Clicks445
apvs
14

4/4 Réponse à : "MARIA VALTORTA TELLE QUE NOUS VOUS L'AVONS AFFABULÉE", par mrs Abauzit et Von Hazel

"MARIA VALTORTA TELLE QUE NOUS VOUS L'AVONS AFFABULÉE", par mrs Abauzit et Von Hazel

Réponse à cette vidéo, à partir de 1h15min.
youtu.be/dI_xS6bPFYU

Suite de 3/ Réponse à : "MARIA VALTORTA TELLE QUE NOUS VOUS L'AVONS A…

CALOMNIE SUIVANTE :

Ces messieurs se font un curage de dents théologique avec ce qui suit :

" Tous le monde pense que la Rédemption s'acheva lors de mon dernier soupir. Non, tel ne fut pas le cas, la Mère acheva la Rédemption en y ajoutant sa triple torture, afin de racheter la triple concupiscence."

HORREUR !!! BLASPHÈME !!! ATTEINTE AU FAIT QUE LE CHRIST SOIT L'UNIQUE REDEMPTEUR DU MONDE !!!

Du foin ! Ecoutons saint Paul nous le confirmer :
" Je me réjouis dans mes souffrances pour vous, et je complète en ma chair ce qui manque aux souffrances du Christ pour son corps qui est l'Eglise."
( Colossiens 1,24 )
Pourquoi messieurs, avoir en horreur la vrai théologie, telle qu'elle nous a été transmise par les apôtres ?

Oui, en tant que seul et unique Rédempteur, le Christ aurait pu se passer de l'aide des êtres humains offrant leurs souffrances en expiation pour le monde. Tel ne fut pas le cas, et contrairement à ce qu'affirment les protestants, Il désira associer en tout premier sa Mère à l'œuvre de la Rédemption.

MAIS CETTE AIDE, DONT IL VEUT AVOIR BESOIN, VIENT EN RÉALITÉ INTÉGRALEMENT DE LUI-MÊME,

PUISQU'IL AVAIT SAUVÉ ET PRÉSERVÉ PAR AVANCE DANS SON SANG SA SAINTE MÈRE IMMACULÉE, de sorte que ce qui nous vient de Marie nous vient en fait DE JÉSUS NOTRE SEIGNEUR !


Et c'est ce qui fait dire sans crainte à la Sainte Église, dans une hymne des jours pascals :

Toi qui as enfanté la Source de Vie, Ô Vierge Marie, tu as délivré Adam du péché. Par toi, les larmes d'Ève furent changées en joie, car Il a fait couler sur elle les sources de Vie, l'Homme-Dieu qui s'est incarné dans ton sein.

( au passage : votre débat sur le titre "Le poème de l'Homme-Dieu", c'est du flan ! )

Et encore ceci :


" Toi, Marie, par qui nous vient la Résurrection, Ô toute digne de louange, retire de l'abîme de leurs fautes tous ceux qui se fient en toi ; car tu as sauvé ceux qui étaient soumis au péché, Ô toi qui enfanta le Salut ; Vierge avant l'enfantement, Vierge, tu as enfanté, et Vierge tu demeures. "

Guillaume et sa bande doivent d'urgence revenir sur les bancs du catéchisme pour y être rectifiés. Ou bien : LIRE MARIA VALTORA ( encore plus simple ).

ENSUITE : AÏE AÏE AÏE ! UNE HÉRÉSIE TELLEMENT DOULOUREUSE, BLASPHEMATOIRE, QU'ON AURAIT HONTE MÊME DE L'ÉVOQUER. ET BIEN ÉVOQUONS LÀ !

De quoi s'agit-il ? Bien entendu ( les calomnies sont extrêmement prévisibles), il s'agit de la bouffonnerie salace de basse fosse, qui OSE bien déformer un passage connu de l'œuvre, pour insinuer que Jésus y serait décrit comme..... HOMOSEXUEL, AVEC JEAN COMME PARTENAIRE !

