fr.news
1.9K

A 81 ans : François met à la retraite un évêque allemand qui a veillé à ce que les païens restent des païens

François a accepté (18 novembre) la démission de l'évêque sécularisé Lucio/Lutger Alfert, 81 ans, vicaire apostolique de Pilcomayo (43 000 catholiques, 11 prêtres, 125K km2), basé à Mariscal Estigarribia, Paraguay.

Alfert a remis sa démission en 2016 lorsqu'il a eu 75 ans. Il est arrivé au Paraguay depuis l'Allemagne en tant que missionnaire OMI en 1972. Sa tante était une religieuse au Brésil.

Dix groupes autochtones vivent à Pilcomayo, chacun ayant sa propre idée de Dieu, Alfert a déclaré à Kirche-und-Leben.de (août 2017) : " Nous ne voulons pas en faire des catholiques " [mais les évangéliques les convertiront au protestantisme].

Alfert s'intéresse aux réformes foncières et veut se battre pour que les Indiens restent païens (" pour préserver leur religion ").

La vie paroissiale est portée "par les fidèles", dit-il. "Quand je viens dans un village, je demande d'abord ce que je dois faire, au lieu de faire l'inverse".

Il se souvient qu'il est venu assister à un office religieux. "La lecture avait été faite et le sermon avait déjà été prononcé". Puis un paroissien a dit : "Notre évêque est assis là depuis un quart d'heure. Écoutons ce qu'il a à dire".

Pas étonnant que François ait gardé Alfert si longtemps en poste.

Ironie de l'histoire : Le monastère Maria Engelport, où Alfert a effectué son noviciat, a été abandonné par les Missionnaires Oblats de Marie Immaculéeen 2013 et est maintenant un monastère de rite tridentin des Sœurs de l'Institut du Christ Roi.

Image: Screenshot, #newsHkgquycnxr