Join Gloria’s Christmas Campaign. Donate now!
tantumergo+

L'alliance satanique des religions pour le Nouvel Ordre Mondial !

Cher André, merci de votre réponse. Hélas, il se fait tard : je vous répondrai donc plus tard quand je le pourrai. Dieu vous bénisse.
tantumergo+

Le Pape François prépare la nouvelle religion mondiale !

Par ailleurs, s'agissant d'un autre passage de votre vidéo, le Pape François n’a pas voulu dire autre chose que la Croix semblait alors être, humainement parlant, un échec, mais bien entendu pas un échec au plan surnaturel ! Ne lui faites pas dire ce qu’il n’a jamais dit !

Vous rendez-vous compte @galates que vos vidéos sont gravement offensantes envers l’Eglise catholique et que vous êtes …More
Par ailleurs, s'agissant d'un autre passage de votre vidéo, le Pape François n’a pas voulu dire autre chose que la Croix semblait alors être, humainement parlant, un échec, mais bien entendu pas un échec au plan surnaturel ! Ne lui faites pas dire ce qu’il n’a jamais dit !

Vous rendez-vous compte @galates que vos vidéos sont gravement offensantes envers l’Eglise catholique et que vous êtes sur un site catholique ??? Quelle est d’ailleurs votre confession religieuse vous qui avez publié une vidéo donnant la parole à un ennemi radical et violent de la Foi de l'Eglise Catholique, le pasteur québécois Raymond Bourgier ? Imaginez-vous ce qu’il pourrait m’arriver si je faisais la même chose que vous en allant sur un site protestant évangélique pour y dénoncer les hérésies du protestantisme ? Avez-vous fait un pari avec vos amis non-catholiques consistant à survivre le plus longtemps possible sur un site catholique en publiant toutes sortes d'infamies anti-catholiques ? La question peut se poser !

Je vous conseille cher frère en Jésus-Christ de cesser rapidement vos attaques injustes et infamantes envers l'Eglise catholique, faute de quoi je me verrai avec d'autres dans l'obligation morale de signaler vos publications anti-catholiques à la modération.

Que le Christ Jésus notre Lumière vous éclaire et vous bénisse !
tantumergo+

Le Pape François prépare la nouvelle religion mondiale !

@galates, vous avons raison sur un point important : "Lucifer" dans l'hymne de l'Exultet évoqué dans votre vidéo, contrairement à ce que dit étonnamment David Vincent dans la vidéo que j'ai citée, n'est pas Marie la Mère de Jésus mais le Christ Jésus lui-même. Je dois vous avouer assez honteusement que j'ai cité cette vidéo sans même l'avoir regardée car les quelques vidéos de David Vincent, …More
@galates, vous avons raison sur un point important : "Lucifer" dans l'hymne de l'Exultet évoqué dans votre vidéo, contrairement à ce que dit étonnamment David Vincent dans la vidéo que j'ai citée, n'est pas Marie la Mère de Jésus mais le Christ Jésus lui-même. Je dois vous avouer assez honteusement que j'ai cité cette vidéo sans même l'avoir regardée car les quelques vidéos de David Vincent, chrétien non-catholique honnête, que j'avais vues jusqu'ici étaient bibliquement plutôt de bonne qualité. Je l'ai citée en raison de sa courte durée à la différence d'autres vidéos sur ce thème telles que celle d'Arnaud Dumouch, que je viens de revisionner, et qui elle sur ce sujet de l'Exultet/Lucifer me semble très juste, quoi qu'on pense de ses opinions par ailleurs.

Mais vous avez tort d'y voir un hymne blasphématoire et satanique car, comme le dit cette fois-ci très justement David Vincent dans sa vidéo ( que j'ai pu voir après coup enfin intégralement ! ), "Baal", par exemple, évoqué souvent comme faux dieu et idole dans l'AT, pouvait également désigner Dieu Lui-même dans l'AT !!! du fait que "baal" était alors un nom commun signifiant "maître" "seigneur" ou "mari".

Wikipédia résume d'ailleurs assez bien la problématique :

" Si le nom Lucifer est utilisé dans la Vulgate pour traduire le « porteur de lumière » du livre d'Isaïe, le nom Lucifer apparait aussi une fois dans la Vulgate comme un titre du Christ, dans « et Lucifer oriatur in cordibus vestris » ( 2 Pierre 1:19) ( traduction : " L'étoile du matin se lève dans vos cœurs « ) . (...) Ainsi, à une certaine époque, le nom Lucifer a été attribué à Jésus-Christ par l'expression « Christus verus Lucifer », signifiant : « Christ véritable porteur de lumière ».

Cependant il est nécessaire de préciser que cette époque, contrairement à ce qu'il est souvent dit, ne correspond pas du tout aux premiers temps du christianisme, car la Vulgate est la version latine de la Bible, qui a été traduite par Jérôme de Stridon, entre 390 et 405, depuis le texte hébreu pour l'Ancien Testament et du texte grec pour le Nouveau Testament, c'est-à-dire entre 3 et 4 siècles après l'époque des premiers chrétiens. De plus ce titre n'a pas été donné à Jésus par tous les chrétiens, mais seulement par le courant du christianisme latin. "


Votre lecture et votre compréhension des choses et notamment de la Bible sont donc littéralistes. En vous attachant à la lettre et non à l'esprit de l'Ecriture révélée vous êtes poussé à commettre ensuite des jugements gravement diffamants envers l'Eglise catholique et ici le Pape François !
tantumergo+

L'alliance satanique des religions pour le Nouvel Ordre Mondial !

Cher André, pourquoi vouloir voir forcément de la fébrilité quand il n'y a là que de l'humour ironique ? Je suis calme.

Les paroles et les actions du Pape François ne sont certes pas au-dessus de la critique. Notamment ses paroles improvisées qui sont souvent très brouillonnes quant à la doctrine catholique, alors que jusqu'ici les interventions des Papes avaient plutôt l'habitude d'être très …More
Cher André, pourquoi vouloir voir forcément de la fébrilité quand il n'y a là que de l'humour ironique ? Je suis calme.

Les paroles et les actions du Pape François ne sont certes pas au-dessus de la critique. Notamment ses paroles improvisées qui sont souvent très brouillonnes quant à la doctrine catholique, alors que jusqu'ici les interventions des Papes avaient plutôt l'habitude d'être très encadrées et filtrées pour éviter la confusion. Certains de ses gestes pastoraux sont également discutables. Rappelons quand même une nouvelle fois que même certains passages de l'Ecriture lus isolément sont matériellement hérétiques, comme : " Car Dieu a renfermé tous les hommes dans la désobéissance, pour faire miséricorde à tous."

Pour ma part, je suis intimement convaincu que, malgré ses nombreux défauts, c'est un Pasteur honnête dont la feuille de route est la défense prioritaire des pauvres, des petits et des malheureux. Courageusement, il n'a de cesse de rappeler aux grands de ce monde que l'amour de l'argent est responsable d'une série de maux immenses de plusieurs natures. " Car la racine de tous les maux, c’est l’amour de l’argent. Pour s’y être attachés, certains se sont égarés loin de la foi et se sont infligé à eux-mêmes des tourments sans nombre." ( 1 Tim 6). Sa sensibilité politique doit en partie être comprise à l'aune de son expérience malheureuse des années de dictature militaire en Argentine.

Il n'appartient pas aux fidèles catholiques de juger témérairement la personne du pape ni de se faire justice eux-mêmes en réaction à certains de ses actes pouvant susciter sincèrement de l'incompréhension voire de la colère. Moi-même, il m'arrive d'être peiné par certains de ses actes (paroles et actions). Il est d'ailleurs permis de critiquer certaines de ses positions pourvu que cela reste dans le cadre de discussions sauvant le respect à l'égard de sa dignité. Ultimement, si un Pape s'avérait être indiscutablement scandaleux du point de vue de la morale et de la foi, il reviendrait à des évêques courageux de le dénoncer et d'organiser un processus de destitution.

Pour contrebalancer ou équilibrer les points de vue très critiques de vos liens, je vous conseille de lire les articles bienveillants de ce prêtre sur les actes de François, articles dont les opinions peuvent certes être également discutables.

tantumergo+

Concile de Trente, le décret sur la Justification (1547) - la prédestination ?

@sourcefb : Je me permets d'apporter une correction sur un point : " chrétiens évangéliques ", ainsi se nomment-ils, surtout pour ne pas faire d'ombre aux quatre évangélistes. Pour le reste, je partage entièrement le point de vue de votre commentaire. Merci de votre vidéo.
tantumergo+

L'alliance satanique des religions pour le Nouvel Ordre Mondial !

apvs a écrit : " Pour certains, vouloir Dieu, trouver Dieu, se réjouir en Dieu équivaut à se laisser fossiliser, et surtout, ne porte aucun fruit ( c'est une chose bien connu que l'adoration, l'amour de Dieu, est chose stérile, et n'allume aucun amour dans le coeur pour le prochain ) "

Réponse : Si je me fie à certaines de vos allusions, je devine que vous parlez de mes commentaires, cher …More
apvs a écrit : " Pour certains, vouloir Dieu, trouver Dieu, se réjouir en Dieu équivaut à se laisser fossiliser, et surtout, ne porte aucun fruit ( c'est une chose bien connu que l'adoration, l'amour de Dieu, est chose stérile, et n'allume aucun amour dans le coeur pour le prochain ) "

Réponse : Si je me fie à certaines de vos allusions, je devine que vous parlez de mes commentaires, cher André. Toutes mes excuses envers nos frères intégristes ! Comment en effet ne pas s’extasier devant tant d’ « amour de Dieu » de la part de faux racistes refoulés, de faux antisémites ou/et antijudaïques et faux négationnistes, faux sympathisants du nazisme et de la collaboration vichyste, lecteurs de Rivarol et de Média Presse Info et autres "fachoïdes". De Faux colporteurs de racontars et de faux diffamateurs. De faux rebelles à l’autorité du Saint-Père, qui jamais par exemple n’ont sous-entendu que Dieu pût permettre qu'un Pape soit responsable de l'empoisonnement général des fils et des filles de l'Eglise romaine pendant plusieurs décennies en promulguant une loi universelle toxique en matière liturgique [ "Il est impossible que l'Eglise donne du poison à ses enfants" ( Concile Vatican I, D 1837.) Il s'agit d'une vérité "si certaine théologiquement, que la nier serait une erreur très grave ou même selon l'opinion du plus grand nombre, une hérésie." ]. De faux donneurs de leçons à la terre entière et en particulier au Magistère de l’Eglise lui-même. De faux conspirationnistes qui jamais ne se focalisent sur certains faits à l’exclusion de d’autres, en sorte d'avoir de la réalité la vision la plus objective possible. De faux juges téméraires qui jamais n'anathématisent à la légère leur prochain, surtout pas des Papes !, ni jamais ne promettent non plus l’Enfer à la légère à toutes sortes de catégories de personnes qui n’entrent pas dans les clous de leur vision du salut. De faux néo-pharisiens qui n’ont pas tendance à tellement se concentrer sur des principes idéologiques qu’ils en oublient de pratiquer concrètement la charité et la miséricorde envers le prochain.