Vu comme cela, bien sûr, c'est intolérable : MAIS C'EST CETTE MÉDISANCE SALACE QUI EST INTOLÉRABLE, ABOMINABLE, INEXCUSABLE !!!


J'ai déjà consacré un post, pour répondre à l'ordure qui a pondu cet œuf pourri de l'enfer.

EN RÉALITÉ : CE PASSAGE EST DONNÉ POUR LES PETITS ENFANTS, POUR LES COEURS PURS, POUR PRESERVER LEUR CANDEUR. Et je tremble à l'idée que des vicieux puissent lire un tel passage du ciel. Quoi qu'un vicieux puisse se convertir à la vue de tant d'innocence. Mais pas un orgueilleux, malheureusement.

Pour le comprendre, il eut fallut lire toute l'œuvre, et voir ainsi comment saint Jean était toujours un petit enfant, tout ennamouré de son Seigneur, et quel rapport privilégié, QUEL COMPRÉHENSION DU VÉRITABLE AMOUR PUR ils avaient l'un avec l'autre, tant il est vrai que seuls les cœurs purs se comprennent intimement entre eux.

Dans ce passage, le Christ a fait vivre à ses apôtres une véritable retraite spirituelle, dans des grottes, en hermites, jeûnant plus modestement que Lui au désert, mais tout de même.

C'est la fin de la retraite, et Jésus réveille un à un ses apôtres pour qu'ils se préparent à partir. Saint Jean a un véritable transport d'amour qui submerge son cœur de tout-petit, bien plus proche de son divin Maître que ne le sont encore les autres apôtres.

Et cette scène de tendre retrouvaille entre Jésus et Jean, seuls pour quelques instants, partageant le secret de leur communion spirituelle si intense, est interprétée, à coup de honteuses déformations et omissions, comme une scène graveleuse, par.... un "petit branleur", pardonnez-moi ce terme, qui glisse comme une limace devant cette scène qui n'était pas faite pour ses yeux de pervers dégoûtant.

Honte, trois fois honte aux colporteurs de ce genre d'œuf pourri, qui ne pourra se dédommager qu'en enfer ( là d'où cela vient ) ou en purgatoire. Ceci est un avertissement bien réel pour nos deux zouaves !

"HORREUR ! ABOMINABLE ! EPOUVANTABLE ! "
Voilà comment s' égosillent nos deux compères pour accabler si possible l'oeuvre de MV, avec des mines outrées qui me font très désagréablement penser aux pharisiens déchirant leurs vêtements en des gestes étudiés, criant au blasphème après l'Agneau innocent, le Dieu fait homme bafoué par ses créatures et livré à leur haine destructrice satanique.

Il faudrait des preuves, messieurs ! Et en fait de preuves, vous n'en avez pas UNE seule qui corrobore vos accusations gravissimes et gratuites.

Mr Von Hazel : vous n'arrivez même pas À LIRE convenablement ! Comment pouvez-vous parler de ce que vous n'avez même pas réussi À LIRE ? C'EST SCANDALEUX !

PROPENTION DE L'OEUVRE À PARLER DU SEXUEL
Alors, plutôt que d'aller lui faire avaler sa cravate ( et son chapeau) - ce qui n'amenerait pas à grand chose - pour lui faire rendre gorge pour ce faux témoignage, je préfère ici laisser la parole à notre ami François-Michel Debroise, qui rétablit la vérité en toute clarté :

2 – des pages scabreuses aptes à troubler les pensionnats de jeunes filles et les couvents de religieuses. Cet avis suranné trouve son origine dans les confessions (pudiques) d’une courtisane racontant son chemin de rédemption[9] ; ainsi que dans une scène où Jésus comparaît devant Hérode Antipas qui le questionne et espère de lui un miracle selon l’Évangile[10]. À noter que les censeurs attribuent la scène par erreur à une comparution devant Pilate.

