FAURE ERIC
FAURE ERIC

Le Grand Monarque : chronique d'une imposture prophétique (PARTIE 2)

@Maurice d'Elbée
Salut Maurice, cette histoire d’un grand monarque et d’un saint pape ne tenait déjà pas la route juste avant l’Apostasie de Rome, comment voulez- vous que cette histoire qui n’a ni queue, ni tête, si ce n’est la queue et la tête du Diable, puisse tenir la route dans un avenir proche ou lointain ? En effet, Barthélémy Holzhauzer nous a raconté toutes sortes de bêtises en nous …More
@Maurice d'Elbée
Salut Maurice, cette histoire d’un grand monarque et d’un saint pape ne tenait déjà pas la route juste avant l’Apostasie de Rome, comment voulez- vous que cette histoire qui n’a ni queue, ni tête, si ce n’est la queue et la tête du Diable, puisse tenir la route dans un avenir proche ou lointain ? En effet, Barthélémy Holzhauzer nous a raconté toutes sortes de bêtises en nous racontant que juste avant la grande Apostasie des derniers temps, « les catholiques vivront à l’ombre des ailes du Monarque puissant », que « Dieu réjouira son Eglise par la prospérité la plus grande » en suscitant ce Monarque ( semblable à Charlemagne ) , qui viendra comme envoyé de Dieu , détruira les républiques de fond en comble », « soumettra tout son pouvoir et emploiera son zèle pour la vraie Eglise du Christ » (p.184), qui brisera même l’empire des turcs ou l’islam , jusqu’à régner en Occident mais aussi en Orient. Au cours de ce règne, « toutes les nations viendront et adoreront le Seigneur leur Dieu dans la vraie Foi catholique et romaine » (P.184) rien que ces choses annoncées pour la période précédant la Grande Apostasie, étaient délirantes, car comment expliquer après cette victoire complète de la sainte Eglise sur les républiques sataniques ( dont la République en France !!! ) et sur les fausses religions ou ennemis de l’Eglise, que la Grande Apostasie ait pu s’installer juste après un règne du Grand monarque aussi prospère pour l’Eglise ? Cela n’était déjà pas bien cohérent et relevait de l’imagination ou du rêve (le démon aime faire rêver les gens, il entre toujours par la porte de l’imagination, pour faire son travail de sape !), mais imaginer un règne du grand monarque et du saint pape dans un avenir proche et même lointain, alors que nous vivons actuellement la Grande Apostasie prophétisée par le Christ et l’Apôtre Paul, et racontée un peu partout dans la Bible, c’est encore plus insensé. Dans une Europe paganisée comme la nôtre, ouverte à l’islam notamment et à bien des peuples étrangers hostiles à la vraie Foi, complètement pilotés par le judaïsme qui tient en main la direction du Vatican et de l’Union Européenne, il ne faut surtout pas attendre le règne d’un grand monarque guerrier du genre de Charlemagne qui viendrait défendre la véritable Eglise catholique ou un quelconque vrai pape. Il faut s’attendre bien plutôt au règne du grand antéchrist, ou second fils de perdition dans l’ordre chronologique (le premier fils de perdition dans l’ordre chronologique étant Wojtyla, l’antipape Jean Paul II, « l’homme de péché » dans II Thessaloniciens ), dont les derniers antipapes ont été les avant-coureurs.

En effet, tout ce que les Saintes Ecritures nous laissent maintenant espérer c’est le retour d’Enoch et d’Elie, ou l’avènement des deux témoins (Apo. Chapitre XI, le retour d’Elie qui n’est pas mort, est toujours en vie et va revenir = le retour de Paul VI qui n’est pas mort, est toujours en vie, et va revenir ), qui certes viendront mettre fin à l’éclipse de l’Eglise, en confondant d’autorité l’église wojtylienne ou la fausse Eglise dirigée actuellement par Bergoglio et la Synagogue de Satan ( ou le judaïsme le plus farouchement hostile au christianisme ), mais qui après avoir accompli la mission qui leur a été assignée par N.S. Jésus-Christ, seront mis à mort ! Il s’en suivra une persécution alors sanglante de tous les vrais chrétiens voulant suivre Enoch et Elie, qui rappellera par son aspect sanguinaire, celle sous Antiochus IV ou sous Néron ! Cette mise à mort faite par la bête montant de la mer, c’est-à-dire l’Europe paganisée, entrainera la sainte Colère de Dieu, c’est-à-dire la destruction de l’Europe par une troisième guerre mondiale, suivie d’un grand cataclysme planétaire qui exterminera tous les survivants de cette guerre, et mettra fin à l’histoire de l’humanité ou du monde. Notre Dame de la Salette ne parle pas dans son secret d’un règne magnifique qui émanerait d’un grand monarque guerrier du genre de Charlemagne, venant soutenir un saint pape, tout simplement parce que cette histoire d’un grand monarque guerrier collaborant avec un saint pape est pour Elle, d’origine satanique.

Pour le reste, comprenez que ces prophéties annonçant le règne d’un grand monarque et d’un saint pape ne peuvent pas venir du XII ème siècle, c’est radicalement impossible, comme je l’ai dit dans cette vidéo. Ceux qui les ont datés comme venant du XIIème siècle ou même du XIIIème siècle, les ont mal datées, parce qu’ils n’entendent rien en histoire des idées concernant les notions de « grand monarque » et de « pastor angelicus ». Il suffit d’étudier quelques bons ouvrages de médiévistes spécialisés sur ces notions, d’interroger dans ce domaine les milieux universitaires, pour se rendre compte de ce genre de supercherie ! Vous voyiez bien le flou dans lequel s’inscrivent ces prétendues « prophéties » : tout y est volontairement obscurci, on vous cache les textes d’origine, comme pour vous empêcher d’en vérifier le contenu ou la traduction, ou on les attribue faussement à des saints comme saint Thomas d’Aquin, à des bienheureux comme Bernard de Bustis, etc. En ce qui concerne par exemple les prédictions dites du Bx Bernard de Bustis, que j’ai analysées dans mon livre le pape martyr de la fin des temps de 1999, il s’avère que ces prédictions sont en réalité un résumé de l’Oraculum Cyrilli (l’oracle de saint Cyrille), apocalypse rédigée au XIIIème siècle, ne viennent pas du tout du bx Bernard de Bustis. On a rajouté dans ce résumé de l’Oraculum Cyrilli, cette histoire d’un grand monarque et d’un saint pape qui ne se trouve pas dans l’Oracle de saint Cyrille. Ce résumé a été trouvé dans les livres qui appartenaient au Bx Bernard de Bustis, mais n’était pas signé de lui, rien n’indiquant qu’il en est l’auteur, c’est un peu comme si on trouvait chez moi, un résumé de la pensée d’un philosophe fait de ma main, en m’en attribuant la paternité, alors que ce texte venait tout simplement de mes cours de philosophie. Et bien ce texte ayant été trouvé chez le Bx heureux Bernard de Bustis, on lui en a attribué la paternité. Peut-être que ce texte venait effectivement de sa main, (quoi qu’on n’en sait rien, il n’y a pas eu que je sache d’expertise), mais peut être aussi, que le Bx Bernard de Bustis avait recopié ici des idées, sans nécessairement les partager. C’est comme ça que procède la subversion dans le domaine prophétique, et ce n’est ici qu’un exemple parmi tant d’autres. Pour enjoliver des « prédictions », faire croire à leur contenu, les gens qui y croyaient, étaient portés à les attribuer à des saints ou à des bienheureux, et cela arrangeait ce beau monde, de ne pas en vérifier la source ! On est dans un domaine où la manipulation est considérable, et c’est d’une banalité que de le rappeler, mais c’est important de mettre en garde les gens qui lisent des prédictions, de leur dire que le démon est peut-être derrière les prédictions qu’ils lisent et prennent pour Paroles d’Evangile!
FAURE ERIC

Pour en finir avec la cruelle imposture des migrants (1/4) - Abbé Olivier Rioult

Dommage que pour un sujet de cette importance, il y ait si peu d'internautes à regarder ces vidéos de l'abbé Rioult, qui par son courage et sa lucidité suscite notre admiration.
FAURE ERIC

Le Grand Monarque : chronique d'une imposture prophétique (PARTIE 2)

Bonjour « Maurice » - je suppose que cela n’est pas votre prénom, et que vous avez pris le nom d’un général vendéen connu pour avoir épargné des républicains. Votre nom d’emprunt, me montre que nous devons partager les mêmes idées politiques, voir religieuses. Mais vous commettez ici deux erreurs : la première est de croire qu’en m’opposant au point de vue de Barthélémi Holzhauser vous ébranlez …More
Bonjour « Maurice » - je suppose que cela n’est pas votre prénom, et que vous avez pris le nom d’un général vendéen connu pour avoir épargné des républicains. Votre nom d’emprunt, me montre que nous devons partager les mêmes idées politiques, voir religieuses. Mais vous commettez ici deux erreurs : la première est de croire qu’en m’opposant au point de vue de Barthélémi Holzhauser vous ébranlez mon point de vue, alors qu’en vérité, vous ne faites que renforcer le contenu de mon exposé dans cette vidéo, et la seconde erreur est de croire que ma position n’est pas impartiale, que j’aurais mené mon enquête à charge, alors que je ne fais que porter un regard lucide, sur les origines de cette histoire de grand monarque et de saint pape.
En effet, Barthelemi H. nous dit que la période de l’église de Philadelphie (Apo III verset 7), qui est « le sixième âge de l’Eglise, commencera avec le grand monarque puissant et le pontife saint, et durera jusqu’à l’apparition de l’antéchrist. » (P. 183 dans son interprétation de l’apocalypse traduit par le chanoine de Wuilleret ) Il voyait ce règne avant la grande Apostasie. Or actuellement, nous connaissons la grande Apostasie, et la prophétie « Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’antéchrist » s’est réalisée, avec « l’homme d’iniquité » (Wojtyla ) annoncé par saint Paul dans II Thess. , sans que le règne du grand monarque et du saint pape ne se soit réalisé auparavant. C’est bien la preuve d’une part que Barthélémy Holzhauzer s’est trompé, a fait une fausse prophétie, et la preuve que cette histoire de grand monarque et de saint pontife ne se réalisera jamais, en tout cas, pas sous la forme que nous présente Barthélémi H., qui est une forme altérée et subversive, d’origine diabolique.
Enfin, il est indiscutable qu’on doit au départ, ce récit d’un grand monarque et d’un saint pape, à des auteurs sulfureux c’est-à-dire à l’auteur du liber de Flore qui a fait de fausses prophéties, à Arnauld de Villeneuve dont tous les écrits religieux ont été condamnés par l’Eglise, et à Jean de Roquetaillade qui n’a pas été libéré de sa prison par l’Eglise et dont les interprétations de prophéties étaient fantaisistes, posaient pas mal de fil à retordre pour l’Eglise ( il était considéré comme un dingue léger mais disposait d’une protection de la part de l’Eglise, qui ne voyait pas en lui, un hérétique, mais un original cherchant une méthode pour anticiper l’avenir de l’Eglise à partir des Ecritures et élaborant toutes sortes d’hypothèses ou de conjectures incertaines ), pour ne citer que les plus grands auteurs incontournables dans l’élaboration de ce récit. Tous les médiévistes ou historiens le reconnaissent, comme Marjorie Reeves (Reeves, son étude : the influence of Prophécy in the later Middle Ages) et Jean Delumeau (Delumeau, son livre : mille ans de bonheur) et bien d’autres. Maintenant, si des gens de grande renommée comme Barthélémy H. ou d’autres se sont fait avoir, c’est parce qu’ils ne disposaient pas des informations que nous pouvons avoir aujourd’hui et ont manqué de discernement. Ils n’étaient pas infaillibles et se sont souvent trompés. Ce qu’il vous faut bien comprendre, c’est que le Démon cherche toujours à faire passer ses propres erreurs, dans la littérature apocalyptique post-biblique, et en particulier à les faire circuler par des gens très pieux par ailleurs, pour mieux s’imposer ou imposer dans le monde catholique, ses erreurs à lui. Le Père Augustin Lémann nous dit que c’est de cette façon-là que le démon s’y ait pris sous l’ancienne Alliance, pour faire partager ses propres erreurs relatives au Messie. Il n’est donc pas étonnant de voir le démon agir de la même manière au cours des siècles, dans les milieux dit « traditionalistes » de l’Eglise, son canal préféré pour nous faire avaler des couleuvres au sujet du grand monarque des derniers temps, cette fois !
FAURE ERIC