Et cela tombe sous le sens : la grave crise que traverse actuellement l’Eglise catholique en Occident est à mettre sur le compte des méchants ennemis de l’extérieur ( en particulier, vous savez, ceux qui ont des nez un peu originaux et qui tirent les ficelles de l’Histoire... ) et sur le compte des perfides ennemis de l’intérieur que sont les modernistes. En aucun cas cette crise ne doit être en partie attribuée à certains courants anciens du catholicisme traditionaliste, lequel catholicisme, évidemment, ne suscite la haine des impies qu’en raison de son intransigeance sur les principes catholiques et que par pure envie !

Oui, merci à nos chers frères intégristes de nous stimuler autant quant à l’amour de Dieu, nous pauvres "conciliaires" égarés...

tantumergo+

Refuge des droits de réponse

perceval2507 : " J'avoue rêver parfois de me retrouver deux minutes seul en face de vous pour voir à quoi ça ressemble un suppôt de satan... "

Réponse : J’ai écrit que je ne vous répondrai désormais "qu’en cas de nécessité extrême" compte tenu de l’infamie de vos commentaires me concernant. Or, là, il y a nécessité extrême de rire ! Pour votre info, la petite bête noire sur cette vidéo, avec…More
perceval2507 : " J'avoue rêver parfois de me retrouver deux minutes seul en face de vous pour voir à quoi ça ressemble un suppôt de satan... "

Réponse : J’ai écrit que je ne vous répondrai désormais "qu’en cas de nécessité extrême" compte tenu de l’infamie de vos commentaires me concernant. Or, là, il y a nécessité extrême de rire ! Pour votre info, la petite bête noire sur cette vidéo, avec des dents de requin, c’est moi ! Et à la fin, rassurez-vous, elle perd...
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

@Spina Christi a écrit ici : " Or je parle moi, des musulmans, des juifs et franc-maçons en tant que tels ! Bourrique de "vieille catholique excommuniée" ! "

Réponse : D'accord pour les musulmans, les juifs et les franc-maçons "en tant que tels". Mais le problème, comme déjà écrit, est que seul Dieu est à même de savoir quelle proportion de "en tant que tels" existe parmi ces catégories de …More
@Spina Christi a écrit ici : " Or je parle moi, des musulmans, des juifs et franc-maçons en tant que tels ! Bourrique de "vieille catholique excommuniée" ! "

Réponse : D'accord pour les musulmans, les juifs et les franc-maçons "en tant que tels". Mais le problème, comme déjà écrit, est que seul Dieu est à même de savoir quelle proportion de "en tant que tels" existe parmi ces catégories de personnes.

Quant à votre délirant et outrageant " Bourrique de "vieille catholique excommuniée ", j'ose espérer qu'il ne contient une injure homophobe que par maladresse verbale... Pour rappel, n'hériteront pas du Royaume des cieux tous ceux qui commettent lucidement et obstinément l’injustice, tels que : " (...) les débauchés, les idolâtres, les adultères, les dépravés et les SODOMITES, les voleurs et les profiteurs, les ivrognes, les DIFFAMATEURS et les escrocs... " ( 1 Cor 6 )
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

@Simon André : Il faut faire le tri entre rumeurs et réalité. Lire par exemple cette recension du livre d'Yves Chiron sur Mgr Bugnini. Imaginer un Paul VI violenté durant le Concile Vatican II relève du pur délire.

Quant aux "preuves" du remplacement de Paul VI par un sosie, pas de commentaire ...

Quant aux changements du Droit de l'Eglise au long des siècles, certaines inflexions disciplina…More
@Simon André : Il faut faire le tri entre rumeurs et réalité. Lire par exemple cette recension du livre d'Yves Chiron sur Mgr Bugnini. Imaginer un Paul VI violenté durant le Concile Vatican II relève du pur délire.

Quant aux "preuves" du remplacement de Paul VI par un sosie, pas de commentaire ...

Quant aux changements du Droit de l'Eglise au long des siècles, certaines inflexions disciplinaires ne sont pas incompatibles avec un développement homogène de la doctrine catholique.
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

@Spina Christi a écrit ici : " Eh bien, voilà qui exclut totalement les musulmans, les juifs et les franc-maçons ! "

Réponse : Eh bien non Jean-Pierre, pas forcément dans leur ensemble, "tête de mule" au jugement faussé.
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

@Spina Christi a écrit ici : " "Le conspirationnisme est une maladie de l'esprit" : De la part d'un idiot utile -voire plus (n'est-ce pas "frère point" révolutionnaire gauchisant ?)- de la judéo-maçonnerie, en voilà un argument qui fait trembler ! "

Réponse : Dixit un esprit aux tendances paranoïaques évidentes et un diffamateur compulsif...
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

@Spina Christi a écrit ici : " hypocrite ! Quant tu te réfères au Catéchisme de l'Eglise Catholique pour tenter de justifier tes hérésies dumouchiennes, n'omets pas sciemment de citer aussi ce qui les détruit "

Réponse : Cessez de faire des procès d'intention à tout bout de champ ! Les autres passages que vous avez cités ne contredisent pas mon affirmation qui, soit dit en passant, n'est pas …More
@Spina Christi a écrit ici : " hypocrite ! Quant tu te réfères au Catéchisme de l'Eglise Catholique pour tenter de justifier tes hérésies dumouchiennes, n'omets pas sciemment de citer aussi ce qui les détruit "

Réponse : Cessez de faire des procès d'intention à tout bout de champ ! Les autres passages que vous avez cités ne contredisent pas mon affirmation qui, soit dit en passant, n'est pas une adhésion à l'ensemble de la théorie d'Arnaud Dumouch. Les hommes droits qui ne se sont pas endurcis dans le péché et qui sont morts durant l'ère chrétienne en ignorant l'Evangile, se sont vu eux aussi forcément prêcher l'Evangile à un moment donné, par les moyens que Dieu connaît. Ce moment ne peut être qu'un temps mystérieux que l'on peut qualifier d' "heure de la mort", lequel précède le jugement particulier. Quant aux hommes droits qui pour des raisons non coupables (le magistère de l'Eglise parle d' " ignorance invincible ") n'ont pas explicitement adhéré à l'Evangile du Christ quoiqu'en en ayant très imparfaitement entendu parler, il est raisonnable de penser qu'eux aussi s'entendront prêcher l'Evangile avant leur jugement particulier par des moyens que Dieu connaît.
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

Le conspirationnisme est une maladie de l'esprit, cher Simon, et il est pratique dans certains cas pour justifier ses théories subjectives...
tantumergo+

L'alliance satanique des religions pour le Nouvel Ordre Mondial !

Les traditionalistes intégristes voudraient, dans leur orgueil et leur arrogance aveugles, que le magistère de la Sainte Eglise se rallie un jour à leur idée ou herméneutique de la Tradition, d'après laquelle, en ce domaine de l'évangélisation des non-catholiques, il s'agirait uniquement d'annoncer la vérité catholique, avec une certaine condescendance dans les faits, sans tenir compte des …More
Les traditionalistes intégristes voudraient, dans leur orgueil et leur arrogance aveugles, que le magistère de la Sainte Eglise se rallie un jour à leur idée ou herméneutique de la Tradition, d'après laquelle, en ce domaine de l'évangélisation des non-catholiques, il s'agirait uniquement d'annoncer la vérité catholique, avec une certaine condescendance dans les faits, sans tenir compte des mémoires blessées de nombreuses personnes non catholiques à travers l'Histoire, blessées du fait de tenaces incompréhensions mutuelles et surtout du fait de graves crimes imputables à des personnes qui se réclamèrent du catholicisme.

Un tel état d'esprit psycho-rigide et vindicatif est étranger à l'esprit chrétien apostolique véritable. Citation :

" Mais sanctifiez dans vos coeurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous. " ( 1 Pierre 3.15 )

" Ne rendez à personne le mal pour le mal. Efforcez-vous de faire le bien devant tous les hommes. S’il est possible, et dans la mesure où cela dépend de vous, vivez en paix avec tous les hommes. " ( Romains 12.9 )

Pour autant je pense que les intégristes ( c'est-à-dire les idolâtres de l'image qu'ils se font de la Sainte Tradition qu'ils tendent de facto à fossiliser ) ont souvent raison de condamner les dérives modernistes en matières oecuménique et interreligieuse, lesquelles conduisent concrètement à l'indifférentisme et au relativisme relativement à l'unique vérité révélée en Jésus-Christ. J'estime qu'ils ont également raison de pointer le manque d'autorité hiérarchique en matière pastorale, qui parfois s'avère passive et laxiste face à toutes ces dérives.
tantumergo+

L'alliance satanique des religions pour le Nouvel Ordre Mondial !