3 – "Au milieu d’un si grand étalage de connaissances théologiques (sic), écrivent-ils, on peut cueillir quelques… perles qui ne brillent certes pas par leur orthodoxie catholique" et de citer "Ici et là s’exprime, au sujet du péché d’Adam et Ève, une opinion plutôt extravagante et inexacte". On aurait aimé plus de précisions.

Enquête faite, l'œuvre de Maria Valtorta affirmerait "que la tentation d'Ève a d'abord été un éveil sensuel de sa chair, qu'elle a commencé le péché toute seule et l'a achevé avec son compagnon. L'Écriture n'en dirait rien".

Malheureusement pour les censeurs, Maria Valtorta ne fait qu'exprimer ce que dira presqu'intégralement, un demi-siècle plus part, le Catéchisme de l'Église catholique sur la concupiscence et son origine (
CEC § 2514 et 2515). Au jeu de l’orthodoxie, tel est pris qui croyait prendre.

JESUS ET MARIE SERAIENT SOUMIS AU PÉCHÉ ET À LA TENTATION


La tentation n'est pas un péché, pauvre taré, impubert de la pensée ! ET VOUS N'AVEZ JAMAIS ENTENDU DIRE QUE LE CHRIST FUT TENTÉ AU DESERT ? SI LUI, FUT TENTÉ, POURQUOI PAS AUSSI SA MÈRE, SANS JAMAIS SUCCOMBER ?

Quant au péché auquel Marie est censé être soumise, ça ne vous ferait rien de LIRE, fainéants, paresseux ! Pauvre de vous.

> Je n'ai jamais rien vu de plus grand, de plus absolu, que ces adorations de Marie pour le Verbe de Dieu qui est son Fils, mais dont elle se rappelle toujours qu'il est Dieu. Aucune des créatures, guéries ou converties par Jésus, que je vois adorer leur Sauveur, pas même les plus ardentes, pas même celles qui sans le remarquer sont théâtrales dans l'impétuosité de leur amour, n'a quelque chose qui ressemble à cela. Elles aiment totalement, mais toujours en créatures auxquelles il manque quelque chose pour être parfaites. Marie aime, j'ose le dire, divinement. Elle aime plus qu'une créature. Oh ! Elle est vraiment la fille de Dieu exempte de faute ! C'est pour cela qu'elle peut aimer ainsi !... Et je pense à ce qu'a perdu l'homme avec le Péché d'origine... Je pense à ce que nous a volé Satan en entraînant les Premiers Parents. Il nous a enlevé ce pouvoir d'aimer Dieu comme l'a aimé Marie... Il nous a enlevé le pouvoir d'aimer comme il faut.

Il y a une foule nombreuse d'autres passages sublimes parlant de Marie dans MV, souvent par la bouche même de Jésus. Mais pour vous, paresseux, infatigables menteurs et calomniateurs sans scrupule, il n'y aura que celui-là. Les autres, vous les chercherez vous-mêmes.

Ce que bavent nos 2 larrons est comparable au faux rapport de Jacomet, qui interrogeait Bernadette Soubirous, en changeant au fur et à mesure ce qu'elle lui avait dit.

SELON MV, IL EXISTERAIT PLUSIEURS VRAIES RELIGIONS RÉVÉLÉES :


C'est du "Jacomet" à l'état pur, C'EST L'INVERSE de ce qui est dit dans l'oeuvre. Les autres "religions" y sont déclarées IMPURES. Voilà ce qui y est dit :

Le Père Éternel [2] dit :

"Je continue à te parler, à toi, ô homme
[3], et à tous ceux qui, comme toi, sont des adorateurs d’idoles mensongères.

