Clicks1.2K

Le sionisme selon Einstein

Bereshit
18
.
Roy-XXIII
Curieuse information signalée aujourd’hui par l’Agence Fides. Les « chefs américains » dont il est question dans cette réponse, pourraient être les membres du centre opérationnel irako-amréricain d’Erbil que j’ai évoqué dans mon post précédent
« J’ai demandé aux peshmergas, les miliciens kurdes qui protégeaient en armes l’ensemble de Qaraqosh pourquoi ils s’étaient retirés de la ville …More
Curieuse information signalée aujourd’hui par l’Agence Fides. Les « chefs américains » dont il est question dans cette réponse, pourraient être les membres du centre opérationnel irako-amréricain d’Erbil que j’ai évoqué dans mon post précédent
« J’ai demandé aux peshmergas, les miliciens kurdes qui protégeaient en armes l’ensemble de Qaraqosh pourquoi ils s’étaient retirés de la ville sans combattre face à l’avancée des hommes du califat. La réponse a été : parce que nos chefs, qui sont Américains et qui sont au Kurdistan, nous ont dit de nous retirer ». Telle est la dénonciation parvenue à l’Agence Fides d’un évacué chrétien ayant fui Qaraqosh, la principale ville chrétienne d’Irak, dont les habitants ont été chassés par les miliciens du prétendu État Islamique qui ont expulsé les habitants chrétiens de la plaine de Ninive.
Source : Agence Fides (8 août)
Spina Christi 2
"En 1948, Jules Isaac fondait l’Amitié Judéo-Chrétienne de France (AJCF). Jules Isaac, autrefois co-auteur connu des célèbres manuels scolaires Malet-Isaac, est aujourd’hui plus particulièrement familier aux catholiques qui étudient la déclaration conciliaire Nostra Ætate.
Son livre ‟Jésus Israël”, véritable brûlot contre l’Église catholique, fait toujours référence. Voici ce que l’on peut lire …
More
"En 1948, Jules Isaac fondait l’Amitié Judéo-Chrétienne de France (AJCF). Jules Isaac, autrefois co-auteur connu des célèbres manuels scolaires Malet-Isaac, est aujourd’hui plus particulièrement familier aux catholiques qui étudient la déclaration conciliaire Nostra Ætate.
Son livre ‟Jésus Israël”, véritable brûlot contre l’Église catholique, fait toujours référence. Voici ce que l’on peut lire dans le chapitre ‟Un Christianisme revu et corrigé par le judaïsme” du livre ‟Mystères et secrets du B’naï B’rith” présenté par Emmanuel Ratier (Facta, 1993), p. 115 :
‟Dès 1941, pour pallier à son activité forcée, [Jules Isaac] s’est attelé à une étude sur les divergences entre les textes évangéliques et leur enseignement, qui présentent, selon lui, une version déformée du judaïsme. La première étude, Quelques considérations basées sur la lecture des Évangiles, rédigée en 1941 avec des rabbins et des membres du B’naï B’rith, aboutit finalement à Jésus et Israël, commencé en 1942-43”.
Aujourd’hui, la loge B’naï B’rith d’Aix-en-Provence (ville où Jules Isaac passa les dernières années de sa vie) s’appelle la Loge Jules Isaac."


Donc oui, le B'naï B'rith a influencé Vatican II !!!
perceval2507 likes this.
Spina Christi 2
Lu sur "akadem.org" :

"1949: Jules Isaac intervient auprès du pape Pie XII pour que l'on révise la prière du Vendredi saint, qui comportait des mentions offensantes pour les juifs.
1960 : il est reçu en audience privée par le pape Jean XXIII, qui a
convoqué quelques mois plus tôt Vatican II. Ce Concile aboutira à la
déclaration sur l'Église et les Religions Non-Chrétiennes"
2 more comments from Spina Christi 2
Spina Christi 2
Jules Isaac :
"J'ai lu les Évangiles […] Et les ayant lus, scrutés, honnêtement, minutieusement, en ce qui concerne Israël et la position de Jésus par rapport à Israël, je suis arrivé à cette conviction que la tradition reçue ne cadrait pas avec le texte évangélique, qu'elle le débordait de toute part. Et je suis arrivé à cette conviction que cette tradition reçue, enseignée depuis des centaines…More
Jules Isaac :
"J'ai lu les Évangiles […] Et les ayant lus, scrutés, honnêtement, minutieusement, en ce qui concerne Israël et la position de Jésus par rapport à Israël, je suis arrivé à cette conviction que la tradition reçue ne cadrait pas avec le texte évangélique, qu'elle le débordait de toute part. Et je suis arrivé à cette conviction que cette tradition reçue, enseignée depuis des centaines d'années par des milliers et des milliers de voix, était la source première et permanente, la souche puissante et séculaire sur laquelle toutes les autres variétés d'antisémitisme — même les plus contraires — étaient venues se greffer."