Une chose est de ne pas s'aveugler sur la réalité du projet juif dit noachique, voulant par étapes se réaliser [ projet qui du reste est cohérent avec le judaïsme rabbinique qui dans son immense majorité et entre autres ne comprend pas et rejette le mystère de la Sainte Trinité comme étant une idolâtrie, et projet dont des personnalités religieuses juives parlent publiquement et donc non de …More
Une chose est de ne pas s'aveugler sur la réalité du projet juif dit noachique, voulant par étapes se réaliser [ projet qui du reste est cohérent avec le judaïsme rabbinique qui dans son immense majorité et entre autres ne comprend pas et rejette le mystère de la Sainte Trinité comme étant une idolâtrie, et projet dont des personnalités religieuses juives parlent publiquement et donc non de façon secrète ]. Autre chose par contre est de sous-entendre que les efforts de dialogue de l'Eglise catholique avec tous les non-catholiques de bonne volonté relèveraient d'une sorte de complicité implicite avec ce projet noachique. Ce n'est pas parce que le diable s'efforce de pourrir et de détourner autant qu'il le peut les oeuvres bonnes de l'Eglise, que celles-ci deviendraient intrinsèquement mauvaises.

Jean-Paul à travers les lignes suivantes a mis en évidence l'esprit évangélique adapté en matière de dialogue avec les non-catholiques ( In " Reconciliatio et Paenitentia " ) : "Il reste à rappeler que, de la part de l’Église et de ses membres, le dialogue, sous quelque forme qu'il se déroule — ces formes sont et peuvent être très diverses, si bien que le concept de dialogue a une valeur analogique —, ne pourra jamais partir d'une attitude d'indifférence envers la vérité, mais il en sera plutôt une présentation faite sous un mode serein, respectueux de l'intelligence et de la conscience des autres. Le dialogue de la réconciliation ne pourra jamais remplacer ou atténuer l'annonce de la vérité évangélique, qui a comme but précis la conversion du pécheur et la communion avec le Christ et avec l’Église, mais il devra servir à la transmission de cette vérité et à sa réalisation à travers les moyens laissés par le Christ à son Église pour la pastorale de la réconciliation: la catéchèse et la pénitence."
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

Quant à votre phrase @Spina Christi : " Ce n'est pas toi qui il y a quelques jours encore affirmait (faussement) que la croyance sincère et la conscience droite (comme c'était je suppose le cas pour beaucoup de nazis) pouvait mener au Salut ? "

Je confirme son orthodoxie doctrinale. Les personnes qui suivent le dictamen de leur droite conscience et qui ne s'endurcissent pas dans la péché, …More
Quant à votre phrase @Spina Christi : " Ce n'est pas toi qui il y a quelques jours encore affirmait (faussement) que la croyance sincère et la conscience droite (comme c'était je suppose le cas pour beaucoup de nazis) pouvait mener au Salut ? "

Je confirme son orthodoxie doctrinale. Les personnes qui suivent le dictamen de leur droite conscience et qui ne s'endurcissent pas dans la péché, sont sur la voie du salut, lequel salut leur sera un jour proposé par Dieu, miséricordieusement juste, par des moyens qu'Il connaît, à travers le mystère de la descente du Christ aux enfers. Catéchisme catholique, 634 : " La Bonne Nouvelle a été également annoncée aux morts... " (1 P 4, 6). La descente aux enfers est l’accomplissement, jusqu’à la plénitude, de l’annonce évangélique du salut. Elle est la phase ultime de la mission messianique de Jésus, phase condensée dans le temps mais immensément vaste dans sa signification réelle d’extension de l’œuvre rédemptrice à tous les hommes de tous les temps et de tous les lieux, car tous ceux qui sont sauvés ont été rendus participants de la Rédemption. "

Les éléments de vérité et de bien, d'où qu'ils viennent, contenus en dehors des structures visibles de la sainte, une, apostolique et romaine Eglise catholique, ne conduisent ni n'apportent EN SOI (le) au salut, que seul Jésus-Christ donne invisiblement et/ou visiblement à travers Elle. Mais ces éléments permettent à toute personne droite de marcher vers la vérité à la lumière de la conscience naturelle, fût-ce souvent très péniblement à cause des nombreuses erreurs, mensonges et ambiguités contenus dans les traditions humaines.
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

@Spina Christi a écrit ici : " Comme je te l'ai déjà dit, ton engouement pour l'arbre mauvais de ta nouvelle "jeune tradition" (qu'on peut supposer commencer officiellement avec Vatican II, officieusement avec la Révolution française et ses traitres tels que le très franc-maçon abbé Grégoire de tes modèles) ne peut s'expliquer que par le fait que tu espères y trouver quelque réconfort ou …More
@Spina Christi a écrit ici : " Comme je te l'ai déjà dit, ton engouement pour l'arbre mauvais de ta nouvelle "jeune tradition" (qu'on peut supposer commencer officiellement avec Vatican II, officieusement avec la Révolution française et ses traitres tels que le très franc-maçon abbé Grégoire de tes modèles) ne peut s'expliquer que par le fait que tu espères y trouver quelque réconfort ou tolérance ..."

Réponse : Rassurez-vous Jean-Pierre, la doctrine infaillible de l'Eglise catholique romaine en matière de foi et de morale n'a bien sûr pas varié depuis le saint Concile Vatican II. Hier comme aujourd'hui, ceux qui se complaisent, lucidement et obstinément, jusqu'à l'heure de la mort, dans le péché et les vices, ne peuvent hériter du Royaume éternel des cieux. Ainsi en est-il de "tous ceux qui commettent l’injustice (...) : les débauchés, les idolâtres, les adultères, les dépravés et les SODOMITES, les voleurs et les profiteurs, les ivrognes, les DIFFAMATEURS et les escrocs... " ( 1 Cor 6 )

Et il ne me semble qu'il y ait pour vous dans ce verset, Jean-Pierre L.e diffamateur enfumeur, matière à inquiétude quant à l'espérance du salut en Jésus-Christ. Quant à moi, je ne pratique pas la sodomie ni ne l'ai un jour pratiquée. Je n'ai d'ailleurs aucun mérite à cela car elle ne m'a jamais attiré, bien au contraire.
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

@Spina Christi a écrit ici : " Ne te leurre pas, j'ai parfaitement compris tes propos, et il se trouve que j'approuve ce que tu écris là. "

Réponse : Dont acte. Vous reconnaissez donc désormais, certes sans l'admettre explicitement conformément à votre pente orgueilleuse habituelle, que vous avez eu tort d'écrire que : " Le nazisme tuait la chair. L'islam tue la chair ET conduit les âmes au …More
@Spina Christi a écrit ici : " Ne te leurre pas, j'ai parfaitement compris tes propos, et il se trouve que j'approuve ce que tu écris là. "

Réponse : Dont acte. Vous reconnaissez donc désormais, certes sans l'admettre explicitement conformément à votre pente orgueilleuse habituelle, que vous avez eu tort d'écrire que : " Le nazisme tuait la chair. L'islam tue la chair ET conduit les âmes au feu éternel. "

Cela étant, vous ne pouvez vous appuyer sur mon propos relatif à la damnation des nazis, propos auquel vous avez pourtant souscrit, pour dire de façon aussi catégorique que téméraire, que des milliards de musulmans se sont damnés. Car j'ai insisté quant aux nazis sur le caractère pleinement lucide et volontaire de l'adhésion à l'idolâtrie qui conduit au blasphème contre l'Esprit Saint, seul péché impardonnable. Votre jugement est là encore faussé et vous péchez contre l'esprit d'humilité. Qui plus est, l'idéologie nazie, je le répète, est sans doute pire que l'idéologie islamiste au regard de la foi catholique, car, contrairement à cette dernière, elle porte en elle-même une haine radicale de l'esprit d'humilité devant le Créateur de toute vie.

Au passage, le IIIe Reich et ses alliés de l'Axe auraient pu gagner la 2de guerre mondiale si quelques grains de sable, détails et autres aléas de l'Histoire, n'avaient pas enrailler la froide et redoutable mécanique de guerre nazie, dont les idéologues, rappelons-le, désiraient détruire à terme le christianisme en plus de désirer dominer et exterminer à terme "les races inférieures". Mais force est de voir que la sainte Providence de Dieu s'est opposée à cela et qu'elle a en revanche permis mystérieusement que l'islam traverse plusieurs siècles...

Il n'y a aucune hypocrisie sélective (sic) dans mon propos, qui est cohérent.
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

@Simon André Il est possible de dire que l'herbe n'est pas verte mais cela n'empêche pas celle-ci de l'être quand même. Paul VI a vraiment promulgué ce Décret le 21 novembre 1964 à Saint-Pierre de Rome. De plus, le Droit de l'Eglise est corrélé en partie au domaine disciplinaire proprement dit, qui dépend du discernement autoritaire du Souverain Pontife. Concile Vatican I : " Le clergé et les …More
@Simon André Il est possible de dire que l'herbe n'est pas verte mais cela n'empêche pas celle-ci de l'être quand même. Paul VI a vraiment promulgué ce Décret le 21 novembre 1964 à Saint-Pierre de Rome. De plus, le Droit de l'Eglise est corrélé en partie au domaine disciplinaire proprement dit, qui dépend du discernement autoritaire du Souverain Pontife. Concile Vatican I : " Le clergé et les fidèles, de quelque rite et dignité, à la fois individuellement et collectivement, sont tenus de se soumettre à ce pouvoir par le devoir de subordination hiérarchique et d'obéissance véritable, et cela non seulement dans les questions concernant la foi et la morale, mais aussi dans ceux qui considèrent la discipline et le gouvernement de l'Église dans le monde entier. "
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

@Spina Christi a écrit ici : " Il se trouve, vipère libérale et excommuniée (mais ça tu le sais bien hypocrite, et là d'ailleurs est ton malheur) que les traditionalistes d'aujourd'hui sont très exactement les mêmes fidèles d'avant le funeste concile ! "

Réponse : Je compatis à votre amertume de vous savoir au fond de vous-même en dehors de la Communion de l'Eglise catholique romaine, …More
@Spina Christi a écrit ici : " Il se trouve, vipère libérale et excommuniée (mais ça tu le sais bien hypocrite, et là d'ailleurs est ton malheur) que les traditionalistes d'aujourd'hui sont très exactement les mêmes fidèles d'avant le funeste concile ! "

Réponse : Je compatis à votre amertume de vous savoir au fond de vous-même en dehors de la Communion de l'Eglise catholique romaine, amertume qui vous pousse à projeter psychologiquement votre malheur sur un catholique romain fidèle.

