Clicks1K

Un curé aristocrate qui dédaigne les simagrées et parle de résurrection ça fait du bien

Roy-XXIII
103
Le "donnez vous la paix" qui consiste à étreindre son voisin à la messe alors qu'on ne peut pas le sentir dans la vie normale est responsable d'une moitié de la perte de la pratique religieuse chez …More
Le "donnez vous la paix" qui consiste à étreindre son voisin à la messe alors qu'on ne peut pas le sentir dans la vie normale est responsable d'une moitié de la perte de la pratique religieuse chez les villageois. Cette pratique n'est pas obligatoire, mais elle passe pour telle à cause du clergé de gauche.
Les baptisés communient au même Corps du Christ, et l'Eucharistie est le sacrement par excellence de l'unité, avec le Christ et avec ses membres, or force est de constater que les fruits de ses communions ne sont pas toujours au rendez-vous.
Si donc tu viens présenter ton offrande à l'autel et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande, devant l'aute…More
Les baptisés communient au même Corps du Christ, et l'Eucharistie est le sacrement par excellence de l'unité, avec le Christ et avec ses membres, or force est de constater que les fruits de ses communions ne sont pas toujours au rendez-vous.
Si donc tu viens présenter ton offrande à l'autel et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande, devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère; et alors viens présenter ton offrande. (Mt 5, 23-24)
shazam likes this.
Un dimanche dans les tout premiers temps de ma convertion (j'assistait encore a des messes modernistes) une personne que je n'aimait pas mais alors pas du tout (et lui non plus ) était devant moi. au moment de se donner la paix, il s'est retourné et m'a sincèrement souri en me présentant sa main, cela m'a fait un drole d'effet. l'espace d'un instant nous nous placions au dessus de nos différents,…More
Un dimanche dans les tout premiers temps de ma convertion (j'assistait encore a des messes modernistes) une personne que je n'aimait pas mais alors pas du tout (et lui non plus ) était devant moi. au moment de se donner la paix, il s'est retourné et m'a sincèrement souri en me présentant sa main, cela m'a fait un drole d'effet. l'espace d'un instant nous nous placions au dessus de nos différents, qui n'ont pas cessé d'un coup pour la cause. cela m'avais fait du bien. il y avais aussi (mais la c'était un homme) qui se donnais pour mission de serrer la main de tout le monde avec un gigantesque sourire tout a fait faux et qui me mettait mal a l'aise a chaque fois.
Olivier L likes this.
Si quelqu'un dit: "J'aime Dieu ", et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur; comment celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas? (1Jn 4, 20)
Ce signe de la paix est l'extension de celui qui est normalement donné au Chœur par le clergé, les chanoines, les moines...Il devrait être le signe de la véritable union des baptisés tous membres du Corps Mystique, …More
Si quelqu'un dit: "J'aime Dieu ", et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur; comment celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas? (1Jn 4, 20)
Ce signe de la paix est l'extension de celui qui est normalement donné au Chœur par le clergé, les chanoines, les moines...Il devrait être le signe de la véritable union des baptisés tous membres du Corps Mystique, mais dans la liturgie horizontale postconciliaire cela n'a pas beaucoup de sens et ne remplace pas le manque réel de charité.
shazam likes this.
Si j'allais à ces messes postconciliaires, je dirais à celui qui me tendrait sa paluche: Ah!? Vous partez déjà!?
Ces papouilles n'ont aucune dignité et ne prouvent rien du tout. Elles rompent gravement le recueillement car elles ne se situent pas à l'Offertoire, mais après l'Agnus Dei, juste avant la communion. Le vrai signe de paix consiste à aller s'agenouiller pour recevoir humblement la …More
Si j'allais à ces messes postconciliaires, je dirais à celui qui me tendrait sa paluche: Ah!? Vous partez déjà!?
