Sylvanus
Sylvanus likes from Spina Christi 2

« CELUI qui NIE que JÉSUS soit DIEU, VOILÀ l'ANTÉCHRIST ! » a écrit Saint JEAN. Donc, concluez !

Sylvanus
"Merci de solliciter avec une telle empresse un commentaire de ma part !"
Je vous en prie.

"Ma vision serait-elle d'un d'une telle importance à vos yeux ?"
Celle d'un conciliaire, certainement !

"Je répondrais en temps voulu"
Prenez votre temps.

"et pas sous la pression ceux qui ricanent"
S'ils paraissent "ricaner" ce n'est que de votre entêtement à vous aveugler, mais ils gémissent …More
Sylvanus
"Merci de solliciter avec une telle empresse un commentaire de ma part !"
Je vous en prie.

"Ma vision serait-elle d'un d'une telle importance à vos yeux ?"
Celle d'un conciliaire, certainement !

"Je répondrais en temps voulu"
Prenez votre temps.

"et pas sous la pression ceux qui ricanent"
S'ils paraissent "ricaner" ce n'est que de votre entêtement à vous aveugler, mais ils gémissent des abominations qui se commettent dans l'Eglise.

"Dieu vous bénisse."
Qu'Il vous bénisse et vous apporte la Lumière
Sylvanus likes from tintine

« CELUI qui NIE que JÉSUS soit DIEU, VOILÀ l'ANTÉCHRIST ! » a écrit Saint JEAN. Donc, concluez !

Sylvanus, il semble que GChevalier fasse plutôt référence à 1 Jean 2:22:
"celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l'antéchrist, qui nie le Père et le Fils". GChevalier a mal rapporté la citation et c'est une erreur, car dans l'esprit d'un certain peuple, Messie (Christ) n'est qu'un prophète, pas Dieu; mais pour nous, c'est vrai, nier que Jésus est le Christ c'est nier qu'il est Dieu …More
Sylvanus, il semble que GChevalier fasse plutôt référence à 1 Jean 2:22:
"celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l'antéchrist, qui nie le Père et le Fils". GChevalier a mal rapporté la citation et c'est une erreur, car dans l'esprit d'un certain peuple, Messie (Christ) n'est qu'un prophète, pas Dieu; mais pour nous, c'est vrai, nier que Jésus est le Christ c'est nier qu'il est Dieu .

Même si j'ai du mal à croire que le Pape ait pu dire cela, et si réellement Scalfari accumule les fausses interprétations, il n'en reste pas moins que le Vatican est fautif de continuer à le recevoir et à le laisser publier de tes propos en arguant je ne sais quelle miséricorde ou quelle nécessité de dialogue. Cela relève de la mise de Dieu à l'épreuve et c'est un grand péché ! Et ce n'est pas les démentis qui suffisent à réparer les dégâts ainsi causés.
Sylvanus likes from dvdenise

Le Pape François : "L'oeuvre de Jésus, l'échec de la Croix"

Sa vie HUMAINEMENT PARLANT, s'est achevé dans l'échec, l'échec de la croix.
11439

Optimiser son ordinateur

04:07
Optimiser son ordinateur
Sylvanus
@Emmanuel PROUST Merci de vos conseils ! J'ai installé "Brave" pour le tester.
Sylvanus likes this.

Schönborn : François veut abolir le célibat, utilise les évêques amazoniens comme prétexte

"vous parlez de "membres de la secte maçonnique juive du B'naï Brith", et d'un "marrane homosexuel futur adultère (marié à une religieuse défroquée et amant d'un prêtre défroqué avec la complicité de son épouse)". De qui voulez vous parler, précisément ?" >>>> rédacteur de Nostra Aetate, l'un des documents essentiels du Concile Vatican II, "canadien" d'origine juive, avait des relations contre-…More
"vous parlez de "membres de la secte maçonnique juive du B'naï Brith", et d'un "marrane homosexuel futur adultère (marié à une religieuse défroquée et amant d'un prêtre défroqué avec la complicité de son épouse)". De qui voulez vous parler, précisément ?" >>>> rédacteur de Nostra Aetate, l'un des documents essentiels du Concile Vatican II, "canadien" d'origine juive, avait des relations contre-nature depuis 1963 ! Il a par la suite épousé une ex-religieuse divorcée qui accepta, lorsqu’ils s’installèrent à Montréal en 1986, sa relation homosexuelle avec un ancien prêtre dont il était tombé amoureux. Aujourd’hui âgé de 93 ans, Gregory Baum, prêtre et théologien canadien, vient de révéler en se vantant dans un livre de mémoires (dont les fruits sonnants et trébuchants le mettront à l'abri du besoin pour les jours qui lui restent à vivre) qu’il a secrètement, et pendant des décennies, eu des relations homosexuelles = ARTICLE > reinformation.tv/gregory-baum-ho…
Par ailleurs, on nous dit ci-dessus que "le Dr Michael Higgins, Vice-Président pour la mission et l'identité Catholique à l'Université Sacred Heart de Fairfield, Connecticut, dans un hommage à Baum publié dans Commonweal en 2011, a souligné son rôle clé au cours du Concile Vatican II. «Le Concile était la création de Gregory Baum» écrit-il. «Il a occupé diverses fonctions au sein des commissions chargées de préparer les documents. ... Commençant son travail en novembre 1960, il le conclut avec la fin du Concile en décembre 1965, un apprentissage qui aboutit à la rédaction de la première version de Nostra Aetate».
Le prêtre Catholique de Toronto, et maintenant consultant du Vatican bien noté, le Père Thomas Rosica a été l'invité controversé de Baum au Catholic Newman Centre de l'Université de Toronto en 1996 et, en 2012, il a été l'invité de sa chaîne de télévision Catholique Canadienne Salt and Light Television.
Le Père Rosica, pendant l'entrevue faussée avec Baum, a professé avoir connu Baum pendant longtemps. «J'ai certainement beaucoup admiré votre théologie, vos écrits mais aussi votre amour de l'Église, votre amour du Christ, et vous avez contribué à maintenir en vie non seulement l'esprit du Concile Vatican II mais aussi l'enseignement authentique du Concile» a dit le Père Rosica de Baum.
«Vous restez un Catholique fidèle, profondément dévoué, aimez Jésus, l'Église, l'Eucharistie» a-t-il ajouté."
Si tout cela n'est pas mensonges ou calomnies, je ne comprends pas comment ce diable tout droit sorti de l'enfer a pu participer à l'élaboration du "saint" Concile Vatican II !!!
Sylvanus likes from dvdenise

Pour François l'avidité et la luxure sont les péchés "les moins graves".

Quand on veut savoir LA VÉRITÉ DE CE QUE DIT LE PAPE, il faut lire VATICAN NEWS et non pas frnews
Sylvanus likes from dvdenise

Le cardinal Krajewski, un menteur ne paie pas ses factures

GChevalier

Le cardinal Konrad Krajewski, aumônier du Pape François, a restauré l'électricité dans un immeuble de Rome occupé par 150 familles précaires, ont rapporté dimanche des médias italiens. Ce qui n'a pas manqué de faire réagir l'extrême droite italienne au pouvoir.

Quelque 450 personnes, dont une centaine de mineurs, vivaient dans cet immeuble du centre de la capitale, sans électricité…More
GChevalier

Le cardinal Konrad Krajewski, aumônier du Pape François, a restauré l'électricité dans un immeuble de Rome occupé par 150 familles précaires, ont rapporté dimanche des médias italiens. Ce qui n'a pas manqué de faire réagir l'extrême droite italienne au pouvoir.

Quelque 450 personnes, dont une centaine de mineurs, vivaient dans cet immeuble du centre de la capitale, sans électricité ni eau chaude, depuis le 6 mai. Les factures impayées s'élèvent à environ 300 000 euros.

Le cardinal, qui occupe le poste d'aumônier apostolique, en charge des missions de charité du pape, a brisé des scellés posés par la police pour rétablir le courant dans le bâtiment. « Je suis intervenu personnellement pour remettre en marche le compteur. C'était un geste de désespoir. Il y avait environ 400 personnes sans électricité, des familles et des enfants », a-t-il déclaré à l'agence de presse ANSA.

Le cardinal « avait pleinement conscience des possibles conséquences juridiques, et a agi avec la conviction qu'il était nécessaire de la faire pour le bien de ces familles », selon une source de son bureau citée par l'agence italienne AdnKronos. « J'assume les conséquences », a encore lancé le cardinal polonais.
Sylvanus likes from jean pierre aussant

Demo gegen Abtreibung in Berlin (Teufels Geräusch)

Le slogan était en anglais "My body my choice"
Sylvanus likes from jean pierre aussant

Peine de mort : Le cardinal Schönborn accuse Jean-Paul II

Saint Jean-Paul II était conciliaire et il a quand même passé son pontificat à dénoncer l'assassinat légal des enfants à naître. Attention de ne pas tout mélanger
Sylvanus likes from Psaume 62

Syncrétisme : Les évêques espagnols condamnent les affirmations de François

Citations des écrits de Maria Valtorta sur ce sujet :

Premier extrait ( Leçons sur l'Epître de St Paul aux Romains, extraits des leçons 8 et 9 ) :

« Récompense à celui qui suit la justice, châtiment à celui qui fait le mal. Car chaque homme est doté d'une âme et de raison. Il a donc en lui ce qui suffit pour être guide et loi. Dans sa justice Dieu donnera récompense ou châtiment en proportion …More
Citations des écrits de Maria Valtorta sur ce sujet :

Premier extrait ( Leçons sur l'Epître de St Paul aux Romains, extraits des leçons 8 et 9 ) :

« Récompense à celui qui suit la justice, châtiment à celui qui fait le mal. Car chaque homme est doté d'une âme et de raison. Il a donc en lui ce qui suffit pour être guide et loi. Dans sa justice Dieu donnera récompense ou châtiment en proportion de ce que l'homme a su. Il sera plus sévère envers l'esprit et la raison des êtres humains civilisés, c'est-à-dire de ceux qui auront été en contact des prêtres ou des ministres chrétiens, ou des religions révélées, et tiendra compte de leur foi. Que si un être humain croit fermement que sa foi est la bonne, sa foi le justifie, même s'il est dans une église séparée ou schismatique. S'il opère le bien pour gagner Dieu, Bien Suprême, un jour il aura la récompense de sa foi et de sa droiture, et elle lui sera accordée avec une bénignité divine plus grande que celle réservée aux catholiques. Dieu tiendra compte de combien d'efforts supplémentaires auront dû faire les membres séparés du Corps Mystique, les musulmans, les bouddhistes, les hindouistes, les païens, pour demeurer justes, eux qui n'ont ni la Grâce, ni la Vie, et qui par conséquent ne possèdent pas mes dons, ni les vertus qui découlent de ces dons.