En outre, vous vous voyez contraint soit de déformer la réalité, soit de braquer sans cesse et obsessionnellement votre projecteur sur une série d'actes déviants, regrettables et scandaleux, qui m'attristent sincèrement moi-même, ou/et sur des actes réalisés dans des circonstances exceptionnelles à contextualiser, pour justifier votre propre rupture avec la sainte Eglise catholique romaine, et accessoirement êtes-vous contraint également d'utiliser régulièrement l'arme infâme de la calomnie pour tenter de faire taire les objections de vos contradicteurs.

Une fois de plus soit dit, vous ne pouvez imaginer combien les idéologues de votre acabit sont utiles au "Système" de l'impiété ! Des traditionalistes "nigauds" utiles aux ennemis de la Sainte Eglise pour tenter d'affaiblir et discréditer Sa parole, tels ces racistes refoulés, ces antisémites ou/et antijudaïques négationistes, ces sympathisants du nazisme ou/et de la collaboration vichyste, ces lecteurs de Rivarol et de Média Presse Info et autre presse poubelle de la "tradisphère", ces "fachoïdes", ces anti-islam monomaniaques voire anti-musulmans, etc.

La sainte tradition de l'Eglise catholique romaine sera toujours jeune car elle est conservée avec sainte intelligence par le saint Magistère et vivifiée sans cesse aux sources de l'Esprit Saint. Votre tradition est vieille comme le péché; elle est idolâtrie, adoration de l'image que vous vous faites de la Sainte Tradition, vous qui en plus pour la plupart méconnaissez la riche complexité de l'histoire des 2000 ans du catholicisme, à la différence des Pasteurs que le Seigneur a institués pour conduire Son Eglise.

Mais, Dieu merci !, votre engeance idéologique est loin de représenter à elle seule tout le riche éventail du catholicisme d'autrefois, qui fut du reste largement rural. Et si l'Eglise catholique romaine doit à présent traverser une crise grave en Occident, ce n'est pas seulement du fait des attaques de longue date des non-catholiques qui lui sont hostiles, ou du fait de l'action de ses ennemis intérieurs que sont les modernistes. C'est également dû aux scandales dont se sont rendu coupables des courants traditionalistes du catholicisme d'antan, qui ont fricotés avec la haine sous plusieurs formes ainsi qu'avec la tentation politique totalitaire, entachant en partie gravement ce faisant de nos jours l'image des catholiques. Quand le singe veut monter au cocotier, il faut qu’il ait les fesses propres...
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

@Spina Christi a écrit ici : " Ce n'est pas toi qui il y a quelques jours encore affirmait (faussement) que la croyance sincère et la conscience droite (comme c'était je suppose le cas pour beaucoup de nazis) pouvait mener au Salut ? "

Réponse : Parce que votre jugement est faussé et malveillant, vous avez compris de travers mon propos. Les nazis qui se seraient obstinés en toute lucidité et …More
@Spina Christi a écrit ici : " Ce n'est pas toi qui il y a quelques jours encore affirmait (faussement) que la croyance sincère et la conscience droite (comme c'était je suppose le cas pour beaucoup de nazis) pouvait mener au Salut ? "

Réponse : Parce que votre jugement est faussé et malveillant, vous avez compris de travers mon propos. Les nazis qui se seraient obstinés en toute lucidité et délibérément dans l'idolâtrie abominable et spécifique du nazisme, jusqu'à la fin, jusqu'à l'heure de la mort, sans faire pénitence, se sont damnés car ils ont blasphémé contre l'Esprit Saint.
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

@Simon André, il est facile de comprendre la différence entre la communion au culte et la communion dans la prière à travers par exemple ce passage du Décret sur l'œcuménisme, Unitatis redintegratio, signé par le Pape Paul VI lors du Concile :

" 8. La prière en commun

Cette conversion du cœur et cette sainteté de vie, ensemble avec les prières publiques et privées pour l’unité des chrétiens,…
More
@Simon André, il est facile de comprendre la différence entre la communion au culte et la communion dans la prière à travers par exemple ce passage du Décret sur l'œcuménisme, Unitatis redintegratio, signé par le Pape Paul VI lors du Concile :

" 8. La prière en commun

Cette conversion du cœur et cette sainteté de vie, ensemble avec les prières publiques et privées pour l’unité des chrétiens, doivent être regardées comme l’âme de tout l’œcuménisme et peuvent à bon droit être appelées œcuménisme spirituel.

C’est un usage cher aux catholiques que de se réunir souvent pour renouveler la prière demandant l’unité de l’Église, celle que le Sauveur lui-même, la veille de sa mort, a élevée de façon suppliante vers son Père : « Qu’ils soient tous un » (Jn 17, 21).

En certaines circonstances particulières, par exemple lors des prières prévues « pour l’unité », et lors des réunions œcuméniques, il est permis, bien plus il est souhaitable, que les catholiques s’associent pour prier avec les frères séparés. De telles supplications communes sont assurément un moyen efficace de demander la grâce de l’unité, et elles constituent une expression authentique des liens par lesquels les catholiques demeurent unis avec les frères séparés : « Là, en effet, où deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux » (Mt 18, 20).

Cependant, il n’est pas permis de considérer la communicatio in sacris comme un moyen à utiliser sans discernement pour restaurer l’unité des chrétiens. Deux principes règlent principalement cette communicatio : exprimer l’unité de l’Église ; faire participer aux moyens de grâce. Elle est, la plupart du temps, interdite du point de vue de l’expression de l’unité ; la grâce à procurer la recommande quelquefois. Quant à la façon pratique d’agir, eu égard aux circonstances de temps, de lieux et de personnes, c’est l’autorité épiscopale locale qui doit prudemment donner des instructions, à moins qu’il n’y ait eu d’autres dispositions de la Conférence épiscopale, selon ses propres statuts, ou du Saint-Siège. "
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

@Spina Christi d' ici :

Réponse : "Les opinions et traditions idéologiques, étant au mieux faillibles, au pire gravement dévoyées", dont j'ai parlé, n'ont bien entendu rien à voir avec le magistère infaillible ou ordinaire et universel de l'Eglise catholique romaine, mais tout à voir en revanche avec les idées des néo-pharisiens traditionalistes dévoyés.

Comment osez-vous prétendre, depuis…More
@Spina Christi d' ici :

Réponse : "Les opinions et traditions idéologiques, étant au mieux faillibles, au pire gravement dévoyées", dont j'ai parlé, n'ont bien entendu rien à voir avec le magistère infaillible ou ordinaire et universel de l'Eglise catholique romaine, mais tout à voir en revanche avec les idées des néo-pharisiens traditionalistes dévoyés.

Comment osez-vous prétendre, depuis votre chaire de "self-made pope" ?, que la puissance du nazisme se limita à tuer les corps, quand celui-ci constitua une abominable idolâtrie et glorification orgueilleux-issime de la prétendue "race" blanche arienne, idolâtrie condamnée fermement par Pie XI, idolâtrie qui ne pouvait manquer de conduire en Enfer tous ceux qui s'y vouèrent délibérément jusqu'à l'impénitence finale... L'idéologie nazie d'ailleurs, n'en déplaise à votre monomanie islamophobe, est sans doute pire que l'idéologie/idolâtrie islamiste, car derrière son mépris profond vis-à-vis du salut dans le Christ, se cache une haine contre l'esprit même d'humilité devant le Créateur de toute vie, haine forcément d'essence satanique et antichambre du blasphème contre l'Esprit Saint, seul péché irrémissible. Les idéologues nazis désiraient détruire à terme le christianisme en plus de désirer dominer et exterminer à terme "les races inférieures".

On peut certes voir objectivement en une large partie de l'islam une doctrine antichristique, mais on ne peut en revanche lui enlever d'inciter l'homme, et surtout la femme d'ailleurs !, à une forme d'humilité; on ne peut nier qu'il incite à se faire tout petit devant le mystère de Dieu. Mais votre haine de l'islam étant à mon sens davantage passionnelle que rationnelle, je suis convaincu que vous êtes incapable de voir cet aspect des choses.

Savez-vous quelle proportion représentent "les musulmans en tant que tels", comme vous dites, par rapport à l'ensemble des musulmans ? Votre réponse ne peut évidemment qu'être négative car Dieu seul sait ce qui peut se passer profondément dans un coeur et un esprit de musulman... apparent. Dieu seul sait qui parmi eux idolâtrent vraiment entre autres l'idéologie de la haine, notamment relativement à la foi religieuse des chrétiens, au point de commettre un blasphème contre l'Esprit Saint.

Vous péchez donc contre l'esprit d'humilité lorsque vous présumez du sort éternel des musulmans en ne vous fiant qu'à votre lecture prétentieuse de l'Ecriture, ou quand vous qualifiez témérairement "les musulmans d'aujourd'hui de nazis d'hier".

Vos commentaires reflètent à n'en pas douter l'amour de vos idées. Je suis moins sûr qu'ils reflètent l'amour du Christ, du moins le Christ comme Personne et non pas comme idée. D'ailleurs, si vous aimiez vraiment le Christ, vous renonceriez une fois pour toutes à vos calomnies ad personam extravagantes et enflammées par la géhenne , calomnies qui cela dit m'amuseraient beaucoup si elles ne souillaient pas tout votre être. A croire que vous avez pris conscience que vos diversions concernant mes pseudonymes passés commençaient à montrer leurs limites, et qu'il vous fallait au plus vite sortir de vos chapeaux de clowns tristes et puérils un nouvel hochet, à seule fin d'enfumer les dérangeants arguments de votre contradicteur...

