Psaume 62
531K

Ils ont choisi le Christ : de l'islam à la foi catholique - Entretien sur La Nef

Jean-François Chemain, agrégé et docteur en Histoire, a enseigné dix ans en ZEP. Il nous parle ici de son nouveau livre consacré à la conversion des musulmans. La Nef – Vous avez rencontré un certain…
Psaume 62
Merci @shazam pour cet édifiant commentaire.
shazam likes this.
shazam likes this.
shazam
Avec cet extrait d’un article du 13 avril 2019,

voici un autre extrait sur un autre site (France Catholique), datant du 12 avril 2019, avec François Chemain également sur les convertis de l’islam, ou l’on apprend que

- suite à un / des choc(s) brutal (brutaux) c’est Jésus qu’il leur a répondu
- Jésus choisit de Se révéler à certains d’entre-eux
- Beaucoup témoignent de révélations intérieures
-…More
Avec cet extrait d’un article du 13 avril 2019,

voici un autre extrait sur un autre site (France Catholique), datant du 12 avril 2019, avec François Chemain également sur les convertis de l’islam, ou l’on apprend que

- suite à un / des choc(s) brutal (brutaux) c’est Jésus qu’il leur a répondu
- Jésus choisit de Se révéler à certains d’entre-eux
- Beaucoup témoignent de révélations intérieures
- ils n’ont pas rencontré une morale, une philosophie, une communauté, mais une Personne, le Christ !
- Il est en frappant de constater que l’accès à la culture intellectuelle française, ou occidentale, même laïque, a été le déclencheur de nombre de conversions.
Un converti considère que c’est le contact de Molière et Zola qui l’a ébranlé. Pourtant ce ne sont pas spécialement des auteurs « chrétiens » !
-

Article de France Catholique
www.france-catholique.fr/Les-convertis-d…

ENTRETIEN AVEC JEAN-FRANÇOIS CHEMAIN
Les convertis de l’islam rempliront nos églises
propos recueillis par Frédéric Aimard
vendredi 12 avril 2019

Après avoir enseigné l’histoire en ZEP, où il a approfondi son amour de la France et du Christ, Jean-François Chemain, publie un recueil de témoignages. Il donne la parole à d’anciens musulmans convertis à la foi catholique en France. Et pose de graves questions.
Les convertis venus de l’islam viennent de pays divers, mais les situations sont souvent les mêmes, qui les font se remettre en cause...

Jean-François Chemain :
Les convertis que j’ai rencontrés ont en effet régulièrement été confrontés à des chocs brutaux, comme la maladie, l’abandon parental ou conjugal, une grande frayeur, une agression, un deuil, qui les ont conduits au fond du trou, les acculant à crier vers Dieu… Et c’est alors Jésus qui leur a répondu !

Signe des temps, beaucoup témoignent de révélations intérieures : songes, apparitions, miracles… Y a-t-il quelque chose qui s’explique spécifiquement par la civilisation islamique dont ils viennent ?
Une jeune femme m’a confié être persuadée que c’est son éducation musulmane qui l’a prédestinée à rencontrer le Christ. Les musulmans sont plus naturellement croyants que les « post-chrétiens » que nous sommes. L’existence de Dieu est pour eux une évidence, mais Il ne s’est pas donné à eux comme Jésus. Alors ils Le cherchent inlassablement, à tel point qu’Il choisit de se révéler à certains d’entre eux.
Mahomet n’a pas fait de miracles. Cela revient souvent dans les raisons avancées pour leur passage à la foi chrétienne. En quoi est-ce déterminant ?
La personne de Jésus, telle que le Coran lui-même la donne à connaître, montre en effet que lui seul a fait des miracles. Le contraste interpelle plus d’un fidèle. Et souvent on constate que la première question qu’ils se posent entraîne la déconstruction de toute leur croyance.

La vérité pour les chrétiens n’est pas une idée mais une personne. Est-ce cela que ces nouveaux convertis nous rappellent ?
Tous les convertis que j’ai interrogés insistent sur le fait qu’ils n’ont pas rencontré une morale, une philosophie, une communauté, mais une Personne. Ils ne disent pas avoir quitté l’islam pour le christianisme, mais pour le Christ : distinction essentielle !

