Brandy Vaughan, décédée en quelques heures

L’affaire pourrait devenir monstrueuse. Comment une lançeuse d’alerte âgée de 47 ans, en pleine santé et adepte d’un mode de vie impeccable a bien pu mourir en quelques heures à son domicile, sans …More
L’affaire pourrait devenir monstrueuse. Comment une lançeuse d’alerte âgée de 47 ans, en pleine santé et adepte d’un mode de vie impeccable a bien pu mourir en quelques heures à son domicile, sans appeler le moindre secours? La thèse officielle retenue serait que son décès est consécutif à une pathologie chronique de… la vésicule biliaire ! Jusqu’à preuve du contraire, voilà une explication parfaitement stupide. Retour sur le destin d’une femme au courage et à l’engagement exceptionnel mais qui vécut une partie de sa vie comme un enfer. Bonne lecture.
« J’ai choisi le courage. J’ai choisi la compassion. J’ai choisi l’intégrité. J’ai choisi la santé. J’ai choisi l’honnêteté. Et surtout, j’ai choisi l’amour. » Brandy Vaughan
1. Mysterious death of Brandy Vaughan dedicated to exposing drug lab crim… - 2. Scandale chez Merck: une ancienne cadre, Brandy Vaughan, avoue tout - Cette femme et mère de famille… - 3. Brandy Vaughan, décédée en quelques heures - 4. The Overt and Covert Intimidation …More
Miles - Christi - English and one more user link to this post
Ludovic Denim
Catholique et Français
Il n'y a rien de nouveau; malgré un battage publicitaire énorme, le "Vioxx" s'est effectivement révélé fort dangereux; sans remonter à l'affaire de la Thalidomide (médicament européen), je me rappelle, par exemple, un nouveau somnifère mis sur le marché dans les années 1980/1990 qui poussait les gens au suicide; le médicament fut retiré du marché après de nombreux cas recensés chez les …More
Il n'y a rien de nouveau; malgré un battage publicitaire énorme, le "Vioxx" s'est effectivement révélé fort dangereux; sans remonter à l'affaire de la Thalidomide (médicament européen), je me rappelle, par exemple, un nouveau somnifère mis sur le marché dans les années 1980/1990 qui poussait les gens au suicide; le médicament fut retiré du marché après de nombreux cas recensés chez les utilisateurs. Selon moi une règle d'or de prudence et de bon sens élémentaire consiste à ne consommer un médicament qu'après une très large et même ancienne utilisation : le médicament doit avoir fait ses preuves d'efficacité et de non nuisance, et solidement... J'ai toujours considéré comme particulièrement imbécile et risqué le comportement des gens (hélas nombreux) qui exigent de leur médecin la prescription du médicament "tout-nouveau-qui-vient-de-sortir" en s'imaginant être mieux soulagés.