Je n'ai aucune sorte d'abomination contre-nature sur la conscience ni ne suis excommunié de l'Eglise catholique romaine d'aucune manière, moi qui n'ai cessé de défendre son saint magistère, à la fois contre les idolâtres d'un certain passé de l'Eglise et contre les modernistes qui voudraient faire table rase du passé. Mais peut-être projetez-vous sur moi vos tendances honteuses refoulées ? Après vous être confessé de vos diffamations auprès d'un prêtre catholique romain, je vous conseille d'aller prendre un rendez-vous chez un psy, dans l'hypothèse où le oisif patenté que vous semblez être n'en consulterait pas déjà un, volontairement ou sous la contrainte administrative. Au passage, ne comptez pas sur moi pour vous tenir continuellement le "crachoir" durant les prochains mois, à la faveur de vos apparentes "vacances" continuelles.

Je n'ai aucun compte à régler avec la Sainte Tradition. Je combats en revanche les idolâtres de l'Idée qu'ils se font de la Tradition et de l'Ecriture, parce que cette idolâtrie les conduit à discréditer le témoignage chrétien devant les personnes non-catholiques qui sont en quête de l'amour vrai du Christ.

Les "nigauds utiles" des ennemis de la Sainte Eglise se trouvent autant dans le camp des traditionalistes racistes refoulés, antisémites ou/et antijudaïques négationistes, sympathisants du nazisme et de la collaboration vichyste, lecteurs de Rivarol et de Média Presse Info , et autres "fachoïdes", anti-islam monomaniaque voire anti-musulmans & Compagnie, que dans le camp d'autres catégories. Vous ne pouvez imaginer combien les idéologues "fourieux" de votre acabit sont utiles au "Système" impie !
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

@Simon André Pour ma part, je suis à présent, avec le recul des années, très réservé vis à vis des ouvertures et des actes interreligieux ( très maladroits et ambigus à mon sens ) de la pastorale des derniers Papes, tels que les rencontres d'Assise. Pour autant, il ne s'agit pas de communicatio in sacris, de communion au culte, mais dans certains cas au maximum de communion dans la prière, …More
@Simon André Pour ma part, je suis à présent, avec le recul des années, très réservé vis à vis des ouvertures et des actes interreligieux ( très maladroits et ambigus à mon sens ) de la pastorale des derniers Papes, tels que les rencontres d'Assise. Pour autant, il ne s'agit pas de communicatio in sacris, de communion au culte, mais dans certains cas au maximum de communion dans la prière, lorsque l'on veut bien regarder les faits avec bienveillance, sans commettre de procès d'intention. Cette nuance est importante et elle a toujours été prise en compte par le Droit de l'Eglise.

Certains actes de Jean-Paul II ont peut-être été très maladroits. Sa pensée sur le sujet en revanche est claire et parfaitement catholique :

In Reconciliatio et Paenitentia : "Il reste à rappeler que, de la part de l’Église et de ses membres, le dialogue, sous quelque forme qu'il se déroule — ces formes sont et peuvent être très diverses, si bien que le concept de dialogue a une valeur analogique —, ne pourra jamais partir d'une attitude d'indifférence envers la vérité, mais il en sera plutôt une présentation faite sous un mode serein, respectueux de l'intelligence et de la conscience des autres. Le dialogue de la réconciliation ne pourra jamais remplacer ou atténuer l'annonce de la vérité évangélique, qui a comme but précis la conversion du pécheur et la communion avec le Christ et avec l’Église, mais il devra servir à la transmission de cette vérité et à sa réalisation à travers les moyens laissés par le Christ à son Église pour la pastorale de la réconciliation: la catéchèse et la pénitence."

-
Discours du pape Jean-Paul II aux animistes

Lire aussi au sujet de la communicatio in sacris ces articles 1 et 2 ( traduction google de l'anglais )

Visionner également cette vidéo : Jean-Paul II : saint ou apostat ?
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

Quant aux objections de la FSSPX sur le magistère de l'Eglise concernant la liberté religieuse, elles ont été pertinemment réfutées. Pour s'en rendre compte, lire les liens suivants :

- Réponses de la Congrégation pour la Doctrine de la foi aux Dubia présentés par Mgr Lefebvre

- La liberté religieuse, entre rupture et continuité, Père Louis-Marie de Blignières
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

@Spina Christi a écrit ici : " Pure calomnie dans la bouche d'un excommunié révolutionnaire anticlérical idiot utile du Démon ! "

Réponse : Jean-Pierre L. ( Le calomniateur enfumeur ), il a dû vous échapper que mon commentaire relatif à la parole de Notre Seigneur sur le zèle prosélytiste dévoyé des pharisiens, bien que non dénué de quelques sous-entendus, n'était pas directement à votre …More
@Spina Christi a écrit ici : " Pure calomnie dans la bouche d'un excommunié révolutionnaire anticlérical idiot utile du Démon ! "

Réponse : Jean-Pierre L. ( Le calomniateur enfumeur ), il a dû vous échapper que mon commentaire relatif à la parole de Notre Seigneur sur le zèle prosélytiste dévoyé des pharisiens, bien que non dénué de quelques sous-entendus, n'était pas directement à votre adresse et qu'il s'est limité à décrire quelques conséquences pratiques induites par cet état d'esprit, et ce d'après les faits relatés par les saints évangiles mêmes.

Cela étant, cet état d'esprit, évidemment, constitue une tentation toujours actuelle pour quiconque érige des traditions et des doctrines religieuses, pour (en grande partie) vénérables soient-elles, au-dessus du devoir concret de la pratique de la miséricorde et la charité sous toutes ses formes envers le prochain. Vous vous êtes senti directement visé : qui se sent morveux se mouche ! Et il y avait de quoi en effet. Car le traditionalisme doctrinaire, légaliste et rigoriste, de quelque confession religieuse qu'il vienne d'ailleurs, a tendance à se concentrer tellement sur les principes doctrinaux, moraux et liturgiques qu'il en vient à étouffer en lui l'esprit de charité, de miséricorde et d'espérance envers le prochain.

En pratique, cela conduit, parmi de très nombreuses choses, des esprits de votre espèce à voir dans tous les musulmans de potentiels nazis (d'hier), promis à l'Enfer, à voir en tous les juifs des "fils du diable" et des fils de "déicides" (vs. saintebible.com/acts/3-17.htm) à convertir d'urgence; à voir dans les demandeurs d'asile affluant sur les côtes européennes forcément des espèces de sauterelles dévastatrices; à réagir à certaines mesures iniques prises par une ennemie idéologique par le mépris haineux consistant à la ramener à sa "race".

En somme, il est question de se réclamer de la vérité pure et ne pas se rendre compte d'avoir gravement parasitée celle-ci par toutes sortes d'opinions et de traditions idéologiques, étant au mieux faillibles, au pire gravement dévoyées. Tout cela bien sûr sous les dehors d'une dévotion impeccable. Il ne s'agit alors plus de vivre la Vérité incarnée dans la charité concrète sous toutes ses formes, mais de défendre des vérités idéologiques avec un zèle amer, lequel à juste titre tend à faire fuir toutes les âmes éprises d'amour vrai et susceptibles de rencontrer un jour le Christ.

Certes, il existe d'autres formes d'hypocrisie en matière religieuse dont celle pouvant être qualifiée imparfaitement de saducéenne, qui consiste à trahir Dieu en matière de foi et de morale en se soumettant aux diktats des puissants du moment. C'est la tentation de la mondanité moderniste à laquelle une partie du clergé dévoyé a succombé.
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

Erratum : @Simon André Innocent III Innocent XI
tantumergo+

Le pape François appelle les États européens à « la prudence » dans l'accueil des réfugiés

S'agissant de la parole sévère sus-citée de Notre-Seigneur sur l'esprit prosélytiste dévoyé : " Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, qui parcourez mers et continents pour gagner un prosélyte, et, quand vous l'avez gagné, vous le rendez digne de la géhenne deux fois plus que vous !".
L'esprit hypocrite et aveugle du pharisaïsme a bien entendu survécu aux (mauvais) pharisiens du …More
S'agissant de la parole sévère sus-citée de Notre-Seigneur sur l'esprit prosélytiste dévoyé : " Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, qui parcourez mers et continents pour gagner un prosélyte, et, quand vous l'avez gagné, vous le rendez digne de la géhenne deux fois plus que vous !".
L'esprit hypocrite et aveugle du pharisaïsme a bien entendu survécu aux (mauvais) pharisiens du temps de Notre-Seigneur, de même que les différentes formes du péché n'ont pas varié avec le temps. Cet esprit consiste en l'espèce dans un zèle religieux aveugle qui a tendance à se focaliser sur des normes doctrinales, morales et liturgiques données, en oubliant de pratiquer concrètement l'esprit de charité et de miséricorde vis-à-vis de ses semblables; qui a tendance à regarder avec mépris, rejet ou désespérance ceux qui ne vivent pas selon toutes ces normes; et qui a tendance à considérer les personnes extérieures à sa communauté de foi comme des êtres maudits à combattre ou/et à convertir par tous les moyens, en s'aveuglant sur son propre péché.
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

@perceval2507 d'ici
Réponse : Étant incapable de réfuter précisément mon objection sur le fond quant à la nouvelle Messe, vous avez réagi comme d'habitude par la diversion que sont le verbiage et la pratique totalement immorale de la calomnie (en l'occurrence la plus décomplexée). Vous ne pourrez pas dire au Jugement que vous n'avez pas été largement informé de votre péché grave. Sauf en cas …More
@perceval2507 d'ici
Réponse : Étant incapable de réfuter précisément mon objection sur le fond quant à la nouvelle Messe, vous avez réagi comme d'habitude par la diversion que sont le verbiage et la pratique totalement immorale de la calomnie (en l'occurrence la plus décomplexée). Vous ne pourrez pas dire au Jugement que vous n'avez pas été largement informé de votre péché grave. Sauf en cas de nécessité extrême, je ne répondrai plus à vos commentaires aussi immatures que déshonorants.
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

Oui Simon, le propos d'Innocent III est clair mais vous en avez extrapolé le sens pour contredire injustement vos contradicteurs dont vous avez déformé la pensée par insinuation, comme mentionné plus bas.