Les carmelites - Abbé Rioult

Ce genre de persécutions sanglantes reviendra avec l'Europe paganisée qui est revenue de l'abîme, quand on aura atteint le sommet de l'apostasie avec la mise à mort d'Enoch et d'Elie par les prêtres cloaques d'impureté dirigeant le Vatican.
FAURE ERIC

Le Secret de la Salette et la grande apostasie

@DDFG5
Bonjour Mlle ou Madame,
Je vous ai écris trop durement et je le regrette sincèrement en vous priant humblement de ne pas m'en vouloir. C'est difficile de savoir comment écrire aux personnes, car on ne les voit pas, et puis je pensais avoir à faire à un homme. C'est vrai qu'avec un caractère trop trempé, on peut constituer un obstacle entre la personne qu'on veut vraiment servir et la …More
@DDFG5
Bonjour Mlle ou Madame,
Je vous ai écris trop durement et je le regrette sincèrement en vous priant humblement de ne pas m'en vouloir. C'est difficile de savoir comment écrire aux personnes, car on ne les voit pas, et puis je pensais avoir à faire à un homme. C'est vrai qu'avec un caractère trop trempé, on peut constituer un obstacle entre la personne qu'on veut vraiment servir et la lumière du Christ, qui dans ces conditions à du mal à passer. C'est bien que vous me disiez ces choses, pas seulement pour mon humilité, mais pour que j'apprenne à mieux toucher les cœurs pour les gagner à Jésus-Christ.

Ce qu'il vous faut voir également, car tout n'est pas mauvais dans ce que je vous ai dis, ce sont les explications que je vous ai apportées, qui vous conduisent à voir les choses du côté de N.S. Jésus-Christ, à les regarder avec les yeux du Christ. En fait ce que je m'efforce à faire, c'est de vous faire comprendre les choses à partir de N.S. Jésus-Christ. Ne me regardez pas moi, regardez Jésus-Christ que je vous montre et essayez de voir les choses par rapport à son point de vue dans cette affaire d'un sosie de Paul VI usurpant la place d'un vrai Paul VI , toujours en vie, qui va se trouver contraint de vivre caché avant de revenir.

Beaucoup de gens croient qu'ils peuvent séparer l'idée d'un sosie de Paul VI , de l'idée d'une survivance de Paul VI, ou encore séparer l'idée d'une survivance de Paul VI de l'idée d'un retour de Paul VI. C'est vrai qu'on peut imaginer un sosie de Paul VI remplaçant un Paul VI décédé, ou encore un Paul VI en exil, qui ne reviendrait jamais, mais ce qu'il faut bien comprendre ce sont les desseins cachés de Notre Seigneur permettant que le vrai Paul VI soit remplacé au Vatican par un sosie, ou encore permettant un exil caché de Paul VI. Si N.S. Jésus-Christ a permis de si grand maux, c'est pour pouvoir y remédier, c'est parce qu'il projette de se servir de Paul VI pour montrer à la face du monde, que l'Eglise catholique est bien d'institution divine, et qu'on ne peut être sauvé que dans cette Eglise, qu'en ayant la vraie Foi catholique.

Si Dieu a permis qu'un sosie de Paul VI remplace Paul VI au Vatican, ce n'est pas seulement pour permettre à Satan de faire élire Wojtyla du vivant de Paul VI et mettre la Foi des justes à l'épreuve, c'est aussi parce qu'il projette d'empêcher le démon de tuer Paul VI après l'élection de Wojtyla, en le délivrant miraculeusement. Et s'il enlève Paul VI pour le cacher en exil, c'est pour le sanctifier, lui permettre de se racheter et de racheter son peuple. Et si Dieu projette de former Paul VI à son image, d'en faire un homme très bon, qui a grandi dans son Amour, c'est parce qu'il projette de le faire revenir parmi les siens, pour leur venir en aide. Si Dieu a choisi Paul VI pour cette mission, c'est précisément, parce que Paul VI était de tous les papes, le plus mauvais qui puisse être conçu, c'était pour faire de lui, le plus grand et le plus saint de tous, faire surabonder sa grâce là où le mal était très grand. Lorsque Paul VI reviendra, puisque Paul VI était autrefois mauvais, on pourra ainsi mieux constater les merveilles que N.S. Jésus-Christ a accompli en lui, et on pourra mieux aimer encore le Seigneur, car ces merveilles que N.S. Jésus-Christ a accomplies en Paul VI, ce n'était pas seulement que pour sauver Paul VI, mais aussi pour nous montrer son amour, pour que nous ne puissions jamais désespérer du mal qu'il y a en nous, pour que nous puissions croire le Seigneur, capable d'enlever ce mal également en nous.

Lorsque vous m'avez dit, oh, si Paul VI revient, qu'est-ce que cela changerait au fond ? On aurait toujours avec lui du Vatican II ? On n'aurait toujours Paul VI avec ses erreurs d'autrefois ? En voyant Paul VI, on ne verrait que sa faute, l'homme mauvais qu'il a été, ce serait le serpent se mordant la queue, ça ne rime à rien tout ça ! La vraie violence où se situe-t-elle en réalité ? La vraie violence se situe dans ce genre d'attitude que vous avez eue, qui consiste à dire que si Paul VI revient, tout serait comme avant, cela ne vous ferez ni chaud ni froid. Son retour miraculeux ne vous toucherait même pas ! Le Christ accomplirait ce miracle extraordinaire que vous n'en auriez rien à faire ! c'est comme ça que j'ai interprété vos propos : "mais je ne crois pas trop au "Paul VI" vivant qui ferai son retour , et de plus, on en revient à ceci : Paul VI sosie ou pas, c'est du Vatican II, donc c'est le serpent qui se mort la queue si je puis dire."

La vraie violence , elle est là, elle est dans cette dureté de votre cœur, qui vous empêche de regarder les choses avec les yeux de la Foi, avec les yeux de l'amour, d'essayer de voir les choses du point de vue du Seigneur. C'est pour ça que mon sang n'a fait qu'un tour, que je vous ai parlé avec sévérité. Je voudrais tellement que vous soyez plus donnée au Christ ! Que vous puissiez voir les choses, tel qu'il les voit ! Vous comprendriez mieux cette idée d'un retour de Paul VI .
En vérité, je vous le dis, si Paul VI revenait, cela changerait tout, et cela nous changerait nous tous, cela nous rendrait meilleur, nous tous, qui sommes dans l'Eglise. C'est ça que je voudrais vous faire tellement comprendre ! Compreniez vous mieux maintenant ? Que le Seigneur vous bénisse également. Vous êtes dans son cœur. Il vous a toujours aimé. Je vous aime bien.
FAURE ERIC

Le Secret de la Salette et la grande apostasie

@Stephane77 2
lisez un peu mon article qui a pour titre :

Paul VI et le port de l'éphod

Publié le 10 Mai 2016, 06:39am

POURQUOI PAUL VI A-T-IL PORTÉ LE PECTORAL DES

PRÊTRES DE L’ANCIENNE ALLIANCE ?

QU’EST-CE QUE CELA SIGNIFIE ?

publié dans le blog de Jean Baptiste André :


www.lasurviedupapepaulvi.com/…/paul-vi-et-le-p…

Cela vous remettra les idées en place. Vous raisonnez comme…More
@Stephane77 2
lisez un peu mon article qui a pour titre :

Paul VI et le port de l'éphod

Publié le 10 Mai 2016, 06:39am

POURQUOI PAUL VI A-T-IL PORTÉ LE PECTORAL DES

PRÊTRES DE L’ANCIENNE ALLIANCE ?

QU’EST-CE QUE CELA SIGNIFIE ?

publié dans le blog de Jean Baptiste André :


www.lasurviedupapepaulvi.com/…/paul-vi-et-le-p…

Cela vous remettra les idées en place. Vous raisonnez comme un pet sur une toile cirée, comme une personne immature, un gamin, qui veut nous donner des leçons. Si vous disiez je ne vois pas , vous ne pécheriez pas, mais parce que vous dites, je vois alors que vous êtes aveugle, vous êtes fortement répréhensible. Vous obéissez aux mots d'ordre des sédévacantistes les plus stupides. Vous vous prenez pour un soldat du Christ, alors que vous n'êtes qu'un petit claque talon.

Notre Dame de la Salette dans son secret avait aussi mis en garde Paul VI au sujet des faiseurs de miracles que sont les prélats francs-maçons :
"Que le pape ( entendre Paul VI ) se tienne en garde contre les faiseurs de miracles". Les faiseurs de miracles dont parle ici Notre Dame sont bien des infiltrés dans l'Eglise à l'image de Simon le magicien qui s'est introduit dans l'entourage de saint Pierre et des Apôtres pour ravir leur pouvoir . Joachim de Flore au XII ème siècle avait compris que la "bête de la terre" dans Apocalypse XIII ( Ratzinger ) , sera un prélat hérétique, et compare cet infiltré dans l'Eglise, faiseur de miracles, à Simon le magicien. Ces faiseurs de miracles sont des loups déguisés en brebis, qui font des miracles, des faux christs dont il faut prendre garde, comme cela est dit dans les Écritures : il s'agit nécessairement des prélats francs-maçons revêtus du sacerdoce, qui se sont introduits dans la bergerie du Christ, pour s'attaquer au troupeau du Bon pasteur et lui faire perdre la Foi. Notre Dame met ici en garde le Pape, contre ces derniers qui sont dans son entourage, et qui se présentent au pape, comme des amis parce que ces derniers vont le trahir , le remplacer par un faux pape ayant son apparence physique.

Le fait que Ottaviani ait mis en garde Paul VI au sujet de l'infiltration maçonnique dans son entourage ( je n'en sais rien, mais pourquoi pas en effet, c'est crédible qu'il ait parlé de cela à Paul VI ) , ou que Notre Dame ait mis en garde Paul VI à ce sujet, ne signifie pas que Paul VI a perdu la Foi, est comme un mort, ou qu'il est actuellement mort. Vous parlez comme un âne.

Par ailleurs, vous faites semblant de vous retrancher derrière la cardinal Ottaviani, alors que ce dernier a toujours reconnu la validité du pontificat de Paul VI. Don Luigi Villa n'avait pas besoin du cardinal Ottaviani, pour se méfier de la franc-maçonnerie ou prendre conscience de l'existence de francs maçons infiltrés jusqu'au cardinalat. Il lui suffisait de lire ce que les papes précédent ont dit sur l'infiltration maçonnique dans l'Église. Plus on gratte ce que vous dites, et plus on se rend compte que c'est du verni.