Tu m'étonnes que le judaïsme ("nos frères dans la Foi") veuille éradiquer L'Eglise Catholique, n'est-ce pas Mr Peillon ?
perceval2507 likes this.
Spina Christi 2
"Un évêque français, Mgr de Berranger, a déclaré que ce ("l'enseignement du mépris" du peuple juif) serait "le terreau" sur lequel aurait poussé la Shoah."

Oui cher Roy, argument repris depuis par bien des crédules larbins idiots utiles du judaïsme rabbinique pharisaïque ... Et sur GTV par fr.sourire !
perceval2507 likes this.
Roy-XXIII
4e de couverture : « On parle fréquemment d'antisémitisme chrétien. Un historien juif français, Jules Isaac (celui de Mallet et Isaac), a répandu la thèse que l'Eglise aurait dispensé un "enseignement du mépris" du peuple juif. Un évêque français, Mgr de Berranger, a déclaré que ce serait "le terreau" sur lequel aurait poussé la Shoah. Aucune source sérieuse n'étaie ces allégations fantais…More
4e de couverture : « On parle fréquemment d'antisémitisme chrétien. Un historien juif français, Jules Isaac (celui de Mallet et Isaac), a répandu la thèse que l'Eglise aurait dispensé un "enseignement du mépris" du peuple juif. Un évêque français, Mgr de Berranger, a déclaré que ce serait "le terreau" sur lequel aurait poussé la Shoah. Aucune source sérieuse n'étaie ces allégations fantaisistes.
On constate à l'inverse que la tradition rabbinique du Talmud a distillé un enseignement de la haine du Christ et des chrétiens : depuis deux mille ans, l'antichristianisme juif a pris les formes les plus diverses, du blasphème à la lapidation, du bûcher à la révolution. 330 pages bourrées de faits établis, de références solides, pour recomposer une perspective historique raisonnable. Et en finir avec les fantasmes. Historien, essayiste, romancier, journaliste, Martin Peltier n'a plus l'âge de prendre les censeurs au sérieux. Les sujets qui fâchent l'amusent, à condition de les examiner sérieusement. Il est attaché à la vieille maxime : "Si j'ai tort, qu'on me le prouve, si j'ai raison, qu'on me l'accorde". »
Roy-XXIII
L’antichristianisme juif : l’enseignement de la haine
Comment les juifs ont combattu la christinanisation de l’Empire romain
On ne saura jamais ce qu’aurait donné l’alliance du judaïsme et de la réaction païenne si Julien n’était mort d’un coup d’un coup de lance lors d’une bataille en Mésopotamie, à Ctésiphon (363). En quelques années désormais, l’Empire va prendre des formes Chrétiennes. C’…More
L’antichristianisme juif : l’enseignement de la haine
Comment les juifs ont combattu la christinanisation de l’Empire romain
On ne saura jamais ce qu’aurait donné l’alliance du judaïsme et de la réaction païenne si Julien n’était mort d’un coup d’un coup de lance lors d’une bataille en Mésopotamie, à Ctésiphon (363). En quelques années désormais, l’Empire va prendre des formes Chrétiennes. C’est-à-dire que la secte rejetée, risible, méprisée, moquée, vilipendée, persécutée par les juifs demeurés fidèles à la tradition de Ben Zakaï, va être associée à l’Empire du monde.
Cruel moment pour le judaïsme rabbinique : il a été très loin dans l’insulte et la voie de fait, il a lapidé, il a apporté des fagots aux bûchers, dénoncé les chrétiens à l’administration qui crucifiait ou jetait dans l’arène, et maintenant, il a peur de l’heure des comptes (…)
Les juifs ont dénigré les chrétiens devant les nations pour obtenir leur persécution, et cela fut un succès, mais l’influence chrétienne a grandi. Aussi, dès avant Constantin, déjà, les juifs cherchent leur salut hors de l’Empire.
Ils cherchent des alliances pour se prémunir à toutes fins utiles. Ils trouveront du coté des Perses. En faisant bon accueil par exemple au roi sassanide Sapor lors de son intrusion en Asie mineure et en Syrie vers 260, et en le poussant à des persécutions antichrétiennes. Ils recommencent deux siècles et demi plus tard lors d’une nouvelle invasion perse.
En 608, ils en profitent pour massacrer les Chrétiens d’Antioche, et, en 614, se livrent à un progrome antichrétien général en Palestine. Cette stratégie, payante à court terme, ne sera ni oubliée des Chrétiens, qui découvrent des ennemis cruels et tenaces, ni des romains, qui verront chez les juifs des populations propres à faciliter les invasions étrangères.
Du coté de l’Arabie, aussi, les juifs cherchaient alliance et protection contre les Chrétiens. Par la conversion des rois notamment. Ainsi au sixième siècle, le roi Yusuf Asar Yathar, devenu juif, enleva la ville de Najran (517) et massacra les Chrétiens qui la peuplaient. Considéré sous ce point de vue, la réussite de Mahomet un peu plus d’un siècle plus tard serait un triomphe pour les juifs : ils trouveraient enfin l’allié indispensable contre l’empire romain devenu Chrétien.
Cet Empire, ils contribuèrent à le disloquer en faisant bon accueil au conquérant musulman, partout, en Syrie, en Cyrénaïque, au Maghreb et en Espagne, livrant au besoin la clé de certaines villes aux armées du prophète et ses successeurs. Ce dernier fait, qui est attesté par tous les chroniqueurs de l’époque quel que soit leur bord, n’est plus nié par personne, même par les plus ombrageux historiens juifs.
Martin PeltierL’antichristianisme juif : l’enseignement de la haine, 2014 – Chapitre 4 (Dominer par l’intérieur : la stratégie de l’hérésie) – éditions Die

