Clicks19

Chantilly 2017 : concours, animations, clubs, exposant...

La 4ème édition de Chantilly Arts et Elegance Richard Mille qui s’est déroulée dimanche 10 septembre dans le Domaine du Château de Chantilly a tenu toutes ses promesses. Propulsé dès sa première …More
La 4ème édition de Chantilly Arts et Elegance Richard Mille qui s’est déroulée dimanche 10 septembre dans le Domaine du Château de Chantilly a tenu toutes ses promesses. Propulsé dès sa première édition parmi les concours d’élégance de dimension internationale de référence, l’évènement poursuit sa progression, tant sur le plan de la fréquentation du public que de la richesse des automobiles inscrites dans les différents concours. Ainsi 16 300 spectateurs (soit 20% d’augmentation par rapport à l’édition 2016) ont été séduits par l’affiche proposée cette année avec cinq concept-cars en lice pour le Concours d’Elégance et quatre-vingt-dix voitures historiques venues du monde entier (35% de France et 65% de l’étranger), toutes prétendantes à la victoire dans leur classe respective et à l’un des deux titres suprêmes de Best of Show attribué selon leur époque (avant ou après-guerre).

En lice pour le Concours d’Elégance figuraient cinq concept-cars : DS 7 Crossback Présidentiel associé au couturier Eymeric François, Aston Martin Vanquish Zagato Volante (Couturier : Ann Demeulemeester), McLaren 720 S (Couturier : Haider Ackermann), Renault Trezor Concept (Couturier : Balmain) et Citroën CXperience Concept (Couturier : Yang Li). Après délibération du jury composé de Jean Todt (Président de la FIA), Margot Laffite, Paul Belmondo et Christophe Bonnaud (journaliste), le Best of Show du Concours d’Elégance a récompensé deux lauréates : Renault Trezor Concept (Couturier Balmain) et Citroën CXperience Concept (Couturier : Yang Li). Dans le cadre du Concours d’Etat, l’organisateur Peter Auto avait décidé de célébrer à sa manière les 70 ans de Ferrari et choisi les 24 Heures du Mans comme thème majeur. Ainsi vingt-huit machines du Cavallino Rampante ayant toutes participé à la plus célèbre course d’endurance au monde étaient réunies pour l’occasion et réparties dans cinq classes.

De cette exposition unique en son genre, une machine exceptionnelle remportait l’adhésion du jury pour l’attribution du Best of Show des voitures d’après-guerre : la Ferrari 250 Testa Rossa 58 (châssis #0728)(propriété de Sir Michael Kadoorie), victorieuse de la course mancelle en 1958 avec Olivier Gendebien et Phil Hill. Au sein des voitures d’avant-guerre, la classe réservée aux Bugatti 57 S a également retenu l’attention du jury. La réunion des quatre Type 57 S présentées constituait un évènement en soi qui justifiait l’attribution de trois prix au sein de cette classe, couronnée par celle de Best of Show pour la Bugatti Atlantic (châssis #57374) de 1936 (propriété des américains Robson Walton et Peter Mullin, ce dernier ayant déjà été récompensé à Chantilly en 2014 avec sa Delahaye 135M cabriolet Figoni et Falaschi de 1937).

Vive la France, vive Dieu surtout !!!! Et la Très Sainte Vierge Marie qui a bénie notre nation !!!!