Vous avalez comme une éponge toutes les rumeurs contre Paul VI. En fait, vous instruisez constamment à charge, car vous avez fait déjà le choix de condamner Paul VI, avant même tout examen sérieux. Vous croyez aller à contre courant, alors que vous suivez les moutons de Panurge, vous suivez la plupart des gens qui sont aveugles. Il ne vous faut pas grand chose pour croire que Paul VI est un franc-maçon, parce que vous êtes démuni de toute connaissance véritable et que vous ne réfléchissez pas assez. L'idée que Paul VI puisse être un intrus dans l'Eglise, ne tient pas la route. Vous fuyez les preuves théologiques que nous présentons attestant que Paul VI est un vrai pape, parce que vous êtes incapable d'aborder les choses sous l'angle de la théologie dogmatique. Vous n'êtes qu'un petit chien mangeant des miettes sous la table. Vous présentez votre os à moelle dégueulasse comme un plat succulent. Mais avec un tel plat, vous n'attirez que les chiens !
FAURE ERIC

L'abbé Rioult et la crise de l'Église

Cela serait bien que l'abbé Rioult intervienne dans les commentaires, pour dire ce qu'il pense de cette vidéo, compte tenu du fait que beaucoup de gens la regardent. J'espère qu'il consentira à nous apporter sa bénédiction, et à prier pour tous les intervenants de cette vidéo.
@ladoctrine :

Priez pour moi au pied de l'autel, si vous avez la grâce de pouvoir vous rendre à la sainte Messe demain, …More
Cela serait bien que l'abbé Rioult intervienne dans les commentaires, pour dire ce qu'il pense de cette vidéo, compte tenu du fait que beaucoup de gens la regardent. J'espère qu'il consentira à nous apporter sa bénédiction, et à prier pour tous les intervenants de cette vidéo.
@ladoctrine :

Priez pour moi au pied de l'autel, si vous avez la grâce de pouvoir vous rendre à la sainte Messe demain, Dimanche. Demandez à Notre Dame à la fin du saint sacrifice de la Messe, de vous aider à comprendre son secret à la Salette. Il ne faut pas hésiter de lui parler ! C'est la même chose, avec N.S. Jésus-Christ, parlez lui, plus souvent, on ne s'entretient jamais assez avec lui.
FAURE ERIC

Le Secret de la Salette et la grande apostasie

@DDFG5
Le sosie de Paul VI était indispensable au démon pour avoir un conclave invalide permettant l’élection de Wojtyla. Wojtyla qui est un intrus dans l’Eglise, n’aurait jamais pu être élu après la mort du vrai pape Paul VI au cours d’un conclave ordinaire, Dieu interdit au démon, ce genre de choses. Il fallait donc que le démon garde le vrai pape en vie, lors de l’élection de Wojtyla. Il …More
@DDFG5
Le sosie de Paul VI était indispensable au démon pour avoir un conclave invalide permettant l’élection de Wojtyla. Wojtyla qui est un intrus dans l’Eglise, n’aurait jamais pu être élu après la mort du vrai pape Paul VI au cours d’un conclave ordinaire, Dieu interdit au démon, ce genre de choses. Il fallait donc que le démon garde le vrai pape en vie, lors de l’élection de Wojtyla. Il lui fallait écarter cet obstacle qu’est le pape, pour pouvoir imposer l’homme d’iniquité ( Wojtyla ) dans le Temple de Dieu ( II Thess. ) Le seul moyen que le démon avait pour écarter le vrai pape, était de le remplacer par un faux pape, lui ressemblant physiquement. Ainsi, il pouvait faire élire Wojtyla du vivant de Paul VI, qui était la seule possibilité que le démon avait de faire élire Wojtyla. Vous n’avez pas vraiment le choix que de croire au sosie de Paul VI pour expliquer l’élection de Wojtyla. En effet, comment expliquez- vous autrement que l’élection de Wojtyla ait pu se réaliser ? Ne me sortez pas l’idée ridicule que ce qui a permis l’élection de Wojtyla, c’est la validité de l’élection du cardinal Siri. Ne me sortez pas l’idée que ce dernier aurait abdiqué, sous la contrainte, au cours du conclave qui a élu Jean XXIII, car cette idée ne tient pas la route, une seule seconde. Ce qui compte en Théologie, c’est ce qui se passe sur le fond externe. Le corps de l’Eglise n’a jamais reconnu Siri, comme pape. Si Siri avait été le vrai pape, il aurait au moins crée des cardinaux, pour restaurer l’Eglise et résoudre le problème de l’élection du prochain pape. Siri était soumis à Wojtyla, c’était un apostat, il a trahi N.S. Jésus-Christ et son Eglise, comme les autres. Il est mort sans jamais déclaré publiquement Wojtyla d’antipape. Ce n’est pas vrai, que Siri était tenu prisonnier. Il avait même chez lui, un grand portrait de l’antipape « Jean Paul II ». Un vrai pape ne pourrait pas se comporter ainsi, surtout pas en de telles circonstances. C’est impossible. Cela voudrait dire que les portes de l’enfer ont prévalu contre l’Eglise.
Vous dites vraiment n’importe quoi, sur le retour de Paul VI, car si Paul VI revient (Et il reviendra ! c’est la vraie Foi qui nous le dit !), ce ne sera pas pour revenir à Vatican II, mais au contraire pour invalider ce concile et condamner toutes les erreurs des prélats francs-maçons dirigeant actuellement le Vatican. Paul VI a été choisi par le Christ pour être le bon pasteur, il est le bon pasteur. Mais comme il était un pape très mauvais, le Seigneur qui ne veut pas la mort de Paul VI, mais qu’il vive, est venu reprendre et corrigé Paul VI. Lors de son exil caché, Paul VI a vécu dans une plus grande intimité avec N.S. Jésus-Christ. Il s’est sanctifié, il a grandi ainsi dans l’amour de Dieu, et Dieu vous le verrez j’espère, lui enlèvera SA FAUTE et vous clouera le bec, car vous êtes comme un oiseau impur, comme tous ses oiseaux impurs, ces démons qui se sont trouvés sur la basilique saint Pierre de Rome. Vous n’avez aucun sens du sacré, aucun sens de l’Eglise, et les choses de Dieu vous sont totalement étrangères. Vous n’avez pas vraiment la Foi, votre Foi est faible, misérable. Vous avez besoin grandement d’une bonne correction fraternelle, pour vous faire marcher droit, car vous vous exprimez comme un insensé, comme un hérétique ! C’est l’ignorance qui vous fait parler ainsi, et j’espère que vous n’êtes pas un vrai hérétique. Par ailleurs, vous ignorez tout ce qu’enseigne l’Eglise en ce qui concerne le retour d’Enoch et d’Elie, ce retour d’Enoch et d’Elie, vous ne l’espérez même pas, parce que vous êtes dans les ténèbres de l’erreur. Ce n’est pas vrai, que personne n’y voit plus clair, seul un petit nombre voit clair. Si vous dites, que personne n’y voit clair, cela signifie que la sainte Eglise a cessé d’exister. La prière votre arme ? Vous me faites bien rigoler, car vous devez prier bien peu pour sortir des âneries plus grosses que vous, à cette vitesse : il faut voir toutes les grenouilles qui sortent de votre bouche !
FAURE ERIC

Le Secret de la Salette et la grande apostasie

@CarolineA03
Hello Caroline,
Archbishop Lefebvre permanently kept this letter from Paul VI sent to him in 1988, near his heart. This letter would attest the survival of Paul VI. It is Mgr Lefebvre who has spoken publicly about this to everyone. He told Mr. Bonaventure Meyer on the phone that he wanted to see Paul VI. He wanted proof. The return of Paul VI was not planned for 1988, his exile …More
@CarolineA03
Hello Caroline,
Archbishop Lefebvre permanently kept this letter from Paul VI sent to him in 1988, near his heart. This letter would attest the survival of Paul VI. It is Mgr Lefebvre who has spoken publicly about this to everyone. He told Mr. Bonaventure Meyer on the phone that he wanted to see Paul VI. He wanted proof. The return of Paul VI was not planned for 1988, his exile must last "more than 35 years" (secret of Our Lady of Salette: God will abandon men (men are true Catholics and Paul VI, the true Pope ) for more than 35 years, and after that time, Paul VI will return.) It is a reference to the Apocalypse of Jesus Christ. "More than 35 years" means I think 42 years. 35 years is a reference to three and a half years, three times (3 X 10) and half a time (10: 2 = 5), that is to say 42 months, and 42 months, it's is the time of the exile of the Church, the woman of the apocalypse, the time given to the first beast (Wojtyla) to do evil, and the time given to false Christians to trample on the holy city, the time given to the false Church to overshadow the true Church. After this time, the two witnesses will come. Paul VI is Elijah who is not dead, is still alive and will come back. Paul VI is the first witness. Enoch is the Apostle who will announce to the world the return of Paul VI. 35 is the number of miracles of Jesus Christ in the four Gospels, it is a reference to the miracle of Jesus Christ bringing back Paul VI. Paul VI could not return in 1988, it was not yet time to show.
The 25 appearances of the archangel Raphael to the farmer Thomas-Ignace Martin are available on the internet at the link
gallica.bnf.fr/…/f6.image.texteI…
These appearances are for Louis XVIII and France. I do not know if these appearances come from God, but their content is good. They do not speak of the survival of Louis XVII, who died in the Temple. Everything is wrong regarding the survival of Louis XVII and his descendants Naundorf. Our Lady of the Salette in her apocalypse does not speak of the return of the King of France in the last times. This idea of a return of the King of France comes from the devil. Maximin believed that "the son of Louis XVI will arrive" but it was a false prophecy. Our Lady of La Salette never said that to Maximin and Melanie. The great king who will come is a pope who will suffer martyrdom. Our Lady of La Salette announces the destruction of France. All there is to hope for is the return of Enoch and Elijah or what is the same thing, the miraculous return of Paul VI.
Jean Baptiste can make English subtitles, see his film with English subtitles, Paul VI and the mystery of iniquity in Gloria TV. But it's a lot of work. Film Paul VI et le mystère d’iniquité.
Fraternally in Christo per Mariam immaculatam. Eric Faure the little pilgrim of Notre Dame de la Salette.
FAURE ERIC

Le Grand Monarque : chronique d'une imposture prophétique (PARTIE 2)