Publié le 7 août 2014 par bibliothequedecombat
Bereshit
Saint Pie X, dès 1904, déclarait fermement à Theodor Herzl, père fondateur de l’idéologie sioniste : « Nous ne pourrons pas empêcher les Juifs d’aller à Jérusalem, mais nous ne pourrons jamais les y encourager. Le sol de Jérusalem n’a pas toujours été sacré, mais il a été sanctifié par la vie de Jésus.Les Juifs n’ont pas reconnu Notre Seigneur et nous ne pourrons donc pas reconnaître le peuple …More
Saint Pie X, dès 1904, déclarait fermement à Theodor Herzl, père fondateur de l’idéologie sioniste : « Nous ne pourrons pas empêcher les Juifs d’aller à Jérusalem, mais nous ne pourrons jamais les y encourager. Le sol de Jérusalem n’a pas toujours été sacré, mais il a été sanctifié par la vie de Jésus.Les Juifs n’ont pas reconnu Notre Seigneur et nous ne pourrons donc pas reconnaître le peuple juif. Non possumus. » (Saint Pie X, 25 janvier 1904, Cité du Vatican).
Cette position fut ensuite reprise et réaffirmée par Benoît XV, qui souligna de façon extrêmement explicite : « Les Juifs n’ont aucun droit de souveraineté sur la terre sainte.» (Note en marge de la déclaration de Belfort 1917).

Eh oui, la position officielle de l'Eglise visible (très faillible depuis Vatican 2 sur le plan politique) a bien changé. Il suffit de connaitre "les racines" de Nostra Aetate pour être malheureusement moins surpris.
Mais il faut croire que l'on préfère écouter Jules Isaac plutôt que les Juifs traditionnels sur ce sujet.
Bereshit
Vous connaîtrez ce qui dépasse toute connaissance (entendu ici la connaissance profane, rationaliste ou intellectualiste*) : l’amour du Christ (donc la Gnose). Alors vous serez comblés jusqu’à entrer dans toute la plénitude de Dieu.

Il faut s'appuyer sur les textes Grecs pour ne pas confondre connaissance et Connaissance. Gnosis signifie conjointement Amour/Connaissance, que ne peut pas rendr…More
Vous connaîtrez ce qui dépasse toute connaissance (entendu ici la connaissance profane, rationaliste ou intellectualiste*) : l’amour du Christ (donc la Gnose). Alors vous serez comblés jusqu’à entrer dans toute la plénitude de Dieu.