Vos témoins manifestent souvent une soif intellectuelle. Quel est le rôle du débat d’idées dans la conversion ?
Il est en frappant de constater que l’accès à la culture intellectuelle française, ou occidentale, même laïque, a été le déclencheur de nombre de conversions. Un converti considère que c’est le contact de Molière et Zola qui l’a ébranlé. Pourtant ce ne sont pas spécialement des auteurs « chrétiens ». Un autre note que le fait de sortir, en arrivant en France pour ses études, du petit cocon intellectuel protecteur que sa culture religieuse avait mis autour de lui, a été décisif. Notre culture laïque est à ce point issue du christianisme qu’elle prépare intellectuellement certains, c’est paradoxal, à la rencontre avec le Christ. Ou en tout cas l’espace de liberté qu’elle apporte peut faire s’effondrer les certitudes antérieures.
Psaume 62 likes this.
Jean de Roquefort and one more user like this.
Jean de Roquefort likes this.
davnogriv likes this.
avecrux.avemaria
Ça m'étonne que mes frères et sœurs en Christ ne soient pas blessés et choqués par cette phrase "L’Église ne fait à peu près rien pour évangéliser les musulmans." Il y a une gravité dans cette phrase et même une insulte. Mais bon ! Apparemment tout le monde le sait, je suppose. Eh bien continuez à chercher !
Irapuato Les ORGUEILLEUX ne serons pas les bien venu chez le père ,Pensé Y
Psaume 62
Extrait de l’Exhortation apostolique du pape saint Paul VI « Evangelii Nuntiandi » w2.vatican.va/…/hf_p-vi_exh_197… (1975) portant sur l'évangélisation.

Nécessité d’une annonce explicite

22. Et cependant cela reste toujours insuffisant, car le plus beau témoignage se révélera à la longue impuissant s’il n’est pas éclairé, justifié — ce que Pierre appelait donner “ les raisons de son espérance…More
Extrait de l’Exhortation apostolique du pape saint Paul VI « Evangelii Nuntiandi » w2.vatican.va/…/hf_p-vi_exh_197… (1975) portant sur l'évangélisation.

Nécessité d’une annonce explicite

22. Et cependant cela reste toujours insuffisant, car le plus beau témoignage se révélera à la longue impuissant s’il n’est pas éclairé, justifié — ce que Pierre appelait donner “ les raisons de son espérance ”[52] —, explicité par une annonce claire, sans équivoque, du Seigneur Jésus. La Bonne Nouvelle proclamée par le témoignage de vie devra donc être tôt ou tard proclamée par la parole de vie. Il n’y a pas d’évangélisation vraie si le nom, l’enseignement, la vie, les promesses, le Règne, le mystère de Jésus de Nazareth Fils de Dieu ne sont pas annoncés.

L’histoire de l’Eglise, depuis le discours de Pierre le matin de Pentecôte, s’entremêle et se confond avec l’histoire de cette annonce. À chaque nouvelle étape de l’histoire humaine, l’Eglise, constamment travaillée par le désir d’évangéliser, n’a qu’une hantise : qui envoyer annoncer le mystère de Jésus ? Dans quel langage annoncer ce mystère ? Comment faire pour qu’il retentisse et arrive à tous ceux qui doivent l’écouter ? Cette annonce — kérygme, prédication ou catéchèse — prend une telle place dans l’évangélisation qu’elle en est souvent devenue synonyme. Elle n’en est cependant qu’un aspect.

Marie, Etoile de l’évangélisation

82. Tel est le voeu que Nous nous réjouissons de déposer entre les mains et dans le coeur de la Très Sainte Vierge Marie, l’Immaculée, en ce jour qui lui est spécialement consacré, au dixième anniversaire de la clôture du Concile Vatican II. Au matin de la Pentecôte, elle a présidé dans la prière au début de l’évangélisation sous l’action de l’Esprit Saint : qu’elle soit l’Etoile de l’évangélisation toujours renouvelée que l’Eglise, docile au mandat de son Seigneur, doit promouvoir et accomplir, surtout en ces temps à la fois difficiles et pleins d’espoir !
Vidi Aquam likes this.