Clicks730
fr.news
1

Parole de néo-cardinal : Croyez mes déclarations ou allez en Enfer.

Le néo-cardinal de Rabat, Cristóbal López, a déclaré à Abc.es le 22 septembre que François l'avait nommé à cette fonction pour le "dialogue interreligieux" et l'immigration de masse [pas pour des raisons surnaturelles].

Il est "très frappant" pour lui que Venise, Milan, Paris n'aient pas de cardinal tandis que "Rabat en a". Il conclut que le groupe de cardinaux le plus récent est "très missionnaire" [bien qu'il n'y ait aucune preuve d'activité missionnaire dans l'archidiocèse de Rabat].

López mène une amère campagne en faveur d'une immigration massive dans ce qu'il appelle "l'Europe chrétienne". Né en Espagne, López a quitté l'Europe en 1984.

Il ment en prétendant que l'Europe est devenue une "île inaccessible", bien qu'en 2017 plus de 800 000 personnes aient reçu un passeport de l'UE et que 2,4 millions d'immigrants y soient entrés seuls [plus de 6500 par jour]. Ceux qui ne croient pas à ses mensonges, López les menace de l'Enfer.

Il condamne le gouvernement espagnol pour avoir travaillé pour le bien de l'Espagne, qualifiant cela de "nationalisme" et se plaignant que les politiciens espagnols n'agissent pas "pour le bien de l'humanité" comme si le bien fait pour l'Espagne et celui fait pour une bien brumeuse "humanité" s'excluaient mutuellement.

À écouter López, il semble qu'une idéologie de gauche stupide soit le principal critère de François pour choisir les cardinaux.

L'interview n'a suscité qu'un seul commentaire de Juan IV : "Si nous continuons ainsi, même le Saint-Père à Rome vivra parmi les infidèles".

#newsZkweeigezj
GChevalier
Ce futur cardinal finira en enfer, selon la prédiction qu'il a faite pour les autres.