fr.news
699

L'archevêque Paglia tente-t-il de brouiller les pistes ?

"Cette note n'aurait pas dû être écrite", a déclaré Mgr Paglia, président de l'Académie pontificale pour la vie, lors d'une intervention télévisée à Rome.

Le prélat pro-homosexualité faisait référence à la note du Vatican concernant la loi italienne Zan ("Legge Zan") qui vise à empêcher tout débat libre au sujet de la propagande homosexuelle.

Sur une photo derrière Paglia, on pouvait voir un homme entièrement nu (vidéo ci-dessous). Pour Paglia, il est "évident" que la prétendue "haine contre les homosexuels" existe alors qu'en réalité, les idéologues homosexuels sont plein de haine pour ceux qui les réfutent.

Paglia ajoute que la "haine contre les homosexuels" qu'il imagine, doit être "combattue".

Afin de jeter du sable dans les yeux du public, il a ensuite déclaré que la loi Zan est "mal écrite", qu'elle identifie un "problème", mais qu'elle ne contribue pas à le résoudre. Malgré le fait que cette loi criminalise la proclamation de l'Évangile, Paglia a protesté que le Concordat entre l'Italie et le Vatican n'a "rien à voir" avec elle.

Vus de l'extérieur, les commentaires de Paglia ressemblent à une attaque personnelle contre François, mais il est probable qu'ils aient été coordonnés avec François afin de brouiller les pistes.

#newsEzlemtwcet

03:36