Dieu ne fait pas acception des personnes. Il jugera chacun selon les actions accomplies, et non d'après les origines des hommes. Il y en aura plusieurs qui, se croyant choisis parce que très catholiques, se verront précédés par beaucoup d'autres qui auront servi le vrai Dieu, sans le connaître, en pratiquant la justice. [...]

Ceux qui auront connu la Loi et ne l'auront pas pratiquée seront condamnés par cette même Loi qui sauve. Quant aux Gentils qui sont privés de la Loi, mais qui font naturellement et par raison ce que prescrit la loi qu'ils ignorent, ils servent Dieu à leur insu. S'ils se laissent guider par la seule lumière de la raison et par la droiture de leur coeur, ils obéissent à la voix de l'Esprit, inconnu mais présent comme seul maître dans leur âme de bonne volonté, ils servent Dieu à leur insu. Quand par amour ils pratiquent la vertu et obéissent aux bonnes inspirations, ils servent Dieu à leur insu. Ces Gentils démontrent par leurs actions que la Loi est inscrite dans leur coeur vertueux. Au jour du Jugement, ils seront justifiés.[...]

[…] Tous ceux-là (les Gentils, ie ceux qui ne sont pas chrétiens catholiques) seront sauvés grâce aux mérites infinis du Christ, qui a accepté d'être immolé en versant sang et sérum jusqu'aux dernières gouttes, c'est grâce à lui que tous ceux-là seront sauvés.

La vertu de ces Gentils, leur obéissance spontanée à la loi de la vertu, les aura baptisés sans autre baptême ; elle les aura consacrés sans autre chrême que les mérites infinis du Sauveur. Les limbes ne seront plus la demeure de ces justes en attente. De même qu'au soir du Vendredi Saint les justes ont quitté les limbes, car le Sang versé par Jésus-Rédempteur les avait purifiés de leur tâche originelle, de même, au soir du Temps, quand les mérites du Christ auront triomphé de tous ses ennemis, les justes, qui par ferme conviction d'être dans la juste religion auront appartenu à un troupeau non catholique, seront par lui absous et justifiés. Ils recevront la récompense des vertus pratiquées sur terre.

S'il n'en était pas ainsi, Dieu aurait trompé ces justes qui se sont donné une loi de justice, et ont défendu la justice et la vertu. Or Dieu ne trompe jamais. Sa récompense, même si parfois elle se fait attendre, est toujours certaine. »

Deuxième extrait ( Jésus à l'esclave Syntica, qui s'inquiète de ce que sa mère et ses soeurs ne connaissent pas la vraie religion, L'Evangile tel qu'il m'a été révélé, tome 4 ) :

« Le péché originel est commun à tous, israélites ou non. Ce n'est pas une particularité des païens. Le culte païen sera coupable à partir du moment où la Loi du Christ sera diffusée dans le monde. La vertu sera toujours vertu aux yeux de Dieu. Et par mon union avec le Père je dis - et je dis en son Nom, en traduisant par des paroles sa pensée très sainte -, que les voies du pouvoir miséricordieux de Dieu sont nombreuses et tendent toutes à réjouir les vertueux. J'ajoute que les barrières d'une âme à une autre âme seront levées et que la paix existera pour ceux qui méritent la paix. Mais non seulement cela : je dis qu'à l'avenir ceux qui, convaincus d'être dans la vérité, suivront la religion de leurs pères avec justice et sainteté, ne seront pas mal vus par Dieu ni punis par lui. C'est la malice, la mauvaise volonté, le refus délibéré de la vérité connue, et surtout la volonté d'attaquer la vérité révélée et de la combattre, c'est la vie vicieuse, qui sépareront réellement les âmes des justes de celles des pécheurs, pour toujours. Relève ton esprit abattu, Syntica. Cette mélancolie est un assaut infernal, qui vient de la colère que Satan éprouve contre toi, qui es une proie pour toujours perdue pour lui. L'Hadès n'existe pas. Il y a mon Paradis. Il n'est pas cause de douleur, mais de joie. Rien de ce qui vient de la vérité ne doit être une cause d'abattement ou de doute, mais au contraire une force pour croire toujours davantage avec une joyeuse sécurité. [...] »

Fin de citations.
Sylvanus likes from Psaume 62

Syncrétisme : Les évêques espagnols condamnent les affirmations de François

Permettez-moi cher @Sylvanus de corriger et de nuancer toutefois mon point de vue précédent. L’intention du pape François quant à ce clip interreligieux était sans doute de mettre au coeur ou au centre de tous ces autres symboles religieux l’Amour fait chair, la Lumière qui dissipe les ténèbres, l’Enfant-Dieu, l’Enfant-Jésus, signe du mystère de l’Incarnation, symbole universel à la fois de …More
Permettez-moi cher @Sylvanus de corriger et de nuancer toutefois mon point de vue précédent. L’intention du pape François quant à ce clip interreligieux était sans doute de mettre au coeur ou au centre de tous ces autres symboles religieux l’Amour fait chair, la Lumière qui dissipe les ténèbres, l’Enfant-Dieu, l’Enfant-Jésus, signe du mystère de l’Incarnation, symbole universel à la fois de vulnérabilité et de tendresse attirant spontanément l’affection naturelle de quiconque a un coeur vraiment humain, symbole qui introduit les âmes, en quête de l’Amour vrai, aux mystères de la Foi dont la Croix ( supplice infamant et horrible à l’époque du Christ et qui d’ailleurs n’était pas un symbole chrétien universel durant les premiers siècles de notre ère ) est certes devenue à juste titre le symbole le plus connu et le plus fort des chrétiens mais en même temps le plus banalisé et qui spontanément peut inspirer des sentiments négatifs même à une âme bien disposée qui n’en connaîtrait pas le sens profond, véridique et sublime. L’aspiration à l’Amour, lequel résume très bien l’Etre de Dieu et le sens de la vie, se retrouve dans toutes les âmes de bonne volonté, en particulier donc dans une partie des traditions judaïques, islamiques et bouddhistes ici représentées. Ce clip a donc aussi une intention évangélisatrice sous des dehors syncrétistes auxquels il convient de ne pas s’arrêter comme vous le dites justement. Certes, dans notre contexte culturel actuel privilégiant de plus en plus la forme et l’image, la superficialité au détriment de la réflexion en profondeur, le risque existe bien que beaucoup de personnes qui le visionnent retiennent les images de tendance syncrétiste et qu'elles passent à côté de l'intention catholique que vous évoquez. Mais raisonner ainsi revient peut-être à manquer de confiance dans le travail secret du Saint-Esprit dans les âmes qu'Il attire vers le Christ quand Il le veut, et dont la puissance d’attraction ne se laisse pas vaincre par les défauts apparents d’un message audio-visuel.

« ... (L'Eglise) désire que TOUS les peuples de la terre soient capables de rencontrer Jésus, d'expérimenter Son amour miséricordieux (...) l’Église souhaite indiquer respectueusement à CHAQUE homme et à TOUTES les femmes de ce monde l’Enfant qui est né pour le salut de tous » (Pape François, Angélus, le 6 janvier 2016)

« Je ne puis craindre un Dieu qui s'est fait pour moi si petit... Je l'aime !... Car il n'est qu'amour et miséricorde ! » (Ste Thérèse de Lisieux, LT 263, dernière lettre à l'abbé Bellière, en août 1897)

Bonne semaine
Sylvanus likes from dvdenise

Attaques tous azimuts contre Mgr Williamson

Extrait du grand catéchisme de Saint Pie X

Qu’est-ce que l’Église catholique ?


L’Église catholique est la société ou la réunion de tous les baptisés qui, vivant sur la terre, professent la même foi et la même loi de Jésus-Christ, participent aux mêmes sacrements et obéissent aux pasteurs légitimes, principalement au Pontife Romain.

Dites précisément ce qui est nécessaire pour être membre de …
More
Extrait du grand catéchisme de Saint Pie X

Qu’est-ce que l’Église catholique ?


L’Église catholique est la société ou la réunion de tous les baptisés qui, vivant sur la terre, professent la même foi et la même loi de Jésus-Christ, participent aux mêmes sacrements et obéissent aux pasteurs légitimes, principalement au Pontife Romain.

Dites précisément ce qui est nécessaire pour être membre de l’Église ?

Pour être membre de l’Église, il est nécessaire d’être baptisé, de croire et professer la doctrine de Jésus-Christ, de participer aux mêmes sacrements, de reconnaître le Pape et les autres Pasteurs légitimes de l’Église

Quels sont les Pasteurs légitimes de l’Église ?

Les Pasteurs légitimes de l’Église sont le Pontife Romain, c’est-à-dire le Pape, qui est le Pasteur universel, et les Évêques De plus, les autres prêtres et spécialement les curés ont, sous la dépendance des Évêques et du Pape, leur part de l’office de pasteurs.

Pourquoi dites-vous que le Pontife Romain est le Pasteur universel de l’Église ?

