Language Contact







Merci de nous informer Salon Beige !

« Il y a deux histoires : l’histoire officielle, menteuse, puis l’histoire secrète, où sont les véritables causes des événements » Honoré de Balzac
Dans son « Essai sur les Mœurs », Voltaire a défini sans ambiguïté sa vision d'un pays bien comme il faut : c'est celui où « le petit nombre fait travailler le grand nombre, est nourri par lui, et le gouverne». Il importe donc à l'État d'avoir à sa disposition une masse docile de « gueux ignorants », autrement dit de prolétaires analphabètes « n'… [More]

La laïcité est la négation de toute religion et en particulier le catholicisme. Mieux vaudrait une laïcité a l américaine autorisant toutes les religions. Il n a rien compris. Dans le catholicisme, Dieu nous a crée Libres, libres de nos choix, de choisir entre le bien et le mal, de le suivre ou non, car Il nous aime. C est une religion d amour de tolerance et de liberté. La laïcité de Peillon n a rien de tolerant!

Interview : Peut t-on être chrétien et franc-maçon ?
Interview avec Mgr Brincart - Évêque du Puy-en-Velay -

Au cours des dernières décennies, la Congrégation pour la doctrine de la foi a rappelé aux catholiques que l’appartenance à un mouvement maçonnique était contraire à la foi chrétienne. J’aimerais savoir pourquoi toutes ces réserves face à la Franc-maçonnerie. ?
Votre question est courageuse. Avant d’y répondre, je voudrais faire, en guise de préliminaire, les remarques suivantes :
1) Il … [More]

"Le Führer est inexorablement déterminé à anéantir les Eglises chrétiennes" (Josef Goebbels)
Extraits du dernier tome (paru) du journal du ministre de la Propagande du IIIe Reich :
plunkett.hautetfort.com/…/le-fuhrer-est-i…

Tallandier complète sa publication du Journal de Josef Goebbels (1923-1945), avec les années 1939-1942. Comme les deux autres tomes (1923-1938 et 1943-1945), celui-ci est un recueil de symptômes : étroitesse et mégalomanie, masochisme et fanatisme [1], émotivité et inhuma… [More]

cœur infesté par Satan, faisant croire que l'histoire appartient aux hommes ..............le leurre de ceux qui entrent en politique comme en entre en religion !

@StephanPain

C'est bien de savoir que la maçonnerie ne commence pas au XVIIIe siècle,mais votre interprétation symbolique est bien fantaisiste.Mais une question...Une autre nation incarne le royaume de Dieu à présent...laquelle?

Les Architectes et le rocher de Sion

Voici un message prophétique donné dans les Psaumes puis repris et un peu mieux éclairé dans les Évangiles:

Psaumes 118:
20 Voici la porte de l'Éternel : C'est par elle qu'entrent les justes.
21 Je te loue, parce que tu m'as exaucé, Parce que tu m'as sauvé.
22 La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l'angle.
23 C'est de l'Éternel que cela est venu : C'est un prodige à nos yeux.

Mathieu 21.42
Jésus leur dit: N'avez-vous … [More]

« Il Nous suffit de rappeler les 17 articles sur les droits de l’homme qui ne sont qu’une répétition fidèle de la déclaration faite par l’Assemblée Nationale de France de ces mêmes droits, si contraires à la religion et à la société.» (Pie VI, Encyclique Adeo Nota, 23-4-1791)

« On voit donc clairement pourquoi certains hommes, ne tenant aucun compte des principes les plus certains de la saine raison, osent publier que : la volonté du peuple manifestée par ce qu’on dit être l’opinion … [More]

@eureka71, trouvez moi un passage dans la révolution de 1789 ( surtout la déclaration ) qui va dans le sens de la vision "constructivisme" des propos du Ministre?

En fait pour lui le Messie, c'est à dire ce qui sauve l'homme, c'est la révolution de 1789. Pour d'autres, cela a été l'homme nouveau produit par le marxisme, pour d'autres encore, celui produit par le national-socialisme... Et il commence par dire qu'il souhaite que son idée soit partagée par beaucoup d'autres... Il veut la dictature ? On sait ce qu'on donné les illuminés précédents...

Cet homme est extrêmement dangereux.

Merci Capoguba pour ce splendide poème !

"Ma patrie, bonne et pieuse, a vu naître de grands saints. Le sens missionnaire de Saint Bernard, la vertu de Saint-Louis, la charité de Saint Vincent de Paul, le zèle du Curé d'Ars sont le vrai trésor laissé par nos ancêtres." [More]

La "liberté" dont parle ce sataniste de peillon c'est bien-sur le chemin qui mène tout droit en enfer ! le projet des francs-maçons (projet démoniaque) c'est une vie sans aucune morale: pédophilie, homosexualité, drogue, meurtres (sacrifices d'enfants pour leur dieu ...), décadence, dégénérescence, cupidité, amour de l'argent, mépris parentale, etc .... pas étonnant que ce peillon finira au FEU comme tous ces petits copains satanistes ! il y a seulement deux chemins dans ce monde: celui des Elohims et celui des demons ! pas besoin de peillon pour expérimenter leurs projets mortifères !