On a vu que la subversion « prophétique » sous l’Ancienne Alliance portait sur le Messie, N.S. Jésus-Christ, consistait à altérer cette notion, à ne pas voir la notion de Messie souffrant pourtant considérable dans l’ancien Testament, à dénaturer même la notion de Messie glorieux, pour en faire une sorte de grand monarque stratège militaire contre l’occupant romain et contre les collabos hébreux …More
On a vu que la subversion « prophétique » sous l’Ancienne Alliance portait sur le Messie, N.S. Jésus-Christ, consistait à altérer cette notion, à ne pas voir la notion de Messie souffrant pourtant considérable dans l’ancien Testament, à dénaturer même la notion de Messie glorieux, pour en faire une sorte de grand monarque stratège militaire contre l’occupant romain et contre les collabos hébreux favorisant cette domination de Rome, obtenant pour cette collaboration, des avantages. Les premiers collabos de Rome étaient les sadducéens et les pharisiens dirigeant le sanhédrin, et surtout les sadducéens qui s’étaient asservis la fonction pontificale avec le soutien de Rome ou d’Hérode mis en place par Rome. On comprend ainsi la raison pour laquelle les zélotes ont eux-mêmes massacrés ces collaborateurs de Rome, lors de la guerre contre les romains.
Cette erreur était très vivace du temps de Jésus, et notre Sauveur Jésus-Christ, lorsqu’il a été proclamé Roi, fils de David, à Jérusalem, savait très bien, que cette foule qui l’acclamait ainsi, caressaient cette idée subversive de Messie inspirée par Satan dans le sens du poil, et plus tard, manipulée par les prêtres du Temple, hurlerait devant Pilate contre lui : « crucifie-le, libérez Barabbas ! » On a vu, que cette subversion dans l’ancienne Alliance se caractérise également par l’idée, qu’il y aurait deux personnages messianiques, au lieux d’un seul, un Messie grand monarque, sorte de stratège militaire à l’image du Roi David, et un Messie saint Pontife. Tout cela, ce n’est pas moi, qui l’enseigne, mais des savants expliquant ainsi pourquoi, Jésus-Christ n’a pas été reconnu comme le Messie, alors que paradoxalement, il accomplissait les prophéties relatives à l’avènement du Messie dans les premiers temps messianiques. Ces savants expliquent ce rejet du Christ par une littérature faussement apocalyptique, qui s’est développée après la crise maccabéenne, hors du canon des Écritures, et qui s’est forgé des idées fausses de ce que serait le Messie qui viendrait bientôt. N.S. Jésus-Christ ne correspondant pas à ces idées fausses sur le Messie, fût donc rejeté par ceux qui croyaient à toutes ses idées fausses sur le Messie, inspirées par le Diable. Judas Iscariote, l’un des douze qui a suivi le Christ était plus atteint que les autres Apôtres par cette subversion dans le domaine prophétique dit-on, ce qui expliquerait qu’il ait trahi le Christ.
L’idée qu’il convient de se poser maintenant, est pourquoi le Christ Jésus lui-même n’a pas dénoncé cette littérature faussement apocalyptique, a feint d’en ignorer l’existence, et s’est limité à évoquer et même à expliquer progressivement les passages de l’Ancien Testament, qui parlent de lui ? La raison que j’apporte à cette question pertinente, jamais posée hélas, est qu’il fallait que le Christ soit livré aux romains, pour que nous puissions nous sauver par son sang versé. Le Christ ne pouvait donc pas dénoncer cette subversion, en utilisant les données que nous mettons en évidence. Il ne reprenait que les Ecritures, indiquant par là qu’il ne fallait pas faire confiance à ces fausses apocalypses qui interprétaient différemment que lui, les Saintes Ecritures. Le Christ en se taisant sur ces fausses apocalypses qui circulaient à son époque, les méprisait, et il ne voulait pas en parler. En parler aurait été de leur donner une importance qu’elles n’ont pas pour le salut de nos âmes. Cela dit, dans les Evangiles, le Christ vient contredire ces idées fausses sur la notion de Messie, en expliquant bien les Saintes Ecritures, et ceux qui l’écoutaient étaient subjugués par ses connaissances des Ecritures. Les Apôtres dont le Christ s’était entouré, n’étaient pas dans l’ensemble des intellectuels, des gens qui lisaient beaucoup et donc, ils ne risquaient pas de parler de ces pseudo-apocalypses qui véhiculaient des idées fausses sur le Messie. Le Seigneur voulait autour de lui, des amis disposés à l’écouter, il ne voulait pas des gens tordus par de mauvaises lectures sur le Messie.
Mais cette question bien que légitime, n’est pas la question première qu’il convient de se poser avant toutes les autres questions. La question, des questions, celle qui vient avant toutes les autres est celle-ci : Sous l’Ancienne Alliance, la subversion « prophétique » est dirigée contre la personne même du Christ, pour empêcher les hébreux, de reconnaitre en Jésus-Christ, le Messie, mais sous la Nouvelle Alliance, c’est-à-dire de nos jours dans l’Eglise, contre qui, la subversion « prophétique » est-elle dirigée ? Quel est l’envoyé de Dieu ou les envoyés de Dieu, que cette subversion « prophétique » veut empêcher aux catholiques de reconnaitre, lorsque ce dernier ou ces derniers viendront dans les temps de la fin ? Il y a –t-il ici, une personne capable de répondre à cette question pertinente, avec intelligence ? j’attends une ou des réponses, avant d’y répondre, mais je ne me fais aucune illusion. Je n’aurais comme jusqu’à présent, qu’un grand silence, comme si je parlais dans le désert, à des insectes, à des sauterelles, des scorpions, des serpents, des vautours.
FAURE ERIC

Le Secret de la Salette et la grande apostasie

Voici, une partie de ce que Jean Baptiste et moi-même ne vous avons pas dit dans cette vidéo : Notre Dame de la Salette au tout début de son secret nous montre le sommet ultime de l’Apostasie, qui n’est malheureusement pas ce que nous voyions actuellement avec Bergoglio comme le prétendent les bénédictins du site la Foi.fr, qui ne font vraiment aucun effort pour anticiper à partir des Ecritures …More
Voici, une partie de ce que Jean Baptiste et moi-même ne vous avons pas dit dans cette vidéo : Notre Dame de la Salette au tout début de son secret nous montre le sommet ultime de l’Apostasie, qui n’est malheureusement pas ce que nous voyions actuellement avec Bergoglio comme le prétendent les bénédictins du site la Foi.fr, qui ne font vraiment aucun effort pour anticiper à partir des Ecritures la suite des évènements. Ce sommet ultime de l’Apostasie se produira lorsque les prêtres cloaques d’impureté, c’est-à-dire les plus hautes autorité de Rome à l’image des prêtres du Temple de Jérusalem qui ont livré le Messie aux Romains pour qu’il soit crucifié, livreront Enoch et Elie qui sont les envoyés que Jésus-Christ enverra pour redresser toutes choses et sauver un plus grand nombre d’âmes, à la Rome païenne qu’est cette partie de l’Europe paganisée par le Vatican, pour qu’ils soient mis à mort : « Dieu se laissera fléchir », par les prières des justes qui souffriront beaucoup, en leur envoyant Enoch et Elie, qui mettront fin à l’éclipse de l’Eglise, « Enoch et Elie » qui sont les autorités visibles de l’Eglise, qui pour le moment sont cachées, mais qui vont redevenir visibles. Jésus-Christ enverra Enoch et Elie, mais ces deux témoins seront mis à mort, nous dit Notre Dame de la Salette !
Mais dans l’introduction de son secret, Notre Dame parle par énigmes, son secret étant une Apocalypse. Elle parle de prêtres cloaques d’impureté, et l’énigme qu’elle nous pose est qui sont-ils ? Pour nous faire comprendre qui ils sont, elle les décrits, comme on décrirait les prêtres du Temple qui ont livré Jésus au romains, c’est-à-dire qu’elle parle ici des prêtres qui dirigent le Vatican. Elle pose une deuxième énigme : « ils demandent vengeance » mais contre qui ? la vraie réponse qu’il fallait donner, mais que personne a trouvé comme toujours – il a fallu, qu’elle se manifeste une seconde fois, sur sa montagne pour me le faire comprendre -, c’est qu’ils demandent vengeance contre Enoch et Elie, qui s’en sont pris à eux en les excommuniant ! En effet, ces maudits prêtres demandent que la vengeance de Dieu pour les blasphémateurs qui est une sentence de mort, s’applique à Enoch et Elie, exactement comme les prêtres du Temple de Jérusalem ont demandé que la vengeance de Dieu pour les blasphémateurs s’applique à la personne même du Christ. C’est pour ça que Notre Dame nous parle d’une nouvelle crucifixion de son Fils, car demander la mise à mort d’Enoch et d’Elie, c’est comme mettre à mort une seconde fois, le Christ, car Enoch et Elie sont les envoyés du Christ. Donc, le début du secret commence très fort, il commence par l’aboutissement ultime de l’Apostasie, mais pour le comprendre, il fallait répondre aux énigmes que pose Notre Dame, par les réponses que Notre Dame dans son secret donne à ses énigmes. Il fallait faire fonctionner son intelligence, sa finesse, mais il faut croire que dans les choses de Dieu, personne n’en a de l’intelligence ! Personnellement en ce qui concerne le secret de la Salette, je n’ai trouvé que des ânes n’y comprenant rien, mais disant « je comprends » ou « je vois », alors qu’ils ne comprennent rien et ne voient rien, avec leur œillères d’ânes et leur tête d’ânes ! Très peu ont des oreilles et de l’intelligence pour écouter de Notre Dame son Explication du secret !

Là où Enoch et Elie sont, là est l’Eglise, c’est pour ça que l’Eglise est éclipsée quand Enoch et Elie sont cachés, et c’est pour ça que l’Eglise n’est plus éclipsée lorsqu’ils reviendront : « l’Eglise sera éclipsée, le monde sera dans la consternation » en apprenant que l’autorité véritable de l’Eglise n’est pas morte comme il le croyait, en voyant le retour d’Enoch et d’Elie. « Mais voilà Enoch et Elie » poursuit Notre Dame, qui mettront fin à l’éclipse de l’Eglise, en se montrant. « Il est temps qu’ils sortent » de leur cachette, a dit Notre Dame en parlant d’Enoch et d’Elie, les deux grands Apôtres des derniers temps. C’est le retour d’Enoch et d’Elie, qui va consterner le monde, qui croyait s’être débarrassé pour toujours d’Enoch et d’Elie. Le monde sera d’autant plus consterné, que « Enoch et Elie » seront « remplis de l’Esprit de Dieu » et « prêcheront avec la force de Dieu » - or il n’y a que l’autorité véritable de l’Eglise, un vrai pape qui peut prêcher avec la force de Dieu : les vrais catholiques ne reconnaissent pas d’autre autorité ici-bas que celle d’un vrai pape : il faut le savoir : dans le lot « Enoch et Elie », il y a nécessairement un vrai pape caché que le monde croit mort, et Elie est un personnage dont on dit qu’il n’est pas mort, est toujours en vie et va revenir.