Parce que Jésus-Christ dit à saint Pierre le premier Pape : " Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et je te donnerai les clefs du royaume des cieux, et tout ce que tu lieras sur la terre sera aussi lié dans le ciel, et tout ce que tu délieras sur la terre sera aussi délié dans le ciel. " Et il lui dit encore : " Pais mes agneaux, pais mes brebis. "

Tant de sociétés d’hommes baptisés qui ne reconnaissent pas le Pontife Romain pour leur chef n’appartiennent donc pas à l’Église de Jésus-Christ ?

Non, tous ceux qui ne reconnaissent pas le Pontife Romain pour leur chef n’appartiennent pas à l’Église de Jésus-Christ.

Saint Pie X, priez pour nous.
Saint Jean XXIII, priez pour nous.

Saint Paul VI, priez pour nous.
Saint Jean-Paul II, priez pour nous.
Sylvanus likes from dvdenise

Pietro Parolin joue au curé de paroisse

Honte à ceux qui se fient au commérages de bas étages contre le Pape et s'évertuent à les propager davantage.
Sylvanus likes from Psaume 62
63547

L’abbé Pagès et le salut par la peur et en tremblant (2ème partie)

( Réponse à votre vidéo « Le père Zanotti-Sorkine et le salut pour tous » ) Après la 1ère partie ICI de ma réponse, je continue de développer mes objections si vous le voulez bien cher abbé Guy …
Psaume 62
Ste Thérèse de Lisieux - Paroles sur la confiance ferme en la miséricorde de Dieu « Ah ! je sens bien que ce n'est pas cela du tout qui plaît au Bon …More
Ste Thérèse de Lisieux - Paroles sur la confiance ferme en la miséricorde de Dieu
« Ah ! je sens bien que ce n'est pas cela du tout qui plaît au Bon Dieu dans ma petite âme, ce qui lui plaît c'est de me voir aimer ma petitesse et ma pauvreté, c'est l'espérance aveugle que j'ai en sa miséricorde.Pour aimer Jésus, être sa victime d'amour, plus on est faible, sans désirs, ni vertus, plus on est propre aux opérations de cet Amour consumant et transformant... Le seul désir d'être victime suffit, mais il faut consentir à rester pauvre et sans force et voilà le difficile. Oh ! que je voudrais pouvoir vous faire comprendre ce que je sens !... C'est la confiance et RIEN QUE la confiance qui doit nous conduire à l'Amour. » ( LT 197)
« Au soir de cette vie, je paraîtrai devant vous les mains vides, car je ne vous demande pas, Seigneur, de compter mes œuvres. Toutes nos justices ont des taches à vos yeux. Je veux donc me revêtir de votre propre Justice et recevoir de votre Amour la possession…More
Psaume 62
"X" a écrit : "L'abbé Pagès et le salut par la peur et en tremblant l' abbé Pages et le salut comme l'a prêché saint paul !" Réponse : NON, car St …More
"X" a écrit : "L'abbé Pagès et le salut par la peur et en tremblant l' abbé Pages et le salut comme l'a prêché saint paul !"
Réponse : NON, car St Paul prêcha un salut « avec crainte et tremblement » QUI N’EST PAS PEUR OU EFFROI MAIS HUMBLE ET SAINTE VIGILANCE TOUTE D'AMOUR OBÉISSANT, DE SIMPLICITÉ, DE CONFIANCE, D’ASSURANCE, DE PAIX ET DE JOIE EN TOUT TEMPS !
Une fois encore, ainsi que je l’ai relevé dans mon article, l’expression « avec crainte et tremblement » n’avait pas exactement le même sens dans l’esprit de St Paul que celui insinué par le discours du cher père Pagès dans cette vidéo.
Au passage, pourquoi « X » récuse-t-il totalement le titre de mon article alors que dans son propos il n’a de cesse de légitimer la peur de l’Enfer comme étant « une grande perfection chrétienne » (sic!), et ce en opposition irréconciliable avec les paroles de l’évangéliste saint Jean : « Il n’y a pas de crainte dans l’amour, l’amour parfait bannit la crainte ; car la crainte implique …More
View 4 more comments.
Sylvanus likes from gerard57

Allocution de Jair Bolsonaro, président du Brésil, sur les incendies dans l'Amazonie (23 aout 2019)

C'est ce que je fais pour les Nouvelles (les liens de presse, de blogs...) , en effet. Pour les vidéos, il est évident qu'elles ne viennent pas de nous dès qu'il y a le lien, justement. Je ne poste d'ailleurs jamais de vidéo personnelle.
Sylvanus likes from gerard57

Allocution de Jair Bolsonaro, président du Brésil, sur les incendies dans l'Amazonie (23 aout 2019)

Merci à vous, les commentaires sont généralement déjà ceux qui accompagnent les vidéos et ne viennent pas de moi
Sylvanus likes from dvdenise

Jacqueline Kelen : Le diable préfère les saints

Faites appel à la Vierge Marie.

Saviez-vous que jamais le malin dans un exorciste, ne prononce le nom de Marie.

...........
Jean-Paul II, exorciste

On raconte de nombreux cas d’exorcisme pratiqué par Jean-Paul II. En voici un parmi d’autres, raconté par le photographe officiel du Pape, Arturo Mari :

Je me souviens que durant une audience générale ils ont fait venir une fille, très …
More
Faites appel à la Vierge Marie.

Saviez-vous que jamais le malin dans un exorciste, ne prononce le nom de Marie.

...........
Jean-Paul II, exorciste

On raconte de nombreux cas d’exorcisme pratiqué par Jean-Paul II. En voici un parmi d’autres, raconté par le photographe officiel du Pape, Arturo Mari :

Je me souviens que durant une audience générale ils ont fait venir une fille, très particulière. À un moment de l’audience, elle s’est mise à hurler. Sa voix n’était pas humaine, elle ressemblait à celle d’une bête ou, plus exactement, elle semblait venir d’outre-tombe. La jeune fille prononçait des paroles très violentes, imprégnées de colère et de haine.

Le vice gouverneur, Monsignore Danzi, est descendu, il a cherché à lui parler mais sans aucun effet. Aussi la fille se déchaînait-elle encore davantage, elle criait des paroles encore plus vulgaires, offensives.

Après l’audience, le Saint Père a commencé à recevoir les invités, puis il est monté sur la papamobile et est parti pour rentrer au Saint Siège. À la hauteur de l’Arc des Cloches, il y avait la fille, parce que justement on l’avait placée là contre le mur de la basilique. C’était une jeune fille de 20-22 ans, mince, mais elle avait tant de force que six fonctionnaires de l’antichambre, appelés habituellement ’sediari’, jeunes gens robustes, n’arrivaient pas à la maintenir immobile. Elle avait une force inconcevable, surhumaine.

Quand ils ont dit au pape ce qui se passait, le Saint Père a fait arrêter la voiture, il est descendu et à ce moment s’est passé le ’pandémonium’. La jeune fille s’est mise à crier : « va-t’en vieil estropié ! Maudit !... » et de sa bouche, sortait une salive verdâtre, foncée. Son visage n’était pas humain. Les jeunes gens qui la retenaient étaient tout en sueur, ils n’arrivaient pas à la maintenir immobile. À ce moment, la jeune fille n’avait pas visage humain. Sa force non plus ne pouvait être humaine.

Le Saint Père s’est approché, il a fait le signe de croix et a commencé à prier en latin. J’étais à une certaine distance, je n’entendais pas les paroles du Pape, en revanche j’entendais très distinctement la jeune fille qui continuait à crier : « Vieil estropié, tu es malade ! » À un certain moment, pendant que le Pape priait, la voix de la jeune fille s’est atténuée, est devenue presque une lamentation : « Mais tu sais que je ne peux rien contre toi. Je ne peux rien, tu es trop fort, trop fort ». Le Saint Père, priant, a mis la main sur sa tête et alors on a entendu un cri, comme arraché du ventre. Le Pape l’a bénie, l’a touchée de nouveau. La voix de la jeune fille était encore plus faible, elle répétait : ’ça suffit, maudit’, et après environ 20 minutes elle s’est tue. Puis elle s’est affaissée et son visage a repris sa physionomie normale, mais elle était littéralement trempée de sueur.

Après cela, elle a ouvert les yeux et a regardé le Pape. Le Saint Père l’a caressée, bénie, et ensuite il est parti. J’étais stupéfait, bouleversé. Des phrases contre le Pape, du ton de la voix, inhumain, et surtout de la simplicité de l’intervention de Jean Paul II.

Saint Jean-Paul II, priez pour nous.
Sylvanus likes from shazam
1091.3K

Jacqueline Kelen : Le diable préfère les saints

06:34
Le chemin de sainteté passe par la rencontre avec le Démon… Ermites, moines et moniales, mystiques hommes et femmes, tous ont eu à subir ses tentations et ses assauts... C’est leur histoire, leur …More
Le chemin de sainteté passe par la rencontre avec le Démon…
Ermites, moines et moniales, mystiques hommes et femmes, tous ont eu à subir ses tentations et ses assauts...
C’est leur histoire, leur combat et, souvent, leur victoire que raconte ce livre.
À une époque qui ne croit plus guère en Dieu ni au Malin, et qui rejette tout phénomène surnaturel, voici un essai érudit et passionnant, qui rappelle la réalité de Satan.
Le diable préfère les saints, Jacqueline Kelen, Éditions du Cerf, 2016
-
Le sujet profond, urgent – surtout à notre époque – c’est le combat spirituel.
A fréquenter les écrits des saints et des mystiques chrétiens, je m’apercevais que à un moment de leur chemin – et presque jusqu’au bout d’ailleurs – il y avait toujours rencontre diabolique, tentation démoniaque. Et ce combat là, ces rencontres ne sont pas abstraites ! Et métaphoriques… Ce sont des intimidations, des coups, des étouffements, des attaques très impressionnantes. Et lorsqu’on sait que les saints n’…More
AveMaria44
Le combat spirituel n'est pas seulement contre le diable, mais aussi et surtout contre le vieil homme : Car la chair a des désirs contraires à ceux …More
Le combat spirituel n'est pas seulement contre le diable, mais aussi et surtout contre le vieil homme :
Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'esprit, et l'esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés l'un à l'autre, de telle sorte que vous ne faites pas ce que vous voulez. Mais si vous êtes conduits par l'esprit, vous n'êtes plus sous la Loi. Or les œuvres de la chair sont manifestes: ce sont l'impudicité, l'impureté, le libertinage, l'idolâtrie, les maléfices, les inimitiés, les contentions, les jalousies, les emportements, les disputes, les dissensions, les sectes, l'envie, [les meurtres], l'ivrognerie, les excès de table, et autres choses semblables. Je vous préviens, comme je l'ai déjà fait, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront pas du royaume de Dieu. (Ga 5, 17-21)
Psaume 62
" Car nous ne luttons pas contre des êtres de sang et de chair, mais contre les Dominateurs de ce monde de ténèbres, les Principautés, les Souverain…More
" Car nous ne luttons pas contre des êtres de sang et de chair, mais contre les Dominateurs de ce monde de ténèbres, les Principautés, les Souverainetés, les esprits du mal qui sont dans les régions célestes. " (Saint Paul, Ephésiens 6.12)
View 8 more comments.
Sylvanus likes from AveMaria44