Etranger, mon ami, tu me demandes ce que signifie le mot « Patrie ».

Si tu as une mère et si tu l'honores, c'est avec ton cœur de fils que tu comprendras mes propres sentiments.

Ma patrie, c'est la terre de France où mes ancêtres ont vécu. Ma patrie, c'est cet héritage intellectuel qu'ils m'ont laissé pour le transmettre à mon tour.

Viens voir, étranger, la beauté des paysages de France, la splendeur des monuments édifiés par mes aïeux. Va te reposer dans le vert marais poitevin, admire les …
[More]
Jésus est Dieu likes this.

Cet homme ne comprend pas que le catholicisme n'est pas un simple ensemble de valeurs (comme il le veut pour sa "nouvelle religion"), mais une croyance en un créateur de nature divine. S'il pense qu'il peut remplacer cela avec ses beaux raisonnements qui restent enfermés dans la sphère de l'intellect, il se met le doigt dans l'oeil. Il faudra se lever de bon pied pour faire disparaître le catholicisme!

Genre à l’école : Peillon recule

Le mardi 4 juin 2013, le ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, a obtenu que le projet de loi “pour la refondation de l’école” n’introduise pas une sensibilisation à la théorie du genre à l’école primaire. Selon l’article voté mardi soir en deuxième lecture par l’Assemblée nationale, l‘école sensibilisera les élèves à “l’égalité entre les femmes et les hommes”. Comme les sénateurs, les députés ont renoncé à faire référence à “l’égalité de genre”… [More]

L’extravagante leçon d’Histoire de Vincent Peillon à des enfants de dix ans
Bernard Girard, Enseignant en collège ; Publié le 10/06/2013 à 11h59

La dernière réunion du Parlement des enfants – une sorte de mise en scène convenue qui voit les responsables politiques faire semblant de prendre les enfants au sérieux, pourvu que ces derniers récitent bien leur leçon – a donné l’occasion à Vincent Peillon, endossant ses habits préférés de Père La Morale, de développer devant son jeune auditoire, … [More]

GLNF : la transparence tourne à l’empoignade
le 3 juin 2013 23H35 | par François Koch
La transparence sur les comptes de la GLNF, voulue par le nouveau Grand Maître Jean-Pierre Servel entre février et juin 2013, vient de tourner à l’affrontement entre René Hervet (ex-expert du développement de la GLNF en Calédonie, en Polynésie et Asie-du-Sud-Est entre 1987 et 2001) et le TRF Zavoche Houchangnia, Assistant Grand Maître.

René HERVET
Dans une lettre ouverte à Jean-Pierre Servel datée du 30 … [More]

Grand rififi dans les Hauts Grades Féminins
le 5 juin 2013 19H08 | par François Koch
Au premier abord, l’affaire paraît très loufoque. Dans un courrier du 17 mai 2013, le Très Sage et Parfait Grand Vénérable du Grand Chapitre Général du Grand Orient de France (GCG-GODF), Jean-Pierre Catala, annonce la création d’un « Sublime Conseil Féminin du Rite Moderne pour la France ». Et d’ajouter que ce Sublime Conseil étant considéré comme illégitime, ses membres ne sont pas fréquentables (interdicti… [More]

En Charente-Maritime, une franc-maçonnerie omniprésente dans la vie politique
Par Stéphane Urbajtel, à Angoulême, publié le 21/05/2013, mis à jour à 00:00
L'Express est en mesure de le révéler: les maires de La Rochelle, de Rochefort, de Châtelaillon-Plage et de Montendre sont francs-maçons. Et, derrière eux, nombre d'élus. De quoi éclairer la vie politique locale d'un nouveau jour.

Maxime Bono (ici, en 2009), maire (PS) de La Rochelle, refuse de confirmer son appartenance à l'atelier Républiq… [More]


Oui comme vous dîtes,sans lui...

Le recul des effets, non pas sa pensée, elle est propre de son temps.

C'est le paradoxe d'avoir un homme fort dans un empire non solide, sans lui...

J'ai le recul pour voir les effets de cette idée, cela est de l'Histoire.

Le recul ou la mentalité de ce monde?L'esprit du moyen-âge échappe entièrement à l'occident moderne.

Dites moi l'effet du césaropapisme en application cela va ressembler furieusement à mon commentaire d'avant.

Pour moi l'idéal c'était le Saint Empire de Charlemagne.Mais il n'a jamais été réaliser entièrement.

J'ai le recul pour voir les effets de cette idée, cela est de l'Histoire.

Dites moi l'effet du césaropapisme en application cela va ressembler furieusement à mon commentaire d'avant.

Ce n'est plus de l'histoire mais de l'historicisme que vous faîtes.Lisez son oeuvre.

Je respecte le Docteur qu'il est, mais son idée des deux glaives fut quelque chose de néfaste pour la Papauté l'Histoire donne raison à mon opinion.

C'est votre critique envers Saint Bernard que je souligne.

@Bereshit, Cluny fut l'organe de l'Europe sur l'influence du monde religieux.

La démocratie est une chose.