« Enoch et Elie seront mis à mort », dit Notre Dame, mais par qui ? Le passage suivant nous révèle ce qui va les mettre à mort : « Rome païenne disparaitra » sous-entendu pour avoir mis Enoch et Elie à mort à la demande des autorités du Vatican. En effet, il est écrit dans l’Apocalypse, que ceux qui feront du mal aux deux témoins disparaitront, et Jésus-Christ nous dit, que c’est la bête qui a été, qui n’est plus, et qui est revenue, qui les mettra à mort, « la bête qui monte de l’abîme » et cette bête, c’est l’Europe paganisée, une nouvelle version de la Rome païenne ou de l’Empire romain qui persécutait les premiers chrétiens : « Et si quelqu’un veut les frapper, il faut qu’il se tue lui-même » il faut qu’il disparaisse ! « La bête qui monte de l’abîme (…) les mettra à mort ». Apo XI 5 et 7. Pour Notre Dame, cette bête qui monte de l’abîme qui a mis à mort les deux témoins, qui disparaitra, c’est la Rome païenne, c’est une nouvelle version de l’Empire romain anti-chrétien d’autrefois. On appelait l’Empire Romain païen, « Rome », « Rome » servant à désigner l’Empire romain comme un tout unifié par la ville de Rome. « La Rome païenne » dans le secret de la Salette, c’est la bête montant de l’abîme, l’Europe paganisée, ouvertes à toutes les fausses religions du monde, à tous les peuples étrangers au christianisme, ce n’est pas l’église wojtylienne. Mais attention, cette bête est chevauchée par la grande prostituée, qu’est l’église wojtylienne ( l’Eglise de « Jean Paul II » ), qui vient soutenir sur un plan spirituel diabolique, encourager ce paganisme avec son œcuménisme diabolique, cette église maudite ayant servie de laboratoire pour l’invasion de l’Europe.
Lorsque la vraie papauté reviendra, les apostats préféreront se donner à l’islam, plutôt que d’avoir à la suivre, c’est ce qui se disait dans l’Eglise au XVII ème siècle et même avant. C’est ce que disait le jésuite Lessius au jésuite (saint) Bellarmin qui était d’accord avec lui. Lessius voyait l’islam envahir et conquérir l’Italie, et même une bonne partie de l’Europe, avec l’appui des hérétiques, des pseudo-catholiques suivant une fausse papauté, « qui aimeraient mieux voir régner le Turc plutôt qu’un vrai pape ou un roi vraiment catholique. » Voir notre article très riche en références solides, méconnues par les catholiques d’aujourd’hui :
www.lasurviedupapepaulvi.com/…/rome-perdra-la-…

C’est ce que pensait dans une certaine mesure également à la même époque Barthémi Holzhauzer dans son interprétation de l’apocalypse, où il perçoit une alliance entre la secte de Mahomet, le judaïsme et les apostats de la fausse église, pour détruire la véritable Eglise catholique. Il n’avait pas tort, même s’il s’est arrêté en chemin dans la réflexion. Lorsque cet auteur se trompe, il ne faut pas le sous-estimer, car il y a beaucoup de choses qu’il dit, qui montre qu’il était visionnaire. Le lire avec les yeux de la Foi à notre époque reste payant. Même ses erreurs sont intéressantes à étudier. Cette islamisation de l’Europe, n’est pas sans rapport, avec la mise à mort d’Enoch et d’Elie : en fait, c’est le Vatican avec l’Europe paganisée, qui se servira de l’islam pour mettre à mort Enoch et Elie. L’aboutissement ultime de l’Apostasie, ce sera le rejet d’Enoch et d’Elie, le rejet de la véritable papauté, pour suivre à la place ce même judaïsme déicide qui a mis à mort le Christ, l’islam n’étant qu’un prolongement de ce judaïsme. Le fait, que les apostats encouragent l’islam à s’installer en Europe, montre qu’on s’approche de l’aboutissement ultime de l’Apostasie, qui arrivera lorsque Enoch et Elie seront mis à mort. C’est cette mise à mort, qui provoquera le jour de la sainte Colère de Dieu, la troisième guerre mondiale, et ensuite Dieu qui n’aura pas épuisé sa colère, exterminera les survivants de cette guerre en redressant les axes de rotation de la terre, comme l’enseigne le jésuite Lacunza au XVIII ème siècle, et ce sera la fin du monde qui ne sera pas provoqué par les impies avec leurs armes de destruction massive, mais par Dieu. Il y a des abrutis qui rigolent de cette idée du redressement des axes de rotations du globe terrestre, comme ils y avaient des abrutis qui rigolaient en voyant Noé et les siens fabriquer une arche dans un endroit où il n’y avait pas d’eau. Il y a des professeurs d’université que nous côtoyons, qui sont de la même religion que la nôtre (ça existe ! il n’y a pas que des gauchistes lobotomisés par le Régime ) , dans des domaines scientifiques, et cette idée-là , ne les fait pas rire, ils savent, que cela s’est déjà produit dans le passé de la planète terre, et qu’on est incapable de prévoir ce genre de cataclysme. Ils prennent cette idée au sérieux, et se demandent si nous ne percevons pas actuellement, des signes avant-coureur de ce cataclysme.

Il faut lire cette vidéo, en ayant à l’esprit ce que nous écrivons ici. Je ne parle ici qu’en mon nom, mais Jean Baptiste me suit ici dans les grandes lignes. Derrière il faut entendre ce message politique : l’Ennemi à abattre est l’église wojtylienne et ceux qui la dirigent. L’Ennemi à abattre ce sont les pseudo-catholiques qui suivent Bergoglio, l’antipape François 1er, qui porte bien son nom dans la mesure où le roi de France François 1er était pour une alliance avec les turcs, était un très mauvais roi, malgré les apparences, et dans cette alliance maudite, le roi de France François 1er n’a rien gagné du tout, en revanche, cela a servi l’islam, et affaibli l’Europe chrétienne. Sans ce gros tas de merde, le judaïsme ne pourrait pas diriger la France et l’islam envahir la France. Ce gros tas de merde est destiné à aller en Enfer, mais il y a encore à l’intérieur des personnes qui peuvent encore être sauvées. C’est pour arracher ces derniers à la damnation éternelle, que Dieu enverra Enoch et Elie, mais parmi les apostats, et parmi les juifs et les mahométans, parmi les idolâtres, très peu se convertiront à la Foi catholique, au retour d’Enoch et d’Elie, car la Synagogue de Satan en voyant ces conversions sera folle de rage, et en particulier ces gens qui pratiquent le judaïsme au Vatican (Bergoglio il faut le savoir pratique le judaïsme, ce n’est pas un chrétien, mais un imposteur : il est un infiltré dans l’ordre des jésuites, et l’ordre des jésuite est aujourd’hui complètement dans les mains de la Synagogue de Satan, mais il n’en a pas toujours été ainsi, contrairement à ce que certains voudraient nous faire croire ).
La plupart des gens qui peuplent la planète actuellement iront en Enfer. C’était vrai dans le passé déjà, mais c’est encore plus vrai à notre époque. Cela n’intéresse plus le bon Dieu de continuer à faire vivre l’humanité, si cette humanité ne produit plus que de futurs damnés. Sauver votre âme en vous coupant des autorités apostates du Vatican, en rejetant ce cloaque d’impureté qu’est Bergoglio, et en vous convertissant à la vraie Foi catholique, avant qu’il ne soit trop tard, pour vous ! Ayez pitié de votre âme ! Sauvez là ! Vous perdez votre âme, en ne nous écoutant pas ou en nous opposant à nous enseignons dans cette vidéo. Faites passer cette vidéo autour de vous. Certes ce n’est qu’une goutte d’eau, mais c’est quand, il y en a beaucoup comme ça, qu’on peut satisfaire sa soif. Dieu peut se servir de cette vidéo pour convertir des âmes. Pensez à ces âmes qui pourraient être sauvées, si vous vous donniez la peine de les aider à suivre N.S. Jésus-Christ et la vraie Religion catholique, par tous les moyens.
FAURE ERIC

Le Grand Monarque : chronique d'une imposture prophétique (PARTIE 2)

La subversion « prophétique », comme tout le monde s’en doute, vient du démon et a pour objectif d’entrainer les fidèles dans l’Apostasie, pour les amener à se damner, d’où l’intérêt à savoir comment elle fonctionne dans l’Eglise, pour ne pas en être la victime. Il convient d’être inquiet par le peu de réaction des internautes en bas de la vidéo, leur silence étant un indicateur de la puissance …More
La subversion « prophétique », comme tout le monde s’en doute, vient du démon et a pour objectif d’entrainer les fidèles dans l’Apostasie, pour les amener à se damner, d’où l’intérêt à savoir comment elle fonctionne dans l’Eglise, pour ne pas en être la victime. Il convient d’être inquiet par le peu de réaction des internautes en bas de la vidéo, leur silence étant un indicateur de la puissance de cette subversion, si puissante, que personne ne fait bien attention à elle et ne se pose la question, à chaque fois qu’il est séduit par des visions de l’avenir ou par des prédictions, si cette attirance n’est pas due à une manœuvre du démon pour les conduire à sa perte. Certains sont tellement contaminés à leur insu par cette subversion, ne sont pas prêt d’accepter qu’on vienne renverser leur vision bien rassurante et séduisante de l’avenir, et vont se braquer en arrêtant de poursuivre la lecture de cette vidéo. Il convient ici de mettre en évidence quelques idées clés qui vont aider nos lecteurs à saisir les enjeux considérables de ce type de recherche et à mener leur propre réflexion, dans le bon sens, sur des bases solides.
Le démon pour empêcher les hébreux de reconnaitre le Messie en la personne de Jésus-Christ, a inspiré un grand nombre d’apocalypses en dehors du canon des Ecritures pour altérer la notion de Messie souffrant dans les Saintes Ecritures au profit de la notion de Messie glorieux finissant par prendre toute la place, de telle sorte que ces derniers en les lisant n’ont pas pu se rendre que N.S. Jésus-Christ crucifié et ressuscité était le Messie annoncé dans l’Ancien Testament. Le père Augustin Lemann sous saint Pie X, en raison de son origine juive et de sa conversion véritable à la Foi catholique, a creusé le sujet dans son "histoire de l’idée messianique", en caressant l’espoir de toucher des juifs pour les convertir à Jésus-Christ et à la Foi catholique, mais il est loin du compte d’avoir dit tout ce qu’il y avait à dire dans ce domaine, car il faut savoir que la subversion prophétique n’avait pas uniquement la forme qu’il décrit. Elle enseignait également l’avènement de deux personnages messianiques, un grand Monarque issu de David et un grand prêtre qui ensemble viendraient mettre un terme à la corruption des prêtres du Temple de Jérusalem, viendrait redresser la situation de la sainte Religion, et triompher des ennemis de Dieu et d’Israël. Cette erreur inspirée également par le Démon se trouve en particulier dans les manuscrits de la Mer Morte découvert à Qumrân, sous Pie XII, et a joué certainement un rôle tout aussi considérable dans le refus de beaucoup d’hébreux de ne pas reconnaitre en N.S. Jésus-Christ, ce grand roi fils de David et ce grand prêtre tant prophétisé dans l’A.T. En effet, ces derniers s’attendaient à voir deux Messies ou oints de Dieu, ils n’ont pas compris que ce grand Roi et ce grand prêtre était une seule personne, et cette erreur les a fait rejeter le christianisme. Ils ont cru qu’en se battant contre les romains, Dieu dépêcherait dans l’urgence, pour leur venir en aide, un grand monarque guerrier et un Grand prêtre, mais ces deux personnages qu’ils attendaient ne sont pas venus, cette croyance étant une duperie du démon, et ils se sont fait massacrés par les romains, mourant dans l’Apostasie, ayant rejeté la lumière du Christ ici-bas, pour se retrouver en Enfer. Le démon voyant que cette subversion a si bien marché, utilise le même procédé aujourd’hui pour entrainer en Enfer bien des catholiques cette fois, et dans notre entretien, on explique que les catholiques qui croient en l’avènement d’un grand monarque et d’un saint pape, suivent exactement le même chemin que ces hébreux déicides qui se sont laissés bernés eux aussi par l’attente d’un grand Monarque et d’un saint Pape. Mais cela ne signifie pas qu’il n’y aura pas de grand Monarque du tout dans les derniers temps, mais que le grand Monarque que Dieu enverra pour nous venir en aide dans cette grande période d’Apostasie, ne correspondra en rien, à ce que la presque totalité des catholiques attendent, le démon brouillant les cartes et ne comprenant pas bien les Prophéties bibliques à ce sujet, comme il ne comprenait déjà pas bien, voire pas du tout, les Prophéties bibliques relative au Messie souffrant.
Ce grand monarque, serait-il un pape à la fois pontife et monarque, souffrant comme le Christ ( on retrouve cela à maintes reprise dans le secret de la Salette, apocalypse admirable de Notre Dame, que le Christ a envoyé pour nous affranchir de la subversion prophétique, qui est une grâce considérable du Bon Dieu, pour les siens qui sont mis à rude épreuve en ce moment, par l’Apostasie de Rome ) : c’est ce qu’enseigne la littérature apocalyptique du XII ème et XIII ème siècle, mais le démon s’est dépêché au début du XIV ème siècle d’y ajouter un grand monarque guerrier du genre de Charlemagne, alors qu’il se pourrait bien qu’il faille comprendre cette idée de grand monarque guerrier dans un sens spirituel, comme pour le Christ Jésus qui a triomphé de tous ses ennemis. Dans cette vidéo, on explique que ceux qui ont propagé cette histoire du saint pape et de grand Monarque, pour la première fois dans l’histoire, étaient tous de faux prophètes, le plus souvent condamnés ou suspectés dangereux par l’Eglise. Voilà qui va asséner un bon coup à ceux qui croient en cette histoire de grand Monarque et de saint Pape, mais le démon, je pense ne va pas tarder à réagir à sa manière, en empêchant les gens de communiquer avec nous ou nous envoyer un suggestionné. Je pense que ceux qui croient en cette histoire de saint Pape et de grand monarque, ont ici la trouille d’échanger avec nous. Ne nous y trompons pas cependant, ce n’est pas parce que nous rejetons cette histoire, que nous ne croyons pas à une intervention miraculeuse du Christ dans son Eglise. Le Christ lui-même dans les Evangiles, nous annonce un personnage messianique c’est-à-dire un oint de Dieu, que la Tradition Prophétique appelle Elie : « Elie doit en effet revenir et il rétablira toutes choses » Math. XVII, 11. Aussi, comme le rappelle l’abbé Augustin Lémann, dans son célèbre ouvrage l’Antéchrist, en citant le cardinal saint Bellarmin : « nier l’avènement futur et personnel d’Elie, c’est une hérésie ou une erreur qui approche de l’hérésie. » Bellarmin, De Rom. Pont. Lib. III c. VI. La notion de grand monarque, comme on l’expliquera une prochaine fois, est liée à ce personnage messianique, que la Tradition appelle « Elie », car la notion d’Elie, comme celle de Grand Monarque, ont à voir avec un grand redressement dans l’Eglise avant les dernières tribulations de l’humanité.
La question de qui est Elie ou qui est le grand Monarque, sont liées intimement, à un telle point que réfléchir sur Elie, c’est réfléchir sur le grand monarque, et inversement, réfléchir sur le grand Monarque, c’est réfléchir sur Elie, l’envoyée de Jésus-Christ pour les temps de la Fin, et c’est à ces notions que s’attaque la subversion « prophétique », pour nous empêcher de reconnaitre Elie lorsqu’il viendra, et on verra beaucoup de catholiques ou prétendus tels, qui pour avoir suivis la subversion « prophétique » ne reconnaitront pas ce dernier annoncé dans les Ecritures, lorsque le Christ le fera revenir – Elie est un personnage qui n’est pas mort, qui est toujours en vie, et qui reviendra - comme les hébreux après avoir suivi la subversion prophétique, n’ont pas reconnu en N.S. Jésus-Christ, le Messie sauveur annoncé dans les Ecritures. On touche ici à une des choses les plus sacrée de la vraie Religion, et paradoxalement, lorsqu’on en parle on suscite des réactions inadaptées, on provoque le malaise.
Et Jean Baptiste à ce malaise en rajoutera quelques couches, par la farce, en faisant revivre « les inconnus » comme pour essayer de tuer par le rire, les erreurs que la subversion « prophétique » veut planter dans nos âmes, pour nous détourner du bon combat, comme pour conjurer l’emprise du démon sur les âmes égarées, mais je ne crois pas que l’on puisse venir à bout du démon, par le rire ou convaincre des suggestionnés par la rigolade. Jean Baptiste par ses interventions a voulu se venger de ceux qui dans ce domaine, ont essayé de le tromper spirituellement, mais c’est là un sujet bien trop grave, pour faire semblant de s’endormir devant, histoire d’amuser la galerie, ou pour s’inviter à la récréation, ne croyiez-vous pas ?
FAURE ERIC