Jacqueline Kelen : Le diable préfère les saints

Le combat spirituel n'est pas seulement contre le diable, mais aussi et surtout contre le vieil homme :
Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'esprit, et l'esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés l'un à l'autre, de telle sorte que vous ne faites pas ce que vous voulez. Mais si vous êtes conduits par l'esprit, vous n'êtes plus sous la Loi. Or les œuvres de la …More
Le combat spirituel n'est pas seulement contre le diable, mais aussi et surtout contre le vieil homme :
Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'esprit, et l'esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés l'un à l'autre, de telle sorte que vous ne faites pas ce que vous voulez. Mais si vous êtes conduits par l'esprit, vous n'êtes plus sous la Loi. Or les œuvres de la chair sont manifestes: ce sont l'impudicité, l'impureté, le libertinage, l'idolâtrie, les maléfices, les inimitiés, les contentions, les jalousies, les emportements, les disputes, les dissensions, les sectes, l'envie, [les meurtres], l'ivrognerie, les excès de table, et autres choses semblables. Je vous préviens, comme je l'ai déjà fait, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront pas du royaume de Dieu. (Ga 5, 17-21)
Sylvanus likes from shazam
13203

Est-ce que nous sommes appelés à la Sainteté ?

03:21
Un dessin animé qui met les enseignements de l'Eglise à la portée de tous. Animation proposée par le père J.M. Schwarz du diocèse de Vaduz (Principauté de Liechtenstein) et l'association KathMedia. …More
Un dessin animé qui met les enseignements de l'Eglise à la portée de tous. Animation proposée par le père J.M. Schwarz du diocèse de Vaduz (Principauté de Liechtenstein) et l'association KathMedia.
66 / Est-ce que nous sommes appelés à la Sainteté ?
La sainteté n’est pas un don « spécial » !
. La sainteté est le but d’un développement NORMAL de notre vie chrétienne : L’épanouissement des vertus, l’exercice de la prière, la croissance de la grâce.
. La sainteté n’est pas réservé à quelques élus, elle est un appel pour tout homme
. Nous sommes TOUS appelés à prendre le chemin de la sainteté : cela veut dire qu’il faut être vertueux, prier, et croître dans la grâce
Quel est le ‘moteur’ pour avancer sur le chemin de la sainteté ?
C’est l’amour. Sans l’amour, rien ne va... Si nous prenons au sérieux l’amour, il nous protège de la médiocrité... Car l’amour ne demande jamais ‘juste ce qu’il suffit’ ou ce qu’il convient, non, il possède une mesure particulière . L’amour doit être le noyau de …More
shazam
shazam and 2 more users like this.
Sylvanus likes from dvdenise

François s'asseoit lors d'une messe du matin à l'autel latéral de la basilique Saint-Pierre.

Image fulgurante de l'Antéchrist dans le vide absolu... ou presque.
Sylvanus likes from avecrux.avemaria

Anima Christi

Cette chanson est un bain de jouvence renouvelé pour l'âme. Vous qui avez tant de mal à prier, voici un cadeau du ciel. Ecoutez en boucle cette magnifique prière chantée et je vous promets que votre âme, votre esprit et votre corps en sortiront paisibles et réconfortés !

Les Gilets provinciaux témoignent que la Police livre passage exprès à ceux qui viennent se battre

@Sylvanus , merci en tout tant j'ais toujours remis les aléas dans les mains de Dieu en luis demandant de me pardonner mes erreurs et du font du cœur j'ais toujours aimé tout le monde bien que parfois ont en est blesser de voir ce qui ce passe , A vous aussi bonne fête de l'Assomption et à tout le lecteurs de GLORIA TV .
Sylvanus likes from shazam
371.1K

Les maladies spirituelles

06:11
Les maladies de l'âme qui affligent notre époque avaient déjà été reconnues par les Pères de l'Église. Sœur Catherine Aubin, auteure, professeure et journaliste française, définit ces maladies …More
Les maladies de l'âme qui affligent notre époque avaient déjà été reconnues par les Pères de l'Église. Sœur Catherine Aubin, auteure, professeure et journaliste française, définit ces maladies spirituelles et nous lance sur la piste de leurs remèdes.
-
Les maladies spirituelles sont ce que tout les Pères de l'Eglise – dont notamment Jean Cassien et Evagre le Pontique – sont arrivés à déterminer en vivant leur vie de moine de solitude et de vie spirituelle. Ils sont arrivés à déterminer qu’il y avait des empêchements à la vie spirituelle, des obstructions, des congestions, des mouvements intérieurs qui empêchait de demeurer en Dieu et surtout de croître et de se développer en Dieu.
Ils en déterminent sept, ou huit, et parmi ces maladies spirituelles, la première selon certains Pères de l’Église c’est :
La gourmandise, c’est notre avidité par rapport à la nourriture. Vous savez que l’on est conditionné par la nourriture trois fois par jour, et
notre rapport à la nourriture va condition…More
shazam
Bibliographie de sœur Catherine Aubin Prier avec son corps (2005) Les Fenêtres de l’âme (2010) Les Saveurs de la prière (2016) Prier avec son cœur : …More
Bibliographie de sœur Catherine Aubin
Prier avec son corps (2005)
Les Fenêtres de l’âme (2010)
Les Saveurs de la prière (2016)
Prier avec son cœur : La joie retrouvée (2017)
Les maladies spirituelles (2018)
dvdenise
Un des remèdes aux maladies spirituelles, c’est d’oser croire que je suis aimé inconditionnellement, et s’y remettre, instant après insta…More
Un des remèdes aux maladies spirituelles, c’est d’oser croire que je suis aimé inconditionnellement, et s’y remettre, instant après instant !
....................
Il y a quelques jours, je pensais justement à cette phrase qui m'était arrivé en me réveillant: "CRIE AU MONDE ENTIER QUE JE LES AIME ET LES VEUX TOUS AVEC MOI POUR L'ÉTERNITÉ."
View one more comment.
Sylvanus likes from dvdenise

Les maladies spirituelles

Un des remèdes aux maladies spirituelles, c’est d’oser croire que je suis aimé inconditionnellement, et s’y remettre, instant après instant !
....................
Il y a quelques jours, je pensais justement à cette phrase qui m'était arrivé en me réveillant: "CRIE AU MONDE ENTIER QUE JE LES AIME ET LES VEUX TOUS AVEC MOI POUR L'ÉTERNITÉ."
Sylvanus likes from gerard57
43271

Marthe Robin : sa vie (version officielle)

07:21
Biographie de Marthe Robin, une des plus grandes figures spirituelles du XXe siècle. A l'origine des Foyers de Charité, son procès de béatification est en cours. Vous pouvez trouver davantage d'…More
Biographie de Marthe Robin, une des plus grandes figures spirituelles du XXe siècle. A l'origine des Foyers de Charité, son procès de béatification est en cours. Vous pouvez trouver davantage d'informations sur sa vie et son message sur : www.martherobin.com Si vous avez reçu grâces ou faveurs par son intercession, n'hésitez pas à en témoigner dans la rubrique prévue à cet effet www.martherobin.com/MAR/temoignage.jspl
DDFG5
Les foyers de charité si "'oecuméniques" ...
Je cherche un documentaire complet d'une heure environ sur Marthe Robin.
View 2 more comments.
Sylvanus likes from avecrux.avemaria

François ne croit pas à la multiplication des pains par le Christ

@Sylvanus waouh Sylvanus ! Ça paraissait tellement vrai sans rire Je me suis sentie comme illuminée... ne l'as-tu pas vu dans ton rêve ? mais si ! J'te dis Le truc en lévitation style Bouddha... eh bé c'était moi ! Allez, stp ! Ne te fais pas prier... je t'ai scotché
Sylvanus likes from avecrux.avemaria

François ne croit pas à la multiplication des pains par le Christ

@Sylvanus oh merci. Bon ! Je reconnais n'être pas "François" et je suis curieuse de découvrir ce que ça donne. Franchement, c'est une première pour moi. Mince ! C'est bizarre. Ok je regarde. Merci en tout cas.
Sylvanus likes from Claudius Cartapus

François ne croit pas à la multiplication des pains par le Christ

@Sylvanus Les gens ont sûrement tous mangé à la même heure. Sous-entendu que le même pain et le même poisson devait être dans bien des assiettes en même temps. Malgré un petit stock au départ, c'est la distribution au travers de la foule qui devait être inépuisable. C'est donc la conclusion du repas qui révèle le miracle. Il reste plus de miettes en volume que de pains au départ.
Sylvanus likes from Thierry73

François ne croit pas à la multiplication des pains par le Christ

@Spina Christi 2 et @Sylvanus D'ailleurs, si l'on se réfère au premier miracle de Jésus à Cana, ..."il y avait là six jarres de pierre pour les purifications rituelles des Juifs ; chacune contenait deux à trois mesures, (c’est-à-dire environ cent litres).

