Audio à télécharger : "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

PREMIER VENDREDI DU MOIS (dévotion réparatrice au SACRÉ-CŒUR de JÉSUS) :
« Je... me donne et consacre
au Sacré-Cœur de Notre-Seigneur Jésus-Christ ;
ma personne et ma vie,
mes actions, peines et souffrances,
pour ne plus vouloir me servir
d’aucune partie de mon être,
que pour l’aimer, honorer, glorifier ;
c’est ici ma volonté …
More
Audio à télécharger : "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

PREMIER VENDREDI DU MOIS (dévotion réparatrice au SACRÉ-CŒUR de JÉSUS) :
« Je... me donne et consacre
au Sacré-Cœur de Notre-Seigneur Jésus-Christ ;
ma personne et ma vie,
mes actions, peines et souffrances,
pour ne plus vouloir me servir
d’aucune partie de mon être,
que pour l’aimer, honorer, glorifier ;
c’est ici ma volonté irrévocable
que d’être tout à Lui
et faire tout pour son amour,
en renonçant de tout mon cœur
à tout ce qui Lui pourrait déplaire.
Je vous prends donc, ô Sacré-Cœur,
pour l’unique objet de mon amour,
le protecteur de ma vie,
l’assurance de mon salut,
le remède de ma fragilité,
le réparateur de tous les défauts de ma vie
et mon asile assuré à l’heure de ma mort ;
soyez donc, Cœur de bonté,
ma justification envers Dieu
et détournez de moi les traits de sa juste colère ;
ô Cœur d’amour,
je mets toute ma confiance en Vous ;
car je crains tout de ma malice,
mais j’espère tout de votre bonté.
Consumez donc en moi
tout ce qui Vous désagrée
et qui Vous peut résister ;
imprimez-vous Vous-même
si avant dans mon cœur,
que jamais, je ne Vous puisse oublier,
ni être séparé de Vous que je conjure,
par toutes vos bontés,
que mon nom soit écrit en Vous,
puisque je veux vivre et mourir
en qualité de votre esclave.
Ainsi soit-il. »

montfortajpm.blogspot.com/…/sommaire-des-ca…
(Sainte Marguerite-Marie)

ACTE DE RÉPARATION AU SACRÉ-CŒUR (Pie XI)
montfortajpm.blogspot.com/p/premiers-vendre…

Très doux Jésus, vous avez répandu sur les hommes les bienfaits de votre charité,
et leur ingratitude n’y répond que par l’oubli, le délaissement, le mépris.
Nous voici donc prosternés devant votre autel,
animés du désir de réparer, par un hommage spécial, leur coupable indifférence
et les outrages dont, de toutes parts, ils accablent votre Cœur très aimant.

Cependant, nous souvenant que nous-mêmes,
nous nous sommes dans le passé rendus coupables d’une si indigne conduite,
et pénétrés d'une profonde douleur,
nous implorons d’abord pour nous-même votre miséricorde.
Nous sommes prêts à réparer, par une expiation volontaire,
les fautes que nous avons commises,
tout prêts aussi à expier pour ceux qui,
égarés hors de la voie du salut, s’obstinent dans leur infidélité,
refusant de vous suivre, vous, leur Pasteur et leur Chef,
ou, secouant le joug si doux de votre loi,
foulent aux pieds les promesses de leur baptême.

Nous voudrions expier pour tant de fautes lamentables,
réparer pour chacune d’elles :
désordres de la conduite, indécence des modes,
scandales corrupteurs des âmes innocentes,
profanations des dimanches et des fêtes,
blasphèmes exécrables contre vous et contre vos Saints,
insultes à votre Vicaire et à vos prêtres,
abandon et violations odieusement sacrilèges du divin sacrement de votre amour,
péchés publics enfin des nations
qui se révoltent contre les droits et l’autorité de votre Église.

Que ne pouvons-nous effacer de notre propre sang tant d’offenses !
Du moins, pour réparer votre honneur outragé,
nous vous présentons cette même satisfaction
que vous avez offerte à votre Père sur la Croix
et dont vous renouvelez l’offrande, chaque jour, sur l’autel ;
nous vous la présentons, accompagnée de toutes les satisfactions
de la Très Sainte Vierge votre Mère, des Saints, des chrétiens fidèles.
Nous vous promettons, de tout notre cœur,
autant qu’il dépend de nous et avec le secours de votre grâce,
de réparer nos fautes passées,
celles de notre prochain,
l’indifférence à l’égard d’un si grand amour,
par la fermeté de notre foi,
la pureté de notre vie,
la docilité parfaite aux préceptes de l’Évangile,
à celui surtout de la charité.
Nous vous promettons aussi de faire tous nos efforts
pour vous épargner de nouvelles offenses
et pour entraîner à votre suite le plus d’âmes possible.

Agréez, nous vous en supplions, ô très bon Jésus,
par l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie Réparatrice,
cet hommage spontané d’expiation ;
gardez-nous, jusqu’à la mort,
inébranlablement fidèles à notre devoir et à votre service,
accordez-nous ce don précieux de la persévérance
qui nous conduise tous enfin à la patrie
où, avec le Père et le Saint-Esprit,
vous régnez, Dieu, dans les siècles des siècles.
Ainsi soit-il.

* * *
Les TROIS AVE MARIA du matin & du soir
en l’honneur de la Puissance, de la Sagesse et de la Miséricorde de Marie,
avec cette invocation à la fin :

- le matin : « Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant ce jour. »
- le soir : « Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant cette nuit.»

Je vous salue, Marie,
Pleine de grâce,
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.


« Oh ! quelle sainte pratique de piété !
c’est un moyen très efficace d’assurer votre salut. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

* Le ROSAIRE : MÉTHODE & EXPLICATION en CANTIQUE par St Louis-Marie Grignion de Montfort (PDF illustré de 12 pages)