Le Grand Monarque : chronique d'une imposture prophétique (PARTIE 2)

Une personne vient de me parler ce soir de Nostradamus et du grand Monarque. C’est vrai que Nostradamus soutient ce récit d’un grand monarque guerrier associé à un saint pape, qui est un récit inspiré par le démon. Comme il y a beaucoup de gens qui tiennent Nostradamus pour un vrai prophète, il convient ici de mettre les pendules à l’heure. Le fait que Nostradamus reprenne ce récit, nous le …More
Une personne vient de me parler ce soir de Nostradamus et du grand Monarque. C’est vrai que Nostradamus soutient ce récit d’un grand monarque guerrier associé à un saint pape, qui est un récit inspiré par le démon. Comme il y a beaucoup de gens qui tiennent Nostradamus pour un vrai prophète, il convient ici de mettre les pendules à l’heure. Le fait que Nostradamus reprenne ce récit, nous le rend suspect. C’était un juif faussement converti à la Foi catholique, dont l’objectif était de pourrir à son époque les milieux prophétiques de l’Eglise. Il serait temps que les catholiques fidèles cessent de partir du principe a priori, que Nostradamus est un prophète de Notre sainte Mère l’Eglise, et se mettent à étudier les travaux de Michel Roisin expliquant que le dit Nostradamus avait pour maitre et inspirateur, le luciférien Ulrich de Mayenne (1486-1558) connu pour ses prédictions relatives aux maux de notre époque et aux tribulations dernières de l’humanité. Il serait temps pour les catholiques d’étudier les travaux de Jean Robin, remettant à juste titre en question l’orthodoxie du dit « Nostradamus », ainsi que les écrits de Michel Zévaco plaçant « Nostradamus » du « côté des supérieurs inconnus ». La presque totalité des commentaires sur les centuries de Nostradamus en tout cas, émanent de la pseudo-tradition prophétique, véhiculent des idées subversives et servent surtout les intérêts de l’église Wojtylienne. Le fait, qu’il y ait beaucoup d’ouvrages de Nostradamus, beaucoup de vidéos sur Nostradamus traduit un engouement du monde moderne pour toutes les idées de la subversion « prophétique ».
FAURE ERIC

L'abbé Rioult et la crise de l'Église

@ladoctrine
Bonsoir mon frère,
Votre question : A quel endroit Mélanie ou je ne sais qui (volontairement je ne dis pas Notre Dame car je ne veux pas lui faire de peine) a annoncé que Paul VI allait avoir un sosie ?
Réponse :
Ce qu’il vous faut comprendre, c’est que le secret de la Salette est une apocalypse, et une apocalypse par définition ne veut pas être comprise de tout le monde, mais uniqu…More
@ladoctrine
Bonsoir mon frère,
Votre question : A quel endroit Mélanie ou je ne sais qui (volontairement je ne dis pas Notre Dame car je ne veux pas lui faire de peine) a annoncé que Paul VI allait avoir un sosie ?
Réponse :
Ce qu’il vous faut comprendre, c’est que le secret de la Salette est une apocalypse, et une apocalypse par définition ne veut pas être comprise de tout le monde, mais uniquement des vrais serviteurs de Jésus-Christ. Son sens est fermé non seulement aux non catholiques, mais aussi aux mauvais catholiques et a fortiori aux faux chrétiens. Une apocalypse pour ne se faire comprendre que d’un petit nombre d’élus, fonctionne par des énigmes qu’elle pose et fournit toujours les solutions aux énigmes qu’elle pose, et seuls ceux qui sont appelés par le Christ à en comprendre le sens peuvent les résoudre. Une apocalypse ne doit pas être expliqué dans son sens le plus élevé à n’importe qui, mais uniquement à ceux qui sont disposés à entendre la parole de Dieu, car on ne livre pas ce qui est sacré aux porcs (les pires ennemis de l’Eglise) et aux chiens (aux mauvais chrétiens). A l’inverse de ceux qui commentent le secret de la Salette, Notre Dame sur sa montagne m’a permis de connaitre le texte du secret et sa signification la plus élevée en intervenant miraculeusement auprès de moi. Je vous dis ces choses pour que vous compreniez que si vous vous opposez à l’explication du secret que je vais vous livrer, c’est Notre Dame elle-même que vous offenserez en tout premier lieu et que vous vous exposerez à être humilié et puni, car N.S. Jésus-Christ peut supporter qu’on l’offense, mais pas qu’on offense sa Mère. C’est pour votre salut que je vais dire les choses suivantes et non point pour me mettre en avant, encore moins pour m’opposer à vous. Inutile de vous en prendre à moi, ici, je ne fais que le facteur. Je ne crains pas les persécutions, c’est pour vous que je crains, si vous attaquez l’Explication de Notre Dame de la Salette que je vais vous donner. J’ai beau vous trouver téméraire, cela ne m’empêche pas de vouloir vous aider dans la compréhension du secret de la Salette et je veux croire que votre amour pour la très Sainte Vierge Marie, est véritable. Désormais ici, je vous laisse à son Explication. Je vous recommande d’avoir en main le secret de la Salette, et de lire ce secret à la lumière de cette Explication de Notre Dame :
Le sosie de Paul VI, apparait dans le secret de la Salette dans le passage sur « les faiseurs de miracles », qui sont des prélats francs-maçons, l’expression « faiseurs de miracles », concernant des loups déguisés en brebis revêtus par conséquent du sacerdoce, accomplissant des miracles et le miracle ou prodige qui est décrit dans ce passage, c’est la mise en place du sosie de Paul VI par ces mêmes faiseurs de miracles ou prélats francs-maçons dans l’entourage de Paul VI. Ce paragraphe dans le secret vient expliquer pourquoi beaucoup « abandonneront la Foi » et « se sépareront de la vraie religion ». La raison qui va être donné, est que « les faiseurs de miracles » (prélats francs-maçons) qui se trouvent dans l’entourage du Pape Paul VI, l’évinceront de la fonction pontificale, pour le remplacer par un faux Paul VI. Voilà pourquoi, il est fait une mise en garde de Paul VI au sujet de ces derniers. Les prodiges décrits par Notre Dame dans ce paragraphe sont décrits de telle sorte que l’on comprenne qu’il s’agit de prodiges qui ont contribué ce misérable à prendre la place de Paul VI. Les faiseurs de miracles réussiront dans leur entreprise car ils ont de leur côté Lucifer et un grand nombre de démons qui ont été détachés de l’Enfer qui viennent spécialement pour faire remplacer le vrai pape, par un faux. Les prodiges que ces derniers accomplissent sont les mêmes qui vont contribuer à faire du sosie de Paul VI ce qu’il est, une personne consacrée à Dieu qui a fini par perdre la Foi peu à peu, qui est devenu luciférien c’est-à-dire franc-maçon, qui vient d’une maison religieuse qui a perdu entièrement la Foi, qui a été corrompu par de mauvais livres, qui a délaissé le service de Dieu ou de l’autel, qui est entré dans une église servant Lucifer, c’est-à-dire dans une communauté maçonnique, qui pour être initié à la franc-maçonnerie, a été transporté avec un bandeau sur les yeux d’un lieu à l’autre, parce qu’il n’est plus ici conduit par le Bon esprit de l’Evangile. C’est un mort, en ce sens qu’il a perdu la Foi, mais qui va ressusciter dans la peau d’un juste, à savoir dans la peau de Paul VI, c’est-à-dire qu’il prendra la figure de cette âme juste qu’est le pape Paul VI, qui autrefois s’était mal comporté (sens de « qui a vécu sur la terre », vivre sur la terre, signifiant trop attaché aux choses de la terre), pour séduire les hommes, c’est-à-dire entraîner les catholiques dans l’apostasie. Ce soit disant mort (celui qui a pris l’apparence de Paul VI a dû pour prendre la place de Paul VI se faire passer pour mort, par un faux acte de décès) ressuscité (ressusciter : passer de la position couché, celle de la table chirurgicale, à la position debout ) dans la peau d’un autre, ne sera autre que le démon, sous la figure de Paul VI. Il prêchera un tout autre Evangile – sa bonne nouvelle à lui est un athéisme joyeux – contraire à celui du Christ Jésus, niant l’existence du Ciel, soit encore les âmes des damnées (il ne croit pas en une vie après la mort), et il prêche cela non pas aux catholiques, mais aux prélats francs-maçons qui l’ont mis en place. L’âme du sosie de Paul VI paraitra uni à son corps, en ce sens, qu’il s’accoutumera très bien de sa nouvelle apparence physique, comme s’il était né avec le même visage de Paul VI. Et ce remplacement de Paul VI par un sosie, vraiment « extraordinaire », difficile à croire pour les catholiques, poursuit Notre Dame, réussira sans aucun accroc « parce que la vraie Foi s’est éteinte et que la fausse lumière éclaire le monde. » (P. 12 dans le petit livret l’Apparition de la TS Vierge sur la montagne de la Salette le 19 septembre 1846, publié par la Bergère de la Salette)
FAURE ERIC

