, mais quand les papes de toute l’histoire ont proposé la foi catholique, ils disent que cela est faillible.

Pour ce passage Saint Alphonse de Ligori dit le contraire
avecrux.avemaria
La louange de mes lèvres, Tenez, lisez un peu cela aussi
Il n’est pas non plus exact d’affirmer que Luther avait au départ de bonnes intentions, en signifiant ainsi que c’était donc l’attitude rigide de l’Eglise qui l’avait poussé sur le mauvais chemin. Ce n’est pas vrai : Luther avait certes la volonté de lutter contre la vente des indulgences, mais la cible n’était pas les indulgenc…More
La louange de mes lèvres, Tenez, lisez un peu cela aussi
Il n’est pas non plus exact d’affirmer que Luther avait au départ de bonnes intentions, en signifiant ainsi que c’était donc l’attitude rigide de l’Eglise qui l’avait poussé sur le mauvais chemin. Ce n’est pas vrai : Luther avait certes la volonté de lutter contre la vente des indulgences, mais la cible n’était pas les indulgences en tant que telles, mais en tant qu’élément du sacrement de pénitence.
Bon, je continue de lire.
P.S. Je parlais de cet article : reinformation.tv/reforme-cardina…
@avecrux.avemaria Je ne vois pas à quelles paroles de Luther cet abbé fait allusion en disant qu'il "porta atteinte à la Sainteté de Jésus, la perfection absolue morale car il l'a accusé par trois fois d'adultère". Pour ma part j'adhère totalement aux paroles très franches exprimées récemment par le cardinal Müller sur la prétendue réforme protestante. Citation de cet article :

" La réponse …More
@avecrux.avemaria Je ne vois pas à quelles paroles de Luther cet abbé fait allusion en disant qu'il "porta atteinte à la Sainteté de Jésus, la perfection absolue morale car il l'a accusé par trois fois d'adultère". Pour ma part j'adhère totalement aux paroles très franches exprimées récemment par le cardinal Müller sur la prétendue réforme protestante. Citation de cet article :

" La réponse du cardinal Müller à Mgr Nunzio Galantino sur la Réforme de Luther

Il y a une grande confusion aujourd’hui dans le discours sur Luther, et il faut dire clairement que du point de vue de la théologie dogmatique, du point de vue de la doctrine de l’Eglise, il n’y eut pas en réalité une réforme mais une révolution, c’est-à-dire un bouleversement total des fondements de la foi catholique. Il n’est pas réaliste de prétendre que son intention était de lutter contre certains abus relatifs aux indulgences, ou contre les péchés de l’Eglise de la Renaissance. Les abus et les mauvaises actions ont toujours existé dans l’Eglise, et pas seulement à la Renaissance, – il en existe même de nos jours. Nous sommes la Sainte Eglise par la grâce de Dieu et des sacrements, mais tous les hommes d’Eglise sont pécheurs, tous ont besoin de pardon, de la contrition et de la pénitence.

Cette distinction est très importante. Dans le livre écrit par Luther en 1520, De captivitate Babylonica ecclesiae, il semble tout à fait clair que Luther a tourné le dos à tous les principes de la foi catholique, de l’Ecriture Sainte, de la Tradition apostolique et du magistère du Pape et des Conciles, et de l’épiscopat. En ce sens, il a travesti le concept de développement homogène de la doctrine chrétienne, tel qu’on l’a explicité au Moyen Age, en venant jusqu’à nier le sacrement, signe efficace de la grâce qui s’y trouve ; il a remplacé cette efficacité objective des sacrements par une foi subjective. Ce faisant, Luther a aboli cinq sacrements, et il a aussi nié l’Eucharistie : le caractère sacrificiel du sacrement de l’Eucharistie, et la transformation réelle de la substance du pain et du vin en la substance du corps et du sang de Jésus-Christ. Et encore : il a qualifié le sacrement de l’ordre épiscopal, le sacrement de l’ordre, d’invention du pape – défini comme l’Antichrist – et comme ne faisant pas partie de l’Eglise de Jésus-Christ. Nous disons au contraire que la hiérarchie sacramentelle, en communion avec le successeur de Pierre, est un élément essentiel de l’Eglise catholique, et pas seulement un principe d’organisation humaine.

C’est pourquoi nous ne pouvons pas accepter que la réforme de Luther soit définie comme une réforme de l’Eglise au sens catholique. Est catholique une réforme qui est un renouvellement de la foi vécue dans la grâce, dans le renouvellement des coutumes, de l’éthique : un renouvellement spirituel et moral des chrétiens ; pas une nouvelle fondation, une nouvelle Eglise.

