Clicks1.3K

VIDEO Un prêtre poignardé en pleine messe à Montreal

Un prêtre a été la cible d'une attaque à l'arme blanche alors qu'il célébrait la messe ce vendredi matin à l'oratoire Saint-Joseph. Le prêtre a été légèrement blessé au haut du corps et a été transpo…More
Un prêtre a été la cible d'une attaque à l'arme blanche alors qu'il célébrait la messe ce vendredi matin à l'oratoire Saint-Joseph.

Le prêtre a été légèrement blessé au haut du corps et a été transporté à l'hôpital. Quant au suspect, il était déjà sous le contrôle du service de sécurité des lieux lorsque les policiers se sont présentés sur place. L'homme a été placé en détention et sera rencontré par des enquêteurs au cours de la matinée, a indiqué le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

La porte-parole de l'Oratoire, Céline Barbeau, a précisé que le prêtre agressé est le recteur de l'Oratoire, le père Claude Grou.

La scène a été protégée par les enquêteurs, a précisé le SPVM.

Une dame qui assistait à la messe, Adèle Plamondon, a assisté à la scène.

Elle a raconté avoir vu le suspect, un homme blanc au solide gabarit qui portait un coupe-vent bleu, s'approcher du prêtre lentement.

« Je croyais qu'il allait s'agenouiller pour prier Saint-Joseph, comme beaucoup de gens le font souvent », a-t-elle dit.

Or l'homme a plutôt sorti un couteau de son manteau et s'est lancé vers le célébrant.

Mme Plamondon affirme avoir couru vers la Sacristie pour alerter la sécurité.

L'abbé a tenté de la suivre, mais a été rejoint par son assaillant, qui l'aurait atteint au haut du corps de deux coups de couteau.

Les agents de sécurité ont rapidement maîtrisé le suspect, qui n'a pas tenté de résister, selon la témoin. Mme Plamondon a ensuite pu discuter avec le prêtre, qui se trouvait « en état de choc », dit-elle, mais dont les blessures ne semblaient pas graves.

Les policiers sont ensuite arrivés sur les lieux et ont procédé à l'arrestation du suspect.
« Selon la version obtenue des témoins rencontrés, le prêtre était en train de célébrer la messe, et soudainement le suspect s'est dirigé vers le prêtre pour l'agresser avec une arme blanche », a indiqué Caroline Chèvrefils, porte-parole du SPVM.

La mairesse de Montréal Valérie Plante a réagi sur Twitter. « Quel geste horrible et inexcusable qui n'a aucunement sa place à Montréal.

Je suis soulagée d'apprendre que la vie du père Claude Grou, recteur de l'twitter.com/osjmr, est hors de danger et que son état est stable. Au nom de tous les Montréalais, je lui souhaite prompt rétablissement. »

Selon une assistante de messe interrogée par Radio Canada, l'agresseur est un homme « blanc » et de « haute stature ».

« Je l'ai vu dégainer son couteau et, en courant, s'en aller vers le père », a-t-elle témoigné. « Quand j'ai vu ça, je suis sortie en hurlant pour aller à la sacristie alerter la sécurité. Ils sont venus en courant. Je n'ai pas vu l'attaque en tant que telle ».

- Avec Mathieu Perreault, La Presse canadienne et l'Agence France-Presse
@lacrimarum valle
Votre commentaire n'est pas catholique...quel est votre D.ieu
apvs and 2 more users like this.
apvs likes this.
nizkings likes this.
Catholique et Français likes this.
apvs
Le vrai Dieu ( et non pas D.ieu ) Trine et Un, notre Createur, ne nous a pas demandé de nous aimer les uns les autres PARCE QUE nous serions des "bouseux" à peine plus élevés que les animaux. C'est complètement faux ce que vous dites, lacrimarum valle.
Olivier L likes this.
AveMaria44
il y a 4 minutes
Nous ne sommes que poussière et nous retournerons en poussière, seulement nous sommes aussi capax Dei, fait à l'image et ressemblance du Créateur et fils d'adoption en puissance de par la foi au Rédempteur, en lui soumettant notre intelligence et notre volonté.
le mage vainqueur likes this.
gerard57 likes this.
l'intolérance religieuse a fait et probablement fera tant de victimes, alors que D.ieu demande de nous aimer les uns les autres parce que nous sommes tous tirés de la terre, des bouseux ! Comme les animaux d'ailleurs.
apvs
C'est inacceptable.
Mais il faut cependant tenir compte de la façon que l'agresseur "imaginait" les choses. Au temps de la colonisation non loin de là les Iroquois avaient tué le père Jogues parce qu'ils croyaient que non seulement il était un espion engagé par les Français mais aussi que n'étant pas marié il était habité par un esprit féminin en plus d'un esprit masculin, faisant de lui un …More
C'est inacceptable.
Mais il faut cependant tenir compte de la façon que l'agresseur "imaginait" les choses. Au temps de la colonisation non loin de là les Iroquois avaient tué le père Jogues parce qu'ils croyaient que non seulement il était un espion engagé par les Français mais aussi que n'étant pas marié il était habité par un esprit féminin en plus d'un esprit masculin, faisant de lui un représentant des esprits deux fois plus puissant que le leur.
Les Iroquois ont été ni condamnés ni soignés en spychiatrie. Le père Jogues est devenu un saint.
le mage vainqueur likes this.
ne nous laissez pas succomber and one more user like this.
Guiharan likes this.