Jésus dit à ceux qui servaient : « Remplissez d’eau les jarres. » Et ils les remplirent jusqu’au bord.

Il leur dit : « Maintenant, puisez, …
More
@Spina Christi 2 et @Sylvanus D'ailleurs, si l'on se réfère au premier miracle de Jésus à Cana, ..."il y avait là six jarres de pierre pour les purifications rituelles des Juifs ; chacune contenait deux à trois mesures, (c’est-à-dire environ cent litres).

Jésus dit à ceux qui servaient : « Remplissez d’eau les jarres. » Et ils les remplirent jusqu’au bord.

Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent.
Et celui-ci goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, mais ceux qui servaient le savaient bien, eux qui avaient puisé l’eau." (Evangile de St Jean),
comme pour le miracle de la multiplication des pains, Jésus se sert bien des hommes présents pour son premier miracle, selon les Evangiles. Jésus fait toujours appel à la foi des hommes et aux éléments de la Terre pour soigner, guérir et nourrir.
Sylvanus likes from Spina Christi 2

François ne croit pas à la multiplication des pains par le Christ

Il est vrai que de Pain descendu du Ciel il n'y en a qu'Un et que c'est ce seul Pain, le Seigneur, qui s'offre à la multitude dans le Sacrifice de la Croix.
J'aurais donc tendance à penser comme le Pape -et il me semble que le miracle est bien plus grand encore !- qu'il n'y a pas eu multiplication des pains, mais que quelques pains seulement, rendus inépuisables dans le nombre de leurs fractions…
More
Il est vrai que de Pain descendu du Ciel il n'y en a qu'Un et que c'est ce seul Pain, le Seigneur, qui s'offre à la multitude dans le Sacrifice de la Croix.
J'aurais donc tendance à penser comme le Pape -et il me semble que le miracle est bien plus grand encore !- qu'il n'y a pas eu multiplication des pains, mais que quelques pains seulement, rendus inépuisables dans le nombre de leurs fractions, ont suffi à nourrir toute cette foule.

L'évangéliste saint Jean, vraisemblable témoin de la scène, écrit bien "morceaux" ("klasma" = "fragment, pièce brisée, restant").
Sylvanus likes from blanche52

Un évêque moderniste présent aux ordinations de la FSSPX

C'est quand même ridicule ce cercle rouge sur la photo, comme si on ciblait un terroriste !
Sylvanus likes from Spina Christi 2

Veillez et priez (Mgr Williamson)

Oui, Sylvanus, "vous est avis".
Sylvanus likes from jili22

Veillez et priez (Mgr Williamson)

Merci @Sylvanus !
Sylvanus likes from AveMaria44

Strates et couches géologiques: Ce qu'il faut savoir !

De nombreux modèles scientifiques sont soumis à révision. Il y a le fait observé, et son interprétation selon un schéma de pensée qui peut être nettement moins "scientifique".......Et puis il y a l'idéologie scientiste, évolutionniste qui est plus proche de la mythologie que de la science véritable.
Sylvanus likes from jean pierre aussant

Un curé aristocrate qui dédaigne les simagrées et parle de résurrection ça fait du bien

Le "donnez-vous la paix" fait juste après le Notre Père est un moment privilégié où même dans le cas où on n' aime pas (chroniquement) son voisin, pendant quelque secondes, justement on l'aime. J'ai déjà vécu cela moi-même. Cela appartient au mystère du Saint Esprit. Par conséquent je désapprouve cette idée qu'il faudrait arrêter de se donner la paix. Elle est tout simplement mauvaise. En outre, …More
Le "donnez-vous la paix" fait juste après le Notre Père est un moment privilégié où même dans le cas où on n' aime pas (chroniquement) son voisin, pendant quelque secondes, justement on l'aime. J'ai déjà vécu cela moi-même. Cela appartient au mystère du Saint Esprit. Par conséquent je désapprouve cette idée qu'il faudrait arrêter de se donner la paix. Elle est tout simplement mauvaise. En outre, ce geste de paix, peut même être le début d'une réconciliation entre deux êtres qui ne s'aimaient pas auparavant. Au fond ce prêtre étale un raisonnement de psychologie basique , et ce, au détriment du mystère de la foi. Sans le savoir, il est à fond dans les aspects qui peuvent être négatifs de Vatican II.
Sylvanus likes from Spina Christi 2

Mgr Bugnini a-t-il dit : "Nous allons enlever de la messe tout ce qui peut paraître être l’ombre d’…

Sylvanus

Sinon vous, Sylvanus, pouvez-vous nous dire la position officielle de l'Eglise quant à l'"union civile homosexuelle" ?

"Je vous avoue que je ne connais pas la position officielle de l'Église sur le sujet..."

????????????
Eh bien cherchez un peu, les sources c'est pas ce qui manque...

Mais je note une fois encore votre hypocrisie : ainsi pour ne pas froisser votre clone moderniste …
More
Sylvanus

Sinon vous, Sylvanus, pouvez-vous nous dire la position officielle de l'Eglise quant à l'"union civile homosexuelle" ?

"Je vous avoue que je ne connais pas la position officielle de l'Église sur le sujet..."

????????????
Eh bien cherchez un peu, les sources c'est pas ce qui manque...

Mais je note une fois encore votre hypocrisie : ainsi pour ne pas froisser votre clone moderniste LLDML vous en êtes à feindre d'ignorer que l'Eglise du Christ (sauf quelques évêques loups déguisés progressistes égarés qui en sont à les bénir) condamne toute forme d'union entre deux personnes du même sexe.

Pire encore que votre hypocrisie, par votre aveu d'"ignorance" feinte, et malgré vos connaissances théologiques (mais en avez-vous finalement ?) vous laissez entendre -La calomniant au passage- qu'il puisse être une possibilité que l'Eglise puisse accepter que deux hommes (ou deux femmes) pratiquent ensemble l'acte abominable en toute légitimité.

La position de LLDML sur ce sujet de société fait de lui un rebelle au Saint Magistère de l'Eglise et donc un schismatique.
Quant à la vôtre, ou du moins votre refus de position, confirme l'état de tiédeur qui vous caractérise depuis si longtemps sur GTV.

Bien à vous.
Sylvanus likes from Psaume 62

🔼LE CONCILE DE VATICAN II, QU'EST-CE QUE C'EST ?

@Ludovic Denim a écrit : Il n’y a rien de bon dans Vatican 2 qui n’est en rien dogmatique et qu’on au contraire nie tous les dogmes dont l’essentiel étant que nul ne peut se sauver hors de l’église catholique

Outre le fait que vous dites n’importe quoi quant à l’autorité de ce Concile au regard de la Foi catholique ( Lire à ce sujet cet article : www.lesalonbeige.fr/les-degres-daut… ), vous …More
@Ludovic Denim a écrit : Il n’y a rien de bon dans Vatican 2 qui n’est en rien dogmatique et qu’on au contraire nie tous les dogmes dont l’essentiel étant que nul ne peut se sauver hors de l’église catholique

Outre le fait que vous dites n’importe quoi quant à l’autorité de ce Concile au regard de la Foi catholique ( Lire à ce sujet cet article : www.lesalonbeige.fr/les-degres-daut… ), vous calomniez ce faisant le saint magistère du concile Vatican II.

Citation de Lumen Gentium (constitution dogmatique du concile Vatican II) :

« 14. Les fidèles catholiques

C’est vers les fidèles catholiques que le saint Concile tourne en premier lieu sa pensée. Appuyé sur la Sainte Écriture et sur la Tradition, il enseigne que cette Église en marche sur la terre est nécessaire au salut. Seul, en effet, le Christ est médiateur et voie de salut : or, il nous devient présent en son Corps qui est l’Église ; et en nous enseignant expressément la nécessité de la foi et du baptême (cf. Mc 16, 16 ; Jn 3, 5), c’est la nécessité de l’Église elle-même, dans laquelle les hommes entrent par la porte du baptême, qu’il nous a confirmée en même temps. C’est pourquoi ceux qui refuseraient soit d’entrer dans l’Église catholique, soit d’y persévérer, alors qu’ils la sauraient fondée de Dieu par Jésus Christ comme nécessaire, ceux-là ne pourraient pas être sauvés.
»

CQFD.

Post-scriptum : Quand on écrit « en quelque sorte » c’est pour signifier que notre allégation n’est valable que par analogie et non strictement parlant. Il faut apprendre à lire et à respecter scrupuleusement le sens des textes au lieu de leur faire dire ce que l’on désire, au gré de jugements téméraires et de procès d’intention.

