Clicks20
jili22
116 Les fruits pourris de Vatican 2 1/3 Le 07 décembre 1965, avec la déclaration Dignitatis Humanae approuvée par 2208 voix contre 70, la contre-église qui occupe le Vatican se positionnait officiell…More
116 Les fruits pourris de Vatican 2 1/3

Le 07 décembre 1965, avec la déclaration Dignitatis Humanae approuvée par 2208 voix contre 70, la contre-église qui occupe le Vatican se positionnait officiellement pour la liberté religieuse, comprise dans un sens que l’Eglise Catholique a toujours combattu et condamnée. Au préalable, le 28 octobre 1965 par 2221 voix contre 88, par la déclaration Nostra Aetate, cette force d’occupation avait déjà montré sa face hideuse, en rompant avec des siècles de combat contre l’erreur, mais aussi d’apostolat à l’égard des sectes, des hérétiques et des schismatiques réunis désormais dans l’expression impropre « autres religions ». Furent dès lors officiellement considérés par le Vatican apostat comme religions, en plus des différents courants de l’église orthodoxe, de l’anglicanisme et du protestantisme, l’hindouisme polythéiste, le bouddhisme, l’islam et le judaïsme !
Par cette déclaration le "concile" Vatican 2, sous l’impulsion du camarade Montini, mentait en affirmant que l’Eglise catholique respecte sincèrement les règles et les doctrines de ces « religions » qui « reflètent souvent un rayon de la vérité qui illumine tous les hommes ». Cela est très facile à démontrer. Par exemple l’Eglise ne respecte ni la polygamie, ni l’idolâtrie ! Au contraire Elle les réprouve et les combat depuis toujours.