Il faut s'appuyer sur les textes Grecs pour ne pas confondre connaissance et Connaissance. Gnosis signifie conjointement Amour/Connaissance, que ne peut pas rendre le Français.

Haïm Dinovisz est compétent et intéressant concernant le judaïsme traditionnel (avec certes quelques dérapages personnels dus en effet au mélange de "genre" ou plan) mais il est souvent très nul pour ce qui ne le touche pas directement. Il est par exemple plein de préjugés et d'ignorance crasse sur le catholicisme... tout en se croyant bien informé. Navrant. Idem d'ailleurs pour les rabbins en général qui se contentent malheureusement de la vulgate antichrétienne et anticatholique d'origine juive, protestante et laïque anticléricale qu'on leur sert dès l'enfance. Le fait que leur peuple a été et est l'objet de la haine de tant de chrétiens les pousse à ne pas s'intéresser et creuser davantage la théologie chrétienne.

Entièrement d'accord avec vous. Mais comme je l'ai dit je ne cherche qu'à profiter de ses traductions de textes hébreux que l'on ne trouve pas traduit en français, tout en restant méfiant quant à ses interprétations sionistes des écritures**.

Ensuite, pour ce qui est de ce pseudo califat (de plus en plus dénoncé sur la toile par les musulmans), je n'ai que des suppositions et pas encore de certitudes. D'autres n'attendent pas et dénoncent les USA (point de vue pro-Chiite).

*Intellectualiste étant bien l'équivalent de rationaliste, contrairement à intellectuel qui est lui synonyme de spirituel. C'est bien dans ce dernier sens que l'emploie constamment Saint Thomas d'Aquin.

**Ainsi la notion de Sâr (que l'on peut rendre par influence raciale et tellurique, mais elle existe aussi au plan spirituel), détourné par lui pour l'appliquer à une pseudo filiation des Palestiniens aux Philistins.
stephane77
Avant l'infiltration du Nostra Eatate ... l'Eglise était plus clairvoyante sur le danger du talmud qui donc favorise les expulsions ,et l'antisémitisme à travers les siècles.
"Pour être bon chrétien , il est nécessaire de comprendre l'histoire et les traditions juives" 02/09/2013 le Pape François . lire les convertis qui balancent , pas les Serge Dassault , marranes et cie .

Saint Pie X, dès …More
Avant l'infiltration du Nostra Eatate ... l'Eglise était plus clairvoyante sur le danger du talmud qui donc favorise les expulsions ,et l'antisémitisme à travers les siècles.
"Pour être bon chrétien , il est nécessaire de comprendre l'histoire et les traditions juives" 02/09/2013 le Pape François . lire les convertis qui balancent , pas les Serge Dassault , marranes et cie .