Soyez béni dans l’amour salvifique du Christ
Sylvanus likes from Titiavemaria

Radio Vatican : le latin revient

🎵 Ce matin un latin🐰 a tué un chasseur, c'était un latin qui avait un fusil.... Pan💢😬
Sylvanus likes from Psaume 62

Radio Vatican : le latin revient

Bonne nouvelle, n'est-ce pas @Sylvanus ? ^_^
Sylvanus likes from Psaume 62

Mgr Bugnini a-t-il dit : "Nous allons enlever de la messe tout ce qui peut paraître être l’ombre d’…

Soit dit en passant cher @Sylvanus, voici une nouvelle qui devrait vous ravir en particulier : " L’actualité du Pape en langue latine sur Vatican News " ! www.vaticannews.va/…/l-actualite-du-…
Sylvanus likes from avecrux.avemaria

Mgr Bugnini a-t-il dit : "Nous allons enlever de la messe tout ce qui peut paraître être l’ombre d’…

Coucou Sylvain... aïe on est pas sorti de l'auberge
Sylvanus likes from Psaume 62

Mgr Bugnini a-t-il dit : "Nous allons enlever de la messe tout ce qui peut paraître être l’ombre d’…

Les deux opinions suivantes, l’une venant d’un traditionaliste l’autre d’un non traditionaliste, sur les deux formes du même rite latin, l’une ancienne dite désormais "extraordinaire" par l’Église l’autre réformée dite "ordinaire", me semblent être équilibrées et catholiques :

1) L’opinion d’un traditionaliste :

« C'est une mauvaise manière de mettre les deux Messes face à face en terme de «…More
Les deux opinions suivantes, l’une venant d’un traditionaliste l’autre d’un non traditionaliste, sur les deux formes du même rite latin, l’une ancienne dite désormais "extraordinaire" par l’Église l’autre réformée dite "ordinaire", me semblent être équilibrées et catholiques :

1) L’opinion d’un traditionaliste :

« C'est une mauvaise manière de mettre les deux Messes face à face en terme de «soit-soit». Ce texte me parait venu de quelqu'un qui n'est pas tout à fait catholique. En réalité, dans la Sainte Église en rite latin de nos jours il y a deux formes de Messe : une forme (que je préfère personnellement) qui exprime mieux que l'autre : le caractère sacrificiel de l'Eucharistie, le caractère hiérarchique de l'Église, le fait que la Messe est une chose vers le haut et non à l'horizontale, le caractère pèlerin de l'Église terrestre, le scandale et le rejet du péché, la majesté de Dieu, le culte des Saints, l'unité avec ceux qui ont été avant nous, le fait que l'adressant de la Messe est Dieu le Père et non pas Dieu le Fils, le mystère de la foi y compris dans le silence, le sens du sacré et la différence entre sacré et profane, l'existence du péché originel, la présence des anges et la communion avec. Oui, je suis d'accord avec tout ça et c'est pourquoi je recommande cette forme de Messe à tous ceux qui veulent approfondir la foi, à tous ceux qui veulent vivre la foi par jour le jour. Mais, d'ici, aller jusqu'à considérer la nouvelle Messe comme protestante hérétique, voilà un pas que je ne ferai pas.

J'arrête ici cette analyse sur un texte qui mélange des vérités et des faussetés, des matières de constat objectif avec du subjectivisme et de la sensation. Un texte plutôt mauvais, à mon avis, qui ne satisfait pas à la rigueur d'un texte théologique traditionnel.

Finalement, une Messe approuvée par l'Église est une Messe que je dois approuver aussi. Une formule liturgique dans laquelle le Pape croit est une formule dans laquelle je crois aussi. C'est surtout ça ne pas tomber dans le protestantisme, c'est surtout ça la tradition catholique, la vraie, la vivante et Benoît XVI l'a dit mieux que je ne le puisse faire. »

2) L’opinion d’un non traditionaliste :

« Sans doute avons-nous ici de nombreuses critiques sensées. Il n'empêche que nombre d'études montrent la parfaite orthodoxie de la Messe rénovée.

Voici quelques ouvrages, en vrac:

- Dom Guy-Marie Oury, La Messe de S. Pie V à Paul VI, 1975.
- Dom Guy-Marie Oury, La Messe romaine et le peuple de Dieu dans l'Histoire, 1981.
- Abbé Jacques Dupuis, Le Missel traditionnel de Paul VI, 1978.
- Abbé Michel Gitton, Initiation à la liturgie romaine, 2004 (préfacé par le Cardinal Ratzinger).
- Dom François Cassingena-Trevedy, Te igitur, 2007.

Sans parler des nombreux livres de M. Denis Crouan, fondateur de Pro Liturgia.

D'autre part, je rappellerai certains points qui, dans la "Nouvelle Messe" empêchent de parler d'une "Messe ambiguë":

- Un Confiteor qui mentionne "la bienheureuse Marie toujours Vierge, tous les anges et les saints".
- Un gloria in eccelsis Deo, mentionnant la Trinité.
- Le Credo.
- Un offertoire qui mentionne le "Pain de Vie", le "sacrifice", etc.
- Des prières eucharistiques mentionnant explicitement la nature du sacrifice qui a lieu.
- La formule "Voici l'Agneau de Dieu qui prend sur Lui les péchés du monde; bienheureux les appelés à la Cène de l'Agneau".
- Le "Domine non sum dignus...".
- La formule de communion, à laquelle le communiant répond par un "Amen", attestant sa foi dans ce qui lui est présenté.
Et on en pourrait citer d'autres.

Vraiment, on peut éventuellement critiquer la pertinence de certains changements, mais pas l'orthodoxie de la Messe rénovée. »

Fin de citation.

source : www.cite-catholique.org/viewtopic.php
Sylvanus likes from Psaume 62

🔼LE CONCILE DE VATICAN II, QU'EST-CE QUE C'EST ?

@Titiavemaria

L’idéologie sédévacantiste est une hérésie parmi d'autres se voulant traditionalistes, qui accuse témérairement et à tort d’hérésie l’Autorité enseignante (en l'occurrence le magistère ordinaire universel en matière de foi et de morale) des derniers Papes, par exemple sur la question difficile de la liberté religieuse qu’a approfondie en particulier le théologien bénédictin Basile …More
@Titiavemaria

L’idéologie sédévacantiste est une hérésie parmi d'autres se voulant traditionalistes, qui accuse témérairement et à tort d’hérésie l’Autorité enseignante (en l'occurrence le magistère ordinaire universel en matière de foi et de morale) des derniers Papes, par exemple sur la question difficile de la liberté religieuse qu’a approfondie en particulier le théologien bénédictin Basile Valuet qui a démontré la continuité doctrinale entre le magistère anté-Vatican II et le magistère de Vatican II approuvé par l'autorité des derniers Papes.

Lire à ce propos cet article publié par Sandro Magister : chiesa.espresso.repubblica.it/articolo/134804175af.html

⁜ L’enseignement du (saint) concile Vatican II vous paraît contradictoire avec l’enseignement anté-conciliaire sur certains points (je connais bien la liste des plus de 200 pseudo hérésies conciliaires), cependant, d’après la Foi catholique, la doctrine de la Sainte Église s’est à bon droit développée et approfondie au cours du temps, sans contradiction intrinsèque mais parfois en contradiction apparente avec le dogme catholique.

Ainsi en est-il pour l’adage antique, devenu dogmatique, « Hors de l’Église point de salut ». Il est intéressant de comparer les paroles infaillibles du pape Eugène IV et celles ensuite des saints papes Pie IX et Pie X sur ce point central de la Foi catholique. Aux yeux de tout esprit honnête et objectif, il existe bien une évolution et des contradictions APPARENTES (et non pas intrinsèques) entre elles :

« Aucun de ceux qui se trouvent en dehors de l’Église catholique, non seulement païens mais encore juifs ou hérétiques et schismatiques ne peuvent devenir participants de la vie éternelle, mais iront « dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges (Mt 25.41) », à moins qu’avant la fin de leur vie ils ne lui aient été agrégés. (…) Les sacrements de l’Église n’ont d’utilité en vue du salut que pour ceux qui demeurent en elle. Pour eux seuls jeûnes, aumônes et tous les autres devoirs de la piété et exercices de la milice chrétienne enfantent les récompenses éternelles. Personne ne peut être sauvé, si grandes que soient ses aumônes, même s’il verse son sang pour le nom du Christ, s’il n’est pas demeuré dans le sein et dans l’unité de l’Église catholique. » (Eugène IV, concile de Florence, 1442, cf. Denzinger n°1351)

VS.

« Il faut tenir de foi que personne ne peut être sauvé hors de l'Eglise catholique apostolique et romaine, que celle-ci est la seule arche de salut; celui qui n'y sera pas entré, périra dans le déluge. CEPENDANT il faut tenir également pour "certain" que ceux qui souffrent de l'ignorance de la vraie religion, si cette ignorance est invincible, ne sont pas rendus coupables de ce fait aux yeux de Dieu. Qui pourrait maintenant se targuer de pouvoir délimiter les limites d'une telle ignorance selon le genre et la variété des peuples, des régions, des esprits et de tant d'autres nombreuses conditions ? Lorsque, dégagés de nos liens corporels, nous verrons Dieu tel qu'il est, nous comprendrons bien par quel lien étroit et magnifique se tiennent unies la miséricorde et la justice divine; mais tant que nous demeurons sur la terre, appesantis par cette matière morte qui aveugle l'âme, tenons fermement ce qu'enseigne la doctrine catholique : " qu'il n'y a qu'un Dieu, qu'une Foi, qu'un baptême " (Eph. iv, v. 5). Il n'est pas permis a notre recherche de s'avancer plus loin. " » ( Encyclique Singulari quidem 1854, pape Bx Pie IX )

VS.

Citation du catéchisme de Saint Pie X :

Mais celui qui, sans qu’il y ait de sa faute, se trouverait hors de l’Église, pourrait-il être sauvé ?

Celui qui, se trouvant hors de l’Église sans qu’il y ait de sa faute ou de bonne foi, aurait reçu le Baptême ou en aurait le désir au moins implicite ; qui chercherait en outre sincèrement la vérité et accomplirait de son mieux la volonté de Dieu, bien que séparé du corps de l’Église, serait uni à son âme et par suite dans la voie du salut.
Sylvanus likes from avecrux.avemaria

Un évêque en colère accuse ses propres fidèles d'"ignorance" et de "bigoterie"

@Sylvanus j'ai oublié de te remercier pour ton commentaire. Ben ça alors ! il t'en faut peu pour qualifier une personne d' "adorable". Bise fraternelle
Sylvanus likes from Psaume 62

Mgr Bugnini a-t-il dit : "Nous allons enlever de la messe tout ce qui peut paraître être l’ombre d’…

@Sylvanus

Extrait de l'ouvrage « Le Magistère vivant de l’Eglise » (2007) de Mgr Fernando Arêas Rifan, évêque brésilien traditionaliste (Institut Saint-Jean-Marie-Vianney) quant au Novus Ordo du pape Paul VI :

« § 4. Critères et limites à observer

Nous avons parlé plus haut des vrais et sains motifs qui poussèrent et poussent un grand nombre de catholiques à l’amour légitime et à la préféren…More
@Sylvanus

Extrait de l'ouvrage « Le Magistère vivant de l’Eglise » (2007) de Mgr Fernando Arêas Rifan, évêque brésilien traditionaliste (Institut Saint-Jean-Marie-Vianney) quant au Novus Ordo du pape Paul VI :

« § 4. Critères et limites à observer

Nous avons parlé plus haut des vrais et sains motifs qui poussèrent et poussent un grand nombre de catholiques à l’amour légitime et à la préférence envers la richesse liturgique du rite traditionnel, et, par conséquent, en faveur de sa conservation.