Si vos commentaires n'apportent rien de nouveau, ils seront supprimés.
tantumergo+

doctrine catholique censurée sur l'usage du mariage

@Simon André Je ne vous ais pas taxé d'hérétique mais j'ai taxé une partie de vos opinions sur la sexualité d'hérétique (matériellement). Pour qu'hérétique formel vous soyez, il faudrait que vous niiez obstinément une partie du magistère de l'Eglise après qu'elle vous ait personnellement informé par sa hiérarchie.
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

Précision : " ... même en pratiquant les plus récentes et les plus fiables méthodes naturelles de régulation des naissances. "
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

Simon André a écrit : Expliquez-moi pourquoi les Pères et docteurs opposent tous "avoir un rapport pour procréer" et "avoir un rapport pour le plaisir". Ils n'introduisent jamais comme vous de troisième distinction "avoir un rapport par amour sans procréer".

Réponse : Primo, j'ai toujours dit à la suite du magistère des derniers Papes que union conjugale et ouverture à la vie procréée, quand …More
Simon André a écrit : Expliquez-moi pourquoi les Pères et docteurs opposent tous "avoir un rapport pour procréer" et "avoir un rapport pour le plaisir". Ils n'introduisent jamais comme vous de troisième distinction "avoir un rapport par amour sans procréer".

Réponse : Primo, j'ai toujours dit à la suite du magistère des derniers Papes que union conjugale et ouverture à la vie procréée, quand celle-ci reste possible, étaient inséparables. Votre propos est d'autant plus curieux qu'il est impossible d'être sûr qu'un rapport conjugal va être procréatif, même en pratiquant les plus récentes et les plus fiables méthodes de régulation des naissances.

Deuzio, je ne crois pas que vous avez lu tous les Pères de l'Eglise et tous les Docteurs, qui sont très nombreux, sur le sujet de la sexualité. Je pense plutôt que vous présumer de leur pensée respective pour appuyer votre théorie hérétique de la honte et de la haine de la sexualité. En outre, pour que l'avis des Pères sur tel ou tel sujet soit infaillible il faut qu'il soit unanime et que par la force des choses il soit repris et répété par le magistère ordinaire et universel des Papes. Or, comme vu infra, soit vous avez tendance à déformer le magistère des papes anciens, soit vous méprisez carrément le magistère des papes récents en tant que survivaliste.

Vous avez dit ce que vous vouliez dire. Inutile cher Simon de vous répéter à présent. Bien à vous.
tantumergo+

doctrine catholique censurée sur l'usage du mariage

Je pense qu'il est inutile Simon André de répéter indéfiniment vos vues personnelles et en partie hérétiques sur la sexualité. Je pense que tout lecteur peut à présent se faire sa propre opinion au vu des arguments ci-dessous exposés et échangés.
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

Spina Christi 2 a écrit : " Et là encore, je préfère suivre l'Enseignement du Seigneur plutôt que les inepties d'un vieux catholique révolutionnaire libéral "

Réponse : vous n'avez pas répondu sur le fond à mon objection quant au Novus Ordo Missae, mais vous avez choisi de vous enfermer dans votre interprétation subjective de l'Ecriture et choisi la fuite en avant dans la diversion ignoble de …More
Spina Christi 2 a écrit : " Et là encore, je préfère suivre l'Enseignement du Seigneur plutôt que les inepties d'un vieux catholique révolutionnaire libéral "

Réponse : vous n'avez pas répondu sur le fond à mon objection quant au Novus Ordo Missae, mais vous avez choisi de vous enfermer dans votre interprétation subjective de l'Ecriture et choisi la fuite en avant dans la diversion ignoble de la calomnie entêtée, laquelle est bien entendu condamnée comme faute grave par l'Enseignement infaillible du Seigneur, attirant ce faisant sur votre tête des charbons ardents dans la perspective de votre jugement personnel.
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

Spina Christi 2 a écrit : " La seule "arrière-pensée", abruti de moderniste excommunié, la voici : le salut des païens (juifs compris) par le Sang de l'Agneau ! "

Réponse : Il ne suffit pas de citer des versets de l'Ecriture ( ni par ailleurs de citer des extraits du commentaire d'un contradicteur ) pour étayer une argumentation. Il faut en saisir les sens avec toutes leurs nuances, sens de l'…More
Spina Christi 2 a écrit : " La seule "arrière-pensée", abruti de moderniste excommunié, la voici : le salut des païens (juifs compris) par le Sang de l'Agneau ! "

Réponse : Il ne suffit pas de citer des versets de l'Ecriture ( ni par ailleurs de citer des extraits du commentaire d'un contradicteur ) pour étayer une argumentation. Il faut en saisir les sens avec toutes leurs nuances, sens de l'Ecriture que précisément les Papes, jusqu'aux derniers, n'ont cessé d'éclairer dans leur magistère ordinaire et universel, que du reste vous rejetez en partie ...

De plus, les anathèmes fous-fourieux ne sont pas des arguments mais des aveux involontaires de faiblesse.
tantumergo+

Le pape François appelle les États européens à « la prudence » dans l'accueil des réfugiés

Le fait de considérer, plus ou moins consciemment, les personnes n'adhérant pas à sa propre confession religieuse, non pas comme de la chair à canon, mais, un peu, pardonnez-moi l'expression, comme de la simple chair à convertir, avec souvent des arrières-pensées autant politiques que religieuses, sinon plus, est devenu à juste titre répugnant à la sensibilité moderne. Souvenons-nous de la …More
Le fait de considérer, plus ou moins consciemment, les personnes n'adhérant pas à sa propre confession religieuse, non pas comme de la chair à canon, mais, un peu, pardonnez-moi l'expression, comme de la simple chair à convertir, avec souvent des arrières-pensées autant politiques que religieuses, sinon plus, est devenu à juste titre répugnant à la sensibilité moderne. Souvenons-nous de la parole sévère de Notre-Seigneur sur l'esprit prosélytiste dévoyé : " Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, qui parcourez mers et continents pour gagner un prosélyte, et, quand vous l'avez gagné, vous le rendez digne de la géhenne deux fois plus que vous ! ". Le passé de l'Eglise est jalonné d'abus dans le domaine du prosélytisme. En ce sens, le pape François a raison de dénigrer le prosélytisme pour lui préférer l'évangélisation en actes, dans un esprit de charité joyeuse et de miséricorde au bénéfice du prochain. C'est l'Esprit Saint qui convertit dans le secret des coeurs, non pas les hommes, fussent-ils très éloquents et saints. Cela dit, le Pape a sans doute tendance en la matière, ainsi que la pastorale actuelle de l'Eglise romaine, à tomber dans l'excès inverse de la pastorale des Papes du passé. Lire à ce propos : Pourquoi le pape François accorde la priorité à la vérité de l’amour et non à l’amour de la vérité ?

Reste que les importantes migrations de musulmans vers des terres historiquement chrétiennes, les formidables moyens de communication modernes ainsi que la science critique de l'Occident, peuvent constituer de formidables opportunités pour des musulmans de bonne volonté de rencontrer le Christ. Car jusqu'ici une large part des centaines de millions de musulmans était condamnée à vivre jusqu'à leur mort sous la terreur de l'islam dans des pays refermés sur eux-mêmes. A condition, comme l'a précisé (ou rectifié) le Pape, que les pays d'accueil ne les reçoivent qu'en proportion de leur capacité d'intégration culturelle. Pour ma part j'estime que la France est presque à saturation en fait d'immigration de musulmans depuis quelques décennies et qu'elle ne peut se permettre, sauf à compromettre son avenir, que de prendre en charge les urgences humanitaires comme des réfugiés réels.

Certes, rien ne garantit que les musulmans se convertiront au Christ Jésus en masse ( ou d'ailleurs qu'une large part d'entre eux abandonnera l'islam pour rejoindre les rangs nombreux d'athées et d'agnostiques parmi les jeunes générations ). Mais l'Histoire n'a jamais été un long fleuve tranquille pour les chrétiens, même durant la grande ère de la Chrétienté, trop souvent idéalisée par les traditionalistes.
tantumergo+

Les Etats ont besoin de frontières, les individus de limites

shazam a écrit : "... Paradoxe : monsieur trompette sonne les limites, tout en manquant lui-même de quelques limites ?... "

Très juste en effet ! Ce n'est pas le moindre des paradoxes car la vie morale et professionnelle de Mr "Trompette" témoignent nettement du "No Limit"... En outre, la fluctuation ( sans doute électoraliste ) de ses positions sur des questions dont l'enjeu éthique est très …More
shazam a écrit : "... Paradoxe : monsieur trompette sonne les limites, tout en manquant lui-même de quelques limites ?... "

Très juste en effet ! Ce n'est pas le moindre des paradoxes car la vie morale et professionnelle de Mr "Trompette" témoignent nettement du "No Limit"... En outre, la fluctuation ( sans doute électoraliste ) de ses positions sur des questions dont l'enjeu éthique est très important (avortement, mariage unisexe, etc.), ne peut que susciter de nombreuses inquiétudes quant à sa fiabilité de Président américain si jamais il était prochainement élu.
tantumergo+

Refuge des droits de réponse

perceval2507 a cité : "Il est impossible que l'Eglise donne du poison à ses enfants" (Concile Vatican I, D 1837.) Il s'agit d'une vérité "si certaine théologiquement, que la nier serait une erreur très grave ou même selon l'opinion du plus grand nombre, une hérésie."

Réponse : En effet perceval ! Raison pour laquelle la position doctrinale de votre FSPX est intenable. Dieu n'aurait pu permettr…More
perceval2507 a cité : "Il est impossible que l'Eglise donne du poison à ses enfants" (Concile Vatican I, D 1837.) Il s'agit d'une vérité "si certaine théologiquement, que la nier serait une erreur très grave ou même selon l'opinion du plus grand nombre, une hérésie."