L'abbé Rioult et la crise de l'Église

@ladoctrine
Deux choses m’interpellent dans ce que vous dites, la première sur Mgr Thuc et la seconde sur le sosie de Paul VI :

Vous dites : « Mgr Thuc l'a écrit : "Montini avait une mentalité diabolique". Un "pape" qui oserait faire cela manifesterait par ce seul fait qu'il est dépourvu de la foi catholique et donc de l'Autorité de Pierre. Par conséquent, son remplacement par un sosie, autour …More
@ladoctrine
Deux choses m’interpellent dans ce que vous dites, la première sur Mgr Thuc et la seconde sur le sosie de Paul VI :

Vous dites : « Mgr Thuc l'a écrit : "Montini avait une mentalité diabolique". Un "pape" qui oserait faire cela manifesterait par ce seul fait qu'il est dépourvu de la foi catholique et donc de l'Autorité de Pierre. Par conséquent, son remplacement par un sosie, autour de 1972 je crois, était tout à fait inutile de la part des ennemis de l'Eglise, le mal étant fait ! »
En effet, ne croyez-vous pas que Mgr Thuc a manqué de discernement en accordant du crédit aux « apparitions de la Vierge » au Palmar de Troya, et en consacrant Clémente Dominguez et quatre de ses compagnons évêques le 11 janvier 1976, qui ensuite ont profité de ses élévations pour faire une église parallèle et une fausse papauté ? Ne croyez-vous pas que Mgr Thuc s’est discrédité en concélébrant dans la cathédrale de Toulon le jeudi-Saint 1981 ? Dire la nouvelle Messe, il fallait oser de sa part, vous ne trouvez pas ? C’est ça votre champion ? C’est ça votre référence ? Je vous rappelle tout de même, que dans sa déclaration de Munich au début de l’année 1982, qu’il attaque textuellement « Jean Paul II » , ne le reconnait pas pape, mais dans aucun endroit, il attaque Paul VI, ne trouvez-vous pas ça étonnant ? ! ! ! N’oubliez pas que derrière Thuc, il y a eu ici le Père Guérard des Lauriers que Mgr Thuc a consacré le 17 octobre 1981, et que Mrg Guérard des Lauriers a cru à la survivance de Paul VI – lire ce que le chauffeur de Mgr Guérard m’a dit et a dit à Jean Baptiste André à ce sujet dans une déclaration téléphonique enregistrée par Jean Baptiste -. La vérité, c’est Mgr Thuc, ne savait plus quoi penser au sujet de cette survivance de Paul VI, il l’a croyait possible, d’ailleurs Dominguez dans ses visions et messages du Ciel, présentait Paul VI comme étant le pape martyr de la fin des temps, et tenez-vous bien, Mgr Thuc y croyait. Alors ce que vous dites prête le flan à la controverse, et vous ne retenez de Mgr Thuc, que ce qui vous arrange, vous êtes sincère à mon avis, mais quelque part, vous êtes amnésique, c’est-à-dire que vous avez tendance à effacer de votre mémoire tout ce qui vous déplait.
En ce qui concerne le sosie de Paul VI, vous raisonnez comme les frères Dimond, c’est-à-dire comme un pet sur une toile cirée. En effet, s’il est avéré qu’il a bien eu un sosie de Paul VI, ce que confirme excellemment Notre Dame de la Salette dans son secret – lire notre étude, le sosie de Paul VI dans le secret de la Salette - , c’est toutes les révélations en cours d’exorcisme qui se trouvent créditées dans ce qu’elles disent sur Paul VI. Je rappelle au passage, que, ce sont ces révélations qui ont parlé d’un sosie de sœur Lucie, en premier, et non pas les frères Dmond, qui ne prennent eux aussi que ce qui les arrange. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’un conclave ordinaire valide, ne peut pas donner un antipape, - si vous dites le contraire : vous êtes hérétique - Satan le sait, et c’est pour ça, qu’il a installé un sosie de Paul à la place de Paul VI, pour pouvoir par un faux conclave , un conclave illégitime, installé dans le Temple de Dieu, qu’est l’Eglise, là où le siège de pierre a été institué, l’homme de péché dont parle saint Paul , à savoir l’abominable Wojtyla, plus connu sous le nom d’usurpateur de « Jean Paul II ». Satan connait bien mieux la Doctrine de l’Eglise, que vous, ce que Dieu lui permet de faire, et ce que Dieu, ne lui permet pas de faire. Laissez Jean Baptiste vous enseigner la Doctrine de l’Eglise concernant l’élection du Pape, au lieu de vous butter. Vérifiez ce qu’il vous dit, à la lumière des textes du Magistère de l’Eglise, au lieu de dire n’importe quoi ! Et dire que vous avez choisi comme surnom « ladoctrine », c’est d’un comique !
FAURE ERIC

Le Grand Monarque : chronique d'une imposture prophétique (partie 1)

@AveMaria44
Bonsoir Madame,
Faites un tout petit effort pour comprendre. De même que les juifs traditionalistes ont été trompés par le démon en croyant qu'il y aurait deux messies pour les premiers temps messianiques, un messie grand Roi du genre de David et même au dessus de David et fils de David qui briserait les adversaires d'Israël par la force et un messie grand Prêtre qui s'associer…More
@AveMaria44
Bonsoir Madame,
Faites un tout petit effort pour comprendre. De même que les juifs traditionalistes ont été trompés par le démon en croyant qu'il y aurait deux messies pour les premiers temps messianiques, un messie grand Roi du genre de David et même au dessus de David et fils de David qui briserait les adversaires d'Israël par la force et un messie grand Prêtre qui s'associerait avec ce grand Roi guerrier ( voir par exemple les manuscrits de la mer morte qui rapporte ce genre d'erreurs) ce qui les a empêché de reconnaitre en la personne de N.S. Jésus-Christ mourant sur la croix, le Messie qui était à la fois Grand prêtre et à la fois fils de David , Roi des Rois, de même les catholiques traditionalistes sont trompés par le démon en croyant qu'il y aura pour les derniers temps messianiques, un grand monarque guerrier du genre de Constantin ou Charlemagne qui briserait les ennemis du Christ par la force militaire, et un saint Pape qui serait associé avec ce roi, alors qu'en vérité le seul monarque qu'il faut attendre pour les derniers temps messianiques, c'est un vrai pape suivant les pas du Christ dans la passion et dans la résurrection, en ce sens que son retour d'exil sera tellement miraculeux qu'il fera penser à la résurrection du Christ.
Je veux dire par là que ceux qui croient en l'avènement d'un grand monarque et d'un saint pape pour les temps de la fin ont suivi dans le même chemin les juifs qui du temps de Jésus, attendaient pour leur époque deux personnages messianiques au lieu d'un seul Messie, le Christ étant à la fois, le grand prêtre et le Roi des Rois fils de David. Dans le même sens, il ne faut pas attendre un grand monarque et un saint pape, mais un grand monarque qui est un pape que le Christ a forgé à son image. Certes l'idée d'un grand monarque guerrier s'appliquant à la personne du Christ n'est pas totalement fausse en ce sens qu'il fallait entendre cette idée dans un sens spirituel et non pas charnel. Ce qui était d'origine diabolique dans l'époque du Christ, c'était la croyance que le Messie serait un grand monarque guerrier dans un sens charnel, c'est à dire un conquérant militaire. C'est ce qui a empêché en grande partie, les hébreux de reconnaitre en la personne de Jésus-Christ, le Messie annoncé dans l'Ancien Testament. La subversion prophétique sous l'Ancienne Alliance a consisté à altérer la notion de Messie souffrant au seul profit d'un Messie glorieux mais au sens militaire du terme. Comme cette subversion a très bien marché sous l'Ancienne alliance, le démon recommence le même coup, celui de nous pousser à croire qu'il y aura un grand monarque guerrier qui repoussera par la force militaire les ennemis du Christ dans les derniers temps.

C'est cette idée là qui est d'origine diabolique, et non pas la royauté française.
En revanche , il ne faut pas attendre un grand monarque de la dynastie de Pépin dans les derniers temps, ou un grand Monarque issu de la royauté française, ou de Louis XVI, cette idée est d'origine diabolique. Mais ce n'est pas la monarchie française de droit divin qui est bien évidemment d'origine diabolique. Je suis royaliste , du côté des chouans, le combat des chouans était le seul vrai combat à mener, il n'y en avait pas d'autre. Cela me peine que vous compreniez tout de travers.

