fr.news
31.9K

Un cardinal s'amuse lors d'un spectacle homosexuel, malgré le bruit des bottes et la menace de guerre nucléaire

Alors que l'Europe est au bord de la guerre nucléaire, le cardinal Marx de Munich s'est moqué de Dieu par une eucharistie homosexuelle dans laquelle il a remplacé l'Évangile par des slogans homosexuels.

Aligné sur le tout-puissant lobby rose, il s'est vautré dans des gestes de soumission ("récit de malheur", "cela rend la vie difficile aux homosexuels"). Il a dit "Sorry" en anglais.

Sa ligne de parti : toutes les relations [comme la polygamie, la pédérastie] qui suivent la "primauté de l'amour" peuvent être "acceptées par Dieu."

Le même Marx qui combat tout ce qui est catholique depuis des années a soudainement plaidé pour "une Église inclusive", admettant qu'il y a vingt ans, il n'aurait pas pu imaginer participer à un tel spectacle homosexuel, mais qu'il est maintenant heureux "que nous ne fassions pas du surplace". Il faut en effet admettre que cette Église s'avance avec un entrain manifeste vers sa tombe.

#newsHrufrttrvk

France Vappereau
Oui, c'est horrible, de la part d'un clerc..... hélas il n'y a pas qu'à Munich que ça se passe😱
Catholique et Français
Je sais bien que saint Augustin a déclaré "Aime et fais ce que tu veux !" mais cette sainte parole est constamment détournée et avilie de nos jours. Car, de fait, le mot "amour", comme le mot "liberté", est l'un des mots les plus galvaudés et les plus ambigus de notre langue; il peut signifier une chose et son exact contraire, comme nous le rappelle cette autre citation de saint Augustin "Deux …More
Je sais bien que saint Augustin a déclaré "Aime et fais ce que tu veux !" mais cette sainte parole est constamment détournée et avilie de nos jours. Car, de fait, le mot "amour", comme le mot "liberté", est l'un des mots les plus galvaudés et les plus ambigus de notre langue; il peut signifier une chose et son exact contraire, comme nous le rappelle cette autre citation de saint Augustin "Deux amours ont constitué deux cités : l’Amour de Dieu jusqu’au mépris de soi, l’amour de soi jusqu’au mépris de Dieu" Et contrairement aux élucubrations de ce Marx, l'homosexualité ne suit pas la "primauté de l'amour" mais contient une part majeure de narcissisme et de retour sur soi-même. Tous les psychologues, tous les psychiâtres le savent et saint Paul nous l'a bien expliqué dans une Épitre. Alors, parler d'amour homosexuel approuvé par Dieu, c'est se moquer de Dieu ! J'habiterais Munich, je serais aussi inquiet que si j'avais habité Sodome...
Rosa Mystica
🤮 🤮 🤮