Clicks539
Xavier S

Un curé suisse suspendu de ses cours de religion

On apprend par le site cath.ch que l'abbé Alexander Fux, curé du village de Mörel (Haut-Valais) a été suspendu de ses cours de religion qu'il donnait à l'école de Bitsch, près de Brigue.
Selon le journal suisse Walliser-Bote du 14 novembre dernier, l'abbé Fux avait abordé devant des écoliers de 10-11 ans les questions concernant le diable, l'enfer, la damnation éternelle, l'ésotérisme. L'abbé s'en était également pris aux tatouages sataniques (serpent, dragon, crâne) très à la mode.
Depuis l'année scolaire écoulée, certains parents s'étaient plaints auprès du diocèse de Sion que leurs enfants étaient "choqués et effrayés" par les enseignements de l'abbé Fux. Il se peut que certains de ces enfants "terrorisés" aient un grand frère, un cousin ou même un père ou une mère qui portent des tatouages ésotériques, et que les propos de l'abbé aient offensé ces derniers en tant que fans de concerts Rock, Metalls,...
L'évêque de Sion, Mgr Jean-Marie Lovey, vient de trancher: l'abbé Fux ne pourra plus enseigner la religion catholique dans les écoles.
Mais alors, avec quelle motivation et dans quel esprit, ces enfants âgés de 10-11 ans vont-ils faire leur profession de foi ("Je renonce à Satan, à ses pompes et à ses oeuvres..."),si on leur censure la vérité sur le diable les diableries, l'enfer, la damnation éternelle ?