Saint Pie X, dès 1904, déclarait fermement à Theodor Herzl, père fondateur de l’idéologie sioniste : « Nous ne pourrons pas empêcher les Juifs d’aller à Jérusalem, mais nous ne pourrons jamais les y encourager. Le sol de Jérusalem n’a pas toujours été sacré, mais il a été sanctifié par la vie de Jésus.Les Juifs n’ont pas reconnu Notre Seigneur et nous ne pourrons donc pas reconnaître le peuple juif. Non possumus. » (Saint Pie X, 25 janvier 1904, Cité du Vatican).
Cette position fut ensuite reprise et réaffirmée par Benoît XV, qui souligna de façon extrêmement explicite : « Les Juifs n’ont aucun droit de souveraineté sur la terre sainte.» (Note en marge de la déclaration de Belfort 1917).
Zacharias . même source que Roy-XXIII .
Qui a-t-il de positif pour les évangéliser en attendant la conversion comment nous protéger des influences négatives ? sans être fautif de la part de personnes prisonnières du camp conventionnel pour apprécier une parcelle de terre corrompue .
perceval2507 likes this.
Roy-XXIII
On ne peut pas être catholique et sioniste en même temps
Les Juifs doivent-ils rebâtir leur Etat ?
Le rêve des propagateurs du mouvement sioniste prétend s’appuyer sur des prophéties; il suppose par conséquent une sorte de foi, sans doute faussée (…) mais le problème se pose : Oui ou non, les prophéties de l’un et de l’autre Testament autorisent-elles l’espérance d’une restauration d’Israël …More
On ne peut pas être catholique et sioniste en même temps
Les Juifs doivent-ils rebâtir leur Etat ?
Le rêve des propagateurs du mouvement sioniste prétend s’appuyer sur des prophéties; il suppose par conséquent une sorte de foi, sans doute faussée (…) mais le problème se pose : Oui ou non, les prophéties de l’un et de l’autre Testament autorisent-elles l’espérance d’une restauration d’Israël dans une patrie juive ? d’une restauration de Jérusalem dans la dignité de capitale d’un royaume juif ? enfin d’une restauration de l’ancien Temple, soit pour être consacré au Christ, en hommage de réparation, soit pour être le théâtre et l’objet d’une suprême profanation ? (…)
Il y a dans l’écriture des deux Testaments, un enseignement parfaitement explicite et clair, selon lequel le Christ est la fin de la Loi.
L’avènement du Messie a mis un point final à l’histoire vivante des institutions judaïques, de telle sorte que de celles-ci rien ne doit revivre, ni le Temple, ni la Cité sainte, pas plus que la liturgie de la vieille Synagogue.
C’est pourquoi la conversion des Juifs, généralement attendue pour la fin des temps, n’aura point pour suite et pour récompense leur réintégration dans la terre des tribus.
Mgr Dadolle en 1901, Recteur des facultés catholiques, face aux premières manifestations du projet sioniste (Bâle) – Cité par Zacharias (La Question)
stephane77 likes this.
Roy-XXIII
« Dans les villes, ce qui exaspère le gros de la population française contre les Juifs, c’est que, par l’usure, par l’infatigable activité commerciale et par l’abus des influences politiques, ils accaparent peu à peu la fortune, le commerce, les emplois lucratifs, les fonctions administratives, la puissance publique . [...] En France, l’influence politique des Juifs est énorme mais elle est, si …More
« Dans les villes, ce qui exaspère le gros de la population française contre les Juifs, c’est que, par l’usure, par l’infatigable activité commerciale et par l’abus des influences politiques, ils accaparent peu à peu la fortune, le commerce, les emplois lucratifs, les fonctions administratives, la puissance publique . [...] En France, l’influence politique des Juifs est énorme mais elle est, si je puis dire, indirecte. Elle ne s’exerce pas par la puissance du nombre, mais par la puissance de l’argent. Ils tiennent une grande partie de de la presse, les grandes institutions financières, et, quand ils n’ont pu agir sur les électeurs, ils agissent sur les élus. Ici, ils ont, en plus d’un point, la double force de l’argent et du nombre.
Jean Jaurès, 1er mai 1895, Dépêche de Toulouse, La question juive en Algérie, dans De la question berbère au dilemme kabyle, paru chez L’Harmattan, 2004, p.36, Maxime Ait Kaki.

Nous savons bien que la race juive, concentrée, passionnée, subtile, toujours dévorée par une sorte de fièvre du gain quand ce n’est pas par la force du prophétisme, nous savons bien qu’elle manie avec une particulière habileté le mécanisme capitaliste, mécanisme de rapine, de mensonge, de corset, d’extorsion.
Jean Jaurès, 1898, Discours au Tivoli, dans Un journal des journaux, paru chez Creer, 1997, p.87, Pierre Feuerstein.
VVV.JNSR
18 Cependant le Seigneur attend de vous faire grâce, il se dressera pour vous montrer sa tendresse, car le Seigneur est le Dieu juste : heureux tous ceux qui l’attendent !

www.gallen.at/…/christus-am-kre…

Bereshit
Haim Dynovisz est assez attachant par son "parler cash", son franc-parler, mais en effet il peut déraper et être partial dans ses avis

Personnellement je l'écoute car il traduit de l'hébreu des textes de kabbalah que l'on ne trouve pas en Français. Il a quelques connaissances ésotériques (pas de quoi fouetter un chat non plus) et se place régulièrement du point de vue traditionnel.
C'est pour …More
Haim Dynovisz est assez attachant par son "parler cash", son franc-parler, mais en effet il peut déraper et être partial dans ses avis

Personnellement je l'écoute car il traduit de l'hébreu des textes de kabbalah que l'on ne trouve pas en Français. Il a quelques connaissances ésotériques (pas de quoi fouetter un chat non plus) et se place régulièrement du point de vue traditionnel.
C'est pour cela que je suis d'autant plus agacé quand il mélange les plans en y faisant rentrer la politique et ses préjugés raciaux. Corruptio optimi pessima.

il se trouve que les paranos ont parfois des raisons objectives de croire qu'ils sont environnés d'ennemis.