Il n’est nul besoin d’avoir un Olympe comme les païens de l’Antiquité pour être idolâtre. Il n’est nul besoin d’avoir des fétiches comme les tribus sauvages pour être idolâtre. Vous l’êtes, vous aussi, et de l’idolâtrie la plus ignominieuse, vous qui adorez ce qui n’est pas vrai, qui rendez un culte qui n’est que le culte de Satan, qui adorez l’Être des ténèbres parce que vous refusez d’incliner votre tête pervertie et votre cœur, qui l’est encore plus, devant celui qui fut l’inspirateur et la lumière surnaturelle de milliards d’hommes
[4] qui, pourtant, ont également fait partie des grands de la Terre, de cette grandeur véritable qui est celle du génie et du cœur. Eux, ils ont trouvé dans cette lumière et dans cet inspirateur le levier de leur élévation, le réconfort de leur vie et la joie de leur éternité; d’ailleurs, en dépit de sa constante évolution, le monde les considère avec admiration et regrette de ne plus posséder cette foi qui a fait de ces hommes des grands sur cette terre et au-delà.

Quant à vous, l’essence de votre âme n’est nourrie ni de vraie foi, ni de la connaissance de ces vérités éternelles qui font la vie de l’esprit. Vous, vous avez commis envers vous-mêmes le crime de refuser d’accorder, à l’âme créée par Dieu, la connaissance de la Loi et de la doctrine données par Dieu. Vous traitez la religion de superstition et vous qualifiez les formes qu’elle prend d’inutiles. Vous vous estimez supérieurs même à ces grands hommes ( TEL S.S. LE PAPE PIE XII ! ndt ) que, d’après vous, l’on ne peut absoudre de la faute de s’être abaissés au niveau d’une bonne femme ignorante pour avoir respecté l’Église et obéi à la religion, qui n’est rien d’autre que la substance de ma Loi et de l’enseignement de mon Fils: un culte véritable rendu à un vrai Dieu dont les manifestations sont indéniables et certaines. Toutes : du Sinaï au Calvaire, du Sépulcre ouvert par la force divine aux milliers de miracles qui, au cours des siècles, ont inscrit dans le temps les gloires de Dieu et la vérité de son Être comme des paroles de feu — d’un feu qui ne s’éteint pas —, ou d’or fondu — d’or qui ne se ternit pas.

Or, comme des fous qui jettent à la mer de superbes joyaux pour recueillir précieusement des cailloux ou qui repoussent de saines nourritures pour s’emplir la bouche d’ordures, vous remplacez la religion de Dieu, que vous refusez sous prétexte que vous la trouvez indignes de vous — pseudo-surhommes à l’esprit devenu démoniaque, au cœur corrompu, à l’esprit vendu, vous qui êtes à votre tour des idoles aux pieds d’argile
[5] —, vous remplacez la religion que vous refusez pour accueillir le culte démoniaque de l’Ennemi de Dieu, et vous en devenez ministres ou prosélytes.

Haut de page

30> Les voilà, ceux qui critiquent mon culte, jugent mon Église, accusent mes ministres et se moquent de mes fidèles ! Ils ne voient dans le culte, dans l’Église, dans les prêtres, dans les fidèles, qu’un objet de dénigrement et un moyen d’avilissement. Et puis, eux qui prétendent que l’homme n’a besoin ni de culte ni de prêtres, ni de cérémonies pour correspondre avec Dieu, les voilà qui se créent un propre culte ténébreux, occulte, chargé de tout un cérémonial secret qui ne soutient même pas la comparaison avec le mien, qui est clair, lumineux. Ils s’en établissent des ministres, des hommes corrompus et dévoyés autant qu'eux sinon plus, en qui ils croient avec une foi aveugle, et ils prennent les bouffonneries de ces possédés de Satan pour des voix ou des manifestations de Dieu. Ils deviennent prosélytes (et bien pratiquants !) de cette obscène parodie de culte, de ce mensonge sacrilège[6].