Mais il faut reconnaître et regretter que, parfois, dans l’adhésion et la résistance, on a fait des critiques illégitimes à la réforme liturgique[54] et on a franchi les limites permises par la doctrine catholique.

Souvent, dans le souci de défendre des choses correctes et sous la pression des attaques des opposants, même avec une droite intention, on peut commettre des erreurs et des exagérations que, après une période de plus grande réflexion, on doit rectifier et corriger. Saint Pie X remarquait que, dans la chaleur de la bataille, il est difficile de mesurer la précision et la portée des coups. D’où des fautes ou des excès, compréhensibles, mais incorrects. On peut comprendre et expliquer des erreurs, mais non les justifier. Saint Thomas d’Aquin nous enseigne :

« On ne peut pas justifier une action mauvaise, même faite avec une bonne intention » (St Thomas d'Aquin, De Decem praeceptis…, cf. CEC 1759)

C’est pour cette raison que, dans leur lettre au Pontife romain du 15 août 2001, les prêtres de l’ancienne Union Sacerdotale Saint-Jean-Marie-Vianney, maintenant constituée par le pape en Administration apostolique, ont écrit :

« Et si, éventuellement, dans la chaleur de la bataille pour la défense de la vérité catholique, nous avons commis quelque erreur ou causé quelque peine à Votre Sainteté, bien que notre intention ait toujours été de servir la Sainte Église, nous supplions humblement que vous nous pardonniez paternellement ».

Il est nécessaire de toujours ajuster la pratique avec les principes que nous défendons. Si nous reconnaissons les autorités de l’Église, il est nécessaire de les respecter comme telles, sans jamais les discréditer, quand nous attaquons les erreurs. De toute éventuelle erreur ou exagération du passé sous cet aspect, nous ne voyons aucun problème à nous corriger.

Les principes, l’adhésion aux vérités de notre foi et le rejet des erreurs condamnées par l’Église subsistent comme auparavant. Ce qui est nécessaire, c’est d’éviter les généralisations, les amplifications et les attributions indues et injustes. La justice et la charité, même dans le combat, sont indispensables. S’il y a eu quelque défaillance aussi sur ce point, se corriger n’est pas un déshonneur. Après tout, se tromper est humain, pardonner est divin, se corriger est chrétien, et persévérer dans l’erreur est diabolique.

L’objectif de la présente Orientation pastorale n’est pas de refroidir la lutte contre le modernisme ou les autres hérésies qui cherchent à s’infiltrer dans la Sainte Église de Dieu, et encore moins de pactiser avec quelque erreur que ce soit, mais bien de faire en sorte que notre attaque soit efficace, basée sur la vérité, sur la justice et sur l’honnêteté. Dans le cas contraire, elle serait inefficace, préjudiciable et même offensante pour Dieu, Notre Seigneur et son Église. C’est seulement ainsi que nous collaborerons réellement avec la hiérarchie de l’Église dans ce combat contre le mal. C’est ce que nous écrivîmes au pape, dans notre lettre du 15 août 2001 :

« Nous demandons officiellement à collaborer avec Votre Sainteté à la propagation de la Foi et de la doctrine catholique, dans le zèle pour l’honneur de la Sainte Église — “Signum levatum in nationes” — et dans le combat contre les erreurs et les hérésies qui tentent de détruire la Barque de Pierre, inutilement puisque “les portes de l’Enfer ne prévaudront pas contre Elle” ».

Et le Saint-Père, avec bonté, a accueilli notre offre :

« Nous y avons lu avec une grande joie pastorale que vous désirez “collaborer avec le successeur de saint Pierre dans l’œuvre de la propagation de la foi et de la doctrine catholique, pour l’honneur de la Sainte Église — “Signum levatum in nationes (Is 11,12)” — ; et dans le combat contre ceux qui s’efforcent de détruire la barque de Pierre, inutilement puisque les portes de l‘Enfer ne prévaudront pas contre elle (Mt 16,18)." »

Ainsi, on ne peut jamais utiliser l’adhésion à la liturgie traditionnelle dans un esprit de contestation envers l’autorité de l’Église, ou de rupture de communion. Il faut conserver l’adhésion à la tradition liturgique sans pécher contre la saine doctrine du Magistère et sans jamais offenser la communion ecclésiale. Comme je l’ai écrit dans mon premier message pastoral, le 5 janvier 2003 :

« Conservons la Tradition et la Liturgie traditionnelle, en union avec la Hiérarchie et le Magistère vivant de l’Église, et non en opposition avec eux ».

De son côté, le pape Jean‑Paul II constatait en 1988 :

« La diversité liturgique peut être source d’enrichissement, elle peut aussi provoquer des tensions, des incompréhensions réciproques et même des schismes. Dans ce domaine, il est clair que la diversité ne doit pas nuire à l’unité. Elle ne peut s’exprimer que dans la fidélité à la foi commune, […] et à la communion hiérarchique. »

Toutes les personnes autorisées, théologiens et liturgistes, cités plus haut, comme celui qui était alors le cardinal Ratzinger, notre pape actuel, le cardinal Ferdinando Antonelli, qui fut secrétaire de la Commission conciliaire de liturgie, et le cardinal Édouard Gagnon, qui eurent certaines réserves quant à la manière dont fut faite la réforme liturgique post-conciliaire, spécialement dans son application pratique, demeurèrent toujours à l’intérieur des limites permises par la doctrine catholique, dogmatique et canonique, et dans le respect envers le Magistère de l’Église.

Ces limites, imposées aux réserves et critiques par la théologie catholique, nous empêchent, par exemple, de dire que le Novus Ordo Missae, la Messe promulguée par le Saint-Père Paul VI, serait hétérodoxe ou non catholique. Sa promulgationwww.clerus.org/…/Monseigneur_Fer… (forme, au sens philosophique) est la garantie contre toute irrégularité doctrinale qui aurait pu se produire dans sa confection (matière), même s’il est vrai qu’elle peut être améliorée dans son expression liturgique. Et c’est sa promulgation officielle, et non son mode de confection, qui en fait un document du Magistère de l’Église.www.clerus.org/…/Monseigneur_Fer…

Qui considérerait la Nouvelle Messe, en elle-même, comme invalide, sacrilège, hétérodoxe ou non catholique, peccamineuse, et donc illégitime, devrait en toute logique tirer les conséquences théologiques de cette position et l’appliquer au pape et à tout l’épiscopat résidentiel du monde, c’est-à-dire, à toute l’Église enseignante : en d’autres termes, soutenir que l’Église a officiellement promulgué, conserve depuis des décennies et offre à Dieu tous les jours un culte illégitime et peccamineux — proposition réprouvée par le Magistère (cf. notes 78 et 79) — et que, par conséquent, les portes de l’Enfer ont prévalu contre elle, ce qui serait une hérésie. Ou alors, il serait en train d’adopter le principe sectaire que lui seul et ceux qui pensent comme lui sont l’Église et qu’en dehors d’eux il n’y a pas de salut, ce qui serait une autre hérésie. Ces positions ne peuvent pas être acceptées par un catholique, ni en théorie, ni dans la pratique.

Il résulte donc avec clarté de tout ce que nous avons enseigné jusqu’ici, que, bien que nous ayons comme rite propre de notre Administration apostolique la Messe dans le rite romain traditionnel, la participation d’un fidèle, ou la concélébration de l’un de nos prêtres ou de son Évêque, à une Messe dans le rite promulgué officiellement par la hiérarchie de l’Église, déterminé par elle comme légitime, et adopté par elle, comme c’est le cas de la Messe célébrée dans le rite romain actuel, ne peut pas être considérée comme étant une action mauvaise ou passible de la moindre critique. Et cela ne signifie pas la perte de notre identité liturgique, mais bien une démonstration occasionnelle et opportune de notre communion avec les autres Évêques, prêtres et fidèles, malgré la différence de rite.

On ne peut pas nier le fait objectif que de nos jours le rite de Paul VI est le rite officiel de l’Église latine, célébré par le pape et par tout l’Épiscopat catholique. Personne ne peut être catholique en maintenant une attitude de refus de communion avec le pape et l’Épiscopat catholique. De fait, l’Église définit comme schismatique celui qui refuse de se soumettre au Pontife Romain, ou de rester en communion avec les autres membres de l’Église qui lui sont soumis (canon 751). Or, refuser continuellement et explicitement de participer à toute Messe dans le rite célébré par le pape et par tous les Évêques de l’Église, pour la raison qu’on juge que ce rite, en lui-même, est incompatible avec la foi ou peccamineux, représente un refus formel de communion avec le pape et avec l’Épiscopat catholique.

Le fait d’avoir, dans notre Administration apostolique, le rite de saint Pie V comme rite propre et exclusif, conformément à ce que nous a concédé le Saint-Siège, ne signifie pas que l’on ne peut jamais participer à la Messe dans sa forme actuelle, en la considérant, dans la pratique, comme si elle était invalide ou illicite, c’est-à-dire peccamineuse.

En outre, cela ne veut absolument pas signifier que nous sommes en train d’approuver les abus et profanations qui se produisent avec une certaine fréquence dans les Messes célébrées dans le nouveau rite. Nous sommes en train de parler du rite en latin comme il fut promulgué par le Saint-Père Paul VI, et approuvé par ses successeurs. Et une éventuelle participation dans les messes du nouveau rite ne signifie pas une approbation de quelconques abus (dont le pape s’est plaint), et qui ici ou là peuvent se produire.

