fr.news
5860

Nouvelle tendance : des primo-communiants distribuent la communion

La paroisse d'Erlbach, en Allemagne, a célébré une première communion en plein air pour dix enfants, devant la chapelle locale de Sainte-Corona. Erlbach appartient au diocèse de Passau, qui est dirigé par l'évêque "conservateur" Stefan Oster.

Le Bistumsblatt du diocèse (19 juillet, scan ci-dessous) écrit que les enfants ont reçu la sainte communion et l'ont ensuite distribuée à leurs familles respectives.

Les familles étaient assises séparées les unes des autres, dans le cadre des règles relatives au coronavirus. Les hosties de chaque famille avaient été préalablement placées sur des assiettes et recouvertes d'un tissu et de pierres rouges pour les empêcher de s'envoler au vent.

#newsTapdklyocf

Aube de la Force
Les coupables, c'est ce clergé qui ne vaut rien.
apvs
Leur premier sacrilège... dont forcément, ils ne se confesseront jamais : et à qui ?
Aube de la Force
Encore un traumatisme spirituel, en vue, pour ces jeunes communiants. les fantaisies de ces bricoleurs de modernistes sont sans fin.
Aube de la Force
On connaissait leur rengaine :"Dieu nous invite à son festin, Table où lui-même se donne", interminable refrain, imposé pour empêcher toute action de Grâces, après la Communion, couplets indigestes et ne lâchant pas le bruit dérisoire du monde. Ici,sous prétexte du vilain virus,ils se moquent de Notre-Seigneur encore un peu plus, ils en arrivent au pique-nique ou au déjeuner sur l'herbe.Ces …More
On connaissait leur rengaine :"Dieu nous invite à son festin, Table où lui-même se donne", interminable refrain, imposé pour empêcher toute action de Grâces, après la Communion, couplets indigestes et ne lâchant pas le bruit dérisoire du monde. Ici,sous prétexte du vilain virus,ils se moquent de Notre-Seigneur encore un peu plus, ils en arrivent au pique-nique ou au déjeuner sur l'herbe.Ces misérables trouvent leur bonheur dans ce crime spirituel.
blanche52
Que peuvent-ils croire à présent ? 😪