Les voilà, les voilà ceux qui remplacent le Dieu saint, le Sauveur éternel, par l’Être et les êtres de l’enfer ! Devant eux, ils baissent la tête et courbent le dos jusqu’à terre, eux qui considèrent comme indignes d’un homme de s’incliner devant un véritable autel sur lequel ma gloire triomphe, où la miséricorde de mon Fils resplendit, dont l’amour vivifiant de l’Esprit s’écoule. La vie et la grâce y jaillissent d’un tabernacle et d’un confessionnal, non pas parce qu’un homme, fait tout comme vous de matière mais rendu dépositaire du pouvoir divin du sacerdoce, vous donne une petite hostie de pain sans levain ou prononce une formule faite de mots humains, mais parce que ce petit morceau de pain est mon Fils, vivant et vrai comme il l’est au ciel à ma droite avec son Corps et son Sang, son Âme et sa Divinité; et ces mots font pleuvoir son sang - qui a souffert d’avoir été versé pour tant d’entre vous, qui le méprisez de manière sacrilège -, comme il pleuvait du haut de sa croix sur laquelle mon amour pour vous l’avait cloué.

Mais ne réfléchissez-vous donc pas à votre incohérence, vous, les pseudo-surhommes, faits de boue putride qu’aucune lumière ne vient élever ? Vous rejetez Dieu et vous adorez les idoles d’un culte obscène et démoniaque. Vous prétendez vénérer le Christ et croire en lui, puis vous fuyez de son Église catholique, apostolique et romaine; vous mettez une croix là où vous appelez l’Ennemi de la croix et du saint Crucifié
[7]. C’est comme si vous crachiez sur cette croix ce que vous régurgitez de l’intérieur.

( Je vous laisse apprécier la "place" que Dieu le Père donne aux "autres religions soit-disant révélées" !! )

Haut de page

31> D’ailleurs, que voyez-vous de grand chez vos prêtres de farce ? Sur la foule des miens, nombreux sont ceux à qui vous pouvez faire des reproches. Mais qu’en est-il des vôtres ? Lequel est "saint" ? Ils mènent une vie luxurieuse, ils font la fête, ils sont menteurs, les meilleurs sont orgueilleux, les pires, délinquants et féroces. Il n’y a rien de mieux chez les vôtres. D’ailleurs, vous ne pourriez en avoir de meilleurs, car s’ils étaient honnêtes, chastes, sincères, mortifiés et humbles, ce seraient des "saints ", autrement dit des fils de Dieu, et Satan ne pourrait les posséder pour les dévoyer et pour vous dévoyer par leur entremise.

Je laisse nos deux compères apprécier cette dénonciation foudroyante des "messes biscottes" ! S'ils pensaient être les seuls à oser le faire, QU'ILS SE DÉTROMPENT !

Après avoir passé tant d’années à prétendre être des "instruments" dans la main de Dieu, ont-ils amélioré leur nature ? Non. Ils restent ce qu’ils étaient, si encore ils n’empirent pas. Or ne savez-vous pas que le contact de Dieu est une métamorphose continuelle qui transforme l’homme en ange ? Quel bon conseil, confirmé ensuite par les faits, vous ont-ils jamais donné ? Aucun. Sur le même sujet, ils disent à l’un et à l’autre des choses différentes, car ils sont l’attrape-nigaud de Satan et parce que moi, la Puissance suprême, je confonds leurs idées de ténèbres par la splendeur insoutenable de ma lumière qu’ils ne peuvent supporter. C’est pour mes enfants seulement que cette lumière est joie et guide. Cette lumière au cœur, ils survolent les temps futurs, non en vertu d’un pouvoir personnel mais par son pouvoir. Ils voient avec les yeux de l’esprit, ils entendent avec les oreilles de l’esprit, ce qui est le secret de Dieu, l’avenir de l’homme; ils disent en mon nom ce que l’Esprit leur met sur les lèvres, des lèvres purifiées par l’amour et sanctifiées par la souffrance.

Quant aux devins, aux astrologues, aux savants et aux docteurs du satanisme que mon Fils condamne, je les couvre d’une double et même triple condamnation : en effet votre religion satanique, qui se camoufle sous des noms pompeux mais n’est rien d’autre que du satanisme, est péché contre moi, le Seigneur du ciel et de la terre devant qui il n’y a pas d’autre Dieu; elle est offense au Fils, Sauveur de l’homme abîmé par Satan; elle est offense à l’Esprit Saint par votre négation de la Vérité connue. Sachez donc que je tourne en folie votre science occulte et que je prépare les rigueurs d’un avenir éternel pour vous, qui n’avez pas voulu le ciel mais l’enfer pour royaume et qui avez voulu prendre Satan, et non Dieu, pour grand-prêtre, roi et père".