Ces papouilles n'ont aucune dignité et ne prouvent rien du tout. Elles rompent gravement le recueillement car elles ne se situent pas à l'Offertoire, mais après l'Agnus Dei, juste avant la communion. Le vrai signe de paix consiste à aller s'agenouiller pour recevoir humblement la Communion, Sacrement qui rappelle notre devoir d'union avec le divin Sauveur et, en Lui, avec nos frères baptisés.
Bon il est clair d'abord, que les "messes postconciliaires" n'en sont pas. Il est clair aussi que Dieu demande qu'avant de présenter son oblation, l'on doit se réconcilier avec ses ennemis, c'est même la condition sine qua non. Aller s'agenouiller pour recevoir humblement la communion est la forme normale de notre révérence envers Dieu, un signe de foi en la présence réelle. La communion qui …More
Bon il est clair d'abord, que les "messes postconciliaires" n'en sont pas. Il est clair aussi que Dieu demande qu'avant de présenter son oblation, l'on doit se réconcilier avec ses ennemis, c'est même la condition sine qua non. Aller s'agenouiller pour recevoir humblement la communion est la forme normale de notre révérence envers Dieu, un signe de foi en la présence réelle. La communion qui nous assompte en Jésus-Christ ne nous rappelle pas le devoir d'union, mais elle la produit, sauf s'il y a un obstacle, obstacle qui doit justement être levé avant.
Nous sommes d'accord sur la non dignité de la forme de ces 'papouilles", qui ne rompt pas le recueillement, car dans ces prétendues messes il n'y en a pas, mais il ne reste pas moins vrai qu'elles devraient manifester notre disposition intérieure.
Oui je l'est déjà vu et trouvez complètement ridicule , la messe n'est pas un parti politique on ne viens pas pour son voisin on viens pour rencontrer notre SEIGNEUR , mai vraiment ils ne savent pas quoi inventer pour êtres quelle que chose drôle d'Église multiconfessionels .
ronald5874 likes this.
Totalement d'accord ! si des gens ne viennent pas parce que ce geste les dérangent, c'est qu'ils ne viennent au fond pas pour notre Seigneur comme vous l'avez tres bien dit !
A l'église ou je vais le prêtre ne demande pas ce geste ridicule, mais dire qu'il est responsable de la perte de fidèle, c'est FAUX, si ils partent pour ça c'est qu'ils n'étaient déja pas la (en esprit) avant, et PIRE, de ce fait ils se damnaient ! donc on peut dire que ce geste aura au moins permis une purge et expulser des gens qui n'aimaient pas vraiment NS et venaient communier pour leurs …More
A l'église ou je vais le prêtre ne demande pas ce geste ridicule, mais dire qu'il est responsable de la perte de fidèle, c'est FAUX, si ils partent pour ça c'est qu'ils n'étaient déja pas la (en esprit) avant, et PIRE, de ce fait ils se damnaient ! donc on peut dire que ce geste aura au moins permis une purge et expulser des gens qui n'aimaient pas vraiment NS et venaient communier pour leurs damnations.
CoeurdeFrance and one more user like this.
CoeurdeFrance likes this.
Catholique et Français likes this.
Lorsque cette ridicule coutume du serrage de pinces au beau milieu de la Messe fut instaurée et imposée, mon oncle, qui était toujours un peu à la masse, à moins que ce fut une facétie de sa part, répondit à très haute voix à son voisin qui lui tendait la main avec un grand sourire béat : "Comment ? Vous nous quittez déjà ? Et bien, au revoir !"
ne nous laissez pas succomber and 2 more users like this.
JeanBaptiste likes this.
Roy-XXIII likes this.
Roy-XXIII
« Le "donnez vous la paix" qui consiste à étreindre son voisin à la messe alors qu'on ne peut pas le sentir dans la vie normale est responsable d'une moitié de la perte de la pratique religieuse chez les villageois. Cette pratique n'est pas obligatoire, mais elle passe pour telle à cause du clergé de gauche. »