Il est donc inacceptable d’affirmer que la réforme de Luther « était un événement du Saint-Esprit »

Il est donc inacceptable d’affirmer que la réforme de Luther « était un événement du Saint-Esprit ». Au contraire, elle était dirigée contre le Saint-Esprit. Parce que le Saint-Esprit aide l’Eglise à maintenir sa continuité à travers le magistère de l’Eglise, surtout dans le ministère pétrinien : c’est sur Pierre seul que Jésus a fondé son Eglise (Mt 16,18), son Eglise qui est « l’Eglise du Dieu vivant, la Colonne et le soutien de la vérité » (1 Tim 3:15). Le Saint-Esprit ne se contredit pas lui-même.

On entend beaucoup de voix qui parlent de Luther avec trop d’enthousiasme, sans connaître exactement sa théologie, ses polémiques et les effets désastreux de ce mouvement qui a séparé des millions de chrétiens de l’Eglise catholique. Nous pouvons apprécier sa bonne volonté, l’explication claire des mystères de la foi commune, mais pas ses déclarations contre la foi catholique, surtout en ce qui concerne les sacrements et la structure hiérarchique-apostolique de l’Eglise.

Il n’est pas non plus exact d’affirmer que Luther avait au départ de bonnes intentions, en signifiant ainsi que c’était donc l’attitude rigide de l’Eglise qui l’avait poussé sur le mauvais chemin. Ce n’est pas vrai : Luther avait certes la volonté de lutter contre la vente des indulgences, mais la cible n’était pas les indulgences en tant que telles, mais en tant qu’élément du sacrement de pénitence.

Il n’est davantage exact que l’Eglise a refusé le dialogue : Luther a d’abord eu une discussion avec Johannes Eck, puis le pape a envoyé cardinal Cajetan comme légat pour dialoguer avec lui. On peut discuter des modalités, mais en ce qui concerne la substance de la doctrine, il faut affirmer que l’autorité de l’Eglise n’a pas commis d’erreur. Sans quoi, il faudrait soutenir que l’Eglise a enseigné pendant mille ans des erreurs par rapport à la foi, alors que nous savons – et il s’agit là d’un élément essentiel de la doctrine – que l’Eglise ne peut pas se tromper sur la transmission du salut dans les sacrements.

Pas une réforme, une révolution !

Il ne faut pas confondre les erreurs personnelles, les péchés des personnes dans l’Eglise avec des erreurs quant à la doctrine et aux sacrements. Celui qui fait cela croit que l’Eglise n’est qu’une organisation composée d’hommes, et nie le principe selon lequel Jésus lui-même a fondé son Eglise et qu’Il la protège dans la transmission de la foi et de la grâce dans les sacrements par le Saint-Esprit. Son Eglise n’est pas seulement une organisation humaine : elle est le corps du Christ, où se trouve l’infaillibilité du Concile et du pape, selon des modalités précisément définies. Tous les conciles parlent de l’infaillibilité du magistère par rapport à la proposition de la foi catholique. Dans la confusion actuelle qui touche un si grand nombre on en est arrivé à mettre la réalité sens dessus dessous : ils considèrent le pape comme infaillible lorsqu’il parle en privé, mais quand les papes de toute l’histoire ont proposé la foi catholique, ils disent que cela est faillible.

Bien sûr, cinq cents ans ont passé, et l’heure n’est plus à la polémique mais à la recherche de la réconciliation – non, cependant, au prix de la vérité. Il ne faut pas faire de confusion. Si d’une part nous devons savoir saisir l’efficacité de l’Esprit Saint dans ces autres chrétiens non catholiques qui sont de bonne volonté, qui n’ont pas commis personnellement ce péché de séparation d’avec l’Eglise, de l’autre, nous ne pouvons pas changer l’histoire, ce qui est arrivé il y a cinq cents ans. Une chose est le désir d’avoir de bonnes relations avec les chrétiens non-catholiques d’aujourd’hui, afin de se rapprocher d’une pleine communion avec la hiérarchie catholique, et aussi avec l’acceptation de la tradition apostolique selon la doctrine catholique, autre chose est de ne pas comprendre ou de falsifier ce qui s’est passé il y a cinq cents ans, et l’effet désastreux que cela a eu. Un effet contraire à la volonté de Dieu : « Pour que tous ils soient un, comme vous, mon Père, vous êtes en moi, et moi en vous, pour que, eux aussi, ils soient un en nous, afin que le monde croie que vous m’avez envoyé » (Jn 17:21). "

Pax et bonum in Christo
avecrux.avemaria
Bon ! il faut que je demande à l'abbé son sermon comme ça, je vais le mettre sur GTV. Je ne lui dirais pas pourquoi ou sinon, il va me faire la moral. Déjà, il m'a dit qu'il ne fallait pas rester plus d'une heure sur internet et Père BOCKOLTZ a dit d'éviter ce genre de site.