De ce côté-là, c'est compréhensible, surtout en ce moment.

voir en particulier à partir de la 67e mn à propos de God et Magog

La tradition musulmane est en accord avec la tradition juive pour le déroulement de Gog et Magog.

Ne pas oublier qu'Israël est assez puissant technologiquement, scientifiquement, intellectuellement, etc. pour changer d'alliances stratégiques rapidement. Ainsi sont-ils prêts si nécessaire à prendre leur distance avec la superpuissance du moment, les USA, pour privilégier demain des alliances avec des pays émergents qui seront de grandes puissances à l'avenir sinon aujourd'hui même.

C'est parce que le lobby israélien américain a du mal à tenir le cap que l'alliance avec l'oncle Sam se fragilise. Et sans les aides américaines...
Puis il y a l'énigmatique calife moderne aux montres de luxe qui a déclaré n'avoir rien contre Israël. Pour qui roulent-ils ceux-là? Pas pour nous en tout cas, c'est la seule certitude.
Sans compter la guerre spirituelle qui se joue à un autre niveau et que Dynovisz n'ignore pas car il en parle dans un de ses cours. Bon, 3hOO du matin, de mieux en mieux moi...
Bereshit
En tout cas, pour ce qui est de la fin, difficile de trouver un rabbin qui n'évoque pas Gog et Magog. Cela dit, je ne connais que ceux qui s'expriment sur la toile. On évitera de relayer la dernière "lumière" de Dynovisz, qui, dans une de ses dernières vidéos, attribue le joli quolibet "d'idiot du village" à Abraham.
Il nous avait habitués à mieux mais il vole de plus en plus bas en ce moment. …More
En tout cas, pour ce qui est de la fin, difficile de trouver un rabbin qui n'évoque pas Gog et Magog. Cela dit, je ne connais que ceux qui s'expriment sur la toile. On évitera de relayer la dernière "lumière" de Dynovisz, qui, dans une de ses dernières vidéos, attribue le joli quolibet "d'idiot du village" à Abraham.
Il nous avait habitués à mieux mais il vole de plus en plus bas en ce moment. Après ses blagues racistes, ses interprétations de l'écriture complètement politisées, les Palestiniens qui deviennent des Philistins (plus faciles à diaboliser), l'insulte d'un prophète! Cet hystérique a vraiment pété un boulon .
Roy-XXIII
Bereshit 27/07/2014 21:18:55 Le retour à Israël ne devait'-il pas se faire selon la volonté du Seigneur?

Bereshit
Le retour à Israël ne devait'-il pas se faire selon la volonté du Seigneur?
Or, force est de constater que le projet sioniste est d'origine humaine (car je ne confonds pas Jeanne d'Arc et Herzl).
Cet Etat s'est créé dans le sang et se maintient dans le sang.
Les Juifs Orientaux vivant en Palestine (ce qui n'est pas le cas des sionistes, tous originaire d'Europe) n'avaient pas de problème avant …More
Le retour à Israël ne devait'-il pas se faire selon la volonté du Seigneur?
Or, force est de constater que le projet sioniste est d'origine humaine (car je ne confonds pas Jeanne d'Arc et Herzl).
Cet Etat s'est créé dans le sang et se maintient dans le sang.
Les Juifs Orientaux vivant en Palestine (ce qui n'est pas le cas des sionistes, tous originaire d'Europe) n'avaient pas de problème avant la création de cet Etat colonial.

fort heureusement aujourd'hui les juifs ont une terre pour se protéger ...

Cela se discute puisque c'est précisément depuis qu'ils ont obtenu une terre que la haine a subitement grandie (et non sans raison) à leur égard. Les laïcs et antireligieux (mais pas avare d'une citation biblique pour justifier leur racisme) sionistes d'extrême droite au pouvoir mèneront à coup sûr (les USA sont bien moins solidaire ces derniers temps au passage...et se rapproche de l'Iran) si rien ne change une grande partie des Juifs dans un pogrom généralisé. A moins que cela soit Gog et Magog...
sachanev
frot heureusement aujourd hui les juifs ont une terre pour se protéger ...
expulsés de partout, ou iraient ils ?