La république est un système politique, surtout que la Veme est une Monarchie Républicaine, le chef de l'état est plus puissant que Louis XIV dans la possession des pouvoirs.

Le problème reste la division de deux révolutions l'une libérale 1789/ l'autre jacobine 1793, maintenant sous la IIIème république il y a eu aussi des suppressions d'ordres religieux comme celui des Jésuites.

L'universalisme Français celui des lumières est quasiment mort, trouvez moi une personne dans le monde se réjouissant du modèle Français, aujourd’hui nous sommes dans une social démocratie...

Pour ce qui est des influences vous êtes bien loin de soupçonner celle qu'avait Saint Bernard.Mais on ne peut comprendre cette période seulement du point de vue historique.Pour cela il faudrait commencer par comprendre ce que signifiait pour lui la notion de chevalerie chrétienne.Dois-je rappeler qu'il est l'auteur de la règle de l'Ordre du temple(règle commenté dans De laude novoe militiae)?

@DT : j'ai pas dit que nous étions en démocratie ,si bien même nous y étions vraiment ,je ne pense pas voir une réussite à long terme sans avoir certains principes de la religion avant la domination révolutionnaire issue de la FM.
Nous voyons l'asservissement des états en pleine progression au nom de la démocratie "républicaine et universelle"du projet maçonnique.
De nombreux ordres monastiques ont été supprimés par une loi en 1790 ...

Saint Bernard écouté par les Papes
"...Qu'ils soient rejet… [More]

La réforme Grégorienne s'est émancipée du pouvoir temporel via la querelle des investitures, St Bernard n'a juste fait l'inverse en projetant la supériorité spirituelle sur le pouvoir temporel.

Il y a en cause l'influence de l'université de Bologne et Cluny.

L'idée du Roi/Pape est similaire avec la vision de Byzance.

Ce qui est pervers c'est la méconnaissance des chrétiens actuels en ce qui concerne l'esprit du Moyen-Age.D'ailleurs dans votre lien wikipédia on lit:

dans un sens à l'origine tout différent : dans la doctrine des deux glaives, il y a l'idée de délégation du pouvoir temporel au pouvoir spirituel, avec la double finalité de donner, avant tout, la prééminence à l'Église (qui souhaite contrôler ou tempérer le pouvoir royal) et aussi de la protéger.

Cette fusion du religieux et du politique fut la cause de l'apogée du christianisme du XIIe et du XIIIe siècle jusqu'à ce que l'équilibre soit rompu avec la primauté du politique commençant avec Philippe le Bel.

Pas besoin de remettre en cause "Wikipédia" par contre son idée, elle fut perverse envers la pensée Christique.

Faire ce jeu envers l'un des plus puissants princes d'Europe vers quel résultat, la servitude de la papauté en Avignon,les schismes, les antipapes... avec dans son futur un point de non-retour de la vision/relation envers la papauté dans l'Europe.

Je connais Saint Bernard(heureusement autre part que sur wikipédia)et j'insiste sur le fait qu'il ne rentre pas dans la liste des "erreurs" de l'histoire.


Bernard de Clairvaux avec sa théorie des Deux Glaives

Je vois pas ce que Saint Bernard vient faire là-dedans.

C'est facile de faire une image négative de l’Église Catholique comme mon passage de Quinet.

Oui,mais il ne faut pas confondre l'Eglise du Christ,qui est sacrée,et les hommes qui la représentent temporairement.Ce que ne sait pas toujours faire l'individualisme moderne.

Bernard de Clairvaux avec sa théorie des Deux Glaives, le Césaropapisme en dehors du message Christique de Boniface VIII.

Le Concordat sous Napoléon = soumission du Pape, et les hommes d'Eglise...

C'est facile de faire une image négative de l’Église Catholique comme mon passage de Quinet.

Et que dire aussi de l'ignoble concordat sous Napoléon...

C'est vrai DT. Les tendances au gallicanisme plongent leurs racines dans la Monarchie française. On pourrait aussi évoquer le conflit au XIIIè s. entre Philippe IV dit le Bel et le Pape Boniface VIII...

Le mondialisme n'a qu'une vision celle d'un village ouvert, uniforme sans différences, la démocratie est basée sur les différentes opinions (tradition Grecque), une question pouvez-vous exprimer librement votre opinion sans être taxé ou inquiété de nos jours?

Si vous pensez réellement que nous sommes dans une "démocratie" je dois être dans un coma ou idiot.

Pour la question des persécutions, il y a le livre de René Girard sur le bouc émissaire.

@DT: Le mondialisme est dans la continuité de la démocratie , en résumé cette idéologie sans repère à pour but de dévier l'autonomie et le destin d'un pays .
Pourquoi tant de persécutions et de balottages à travers les siècles ? ne sont-ils pas enfermés dans la prison du talmud comme le musulman et l'islam ?

@Fr. Sourire, François Ie et le concordat de Bologne fut la fin pour de l’Église vis-à-vis de sa liberté propre au sein du Royaume, le gallicanisme n'est que la suite logique. Un Pouvoir n'aime jamais un électron libre, par le passé combien d'hommes d'Église ont tancé avec véhémence le pouvoir politique.