Très beau le chant Gilbert, merci. J'aime bien comment tu joues du piano. More
Bon ! il faut que je demande à l'abbé son sermon comme ça, je vais le mettre sur GTV. Je ne lui dirais pas pourquoi ou sinon, il va me faire la moral. Déjà, il m'a dit qu'il ne fallait pas rester plus d'une heure sur internet et Père BOCKOLTZ a dit d'éviter ce genre de site.

Très beau le chant Gilbert, merci. J'aime bien comment tu joues du piano. Super.
avecrux.avemaria likes this.
avecrux.avemaria
Ecoutez ça, Emmanuel, si vous n'êtes pas trop fatigué. Le Père CRANSHAW a dit dans son sermon que la tête de l'Eglise Catholique c'est Jésus et que l'âme de ce corps est l'Esprit-Saint ! Il dit que les membres de cette Eglise se sanctifient grâce aux moyens donnés par l'Eglise. M. Luther a porté atteinte à la Sainteté de Jésus, la perfection absolue morale car il l'a accusé par trois fois d'…More
Ecoutez ça, Emmanuel, si vous n'êtes pas trop fatigué. Le Père CRANSHAW a dit dans son sermon que la tête de l'Eglise Catholique c'est Jésus et que l'âme de ce corps est l'Esprit-Saint ! Il dit que les membres de cette Eglise se sanctifient grâce aux moyens donnés par l'Eglise. M. Luther a porté atteinte à la Sainteté de Jésus, la perfection absolue morale car il l'a accusé par trois fois d'adultère ! Lui le Saint des Saints
avecrux.avemaria
La louange de mes lèvres likes this.
3 more comments from avecrux.avemaria
avecrux.avemaria
La pratique de l’Heure Sainte a été enseignée à Sainte Marguerite-Marie. Notre-Seigneur Jésus-Christ :
« Toutes les nuits du jeudi au vendredi, je te ferai participer à cette mortelle tristesse que j’ai bien voulu sentir au jardin des Olives ; laquelle tristesse te réduira, sans que tu la puisses comprendre, à une espèce d’agonie plus rude à supporter que la mort. Et pour m’accompagner dans …
More
La pratique de l’Heure Sainte a été enseignée à Sainte Marguerite-Marie. Notre-Seigneur Jésus-Christ :
« Toutes les nuits du jeudi au vendredi, je te ferai participer à cette mortelle tristesse que j’ai bien voulu sentir au jardin des Olives ; laquelle tristesse te réduira, sans que tu la puisses comprendre, à une espèce d’agonie plus rude à supporter que la mort. Et pour m’accompagner dans cette humble prière que je présentai alors à mon Père parmi toutes mes angoisses, tu te lèveras entre onze heures et minuit, pour te prosterner une heure avec moi, la face contre terre, tant pour apaiser la divine colère, en demandant miséricorde pour les pécheurs, que pour adoucir en quelque façon, l’amertume que je sentais à l’abandon de mes apôtres, qui m’obligea à leur reprocher qu’ils n’avaient pu veiller une heure avec moi, et pendant cette heure tu feras ce que je t’enseignerai. »
La louange de mes lèvres likes this.
avecrux.avemaria
HEURE SAINTE
avecrux.avemaria
C'est bientôt l'heure Sainte mes frères et soeurs !
La louange de mes lèvres likes this.
Album "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

"Hélas, hélas ! que notre martyre est long et cruel !... Vous qui pouvez si facilement nous aider, pourquoi nous laissez-vous gémir dans ces flammes dévorantes ?" Ce sont les âmes expiant leurs fautes dans le Purgatoire qui nous pressent ainsi par ces plaintes déchirantes de nous laisser attendrir et de leur procurer du secours par nos ferventes …More
Album "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

"Hélas, hélas ! que notre martyre est long et cruel !... Vous qui pouvez si facilement nous aider, pourquoi nous laissez-vous gémir dans ces flammes dévorantes ?" Ce sont les âmes expiant leurs fautes dans le Purgatoire qui nous pressent ainsi par ces plaintes déchirantes de nous laisser attendrir et de leur procurer du secours par nos ferventes prières et nos sacrifices offerts au Seigneur en union avec les mérites infinis de la Passion de son Fils. Puissions-nous par ces moyens hâter leur délivrance et mettre ainsi un terme à cette privation de Dieu qui est leur principal tourment.
cantiques-anciens.blogspot.ro/…/6-les-ames-du-p…
avecrux.avemaria likes this.