Voilà voilà. Messieurs Abauzit et Von Hazel, ça va toujours ? Vous maintenez toujours vos accusations diffamatoires ? Parce que LÀ, DES PREUVES, VOUS EN AVEZ. Mais j'oubliais : des preuves de l'innocence de l'œuvre, vous n'en avez cure, ce qu'il vous faut, c'est accuser lâchement. Bande de nazes. C'est une bonne douche froide qu'il vous faudrait pour vous réveiller un peu, ça vous éclaircirait les idées et le regard.

Conclusion :
TOUT, et non pas simplement une partie, TOUT CE QUE DISENT MR ABAUZIT ET MR Guillaume EST FAUX, mal renseigné, calomnieux, diffamatoire, sans fondement, et ne mérite pas un seul instant d'attention.

Je ne m'arrête pas longtemps sur le "bouquet final", un feu d'artifice de flatulence insoutenable, qui fera peut-être l'objet d'un autre post :

PSEUDO HÉRÉSIES SUR
LA TRINITÉ ( 0 ! )
SUR LA VISION BEATIFIQUE ( 0 ! )
SUR LA NATURE DE LA PRÊTRISE ( 0 ! )
SUR LES PAROLES CONSECRATOIRES ( 0 ! )
CONCERNANT LE SALUT ( 0 ! )
SUR LA NATURE DE L'EGLISE ( 0 ! )

En fait, pour nos 2 lascards :
Quel que soit la nature de l'enseignement ( excellent ), DU MOMENT QUE C'EST DANS MV, C'EST UNE HÉRÉSIE :))))) LOL !

Même si c'est parfaitement lumineux et exact, DU MOMENT que c'est dans MV, cela devient une hérésie ! LOL :))))))))

Leur "contribution" mérite bien comme titre : "MARIA VALTORTA TELLE QUE NOUS VOUS L'AVONS AFFABULÉE ", et la condamnation revient comme un boomerang sur les calomniateurs.

Je lance un défi à mrs Abauzit et Von Hazel :
de faux témoins qu'ils sont actuellement du Christ, qui a inspiré Maria Valtorta sans l'ombre d'un doute , DEVENIR DE VRAIS TÉMOINS.

Mais cela serait tellement miraculeux, que si cela se réalisait, il faudrait penser à mettre un EX VOTO dans la chambre de l'humble Maria Valtorta, pour en remercier le Ciel.

PS : parmis les éminents zelateurs de MV, outre le père Guy Pages, on compte les pères chartreux de la Grande Chartreuse, qui loin du tumulte d'internet, du "saint office" et du monde, contemplent l'Invisible avec un fervent amour, et à qui on ne peut pas "en compter", car ils se réservent entièrement à l'étude de la Parole de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Paix dans le Saint Nom de Jésus à tous ceux qui ont lu mes posts avec bonne volonté +
profides shares this
3
apvs
RÉPONSE AUX AFFABULATEURS : RAPPORT ENTRE SAINT JEAN ET LE CHRIST DANS…
( ... )
"- Que sais-tu de plus que les autres ?"
( demande Jésus à Jean qui s'est réveillé, afin que celui-ci puisse en parler, pour notre édification )

Réponse de saint Jean :
" – Ce que le Seigneur m’a dit dans cette grotte.

Tu vois, je ne suis jamais venu te trouver ( durant cette retraite)
et je suppose que mes …More
RÉPONSE AUX AFFABULATEURS : RAPPORT ENTRE SAINT JEAN ET LE CHRIST DANS…
( ... )
"- Que sais-tu de plus que les autres ?"
( demande Jésus à Jean qui s'est réveillé, afin que celui-ci puisse en parler, pour notre édification )

Réponse de saint Jean :
" – Ce que le Seigneur m’a dit dans cette grotte.