Réponse : En effet perceval ! Raison pour laquelle la position doctrinale de votre FSPX est intenable. Dieu n'aurait pu permettre dans Sa Providence attentive qu'un Pape promulgue une loi liturgique universelle qui soit susceptible d'empoisonner ses enfants pendant des décennies ! Reste une seule solution dans l'hypothèse (erronée) où l'on croirait que le Novus Ordo Missae est empoisonné : les derniers Papes ne sont pas de vrais Papes = sédévancantisme, lequel pose lui aussi des problèmes doctrinaux insolubles.

Pour votre gouverne d'ignorant, le Luthérisme défend la foi en la présence réelle du Christ à travers le concept de " consubstantiation ", de façon donc différente de la Foi catholique qui parle elle de "Transsubstantiation". Selon la foi luthérienne, "lors de la Cène, le pain et le vin conservant leurs substances propres avec lesquelles coexistent les substances du corps et du sang du Christ."

D'autre part, jusqu'à le seconde moitié du XXe siècle, les luthériens pour la plupart avaient coutume de communier directement dans la bouche, contrairement aux calvinistes et aux évangéliques.
tantumergo+

Le pape François à la rencontre de la Suède

Pour répondre aux objections de la citation de Marie Laurence , l'Esprit Saint ne travaille pas dans les âmes in abstracto mais à travers des médiations humaines. Or, force est de reconnaître que des chrétiens non-catholiques ont reçu la grâce de changer radicalement de vie, de rejeter leurs vices et leur péché, suite au témoignage évangélique et à la prédication de non-catholiques, que ce …More
Pour répondre aux objections de la citation de Marie Laurence , l'Esprit Saint ne travaille pas dans les âmes in abstracto mais à travers des médiations humaines. Or, force est de reconnaître que des chrétiens non-catholiques ont reçu la grâce de changer radicalement de vie, de rejeter leurs vices et leur péché, suite au témoignage évangélique et à la prédication de non-catholiques, que ce soit par exemple de la part de dits orthodoxes ou de dits évangéliques.

En cela, le Magistère a totalement raison d'affirmer avec grande autorité que « par la grâce de Dieu, ce qui appartient à la structure de l'Eglise du Christ n'a pourtant pas été détruit, ni la communion qui demeure avec les autres Eglises et Communautés ecclésiales. En effet, les éléments de sanctification et de vérité présents dans les autres Communautés chrétiennes, à des degrés différents dans les unes et les autres, constituent la base objective de la communion qui existe, même imparfaitement, entre elles et l'Eglise catholique. Dans la mesure où ces éléments se trouvent dans les autres Communautés chrétiennes, il y a une présence active de l'unique Eglise du Christ en elles. C'est pourquoi le Concile Vatican II parle d'une communion réelle, même si elle est imparfaite. La constitution Lumen gentium souligne que l'Eglise catholique « se sait unie pour plusieurs raisons » avec ces Communautés, par une certaine et réelle union, dans l'Esprit Saint.»
tantumergo+

† Litanies des saints pour les âmes du purgatoire †

« Le purgatoire représente la dernière et suprême tentative employée par l’amour de Dieu pour disputer le pécheur au démon » (Bienheureux Cardinal Schuster)
tantumergo+

doctrine catholique censurée sur l'usage du mariage

Citations de l'article de Jean Ousset : " La beauté de l’amour humain est le reflet de l’amour de Dieu ! "

« L’amour ne peut pas ne pas être un reflet de cet amour dont tout procède : Dieu.

Amour qu’un certain style pieusement poétique a fait passer pour tellement relevé, surnaturel, désincarné, qu’il paraît insensé de l’invoquer pour éclairer nos pauvres amours de la terre.

Et pourtant il …More
Citations de l'article de Jean Ousset : " La beauté de l’amour humain est le reflet de l’amour de Dieu ! "

« L’amour ne peut pas ne pas être un reflet de cet amour dont tout procède : Dieu.

Amour qu’un certain style pieusement poétique a fait passer pour tellement relevé, surnaturel, désincarné, qu’il paraît insensé de l’invoquer pour éclairer nos pauvres amours de la terre.

Et pourtant il est facile de montrer à quel point les formules, les élans de l’amour divin sont (analogiquement) les mêmes au degré de nos amours terrestres.

A lui seul, le Cantique des cantiques[1] ne suffirait-il pas à montrer jusqu’où aller, jusqu’où peut descendre la similitude ? Non qu’en invoquant cet exemple nous refusions d’admettre la finalité exclusivement surnaturelle de ce texte sacré ! Nous comprenons fort bien l’insistance des exégètes dans ce sens. A condition pourtant que l’insistance de cette interprétation tout spirituelle n’arrive pas à faire oublier ce qu’il y a quand même de très significatif dans ce livre de la Bible. Et c’est que, pour apprendre aux hommes les ardeurs de son amour, Dieu n’a pas craint d’en prendre l’image dans ce que l’amour d’un homme et d’une femme a de plus intime, de plus passionné.

Preuve qu’il doit exister une analogie entre ces deux amours.

Preuve qu’il ne doit pas être tellement inconvenant de désigner comme le plus beau titre de gloire de l’amour humain le fait que Dieu ait pris son langage pour donner une idée de Son Amour pour nous. (…)

S’il existait aucun rapport entre cet amour du ciel et cet amour de la terre, croit-on que Dieu aurait invoqué celui-ci pour faire comprendre celui-là ?

Selon Dieu même, donc, il n’est pas impossible que le véritable amour humain puisse aider à comprendre l’amour divin. Ce dernier étant susceptible à son tour de faire mieux comprendre ce que peut et doit être l’amour humain.

Mais ouvrons le Cantique des cantiques :

« Qu’il me baise des baisers de sa bouche… Entraîne-moi sur tes pas, courons…

« J’entends mon bien-aimé. Voici qu’il arrive sautant sur les montagnes… Voici qu’il se tient derrière le mur. Il guette par la fenêtre…

« Mon bien-aimé a passé la main par le trou de la porte ; du coup mes entrailles ont frémi… Son bras gauche est sous ma tête et sa droite m’étreint…

« Mon bien-aimé est un sachet de myrrhe qui repose entre mes seins…

« Que tu es belle, ma bien-aimée, que tu es belle ! Tes yeux sont des colombes derrière ton voile… Tes dents, un troupeau de brebis tondues qui reviennent du bain… Tes lèvres un fil d’écarlate… Tes joues, des moitiés de grenade… Tes lèvres distillent le miel vierge.

« Que tes pieds sont beaux dans tes sandales, fille de prince… La courbe de tes flancs est comme un collier, œuvre des mains d’un artiste. Ton nombril forme une coupe où le vin ne manque pas… Ton ventre, un monceau de froment de lis environné… Ton cou, une tour d’ivoire.

« Dans ton élan tu ressembles au palmier. Tes seins en sont les grappes…

« Le parfum de ton souffle est celui des pommes, et tes discours un vin exquis… ».

Paroles mystérieuses, et qui ont étonné. Paroles surprenantes parce qu’elles furent, qu’elles sont, qu’elles resteront les paroles de l’amour de chaque époque et de tous les pays, pour peu qu’un couple s’aime vraiment. Paroles uniques dans la Sainte Ecriture ! Car, bien qu’on trouve en celle-ci l’histoire d’admirables unions d’hommes et de femmes, ces unions n’y sont jamais présentées avec ces caractères d’intemporelle actualité, de constante modernité de l’élan d’amour décrit et célébré par le Cantique des Cantiques.

Qu’on se souvienne des mariages les plus émouvants racontés dans la Bible : celui d’Isaac et de Rebecca, de Tobie et de Sarah, et l’on ne manquera pas d’observer combien le ton de leur amour diffère de l’accent passionné du Cantique des Cantiques. C’est pourtant ce dernier qui, au regard des plus grands mystiques, fut et demeure le chant privilégié des amours de l’âme et de son Dieu.

Non qu’il soit permis de l’invoquer pour une exaltation indue et quasi exclusive des choses de la chair. Il permet simplement de croire que si ces choses de la chair étaient illégitimes, impures en elles-mêmes, Dieu ne les aurait certainement pas choisies pour servir à la description d’un amour tout spirituel et surnaturel.

Reste que si les versets du Cantique des Cantiques décrivent ce que l’amour divin a de plus intime et de plus passionné, leur tour analogique les rend assez obscurs. D’où l’intérêt d’exemples plus précis. »

--------------------------

Triptyque Romain – Méditations – Jean-Paul II – Cerf 2003

« Il voyait, retrouvant en tout une empreinte de son Être, de sa plénitude,

Il voyait :

Dévoilé et transparent –

Véritable, bon et beau –

Car celui qui a crée « voyait » – Il voyait que « cela était bon ».

Le commencement est invisible. Ici tout le manifeste.

Autrefois, sortant du Vatican, Michel-Ange offrit une symphonie de couleurs, ayant pour clef « image et ressemblance ».

Grâce à cette clef, l’invisible se rend visible.

En cette Communion se réalise une donation réciproque de la plénitude de vérité, de bien et de beauté…

Dans la symphonie des couleurs de la Sixtine, le Créateur prend forme humaine.

C’est un vieillard tout puissant – semblable à Adam sa créature.

Et eux ?

« Homme et femme Il les créa. »

Et il leur restait le don que Dieu leur fit.

Ils prirent en eux – à la mesure de leur humanité – cette donation mutuelle qui est en lui.

Nus, tous deux…

Tant qu’ils conservaient ce don, ils n’avaient pas honte – Avec le péché viendra la honte.

Ils vivent, conscients de ce don, même s’ils ne savent pas le nommer.

Ils en vivent. Ils sont purs.

Et quand ils deviennent « un seul corps » – Ô admirable union – à l’horizon de cette union pointent la paternité et la maternité.

C’est alors qu’ils remontent aux sources de la vie qu’ils portent en eux.

Ils remontent au Commencement

Adam s’unit à sa femme, elle conçut et enfanta.

Ils savent qu’ils ont franchi le seuil de la responsabilité la plus grande ! »

[1] Le Cantique des Cantiques est l’un des livres sacrés de la Bible.
tantumergo+

Luther eut-il en partie raison ?