Nous ne sommes pas en train d’envoyer simplement les fidèles à la nouvelle Messe. Si nous luttons tellement pour avoir la faculté de posséder et de conserver le rite traditionnel, comme nous l’a concédé le Saint-Père avec la création de l’Administration apostolique, c’est précisément pour que les prêtres et les fidèles aient toujours un accès légitime et tranquille à ce trésor liturgique de l’Église. On peut en outre, pour les motifs légitimes que nous indiquons ici, participer à la seule Messe traditionnelle et la célébrer exclusivement, comme nous le faisons dans notre Administration apostolique, par faculté concédée par le Saint-Siège.

Ce n’était pas le propos spécifique de la présente Orientation pastorale d’analyser et de passer complètement au crible tous les aspects de l’actuelle réforme liturgique. Nous sommes plutôt en train de défendre le Magistère et l’indéfectibilité de l’Église, laquelle continue de façon pérenne, même avec les désastres actuels, auxquels a pu donner occasion la réforme liturgique.

Notre propos, assurément, est de combattre ici l’erreur doctrinale de ceux qui considèrent la nouvelle Messe, telle qu’elle fut promulguée officiellement par la hiérarchie de l’Église, comme étant peccamineuse, et, par conséquent, qui pensent impossible qu’on y assiste sans commettre un péché, attaquant violemment ceux qui, en des circonstances déterminées, y participent, comme s’ils avaient commis une offense à Dieu.

Nous avons déjà rapporté plus haut que, conformément à ce que statue le Droit canonique, il relève exclusivement de l’autorité de l’Église de déterminer ce qui est valide et licite dans la célébration, l’administration et la réception des Sacrements, vu qu’ils sont les mêmes pour toute l’Église et appartiennent au dépôt divin (cf. CDC, can. 841www.clerus.org/…/Monseigneur_Fer…). Ce serait donc usurper la place de l’autorité suprême de l’Église de dire que la Messe dans le rite romain actuel est invalide ou illicite, ou, comme certains le disent, ne permet pas d’accomplir le précepte dominical.

Il y en a malheureusement certains qui pensent que l’unique motif pour célébrer la Messe ou y assister dans le rite traditionnel est que la Nouvelle Messe est invalide ou hétérodoxe et, par conséquent, illicite. Or, les motifs très sérieux et graves que nous avons fournis plus haut sont suffisants pour notre adhésion à la Messe traditionnelle telle que nous l’a concédée le Saint-Siège, et dispensent de recourir au précédent argument qui, d’ailleurs serait faux et injuste. Et c’est seulement la vérité et la justice qui doivent être notre norme dans cette lutte. C’est seulement la vérité qui nous rendra libres (Jn 8,32). Dans le cas contraire, nous serions en train de frapper dans le vide (1 Cor 9,26). »
Sylvanus likes from Psaume 62

Mgr Bugnini a-t-il dit : "Nous allons enlever de la messe tout ce qui peut paraître être l’ombre d’…

@Sylvanus

Courte suite de l'extrait et conclusion importante de Mgr Rifan :

" C’est à bien juste titre qu’un écrivain catholique d’actualité, Michael Davies, grand défenseur de la Messe traditionnelle et de grand renom dans les milieux traditionalistes écrivait ce qui suit :

« À l’intérieur du mouvement traditionaliste, certains ont prétendu que la Nouvelle Messe n’avait pas été promulguée …More
@Sylvanus

Courte suite de l'extrait et conclusion importante de Mgr Rifan :

" C’est à bien juste titre qu’un écrivain catholique d’actualité, Michael Davies, grand défenseur de la Messe traditionnelle et de grand renom dans les milieux traditionalistes écrivait ce qui suit :

« À l’intérieur du mouvement traditionaliste, certains ont prétendu que la Nouvelle Messe n’avait pas été promulguée en forme selon les normes reconnues de la loi canonique, que ce n’est pas une Messe officielle de l’Église catholique, qu’en y assistant, on n’accomplit pas le précepte dominical, qu’elle est mauvaise, néfaste ou même intrinsèquement mauvaise. Vu que le pape Paul VI était un vrai pape, et que le Missel de 1970 constitue ce qui est connu sous le nom de loi disciplinaire universelle, de telles allégations sont absolument indéfendables à la lumière de la doctrine de l’indéfectibilité de l’Église. Aucun vrai pape ne pourrait imposer ou même autoriser pour un usage universel un rite liturgique qui serait en lui-même dommageable pour les fidèles. Les allégations complètement intenables auxquelles je me suis référé sont l’illustration d’une attitude troublante qui prévaut dans certains secteurs du mouvement traditionaliste, où le fait d’attaquer le Missel de 1970 semble être plus prioritaire que de combattre en faveur de celui de 1570. Il n’existe absolument aucun espoir que le Vatican reconnaisse des prêtres qui soutiennent de telles hypothèses indéfendables, ce qui ne semble pas troubler ceux-ci. Et ils ne semblent pas troublés non plus par le fait que ces théories ne sont approuvées par aucun théologien compétent extérieur au mouvement traditionaliste, ni par le fait que le consensus d’opinion à l’intérieur du mouvement rejette celles-ci. Certains de ces prêtres sans aucun doute s’imaginent qu’on ne peut pas être un vrai traditionaliste sans accepter que la Nouvelle Messe est mauvaise. La documentation qui suit devrait être suffisante pour prouver que ce sont en réalité ceux qui adoptent cette position qui ne peuvent pas prétendre être des catholiques traditionnels, vu que maintenir qu’un rite sacramentel approuvé par le Pontife Romain est mauvais est totalement incompatible avec l’enseignement traditionnel de l’Église » (Michael DAVIES, 31 mai 1997, Introduction à la 2e édition de son livre I am with you always [Je suis avec vous pour toujours] "
Sylvanus likes from avecrux.avemaria

Un évêque en colère accuse ses propres fidèles d'"ignorance" et de "bigoterie"

@Sylvanus mais non ! Je plaisante. Je te demande pardon d'exagérer mes propos. Purée ! Comme j'aime bien t'embêter. J'oublie tres souvent que tu ne vois pas mon visage et ça ne donne pas la réaction voulue. La plaisanterie est une forme d'échappatoire. Quand on a zero argument, on l'utilise ! C'est mon cas... ou bien la plaisanterie permet de véhiculer une réalité etc etc …More
@Sylvanus mais non ! Je plaisante. Je te demande pardon d'exagérer mes propos. Purée ! Comme j'aime bien t'embêter. J'oublie tres souvent que tu ne vois pas mon visage et ça ne donne pas la réaction voulue. La plaisanterie est une forme d'échappatoire. Quand on a zero argument, on l'utilise ! C'est mon cas... ou bien la plaisanterie permet de véhiculer une réalité etc etc etc bon ! Je ne t'apprends rien. Tu es content à présent ? Retrouve le sourire maintenant. Je ne veux pas te voir triste. D'ailleurs, j'aime cette façon que tu as d'exiger la clarté, la Vérité non relayée correctement par certains sites. Lorsque l'on chérie la Vérité, tout écrit, tout commentaire doit être emprunt de cette Vérité. Passe une agréable nuit dans les Cœurs de la TS Famille
Sylvanus likes from avecrux.avemaria

Mgr Bugnini a-t-il dit : "Nous allons enlever de la messe tout ce qui peut paraître être l’ombre d’…

Mince ! Zut alors Ce n'est pas bon pour ton taux de diabète. ce serait bien triste te pousser vers la tombe !
Sylvanus likes from Psaume 62

Benoît XVI et le NOUVEL ORDRE MONDIAL

@Sylvanus
Pour précision par rapport à l'un de vos commentaires plus bas, j’étais (et je reste) opposé au "PACS" mais comme alternative à celui-ci j’étais favorable à des progrès juridiques en matière de protection patrimoniale pour des personnes homosexuelles vivant ensemble (en cas de décès du conjoint notamment). Et ce précisément afin d'éviter que l’État enclenche ce processus immoral de …More
@Sylvanus
Pour précision par rapport à l'un de vos commentaires plus bas, j’étais (et je reste) opposé au "PACS" mais comme alternative à celui-ci j’étais favorable à des progrès juridiques en matière de protection patrimoniale pour des personnes homosexuelles vivant ensemble (en cas de décès du conjoint notamment). Et ce précisément afin d'éviter que l’État enclenche ce processus immoral de reconnaissance publique et juridique des unions de personnes de même sexe, qui ne procède pas du droit naturel car s'opposant à la loi morale naturelle et divine. Mon opinion de tolérance vis-à-vis d’une forme d’union civile unisexe aux droits restreints (en matière d’adoption plénière d'enfants surtout) et sous conditions, suppose donc un choix de conscience douloureux en rapport avec une situation (d'hypothèse) dans laquelle une loi validant cette forme d’union pourrait permettre d’empêcher que soit votée, au moins durant quelques années, une autre loi moralement pire d’union civile unisexe ou « mariage », à savoir une loi accordant les mêmes droits matrimoniaux aux duos homos qu’aux couples naturels. Je pense même qu’idéalement il serait juste d'abroger la loi ancienne d’après-guerre qui autorise les personnes célibataires à adopter de plein droit de jeunes enfants, et ce dans le but d'éviter que des homosexuels prétendument célibataires (mais ayant en fait des conjoints ou un désir de vivre avec un conjoint) puissent adopter de plein droit des enfants. Cette opinion, qui relève certes d'une casuistique difficile (c'est pourquoi avec le recul je pense que j'aurais mieux fait de ne pas l'exprimer, même si je l'assume sans honte), a été plusieurs fois grossièrement déformée par des contradicteurs habituels s'en servant comme d'un hochet et voulant avant tout entacher ma réputation, jusqu'à me faire passer pour un militant LGBT ! A votre place, cher frère, j'aurais choisi de supprimer dès le départ cette attaque diffamante, polémique, hors sujet et obsessionnelle de Spina Christi 2, notamment parce qu'elle ne pouvait qu'entrainer des réponses elles-mêmes hors sujet. Mais tout peut être grâce, n'est-ce pas ? Merci en tout cas pour cette publication édifiante d'"Archidiacre". Bien à vous, Emmanuel