Tu vois, je ne suis jamais venu te trouver ( durant cette retraite)
et je suppose que mes compagnons t’auront dit que c’était par indifférence et orgueil. Mais ce qu’ils pensent ne m’intéresse guère. Je sais que tu connais la vérité."

note :
C'EST DONC CELA, L'ABOMINABLE SECRET DE JEAN ! DE NE JAMAIS ÊTRE VENU TROUVER JÉSUS DURANT CETTE RETRAITE SPIRITUELLE ! ON COMPREND QUE LES CALOMNIATEURS L'AIENT SOIGNEUSEMENT TU !

" Je ne suis pas venu à Jésus Christ, le Fils de Dieu incarné, mais à ce que tu es au sein du Feu qu’est l’Amour éternel de la très sainte Trinité, sa nature, son essence, sa véritable essence, je suis venu à ce que tu es, toi la deuxième Personne de l’ineffable Mystère qui est Dieu et que je pénètre, car il m’a aspiré à lui, je l’ai toujours eu avec moi… Ah ! je ne saurais redire tout ce que j’ai compris dans cette grotte sombre, noire, qui est devenue pour moi pleine de lumières, dans cette froide caverne où j’ai été brûlé d’un feu invisible, mais qui est descendu au plus profond de mon être et l’a enflammé d’un doux martyre, dans cet antre silencieux qui m’a chanté des vérités célestes. Tous mes désirs, toutes mes larmes, toutes mes demandes, je les ai déversés sur ton sein divin, à toi le Verbe de Dieu.

De tout ce que j’ai pu entendre de ta part, jamais aucune parole n’a été aussi vaste que celle que tu m’as dite ici, toi le Fils de Dieu, qui es Dieu comme le Père et Dieu comme l’Esprit Saint, toi qui es le pivot de la Trinité… Ah ! je blasphème peut-être, mais c’est ce qu’il me semble, car si tu n’existais pas, toi, l’Amour venu du Père et qui retourne au Père, il manquerait l’Amour, l’Amour divin, et la Divinité ne serait plus trine, il y manquerait l’attribut le plus essentiel de Dieu : son amour ! "
France Vappereau
Magnifique! L'essentiel est dit.
Que les affabulateurs et détracteurs soient contrits, repentis et ....pardonnés par l'immense Miséricorde de l'Amour venu du Père et qui retourne au Père.

C'est cet Amour qui déborde à longueur de pages dans le poème de l'Homme-Dieu de Maria Valtorta, et que l'on retrouve si bien exprimé ensuit par St Jean dans son Evangile.
L'unité en Jésus, c'est dans Son Amour…More
Magnifique! L'essentiel est dit.
Que les affabulateurs et détracteurs soient contrits, repentis et ....pardonnés par l'immense Miséricorde de l'Amour venu du Père et qui retourne au Père.

C'est cet Amour qui déborde à longueur de pages dans le poème de l'Homme-Dieu de Maria Valtorta, et que l'on retrouve si bien exprimé ensuit par St Jean dans son Evangile.
L'unité en Jésus, c'est dans Son Amour dont on ne mesure ni la hauteur ni la largeur ni la profondeur...et sans lequel nous ne sommes rien.

Très belle défense de Maria Valtorta par apvs, il le fallait! Merci, merci, merci!
apvs
😇 😉 🤗 Merci infiniment, chère amie. Prions pour mrs Abauzit et Von Hazel : que l'Esprit-Saint les instruisent par le Don de Science, qu'Il les mettent en garde par le Don de Crainte de Dieu, qu'Il les comble de Ses Grâces par le Don de Sagesse et de Piété, qu'Il change leur coeur par le Don d'intelligence et de Conseil, qu'Il leur donne de résister aux persécutions par le Don de Force +
France Vappereau
Oui, prions pour que le Seigneur illumine les yeux de leur coeur...🙏🙏🙏🙏