D'emblée avant même d'écouter la vidéo , en regardant Jean Baptiste faire l'enfant, vous aviez une mauvaise impression qui vous a empêché de poursuivre correctement la lecture de notre vidéo. Jean Baptiste par sa tenue et par le film du début, voulait seulement tourner en dérision ces catholiques qui croient à un retour de la Royauté française, d'un grand monarque français qui associé à un saint Pape remettrait de l'ordre en Europe à la fin des temps, car ce roi là ne viendra jamais. Avant de faire ça, il a demandé mon accord, et j'ai trouvé que c'était une bonne idée. C'est pour réveiller les gens qui s'illusionnent et qui croient possible et même certain un retour de la monarchie de droit divin pour les derniers temps de l'Eglise. Vous compreniez mieux maintenant, j'espère. Cela dit, je démontre progressivement ces choses dans mon entretien, qui est ici coupé en deux parties, voire trois, je ne sais pas, car l'entretien a duré toute une soirée. Pour comprendre, il vous faut porter un regard bienveillant à notre encontre, car loin de chercher à vous faire du mal, on cherche tout au contraire à vous aider à voir clair dans toutes ses choses délicates qui je le reconnais ne sont pas faciles à comprendre, parce que le démon les a embrouillées à souhait. Mais vous êtes intelligente. il vous faut nous écouter et être davantage patiente avant de porter des jugements précipités, de nous attribuer des bêtises qu'on ne dit pas. Quant à Paul VI , je n'en parle pas dans cette vidéo. Expliquez moi, un peu pourquoi, vous en parlez, ça m'intéresse.
FAURE ERIC

Le Grand Monarque : chronique d'une imposture prophétique (partie 1)

@Gastonviet
@AveMaria44
Bonjour à tous les deux,
C’est l’idée de Grand Monarque du genre de Constantin ou Charlemagne, l’idée d’un grand Monarque issu de la royauté Française qui est d’origine satanique, mais pas l’idée d’un grand monarque des chrétiens dans les temps de la fin qui sera un vrai pape, qui vient de Dieu, puisqu’il y aura nécessairement un vrai pape dans les derniers temps de …More
@Gastonviet
@AveMaria44
Bonjour à tous les deux,
C’est l’idée de Grand Monarque du genre de Constantin ou Charlemagne, l’idée d’un grand Monarque issu de la royauté Française qui est d’origine satanique, mais pas l’idée d’un grand monarque des chrétiens dans les temps de la fin qui sera un vrai pape, qui vient de Dieu, puisqu’il y aura nécessairement un vrai pape dans les derniers temps de la papauté ( Paul VI ) qui une fois écarté permettra à l’homme d’iniquité ( 2 Thess ) de s’assoir dans le temple de Dieu, cet homme d’iniquité annoncé par saint Paul étant bien évidemment Wojtyla, comme l’ont compris les frères Dimond dans leur vidéo, l’antéchrist identifié sur you tube :
www.youtube.com/watch
Vous jetez l’eau sale du bain avec le bébé avec, alors que dans cette vidéo, je jette l’eau sale, à savoir, l’idée que le dernier grand monarque, n’est pas un pape mais un empereur, qui vient du démon, mais je garde contrairement à vous, le bébé, à savoir que Dieu enverra dans les derniers temps, un vrai pape, un grand monarque, par conséquent, car un vrai pape est Roi – l’Eglise étant une monarchie sacerdotale. Il y aura donc un grand monarque dans les derniers temps, mais ce grand monarque doit être un pape et non pas un empereur ou un roi comme ceux des rois de France ou d’Espagne ou des autres nations. C’est là ce que j’enseigne.
Notre Dame de la Salette nous parle d’un grand roi dans son secret qui viendra dans les derniers temps de la papauté, qui sera un vrai pape. Voici la première rédaction du secret de la Salette du 19 septembre 1846, écrite par Mélanie, qui montre que Notre Dame annonce un grand roi dans les derniers temps de l’Eglise, il s’agit de Paul VI :
« Un grand Roi montera sur le trône et régnera pendant quelques années.
La religion refleurira et s’étendra par toute la terre.
Et la fertilité sera grande, le monde content de ne manquer de rien recommencera ses désordres, abandonnera Dieu, et se livrera à ses passions criminelles. »
Ce grand roi qui montera sur le trône, c’est Paul VI qui règnera quelques années, mais qui sera écarté de la fonction pontificale, permettant à l’homme d’iniquité Wojtyla de régner.
Sous ce grand roi, la religion refleurira et s’étendra sur toute la terre – sur toute la terre signifie dans toute l’Eglise, dans la Bible Jérusalem est comparée à une terre, la sainte Eglise à une vigne.
En effet, ce passage fait référence au retour de Paul VI, retour par lequel la charité refleurira et s’étendra dans toute la sainte Eglise, il s’agit d’un redressement sur le plan spirituel, pas temporel, car les tribulations des catholiques suite à ce retour seront terribles, d’où l’idée que Petrus romanus paitra ses brebis dans de nombreuses tribulations, amenant les brebis aux milieux des loups comme le christ après sa résurrection : je vous envoie comme au milieu des loups – référence ici à la glose du corpus malachique.
Et sous ce Roi Paul VI, la fertilité sera grande : ce passage fait référence dans le secret de la Salette du 21 nov 1878 à « cette paix parmi les hommes ne sera pas longue : 25 ans d’abaondante récoltes leur feront oublier ( aux catholiques ) que les péchés des hommes ( entendre des catholiques ) sont causes de toutes les peines qui arrivent sur la terre – sur la terre, signifiant dans l’Eglise. Or effectivement, cette paix va de fin 1945 à fin 1970, sous laquelle Paul VI a fini par régner, qui est une période où les catholiques au lieu de remercier Dieu pour tous ses bienfaits, font preuve d'ingratitude envers lui en voulant s'affranchir par un concile - le dernier concile au Vatican , qui a pris le nom de Vatican II - des exigences de la Foi catholique.
Que la paix de N.S. Jésus-Christ soit avec vous.
FAURE ERIC

L'abbé Rioult et la crise de l'Église

@Gastonviet
C'est bizarre, tu as le sentiment de suivre la Foi catholique dans son intégralité, mais comme tu remets en cause la légitimité du pontificat de Paul VI - ce que je comprends mais sans t'approuver - , tu sembles ignorer quel est le criterium premier de la légitimité d'un pape : pour acquérir la conviction qu'un pape est un vrai pape, tout catholique doit d'abord s'occuper de l'acte …More
@Gastonviet
C'est bizarre, tu as le sentiment de suivre la Foi catholique dans son intégralité, mais comme tu remets en cause la légitimité du pontificat de Paul VI - ce que je comprends mais sans t'approuver - , tu sembles ignorer quel est le criterium premier de la légitimité d'un pape : pour acquérir la conviction qu'un pape est un vrai pape, tout catholique doit d'abord s'occuper de l'acte d'assentiment universel sur le nouvel élu, parce qu'il est théologiquement antécédent au constat de la Foi orthodoxe au pontife nouvellement régnant dans l'Eglise : un pape n'est pas pape d'abord parce qu'il a la Foi catholique mais d'abord parce qu'il est reconnu comme la tête par le corps tout entier. C'est par ce canal de cet acte de reconnaissance écclésiale universelle, infaillible, que le Bon Dieu, communique sa grâce à l'élu pour ne jamais faillir dans la Foi dans sa fonction de pontife universelle.
C'est justement ça que saint Bernard ( Docteur de l'Eglise ) avait compris : pour discerner le vrai pape d'Anaclet ou Innocent, il ne s'occupe que de l'assentiment écclésial universel sur l'un ou l'autre, sachant que celui qui en bénéfieciera ne pourra que manifester une doctrine parfaitement catholique. A aucun moment ce père de l'Eglise ne s'occupe de la foi des prétendants alors que Anaclet II était un juif infiltré avec une Foi simulée.
Ce n'est pas parce qu'il ne professe pas la Foi que je peux en déduire ipso facto son illégitimité, il faut que son élection ait été approuvé par l'Eglise universelle.C'est le corps théologique qui est théologiquement antécédent à son âme, bien que son âme soit métaphysiquement supérieur à son âme. En ce qui concerne Paul VI, il est évidemment , qu'il a été reconnu pape par toute l'Eglise, car personne pratiquement n'a remis en cause au tout début de son règne son pontificat, donc N.S. Jésus-Christ et son Eglise nous fait obligation de croire qu'il est un vrai pape. Si donc, vous ne reconnaissez pas Paul VI comme pape, vous rejetez ce dogme de l'assentiment universel, et vous êtes par conséquent hérétique ou du moins la position que vous voulez suivre est hérétique. Pour être un hérétique, il suffit de rejeter un seul dogme et celui que je vous mets sous les yeux, vous le rejetez. Reconnaissez vous Paul VI, comme un vrai pape ? Non, donc vous suivez une mauvaise position inspirée par le démon. Dans le meilleur des cas, vous êtes un hérétique materialiter, pas vraiment un hérétique, qui en apprenant la Doctrine de l'Eglise, se rétracterait , abandonnerait son Erreur, pour suivre la vraie Foi. Dans le pire des cas, vous êtes hérétique, réistant à la vraie Doctrine catholique.
Maintenant Wojtyla n'a pas bénéficié de l'acte d'assentiment universel, toute l'Eglise loin de là; l'Eglise ne la pas reconnu pape au moment de son élection, pour deux raisons, ce qu'a fait Paul VI ou les actes mauvais qu'on lui prête à tort ( comme le cautionnement du nouvel ordo , qui vient en fait de son sosie ) a rendu suspect sa succession, tout un pan de l'Eglise a douté de la validité du pontificat de Wojtyla au moment même de son élection, après d'ailleurs également la mort de Luciani, mort qui était aussi suspect. Beaucoup pensaient qu'on ne pourrait pas avoir un vrai pape, même après la mort ( disons l'assassinat) de Luciani, et qu'il faut rejeter son successeur. Donc, vous êtes dans l'obligation de reconnaitre Paul VI, comme le dernier vrai pape. Vous comprenez ça ? ! Oui ou non ? Répondez ! Merci de répondre à cette question par oui ou par non.
FAURE ERIC

L'abbé Rioult et la crise de l'Église

@Gastonviet
Non je ne me recherche pas dans la Foi catholique ... en revanche, c'est toi , qui me recherche depuis le début des commentaires de cette vidéo, et tu peux me retrouver dans la prochaine vidéo qui t'explique que des gens comme toi se sont fait bien possédés et vont être exterminés, disparaitre à jamais. C'est important pour soigner ton cancer mental ... ce cancer là, je te rassure …More
@Gastonviet
Non je ne me recherche pas dans la Foi catholique ... en revanche, c'est toi , qui me recherche depuis le début des commentaires de cette vidéo, et tu peux me retrouver dans la prochaine vidéo qui t'explique que des gens comme toi se sont fait bien possédés et vont être exterminés, disparaitre à jamais. C'est important pour soigner ton cancer mental ... ce cancer là, je te rassure peut se guérir, mais tu as du travail à faire, car tu es très attaqué !

Notre vidéo :
Le Grand Monarque : chronique d'une imposture prophétique (partie 1)
FAURE ERIC

Le Grand Monarque : chronique d'une imposture prophétique (partie 1)

On démontre qu'il ne faut pas attendre un grand monarque du genre de Constantin ou de Charlemagne, qui nous délivrera de l'islam en Europe, cette idée est inspirée par le Diable.
Cette idée est née d'une subversion prophétique, leurrant les catholiques pour les empêcher de croire ce qui arrivera dans les derniers temps de l'Eglise.
La FRANCE n'existera plus, les derniers chrétiens suivront les …More
On démontre qu'il ne faut pas attendre un grand monarque du genre de Constantin ou de Charlemagne, qui nous délivrera de l'islam en Europe, cette idée est inspirée par le Diable.
Cette idée est née d'une subversion prophétique, leurrant les catholiques pour les empêcher de croire ce qui arrivera dans les derniers temps de l'Eglise.
La FRANCE n'existera plus, les derniers chrétiens suivront les premiers chrétiens dans les persécutions les plus sanglantes, dans un contexte où l'Europe se sera islamisée, africanisée, paganisée,
ou le paganisme de la Rome antique reviendra de plus belle pour tenter de tuer en Europe tous les chrétiens, jusqu'aux apostats se réclamant à tort de la Foi catholique.