Très édifiant exposé ICI sur l'hérésie protestante à la lumière du Concile de Trente par sourcefb ( Françoise Breynaert, docteur en théologie ).
tantumergo+

En Suède, le Pape vient-il célébrer un schisme ?

dvdenise a publié : " Un son de cloche d'un ex-Luthérien sur la visite du Pape " www.youtube.com/watch

Merci pour ce lien vidéo chère dvdenise. Présentation : " Au terme du voyage du pape François en Suède les 31 octobre et 1er novembre 2016, et de sa participation à la commémoration des 500 ans de la Réforme conjointement avec la Fédération Luthérienne, retour sur la portée oecuménique …More
dvdenise a publié : " Un son de cloche d'un ex-Luthérien sur la visite du Pape " www.youtube.com/watch

Merci pour ce lien vidéo chère dvdenise. Présentation : " Au terme du voyage du pape François en Suède les 31 octobre et 1er novembre 2016, et de sa participation à la commémoration des 500 ans de la Réforme conjointement avec la Fédération Luthérienne, retour sur la portée oecuménique de cette visite avec Ulf Ekman. Suédois, ancien pasteur luthérien, fondateur d'une megachurch évangélique, il a choisi de rallier Rome et le catholicisme il y a deux ans et demi. Très attentif aux différents gestes et paroles échangées entre Luthériens et Catholiques, il livre son point de vue à Etienne Loraillère, envoyé spécial de KTO en Suède. "
tantumergo+

Le pape François appelle les États européens à « la prudence » dans l'accueil des réfugiés

Cher @AveMaria44 . D'une, l'Eglise catholique romaine ainsi que des rois catholiques ont à certains moments de l'Histoire négocié diplomatiquement avec des autorités politiques de l'islam (qui au passage n'est pas lui bimillénaire). De deux, le contexte géopolitique contemporain, caractérisé entre autres par des moyens de communication mondiaux instantanés, est ô combien différent de ceux d'…More
Cher @AveMaria44 . D'une, l'Eglise catholique romaine ainsi que des rois catholiques ont à certains moments de l'Histoire négocié diplomatiquement avec des autorités politiques de l'islam (qui au passage n'est pas lui bimillénaire). De deux, le contexte géopolitique contemporain, caractérisé entre autres par des moyens de communication mondiaux instantanés, est ô combien différent de ceux d'autres périodes de l'Histoire. Il s'agit aujourd'hui souvent d'éviter de marcher sur des mines abondantes et de marcher sur des oeufs !

La position du Pape François, il est vrai, peut sembler angéliste et "politiquement correct" de prime abord. Cela étant, si l'on creuse davantage la question et que l'on fait un effort de bienveillance, il est possible de la comprendre comme une position s'enracinant avant tout dans l'esprit d'hospitalité biblique et évangélique vis-à-vis des malheureux réfugiés, et ensuite comme une position évitant, dixit Henri Hude, de tomber dans le piège tendu par " l’Empire US (qui) cherche à reconstruire un rideau de fer entre l’Europe et la Russie, d’une part, et à rendre possible si besoin était une guerre de religions ou de civilisations entre l’Europe et le monde arabo-musulman, d’autre part. Une guerre de religions pourrait prendre dans bien des pays européens la forme d’une guerre civile, comme c’est déjà le cas au Moyen Orient. Cela permettrait à l’Empire de prolonger indéfiniment son ingérence protectrice tout en bénéficiant de l’impuissance de ses rivaux. Sous prétexte d’état de siège et de lutte anti-terroriste, cela permettrait de juguler les oppositions démocratiques qui dans bien des pays s’opposent aux grands cartels qui sont l’empire américain (à commencer par la finance). Cela fournirait le prétexte pour remplacer, si besoin était, des partis libéraux trop mous, par des dictatures diverses, à la fois plus autoritaires avec le peuple et plus dociles à la puissance impériale."

Lire l'intégralité de son article " Pourquoi François a eu raison de ramener avec lui des migrants musulmans " ICI

Les occidentalistes islamophobes, naïfs ou faux naïfs, tels que le journaliste ultra-sioniste du Figaro Yvan Rioufol, sous couvert de vouloir réveiller les consciences occidentales face au réel danger que constitue l'islam pour notre civilisation, et de prévenir des guerres civiles, ont tendance involontairement ( ou volontairement ? ) à exacerber une sorte de paranoïa originelle et historique des musulmans qui, même plutôt modérés ou non pratiquants, sont tentés de plus en plus en Occident et en terres d'islam de se souder dans un même rejet violent de l'Occident, étiqueté comme chrétien, en réaction à leur commun sentiment d'être incompris, méprisés et détestés par le reste des populations occidentales.

La situation géopolitique actuelle est complexe. Un catholique qui se respecte doit éviter de juger à l'emporte-pièce les positions du Pape qui certes sont faillibles. Il faut à la fois rejeter la tentation angéliste et la tentation inhumaine de l'indifférence devant des gens qui sont parfois réellement en grande détresse.
tantumergo+

Le pape François à la rencontre de la Suède

On ne se sauve certes pas grâce au protestantisme mais on est sauvé par la Grâce divine, grâce à l'adhésion de son être à sa droite conscience et sa droite foi, dussent-elles être polluées par de (graves) erreurs involontaires, qui produit des oeuvres bonnes.

Quoi qu'on pense de l'intégrité morale de Luther, la doctrine protestante, plurielle, qui découle plus ou moins de la dite Réforme, …More
On ne se sauve certes pas grâce au protestantisme mais on est sauvé par la Grâce divine, grâce à l'adhésion de son être à sa droite conscience et sa droite foi, dussent-elles être polluées par de (graves) erreurs involontaires, qui produit des oeuvres bonnes.

Quoi qu'on pense de l'intégrité morale de Luther, la doctrine protestante, plurielle, qui découle plus ou moins de la dite Réforme, malgré ses graves erreurs, n'a pas empêché et n'empêche pas certaines âmes de bonne volonté de témoigner par leurs actes bons d'une foi simple et fervente dans le Christ Jésus, seul Seigneur et Sauveur. Mais comme l'enseigne l'Eglise catholique, il faut affirmer en même temps que la force de ces éléments nombreux de sanctification et de vérité qui subsistent hors de ses structures dérive de la plénitude de grâce et de vérité qui a été confiée à la seule Église catholique.

Si certains esprits mesquins et sectaires parmi les traditionalistes catholiques regimbent contre ces éclaircissements et ces développements du Magistère infaillible, peut-être est-ce parfois parce qu'ils savent au fond d'eux-mêmes, et qu'ils voient, que des non-catholiques portent de meilleurs fruits qu'eux quant à la vie chrétienne, et qu'ils pressentent que leur propre sort quant à l'éternité bienheureuse est loin d'être assuré...
tantumergo+

Le pape François appelle les États européens à « la prudence » dans l'accueil des réfugiés

Citations d'un article pertinent du philosophe (catholique) Henri Hude sur la question des migrants :

" Le primat de la charité ne cause aucun dommage à la justice et ne remplace en aucune façon la prudence

[...] La religion chrétienne est quelque chose de sérieux, de raisonnable et de juste. Le primat de la charité (= de l’amour surnaturel), dans l’enseignement classique de la théologie …
More
Citations d'un article pertinent du philosophe (catholique) Henri Hude sur la question des migrants :

" Le primat de la charité ne cause aucun dommage à la justice et ne remplace en aucune façon la prudence

[...] La religion chrétienne est quelque chose de sérieux, de raisonnable et de juste. Le primat de la charité (= de l’amour surnaturel), dans l’enseignement classique de la théologie catholique, ne cause aucun dommage à la justice et ne remplace en aucune façon la prudence (l’excellence de la raison pratique) par un sentimentalisme irrationnel. En termes précis, la charité chrétienne n’est pas une vertu spéciale, mais « la forme de toutes les vertus. » On peut décider telle fois qu’il est prudent de punir, et telle fois de se montrer clément ; ou qu’il faut ici dépenser, ou au contraire ménager la dépense. Et c’est avec la même charité qu’on devra accomplir des actes matériellement différents, voire opposés. Ainsi, quoi qu’on fasse, y compris une guerre juste, il s’agit pour un vrai chrétien de tout faire avec amour surnaturel et bien sûr sans commettre aucune injustice.

C’est pour cela que la charité chrétienne ne prescrit aucune politique particulière, bien qu’elle prescrive de faire, dans cet esprit d’amour universel et surnaturel, la meilleure politique possible.

Parfois, la prudence peut déterminer qu’il est juste de faire la guerre et en ce cas, la charité chrétienne va consister à faire par charité ou avec charité une guerre juste. Mais faire la guerre reste d’abord, et même alors, un acte de justice et de prudence, ordonné au rétablissement de la paix et à la sauvegarde du bien commun. De même, il est possible d’ouvrir les frontières par charité et de les fermer par charité. S’il y a vingt places sur un canot de sauvetage, ce n’est pas de la charité mais du suicide que de vouloir y faire monter cinquante personnes. Et ce n’est pas non plus la charité de la part du naufragé, que de vouloir y monter de force, s’il est surnuméraire. C’est à la prudence de juger et à la charité de donner forme d’amour à ces divers actes de la prudence.

C’est pourquoi une charité authentique doit avoir un contenu, une matière d’actes prudents et justes, formant une politique digne de ce nom. La charité sans matière ne serait qu’une forme vide, dont on déduirait arbitrairement n’importe quelle imprudence ou injustice. L’humanitarisme comporte assez souvent un tel défaut.

Est-il besoin de rappeler que les choix politiques du Saint-Père ne sont ni l’enseignement infaillible, ni même le Magistère ordinaire, et n’imposent aux chrétiens aucune adhésion de foi ? Toutefois, ces jugements prudentiels qui sont les siens se fondent sur des principes concernant les mœurs, qui eux relèvent du jugement de foi. En outre, restant sauve la liberté de dissentiment respectueux, il est juste et il est prudent de prêter une déférente attention au pape aussi dans ces matières plus contingentes, étant donnés la qualité de l’information dont dispose un pape, la hauteur de vues et le recul donnés par une tradition bimillénaire, et la dignité morale du siège apostolique."